jackbauer

Member
  • Content count

    1231
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    1
  • Country

    France

Everything posted by jackbauer

  1. Test réussi !! La fusée a décollé à 16h30 précise et la capsule s'est éjectée 84 secondes plus tard, simulant un sauvetage en catastrophe. Les 4 parachutes se sont parfaitement déployés et la capsule a touché l'océan au large de la Floride Prochain vol avec des hommes à bord !!
  2. Lancement de la Crew Dragon à 16h30 (heure française) Pour l'instant la météo est ok :
  3. Archéoastronomie

    Mais non mais non... C'est juste que les mayas n'ont pas publié grand chose ces derniers temps ! Je vais modestement compléter ton post érudit en conseillant à tout le monde le film de Mel Gibson : Apocalypto Parfois la fiction décrit mieux la réalité que tous les livres réunis... Extrait du "Codex de Dresde" ; Les dessins en bas représentent les éclipses de soleil : https://www.liberation.fr/futurs/2016/05/12/ce-que-les-mayas-savaient-vraiment-du-ciel-etoile_1452100
  4. étoile ALF ORI variable chute baisse

    I am desoled, but la Tour Eiffel sera toujours là dans 1000 ans, dusse-t-elle être reconstruite boulon par boulon, poutrelle par poutrelle : c'est une certitude. Cette construction est le symbole même de la France pour le monde entier. Dans 100.000 ans personne ne peut dire à quoi ressemblera la civilisation. Et puis dans 1000 ans on aura plus besoin de satellites. A bas les discours de vieux c... !
  5. Test important pour la capsule Crew Dragon : Décollage prévu ce samedi à 14h00 (heure française) https://www.nasa.gov/feature/spacex-nasa-gear-up-for-in-flight-abort-demonstration
  6. étoile ALF ORI variable chute baisse

    Je ne sais pas si cette animation est réaliste mais ça donne envie... Si on a pas une couverture nuageuse pendant 2 semaines !
  7. ExoMars Rover (ESA) 2020

    Le supplément Sciences du Monde de cette semaine consacre 2 pages à la ruée vers Mars (4 lancements cette année si tout va bien) Concernant la mission européenne on peut lire : Il a fallu appeler la NASA à la rescousse pour modifier le dessin de ces sacs et essayer au sol, les nouveaux modèles, en décembre. Les modifications apportées ont jusqu'ici donné satisfaction, rassure François Spoto, "mais il va falloir d'autres tests de déploiement de ces parachutes, cette fois à haute altitude, le composite de descente étant largué d'un ballon stratosphérique à 30 km d'altitude. Ils seront réalisés en février et mars. Le début de 2020 va être crucial parce que plus on s'approche de la date de lancement, plus il est difficile de trouver et d'implémenter des solutions aux problèmes rencontrés. La décision de partir sera prise en mai après une revue finale".
  8. ce soir sur la 5

    suivi d'un 2ème docu !
  9. Martian Moons eXploration

    In memoriam, la mission russe Phobos-Grunt (2011)... On peut espérer meilleur sort à cette nouvelle mission de la JAXA, après les éclatants succès de Hayabusa 1 et 2 Et rêver aux fabuleuses vues que nous transmettra peut-être le petit rover sur la surface de Phobos ; Car rappelons-le, le petit satellite gravite à seulement 6000 km de la surface de la planète rouge : cette dernière va apparaitre énorme dans son ciel !!! illustration :
  10. ExoMars Rover (ESA) 2020

    http://www.esa.int/ESA_Multimedia/Images/2020/01/ExoMars_Rover_completes_environmental_tests Pas de nouvelles des tests des parachutes (ça devient urgent) ; Pendant ce temps Rosalind Franklin a passé des tests à Toulouse avant de les poursuivre à Cannes... La fenêtre de tir va du 26 juillet au 11 août prochain pour une arrivée sur la planète rouge le 19 mars 2021
  11. https://www.scientificamerican.com/article/the-fccs-approval-of-spacexs-starlink-mega-constellation-may-have-been-unlawful/?utm_medium=social&utm_content=organic&utm_source=twitter&utm_campaign=SciAm_&sf228277362=1 Starlink peut-il être bloqué par les tribunaux ? Extraits traduits : L'approbation par la FCC de la Starlink Mega Constellation de SpaceX peut avoir été illégale Un nouveau document suggère que l'agence a enfreint la loi environnementale américaine en approuvant les satellites et que si elle devait être poursuivie en justice, elle perdrait probablement Par Jonathan O'Callaghan sur16 janvier 2020 Un nouveau document qui sera publié plus tard cette année dans le Vanderbilt Journal of Entertainment and Technology Law soutient que la Federal Communications Commission - l'agence responsable de l'octroi de licences d'exploitation de ces constellations aux États-Unis - aurait dû considérer l'impact de ces satellites sur la ciel de nuit. En ignorant un élément clé de la législation environnementale fédérale, la FCC pourrait être poursuivie devant un tribunal - et perdre - potentiellement interrompre de nouveaux lancements de méga constellations jusqu'à ce qu'un examen approprié soit effectué. (...) Promulguée en 1970, la NEPA oblige tous les organismes fédéraux à tenir compte des impacts environnementaux de tout projet qu'ils approuvent. Ces impacts couvrent une variété de questions, des effets des barges de casino sur les rivières aux contributions de tout projet au changement climatique - ce dernier a été une cible récentedes annulations réglementaires de l'administration Trump. Les examens peuvent prendre plusieurs années et produire des centaines à des milliers de pages de paperasse. Les agences fédérales peuvent toutefois contourner la NEPA si une «exclusion catégorique» leur est accordée pour tout ou partie de leurs activités - généralement en faisant valoir que ces activités n'ont pas d'impact sur l'environnement et ne nécessitent donc pas d'examen. La FCC a eu une exclusion catégorique radicale depuis 1986 dans presque toutes ses activités - y compris son approbation de projets spatiaux - malgré le fait que d'autres agences impliquées dans l'espace - notamment la NASA - soient tenues de mener des examens NEPA. (...) Si l'agence devait être poursuivie pour sa non-conformité avec la NEPA, les impacts ne sont pas entièrement clairs. Il est possible que, même si une action en justice a été portée devant les tribunaux, ce qui peut prendre plusieurs années, une injonction pourrait être déposée pour empêcher le lancement d'autres satellites - membres de Starlink ou autrement - autorisés par la FCC. Si l'agence venait à perdre, on pourrait lui demander de réévaluer les licences existantes et d'effectuer les examens NEPA appropriés, note Bordelon. Ou il pourrait simplement avoir à faire de telles révisions pour toutes les applications satellites à venir. «C'est quelque chose que les parties discuteraient devant le juge», dit-elle. Tout compte fait, l'ensemble du processus pourrait prendre des années.
  12. étoile ALF ORI variable chute baisse

    Les détecteurs de neutrinos donneront l'alerte si Betelgeuse explose en SN :
  13. Rosetta -100 jours :)

    https://www.eso.org/public/france/news/eso2001/
  14. Le télescope spatial va fêter cette année son trentième anniversaire passé dans l'espace ! Souvenez-vous : 1990, à l'époque on avait pas encore découvert une seule exoplanète !!! Aujourd'hui HUBBLE sonde l'atmosphère de quelques uns de ces mondes lointains en transit devant leur soleil, les astronomes attendent encore et toujours des mois ou des années pour avoir le privilège de pouvoir l'utiliser. Et plus que jamais la NASA s'en sert comme moyen de communication vers le grand public ; Pour preuve cette majestueuse image de la galaxie UGC 2885 située à 232 millions d'a.l 460.000 a.l de diamètre, deux mille milliards d'étoiles... Lien vers le site de HUBBLE, avec plusieurs versions de la photo dont une de 162 MB https://hubblesite.org/contents/news-releases/2020/news-2020-01?news=true Un article en libre accès signé S.B sur le site de S&V : https://www.science-et-vie.com/ciel-et-espace/le-telescope-hubble-photographie-une-galaxie-super-geante-53438 Sur le site de C&E : https://www.cieletespace.fr/actualites/la-galaxie-ugc-2885-photographiee-par-le-telescope-hubble-bientot-trentenaire
  15. PL vous en pensez quoi?

    Elon va créer des mini drones qui remplaceront les abeilles !!!
  16. PL vous en pensez quoi?

    y a quand même des bons côtés : moins d'insectes = moins d'oiseaux = plus de cerises !! J'ai les meilleures cerises du monde et ça fait plusieurs années de suite que je peux me goinfrer !!!!!
  17. Exoplanètes : dernières découvertes

    Ce soir sur France 3, à 23h55, un documentaire : "Exoplanètes, les chasseurs de mondes" (2019) arf... RECTIF : c'est la semaine prochaine, lundi 20 janvier !
  18. PL vous en pensez quoi?

    478 Titanic ! Je me demande quel est le joyeux farceur capable de de produire des calculs aussi fantaisistes... Bref les scientifiques se plaignent de la disparition des insectes et pourtant il y a toujours autant de ces saloperies d'araignées !!?? y'a un 'blème...
  19. Des volcans actifs sur Vénus

    Une sonde russe ? hum hum hum...
  20. https://www.nasa.gov/exploration/systems/sls/first-nasa-artemis-rocket-core-stage-loaded-on-pegasus-barge.html ça y est !! La fusée SLS (plus exactement le 1er étage) est enfin lancée. Sur roues... Ils l'ont sortie de chez Michoud (si ) pour la tester sur un autre site. Un vétitable brontosaure du temps jadis, alors que de nos jours SpaceX fait revenir intacts ses 1ers étages sur terre ou sur barge. C'est un signe du ciel, sur la 1ère photo : un immense X pour symboliser le fait que la conquête spatiale est désormais chez Elon Musk et plus vraiment à la NASA... Premier lancement prévu, aux dernières nouvelles, en 2021
  21. Heureusement que t'es pas journaliste !! Rétablissons la vérité :
  22. LUCY & PSYCHE, futures missions de la NASA

    Ce bon vieil HUBBLE (bientôt 30 ans dans l'espace) a encore frappé ! En observant Eurybates, un troyen d'environ 64 km de diamètre que LUCY doit approcher en août 2027, un petit satellite (moins de 1 km de diamètre) a été détecté :
  23. Un autre article : https://spacenews.com/spacex-astronomers-working-to-address-brightness-of-starlink-satellites/ Cooper a déclaré que la luminosité est affectée par plusieurs problèmes. Les satellites Starlink semblent initialement brillants lorsqu'ils sont libérés dans une orbite de stationnement inférieure, et la configuration du grand panneau solaire unique de chaque satellite lors de l'élévation de son orbite peut également influencer sa luminosité. Une fois sur une orbite opérationnelle finale de 550 kilomètres, la luminosité de l'engin spatial diminue à une magnitude visuelle d'environ cinq, les rendant visibles à l'œil nu uniquement dans un ciel nocturne plus sombre. L'un des défis, a-t-elle déclaré, est que la conception unique du satellite rend difficile la détermination exacte des causes de la réflexion de la lumière par le vaisseau spatial. «Il s'avère que nous pensons que les surfaces qui diffusent la lumière ou réfléchissent la lumière de manière diffuse sont également des contributeurs importants», a-t-elle déclaré. Cela a conduit à tester des surfaces sur le satellite expérimental, surnommé «DarkSat» par certains, pour réduire cette réflectivité. Bien que DarkSat soit maintenant en orbite, il faudra un certain temps pour voir son efficacité. Patrick Seitzer, astronome de l'Université du Michigan qui étudie l'effet des constellations de satellites sur l'astronomie optique, a déclaré lors d'une conférence de presse ultérieure que le satellite n'atteindra probablement pas son orbite opérationnelle avant fin février. "Des mesures sérieuses peuvent alors commencer", a-t-il déclaré. Cooper a déclaré que SpaceX travaillerait rapidement pour réduire la luminosité de ses satellites, mais n'a pas donné de calendrier ni d'état précis si d'autres satellites expérimentaux étaient en cours. Dans l'intervalle, la société continuera de lancer la conception originale des satellites Starlink qui sont conçus pour être opérationnels pendant cinq ans, un plan que certains astronomes lors de la réunion ont critiqué. «Nous ne savons pas encore si ces atténuations sont utiles et efficaces», a-t-elle déclaré. «Nous avons tendance à travailler très rapidement. Nous avons tendance à tester, à apprendre et à répéter. » SpaceX a rencontré un comité de l'AAS pour discuter des préoccupations de la communauté astronomique à propos de Starlink et pour examiner les moyens de les atténuer. Ce travail a inclus une demi-douzaine de téléconférences et une réunion en personne au cours de cette conférence AAS, a déclaré Jeff Hall, directeur de l'Observatoire Lowell et président du comité AAS. (...) Hall a ajouté qu'il était prématuré de discuter des réglementations concernant la luminosité des satellites. «La régulation du Far West là-haut est nécessaire, mais cela va prendre beaucoup de temps à mettre en œuvre», a-t-il déclaré, tandis que le problème posé par Starlink et d'autres constellations est un problème à court terme qui doit être résolu maintenant. . Hall et d'autres astronomes ont déclaré que, comme SpaceX, ils étaient surpris par la luminosité des satellites Starlink. "Ce qui a surpris tout le monde - la communauté de l'astronomie et SpaceX - a été la luminosité de leurs satellites", a déclaré Seitzer. «Nous savions que ces dizaines de milliers de mégaconstellations allaient arriver, mais en fonction de la taille et de la forme des objets actuellement en orbite, je pensais qu'elles seraient peut-être de huitième ou neuvième magnitude. Nous ne nous attendions pas à une deuxième ou une troisième magnitude. » Les astronomes et SpaceX ont déclaré qu'ils espéraient, comme première étape pour obtenir les satellites Starlink suffisamment faibles pour ne pas être visibles à l'œil nu, même dans le ciel le plus sombre. La prochaine étape consistera à déterminer ce qui peut être fait d'autre pour atténuer leurs effets sur les principaux observatoires, en particulier l'Observatoire Vera Rubin (anciennement Large Synoptic Survey Telescope) en construction au Chili. Les astronomes ont déclaré que le télescope à champ large était particulièrement menacé par Starlink et d'autres satellites de mégaconstellation. Hall a déclaré que son comité AAS prévoyait d'entamer des discussions avec OneWeb plus tard ce mois-ci, peu de temps avant que la société ne commence le déploiement à grande échelle de sa constellation. Six satellites de démonstration OneWeb sont actuellement en orbite, à des altitudes supérieures à SpaceX. Seitzer a déclaré que les satellites, à environ huitième magnitude, sont trop faibles pour être vus à l'œil nu, mais posent dans certains cas de plus grandes préoccupations aux astronomes professionnels que les satellites Starlink car, à leurs altitudes, ils peuvent être visibles toute la nuit pendant l'été, plutôt que juste autour du coucher et du lever du soleil. Avec SpaceX cherchant à déployer jusqu'à 1500 satellites Starlink en 2020 seulement, et avec OneWeb et d'autres constellations en développement, les astronomes ont averti que c'était un problème majeur pour eux. "La question des mégaconstellations et de l'astronomie est un problème sérieux", a déclaré Seitzer. «Nous avons très peu de temps pour régler ce problème.»