Alain MOREAU

Membre
  • Compteur de contenus

    3 364
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    4
  • Pays

    France

Tout ce qui a été posté par Alain MOREAU

  1. Ce facteur d'échelle est-il la seule limite à surmonter, ou existe une limite théorique indépassable, quantique, qui interdise en théorie d'y parvenir ?
  2. Falcon Heavy : l'Odysée de la Tesla dans l'espace

    En découvrant les photos plus haut (et celles des boosters reviendus sur le plancher des vaches, entre autres capsules et navettes ayant subi une rentrée atmosphérique) je me suis toujours posé la question de l'utilité d'une peinture sur ces engins : elle a une fonction particulière que j'ignore, en dehors de faire joli au décollage ? Parce que cette peinture, elle pèse son poids quand même...
  3. Cassini, le spectacle continue ...

    A cause d'une connexion pourrie, je n'ai pas suivi les forums durant un moment (le câble est arrivé à Rodrigues, mais son raccordement final à l'utilisateur... disons que ce n'est pas encore ça ! ) Je reviens donc sur ton post précédent Bob : je suis vraiment surpris des si faibles densités de ces lunes intérieures ! Elles sont en polystyrène expansé ? C'est de la neige fraîche ? Du blanc d'oeuf battu ? De la chantilly ? Des bulles de savon ? De l'écume surgelée échappée d'un océan de méthane ?
  4. Falcon Heavy : l'Odysée de la Tesla dans l'espace

    Oui, mais là c'est sur la même ligne (et sous le vent de l'alizé, fort à cette saison, ce qui a certainement contribué à propager le son aussi loin dans cette direction)
  5. Falcon Heavy : l'Odysée de la Tesla dans l'espace

    4782 km, n'exagérons rien ! Toutefois à Maurice - 614 km plus loin - à ma connaissance rien n'a été rapporté qui laisse penser qu'on y ait entendu l'explosion. Mais je confirme pour Rodrigues, c'est un fait historique avéré sur l'île. D'ailleurs il s'agit d'un des pires sons jamais entendus de mémoire d'homme semble-t-il... en tout cas certainement celui qui a porté le plus loin ! Il faut lire l'article afférent, c'est édifiant : https://fr.wikipedia.org/wiki/Éruption_du_Krakatoa_en_1883#cite_note-Bang-2
  6. Aller-retour Mars et relativité

    Bien sûr : le satellite tourne autour de l'observateur terrestre (que ce dernier tourne autour du centre de la Terre à la même vitesse angulaire n'y change rien)
  7. Bad news from the stars... :-(

    Ben... Un loup-phoque, en soi, c'est cocasse
  8. Bad news from the stars... :-(

    Ah ? C'était une contrepèterie ?
  9. Bad news from the stars... :-(

    Quelle tristesse en effet... ça me laisse sans voie !
  10. Chang'E-4 : the dark side of the moon

    Hors sujet, comme j'aime
  11. Chang'E-4 : the dark side of the moon

    Pardon d'arriver en retard : je viens de prendre une bonne branlée cyclonique (force 4, oeil passé à 35km seulement, pas mal de dégâts, mais matériels seulement)
  12. Chang'E-4 : the dark side of the moon

    Et pas romantique non plus : jamais de clair de Terre sur la face cachée pour les Sélénites...
  13. Chang'E-4 : the dark side of the moon

    Y voient pas la Terre non plus : c'est nul !
  14. INSIGHT : sonder l'intérieur de Mars

    Heureusement qu'on n'était pas sur Mars avec des gens dedans... On voit où ça a mené Matt Damon...
  15. Falcon Heavy : l'Odysée de la Tesla dans l'espace

    61 jours exactement, j'ai vérifié ! (nan : it's a joke j'ai autre chose à faire qu'à comptabiliser ton comique de répétition, mais quand même fais gaffe, ça devient presque un tic de langage, un réflexe pavlovien quand on cause de Musk Ce mec a vu Alien quand il était petit, depuis il est obsédé par les cargos de l'espace...
  16. avis d'un ingé béton ?

    Oui : de tels écarts thermiques ça doit vous travailler la couenne, même celle des roches les plus résistantes ! Par contre, si l'idée sous-jacente à la question de Norma est de construire sur la Lune (ou ailleurs, soyons fous !), le béton ou même un liant à base de résine n'est sûrement pas la solution la plus adaptée. Pourquoi ne pas simplement s'inspirer, en l'optimisant parfaitement, des constructions en sacs de terre ? Il "suffirait" pour cela d'apporter in situ la quantité nécessaire de sacs, une excavatrice/chargeuse adaptée à la tâche (endurante mais pas nécessairement monstrueuse) puis de remplir et empiler des sacs de régolite autour d'unités gonflables en forme de dômes pressurisés, afin de construire les habitats et locaux techniques dont on a besoin. Sous faible gravité, on pourrait même sans doute se permettre des portées nettement plus audacieuses que sur Terre, d'autant que sur la Lune le risque sismique est absent. Le tout, recouvert ensuite d'une vaste épaisseur de régolite pour charger et stabiliser définitivement les voûtes ainsi créées, réaliser naturellement une excellente isolation thermique, et fournir une protection relativement efficace contre le rayonnement cosmique et les colères dangereuses du Soleil Il n'est pas exclu non plus - si l'on reste sur l'idée d'un liant pour solidifier la structure - que l'adjonction en très faible quantité d'un adjuvant idoine simplement mélangé à sec au régolite, lui assure des propriétés mécaniques très acceptables pour la construction : il est composé de granulats acérés qui naturellement déjà devraient lui conférer des propriétés intéressantes au compactage.
  17. Lancement du EELT, c'est (presque) bon !

    Bienvenue et merci d'intervenir dans ce fil : nous apprécions particulièrement les infos de première main
  18. LHC, l'aventure continue...

    Sur la Lune, évidemment ! (qui ne manque pas de matière première à ce qu'il paraît, et où on n'est pas à quelques radiations près...) C'est cela que convoitent à présent les indiens et leurs meilleurs amis les chinois, pour leurs copieuses générations futures
  19. LHC, l'aventure continue...

    Quand je pense au nombre de terrains de foot qu'on pourrait construire avec tout ce pognon, ça me laisse pantois qu'on finance encore des trucs aussi débiles ! Enfin passons... À part ça, vous avez déjà savouré une Phoenix bien fraîche avec des petits cubes de Cheddar ?
  20. Breakthrough Starshot

  21. LHC, l'aventure continue...

    Si vous voulez mon avis : The Boring Company est derrière tout ça... En Chine effectivement, avec Tesla pour les aimants supraconducteurs
  22. Falcon Heavy : l'Odysée de la Tesla dans l'espace

    Alors ok, tâchons de redevenir sérieux 2mn pour considérer une hypothèse plus raisonnable : admettons que l'idée soit de tester le concept d'abord à faible vitesse et basse altitude, avec un truc qui a grossièrement la forme de l'engin, sa masse (suffit de lester), et qui contient essentiellement du vide à part des propulseurs et un système de contrôle d'attitude pour l'instant ; tout ça en dépensant un minimum de thunes jusqu'à ce que le machin ne se crache plus et qu'on puisse passer à l'étape suivante ? Il s'agirait alors d'éviter d'envoyer inutilement au tapis du coûteux matériel, tant qu'on n' a pas validé les étapes préliminaires... J'ai bon ? Dans ce cas, ce qu'on voit là n'est pas destiné à voler réellement (je veux dire dans l'espace) mais juste à mettre au point certains éléments. Dans ce pas cas, il s'agit juste d'une maquette moche pour faire causer les gogos comme moi
  23. New Horizons - Pluton, nous voilà !

    Ah non : moi je faisais juste allusion aux bateaux des pêcheurs, qui vont à la voile pour la plupart Après, le charbon, le pétrole ou le gaz, l'atome ou même le vent : tout ça c'est de l'énergie solaire, directe ou déguisée !!!
  24. Falcon Heavy : l'Odysée de la Tesla dans l'espace

    J'ai volé dans un truc en tôle ondulée une fois : c'était à Bornéo pour se poser dans une tranchée en pleine jungle ! (y avait même des trous dans la carlingue tellement elle était pourrie par la rouille : on voyait défiler la forêt à travers...) Comme quoi les trucs les plus improbables parviennent à voler, parfois... ... jusqu'à quel point, ça on ne sait pas...
  25. New Horizons - Pluton, nous voilà !

    Le grand Hari me souffle depuis Trantor que tu t'as trompé d'un zéro : Lui prévoit ça dans ses équations en 20200 E.G. (on a dit "une vie humaine" - pas forcément la tienne, banane !) Tu devrais venir ré-enchanter ta vision désabusée des mondes lointains sur mon île enchanteresse : on s'y meut quotidiennement avec la seule énergie du soleil et du vent, ça ouvre des horizons insoupçonnés pour enjamber l'abîme cosmique !