jackbauer

Member
  • Content count

    1464
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    1
  • Country

    France

Everything posted by jackbauer

  1. L' as-tu relevé, ils vont essayer de faire tourner le sat pendant la montée :
  2. mars 2020 rover

    Et bien c'est fait : il s 'appelle désormais Ingenuity !! https://www.nasa.gov/press-release/jpl/alabama-high-school-student-names-nasas-mars-helicopter
  3. P.S Si je comprend bien le sat est à l'envers sur le visuel ; Et reste à savoir si le satellite test sera bien dans la prochaine fournée lancée le 7 mai
  4. Et bien le voilà le VisorSat, nouvelle version du Starlink qui devrait améliorer la situation !! https://spacenews.com/spacex-to-test-starlink-sun-visor-to-reduce-brightness/ Traduction automatique : SpaceX testera le «pare-soleil» Starlink pour réduire la luminosité par Jeff Foust -27 avril 2020 WASHINGTON - Le chef de la direction de SpaceX, Elon Musk, a déclaré le 27 avril qu'il espérait tester une nouvelle façon de réduire la luminosité des satellites Starlink de la société lors du prochain lancement de la mégaconstellation à large bande. Dans un briefing à un comité travaillant sur le prochain relevé décennal d'astrophysique, Musk a déclaré que l'expérimentation «VisorSat», ainsi qu'une nouvelle approche pour orienter les satellites Starlink lorsqu'ils élèvent leurs orbites, devraient répondre aux préoccupations soulevées par les astronomes que la constellation Starlink pourrait interférer avec leurs observations. "Nos objectifs, en général, sont de rendre les satellites invisibles à l'œil nu en une semaine, et de minimiser l'impact sur l'astronomie, en particulier afin de ne pas saturer les détecteurs des observatoires et empêcher les découvertes", a déclaré Musk. SpaceX a d'abord tenté de résoudre le problème de luminosité avec un «DarkSat» expérimental inclus dans un lot de satellites Starlink lancé en janvier. Le satellite a utilisé ce que la société a décrit comme des traitements expérimentaux d'assombrissement sur des surfaces réfléchissantes, comme ses antennes, dans le but de réduire la quantité de lumière solaire qu'il réfléchit et ainsi de l'assombrir. Bien que DarkSat ait montré une certaine promesse , apparaissant environ une magnitude plus sombre que les satellites Starlink non traités, la société évolue dans une direction différente. "Nous avons trouvé une option qui est encore meilleure que cela, qui consiste essentiellement à donner des nuances aux satellites", a-t-il déclaré. Musk et d'autres de SpaceX ont déjà discuté d'un parasol qu'ils ont comparé à un parasol qui se déploierait à partir d'un satellite, gardant les antennes dans l'ombre. Musk, lors de la réunion du comité, a décrit un concept appelé VisorSat qui déploierait des panneaux, comme des pare-soleil montés sur un pare-brise de voiture, pour bloquer le soleil. "Nous avons une mousse radio-transparente qui se déploiera presque au moment où le satellite sera libéré, et elle empêche le soleil d'atteindre les antennes", a-t-il déclaré. "Ce sont des pare-soleil, essentiellement: ils se déplient et bloquent le soleil et empêchent les reflets." Il a prédit que les visières auraient un «effet massif» sur la luminosité des satellites. SpaceX prévoit de tester VisorSat lors du prochain lancement Starlink de la société. "C'est un peu un défi, mais c'est notre objectif", a-t-il déclaré. Il n'a pas précisé combien de satellites seraient équipés de visières, ni quand le lancement était prévu. SpaceX a effectué des lancements Starlink au rythme d'au moins un par mois jusqu'à présent cette année, le plus récemment le 22 avril . Un deuxième effort concerne la luminosité des satellites lorsqu'ils lèvent leur orbite après le lancement. Musk a déclaré que les satellites semblaient brillants en raison de l'orientation des panneaux solaires, qui sont alignés différemment pendant l'élévation de l'orbite qu'une fois sur leur orbite opérationnelle. Dès cette semaine, Musk a déclaré que SpaceX tentera un «rouleau d'orientation» pour modifier l'alignement des panneaux solaires par rapport à la Terre, réduisant ainsi la quantité de lumière solaire qu'ils réfléchissent au sol. "Les premières indications indiquent que cela aura un effet significatif sur la luminosité pendant l'élévation de l'orbite", a-t-il déclaré. «Les satellites seront nettement moins visibles depuis le sol.» Les mesures prises par SpaceX sont intervenues après des mois de discussions avec des astronomes, qui s'inquiétaient des effets qu'une astronomie complète de satellites Starlink - environ 12.000 selon les plans actuels, avec des propositions pour jusqu'à 30.000 autres - aurait sur l'astronomie. La situation préoccupait particulièrement les télescopes opérant avec de larges champs de vision, comme l'Observatoire Vera Rubin en construction au Chili, où les satellites Starlink seraient visibles dans une grande partie des images prises chaque nuit. Dans une présentation distincte au comité plus tôt dans la journée, Tony Tyson, scientifique en chef de l'Observatoire Rubin, a déclaré que la luminosité des satellites Starlink non modifiés provoquerait une «diaphonie non linéaire» ou des artefacts d'image graves dans la caméra de l'observatoire. "Nous nous retrouverions avec toutes ces fausses pistes, fausses galaxies, etc., dans nos données, nuisant à la science", a-t-il déclaré. SpaceX a déjà fait des progrès en obscurcissant les satellites, avec des satellites plus récents d'une magnitude plus sombre que les satellites originaux «v0.9» lancés en mai 2019, même sans les traitements d'assombrissement utilisés sur DarkSat. Si les satellites peuvent être rendus environ deux fois plus sombres que DarkSat, Tyson a déclaré qu'une technique pour corriger la diaphonie non linéaire peut fonctionner, bien qu'elle soit intensive en ordinateur et ne corrige pas la séquence d'origine laissée dans les images en passant par les satellites. Les nouvelles approches ne régleront pas le problème de la luminosité des satellites Starlink existants, mais Musk a déclaré que leur durée de vie est limitée. Il a estimé que la génération initiale de satellites sera désorbitée dans environ trois à quatre ans pour faire place à des satellites améliorés. «Nous aurons juste une capacité de débit beaucoup plus grande avec la version deux» des satellites Starlink, a-t-il déclaré. Bien que la présentation du comité et la discussion qui a duré plus d'une heure aient porté sur Starlink, il a été question du rôle que SpaceX pourrait jouer dans le soutien de l'astronomie spatiale, qui n'est pas affectée par Starlink ou d'autres mégaconstellations. "Je suis très enthousiasmé par l'avenir des télescopes spatiaux qui pourraient être très grands", a-t-il déclaré. Il a mentionné Starship, le système de lancement réutilisable de nouvelle génération de la société, qui commencera des vols réguliers «Je pense que dans quelques années», a-t-il promis. «Il permet aux télescopes spatiaux d'être transportés sur orbite à un coût probablement d'un ordre de grandeur inférieur à celui du passé.» "Je suis assez intéressé à essayer de comprendre comment aider à lancer et éventuellement à construire un grand observatoire dans l'espace", a-t-il déclaré, proposant de rencontrer des astronomes pour discuter des concepts de mission. "Comme un imageur de planète ou quelque chose comme ça."
  5. Dépêchez vous de les filmer, ce seront bientôt des satellites fantômes !!
  6. En fait il n'y a pas de solution miracle, Hubble est en sursis, le dernier incident grave remontant à 2018 : https://www.sciencesetavenir.fr/espace/exploration/le-telescope-hubble-recupere-apres-ses-soucis-de-gyroscopes_128876 "...Sur les six gyroscopes installés par les astronautes américains en 2009, lors d'une mission de réparation, il en reste maintenant trois. Au pire, Hubble peut continuer à fonctionner avec un seul..." Et si une nouvelle mission de réparation pouvait être mise en oeuvre par la NASA dans l'avenir ?
  7. Non : va falloir faire preuve d'un peu de patience : "...Les 420 satellites déjà lancés depuis Mai 2019, seront remplacés au fur et à mesure que la technologie avance, dans 3 à 4 ans pour les premières générations. SpaceX ne souhaite pas laisser de nombreux satellites équipés de vielles technologies en orbite basse, comme ceux en orbite géostationnaire qui restent des dizaines d’années..." Vous êtes tous obnubilés par Musk, mais je ne sais pas si tous les autres patrons qui envisagent de déployer des méga-constellations (Amazon, les chinois, ect..) feront preuve de la même attention pour limiter la pollution...
  8. Bon, apparemment tout le monde se fout des infos que j'ai posté hier soir. J'en remet une couche, on sait jamais (et en français) https://www.spacexfrance.com/elon-musk-annonce-ses-solutions-pour-starlink/ Elon Musk annonce ses solutions pour Starlink J'ignorais jusque là qu'il y avait un Spacexfrance.com...
  9. Si le commentaire est correct, c'est sur la prochaine fournée que devraient apparaître un (des) Starlink modifiés ?? EDIT : le prochain lancement est pour le 7 mai
  10. https://www.nasa.gov/feature/goddard/2020/nasa-s-swift-mission-tallied-water-from-interstellar-comet-borisov Un nouveau communiqué de la NASA, concernant les observations du satellite SWIFT Ils doit bien s'amuser celui qui rédige le communiqué... Je ne sais pas combien de fois dans ma vie j'ai lu cette comparaison avec une piscine olympique : je n'ai pas la moindre idée de sa contenance, et je doute fort qu'il y ai une personne sur mille qui le sache !!! extraits : "...Au pic d'activité, Borisov a versé huit gallons (30 litres) d'eau par seconde, suffisamment pour remplir une baignoire en environ 10 secondes. Au cours de son voyage à travers le système solaire, la comète a perdu près de 61 millions de gallons (230 millions de litres) d'eau - assez pour remplir plus de 92 piscines olympiques. Alors qu'elle s'éloignait du Soleil, la perte d'eau de Borisov a chuté - et ce, plus rapidement que n'importe quelle comète précédemment observée. Xing a déclaré que cela pourrait avoir été causé par une variété de facteurs, notamment l'érosion de la surface, le changement de rotation et même la fragmentation. En fait, les données de Hubble et d'autres observatoires montrent que des morceaux de la comète se sont rompus fin mars. (...) "...Les mesures de production d'eau de Swift ont également aidé l'équipe à calculer que la taille minimale de Borisov est d'un peu moins d'un demi-mile (0,74 kilomètre) de diamètre..."
  11. La source provient de twits sur ce meeting :
  12. allons, allons, allons... Pas de panique, Elon va améliorer tout ça : Dr. John Barentine FRAS : Soon all Starlink objects launched will be modeled on "Visorsat", which uses a radio-transparent foam material as a sun shade. They should be less visible from the ground. How we roll them during orbit raise may also reduce visibility. (...) : We're interested in replacing the earliest Starlink sats we launched as the tech progresses. We expect the 1st generation sats to be replaced on a timescale of 3-4 years. We do not want 'ancient electronics' in orbit like GEO sats up there for 15, 20 year (Musk)
  13. Air & Cosmos revient sur le 50ème anniversaire du 1er lancement d'un satellite par la Chine : https://www.air-cosmos.com/article/il-y-a-50-ans-la-chine-devenait-la-cinquime-puissance-spatiale-22981 L'article est illustré par une superbe affiche de propagande made in China :
  14. VICTOIRE ! VICTOIRE ! LE SN4 N'A PAS EXPLOSED !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Prochaine étape : Static Fire avec un moteur raptor installé dessus ! ET ENSUITE... LE GRAND BOND EN AVANT DE 150 M !!! Le prototype suivant, SN5, aura 3 moteurs Raptor
  15. Ce qui est formidable c'est que la dernière mission de maintenance date d'il y a 11 ans, et le télescope fonctionne toujours ! C'est souvent lui qui fait ou confirme les découvertes importantes. Pourvu qu'il dure le plus longtemps possible ! wiki :
  16. Oui, le 2ème était très espacé
  17. Tout à fait Thierry ! 1er train à 22h05 suivi du 2ème à 22h09 Suivi aux jumelles ; beaucoup plus faible qu'hier soir Et superbe duo Lune vénus !
  18. La guirlande vient de repasser au dessus de chez moi ; il commence à y avoir des écarts dans le peloton !!
  19. Test de pression dans la nuit de samedi à dimanche... et (ni ça n'explose pas) "static fire" avec 3 moteurs Raptor le 29 avril !!!!
  20. TA TA TA TATATA c'est le leitmotiv de Dark Vador. Un peu de culture que diable ! Elon avec ses "soudeurs mexicains", dixit Alain Moreau :
  21. Une jolie guirlande de Noël !!
  22. TA TA TA TATATA (musique de Star Wars) Le Starship SN4 est prêt pour un nouvel essai !!!!!!!!!!!!!! Cette fois c'est la bonne !! ça va dégommer !!!!!
  23. Lancement de OSIRIS-REx le 9 septembre

    A regarder plein écran :
  24. Depuis ce temps, 2015 BZ509 a été rebaptisé Ka`epaoka`awela. Et surtout on vient de lui découvrir une famille, qui d'après les découvreurs sont nés hors de notre système solaire : http://www.cnrs.fr/fr/decouverte-de-la-premiere-population-dasteroides-venus-dailleurs L'astéroïde Ka`epaoka`awela1 a créé la surprise en 2018 en tant que tout premier objet du Système solaire à l'origine extrasolaire démontrée. Mais ses découvreurs annoncent aujourd’hui qu’il n’est pas seul. Publiés dans la revue MNRAS le 23 avril 2020, les travaux de Fathi Namouni, chercheur du CNRS au Laboratoire Lagrange (CNRS/Observatoire de la Côte d’Azur/Université Côte d'Azur) et Helena Morais, chercheuse à l'Unesp au Brésil, prouvent qu’au moins dix-neuf autres astéroïdes ont également orbité autour d’une autre étoile avant de rejoindre notre système. hum hum... Il s'agit du résultat de simulations informatiques, pas d'observations directes, donc à prendre avec des pincettes. Le papier est en accès libre : https://academic.oup.com/mnras/article/494/2/2191/5822028 An interstellar origin for high-inclination Centaurs