jackbauer

Member
  • Content count

    1464
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    1
  • Country

    France

Everything posted by jackbauer

  1. étoile ALF ORI variable chute baisse

    Bin certains ici sont complètement hermétiques à la langue de Shakespeare donc je laisse Google faire le taf : il se débrouille pas si mal ! C'est vrai le 9 janvier c'est pas très récent mais la poussière est probablement la bonne explication...
  2. Chang'E-4 : the dark side of the moon

    Un autre lien pour avoir accès à 2564 (!) photos de la mission ; Hélas uniquement (?) en petit format : http://siyu.china-vo.org/ChangE-4/PCAM/
  3. eVscope, Stellina

    (erreur)
  4. Le bouillonnement des cellules de convection en temps réel... Chacune d'elles a la taille d'un pays comme la France ! A noter que le New-York Times en a fait sa "une" :
  5. Faut-il relier cet évènement au prochain lancement du JWST (si il est enfin lancé dans un peu plus d'un an) ? Alors qu'il est toujours capable de fournir des données très importantes pour les checheurs, la NASA a décidé de mettre hors service SPITZER, un des plus vieux observatoires en orbite, lancé en 2003 La longévité exceptionnelle de certaines missions spatiales entraîne forcement des problèmes de coût pour en développer de nouvelles... https://www.nasa.gov/press-release/nasa-pays-tribute-says-goodbye-to-one-of-agency-s-great-observatories extraits : La NASA organisera un programme en direct à 13 h HNE le mercredi 22 janvier pour célébrer l'héritage considérable du télescope spatial Spitzer de l'agence - une mission qui, après 16 ans de découvertes étonnantes, prendra bientôt fin. L'événement sera diffusé en direct sur NASA Television , Facebook Live , Ustream , YouTube , Twitter et le site Web de l'agence . (...) L'un des quatre grands observatoires de la NASA , Spitzer a été lancé le 25 août 2003 et a étudié le cosmos en lumière infrarouge. Ses images à couper le souffle ont révélé la beauté de l'univers infrarouge. Spitzer a fait quelques-unes des premières études sur les atmosphères exoplanètes (atmosphères de planètes autour d'étoiles autres que notre Soleil). Il en a confirmé deux et découvert cinq des sept exoplanètes de la taille de la Terre autour de l'étoile TRAPPIST-1 - le plus grand lot de planètes terrestres jamais trouvé autour d'une seule étoile. Le jeudi 30 janvier, les ingénieurs vont mettre hors service le vaisseau spatial Spitzer et mettre un terme à cette incroyable mission.
  6. Voila : c'est fini...
  7. Un procès contre SPACE X ?

    ça fait le 3ème fil sur SpaceX/Starlink ! Je reposte une nouvelle fois ceci. Répétons que la société de Musk a obtenu toutes les autorisations nécessaires de la part des autorités US, il est faux de dire qu'ils font ce qu'ils veulent ! https://www.scientificamerican.com/article/the-fccs-approval-of-spacexs-starlink-mega-constellation-may-have-been-unlawful/?utm_medium=social&utm_content=organic&utm_source=twitter&utm_campaign=SciAm_&sf228277362=1 Starlink peut-il être bloqué par les tribunaux ? Extraits traduits : L'approbation par la FCC de la Starlink Mega Constellation de SpaceX peut avoir été illégale Un nouveau document suggère que l'agence a enfreint la loi environnementale américaine en approuvant les satellites et que si elle devait être poursuivie en justice, elle perdrait probablement Par Jonathan O'Callaghan sur16 janvier 2020 Un nouveau document qui sera publié plus tard cette année dans le Vanderbilt Journal of Entertainment and Technology Law soutient que la Federal Communications Commission - l'agence responsable de l'octroi de licences d'exploitation de ces constellations aux États-Unis - aurait dû considérer l'impact de ces satellites sur la ciel de nuit. En ignorant un élément clé de la législation environnementale fédérale, la FCC pourrait être poursuivie devant un tribunal - et perdre - potentiellement interrompre de nouveaux lancements de méga constellations jusqu'à ce qu'un examen approprié soit effectué. (...) Promulguée en 1970, la NEPA oblige tous les organismes fédéraux à tenir compte des impacts environnementaux de tout projet qu'ils approuvent. Ces impacts couvrent une variété de questions, des effets des barges de casino sur les rivières aux contributions de tout projet au changement climatique - ce dernier a été une cible récentedes annulations réglementaires de l'administration Trump. Les examens peuvent prendre plusieurs années et produire des centaines à des milliers de pages de paperasse. Les agences fédérales peuvent toutefois contourner la NEPA si une «exclusion catégorique» leur est accordée pour tout ou partie de leurs activités - généralement en faisant valoir que ces activités n'ont pas d'impact sur l'environnement et ne nécessitent donc pas d'examen. La FCC a eu une exclusion catégorique radicale depuis 1986 dans presque toutes ses activités - y compris son approbation de projets spatiaux - malgré le fait que d'autres agences impliquées dans l'espace - notamment la NASA - soient tenues de mener des examens NEPA. (...) Si l'agence devait être poursuivie pour sa non-conformité avec la NEPA, les impacts ne sont pas entièrement clairs. Il est possible que, même si une action en justice a été portée devant les tribunaux, ce qui peut prendre plusieurs années, une injonction pourrait être déposée pour empêcher le lancement d'autres satellites - membres de Starlink ou autrement - autorisés par la FCC. Si l'agence venait à perdre, on pourrait lui demander de réévaluer les licences existantes et d'effectuer les examens NEPA appropriés, note Bordelon. Ou il pourrait simplement avoir à faire de telles révisions pour toutes les applications satellites à venir. «C'est quelque chose que les parties discuteraient devant le juge», dit-elle. Tout compte fait, l'ensemble du processus pourrait prendre des années.
  8. Vauffy : C'est sur leur forum que tu devrais répondre !!
  9. Une mission vers Uranus et Neptune ?

    https://www.planetary.org/blogs/guest-blogs/china-voyager-like-interstellar-mission.html A noter que les chinois ont dans leurs cartons un projet qui ressemble un peu à la mission VOYAGER ; Rien de décidé encore, mais il est logique qu'ils explorent maintenant les planètes lointaines. Le projet s'appelle IHP (Interstellar Heliosphere Probe). Deux sondes seraient lancées La seconde, IHP-2, effectuerait un flyby de Jupiter en 2033 et un de Neptune en 2038 ; Une sonde serait larguée dans l'atmosphère de Neptune
  10. Cette fois c'est la bonne !!
  11. Mauvaises nouvelles du Webb space telescope

    hi hi hi https://www.theverge.com/2020/1/28/21112504/nasa-james-webb-space-telescope-delay-gao-audit-march-2021 "...La sombre nouvelle est détaillée dans le dernier rapport du Government Accountability Office (GAO), qui effectue des vérifications des programmes gérés par le gouvernement fédéral. Le GAO, qui surveille le développement du télescope depuis des années, affirme qu'il n'y a que 12% de chances que l'agence atteigne son objectif de mars 2021, grâce à une analyse récente réalisée en octobre par ceux qui travaillent sur le programme. La NASA trouvera une nouvelle date au printemps de cette année, selon l'audit..."
  12. Aucune sonde n'ira jamais explorer la moindre exoplanète, c'est trop loin, même Proxima du Centaure (je sais il y a ce projet de mini sonde propulsées par laser, mais... ) ; Par contre il n'est pas impossible qu'un jour on puisse déceler des signes d'activité biologique dans l'atmosphère d'un de ces mondes lointains : la voila la plus grande découverte de tous les temps à venir !! Et l'étude actuelle des systèmes exoplanètaires démontre que des planètes qui gravitent à 500 ou 1000 UA de leur étoile, ça existe, donc pourquoi pas dans notre système solaire ? Ceci dit les chances sont revues à la baisse ces derniers temps...
  13. Apparemment les satellites militaires US disposent d'une technologie pour les rendre plus discrets, mais évidemment c'est top secret : https://www.universetoday.com/144659/stalking-starlinks-darksat/ "...To date, SpaceX has not released images of just what ‘DarkSat’ looks like up close. Several US classified satellites such as Lacrosse 5 typically pull a ‘vanishing act’ and are suspected of using some sort of stealth technology, though of course, the U.S. Department of Defense isn’t sharing this ability with SpaceX..."
  14. comète , objet celeste entré dans ....

    Je vais pas dormir !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
  15. comète , objet celeste entré dans ....

    Loin de nous cette idée ! Mais je ne pourrais pas dormir avant que tu nous ais révélé ce grand secret !! Invasion d'ovnis ? Base secrète sur la face cachée de la Lune ? Dis-nous vite !!
  16. Le point de départ c'est cette bagnole dans l'espace, mais ce fil est devenu celui de l'actualité d'Elon Musk, qui est très fournie !! SpaceX, Starlink, Tesla, sa société de forage, ect : on ne s'ennuie pas
  17. TROIS ROVERS SUR MARS EN 2020

    https://www.chinadaily.com.cn/a/202001/23/WS5e2963eea310128217273086.html C'est officiel : la Chine va lancer sa mission vers Mars en juillet prochain !
  18. L' héritage de SPITZER : https://www.jpl.nasa.gov/news/news.php?release=2020-013 extrait traduit : ...Spitzer a été conçu pour rester au frais, fonctionnant à des températures aussi basses que moins 450 degrés Fahrenheit (moins 267 degrés Celsius). En 2009, Spitzer a épuisé son approvisionnement en liquide de refroidissement à l'hélium, marquant la fin de sa «mission à froid». Mais la grande distance de Spitzer par rapport à la Terre l'a empêché de trop se réchauffer - il fonctionne toujours à environ moins 408 degrés Fahrenheit (ou moins 244 degrés Celsius) - et les membres de l'équipe de mission ont découvert qu'ils pouvaient continuer à observer dans deux longueurs d'onde infrarouges. La "mission chaleureuse" de Spitzer a duré plus d'une décennie, presque deux fois plus longtemps que sa mission froide. Les planificateurs de mission d'origine ne s'attendaient pas à ce que Spitzer opère pendant plus de 16 ans. Cette durée de vie prolongée a conduit à certains des résultats scientifiques les plus profonds de Spitzer, mais a également posé des défis alors que le vaisseau spatial dérive plus loin de la Terre. "Il n'était pas prévu que Spitzer opère si loin de la Terre, donc l'équipe a dû s'adapter année après année pour maintenir le vaisseau spatial en service", a déclaré Joseph Hunt, chef de projet Spitzer. "Mais je pense que surmonter ce défi a donné aux gens un grand sentiment de fierté pour la mission. Cette mission reste avec vous." Le 30 janvier 2020, les ingénieurs mettront hors service le vaisseau spatial Spitzer et cesseront les opérations scientifiques. Au cours du processus d'examen senior de la NASA en 2016, l'agence a décidé de clore la mission Spitzer. La fermeture était initialement prévue pour 2018 en prévision du lancement du télescope spatial James Webb, qui conduira également l'astronomie infrarouge. Lorsque le lancement de Webb a été reporté, la mission Spitzer a obtenu sa cinquième et dernière extension. Ces extensions de mission ont donné à Spitzer plus de temps pour continuer à produire de la science transformatrice, y compris des travaux d'orientation pour Webb.
  19. étoile ALF ORI variable chute baisse

    Vu ta tronche sur ton avatar je suis pas certain que tu puisses vraiment discerner !!
  20. Pour ma part j'ai passé mon temps à annoncer ça sur ce fil (je n'ai fait que relever des infos) : tout le monde s'est foutu de ma geule, style "Elon Musk est un pitre, on peut dormir tranquille... le new space c'est du vent, ect..." Faut bien commencer par quelque chose ! Le problème c'est que les astronomes, pro ou amateurs, sont des gentils... Pas le genre Black Box quoi !!
  21. https://astronomersappeal.wordpress.com/ This appeal/petition can be signed by professional Astrophysicists & Astronomers, Technologists/Engineers , Collaborators & PHD Students involved in professional astronomical observations.
  22. mars 2020 rover

    La NASA publie les 9 noms présélectionnés pour baptiser le rover Choix définitif annoncé en mars J'ai un faible pour "Perseverance" https://www.nasa.gov/feature/jpl/nine-finalists-chosen-in-nasas-mars-2020-rover-naming-contest
  23. Je reposte ce que j'avais mis page 138 Il me semble que c'est la solution la plus efficace dans l'immédiat ; Encore faut-il que la communauté des astronomes en prenne conscience et se remue le popotin avant qu'il y en ai 42.000 en orbite !!! https://www.scientificamerican.com/article/the-fccs-approval-of-spacexs-starlink-mega-constellation-may-have-been-unlawful/?utm_medium=social&utm_content=organic&utm_source=twitter&utm_campaign=SciAm_&sf228277362=1 Starlink peut-il être bloqué par les tribunaux ? Extraits traduits : L'approbation par la FCC de la Starlink Mega Constellation de SpaceX peut avoir été illégale Un nouveau document suggère que l'agence a enfreint la loi environnementale américaine en approuvant les satellites et que si elle devait être poursuivie en justice, elle perdrait probablement Par Jonathan O'Callaghan sur16 janvier 2020 Un nouveau document qui sera publié plus tard cette année dans le Vanderbilt Journal of Entertainment and Technology Law soutient que la Federal Communications Commission - l'agence responsable de l'octroi de licences d'exploitation de ces constellations aux États-Unis - aurait dû considérer l'impact de ces satellites sur la ciel de nuit. En ignorant un élément clé de la législation environnementale fédérale, la FCC pourrait être poursuivie devant un tribunal - et perdre - potentiellement interrompre de nouveaux lancements de méga constellations jusqu'à ce qu'un examen approprié soit effectué. (...) Promulguée en 1970, la NEPA oblige tous les organismes fédéraux à tenir compte des impacts environnementaux de tout projet qu'ils approuvent. Ces impacts couvrent une variété de questions, des effets des barges de casino sur les rivières aux contributions de tout projet au changement climatique - ce dernier a été une cible récentedes annulations réglementaires de l'administration Trump. Les examens peuvent prendre plusieurs années et produire des centaines à des milliers de pages de paperasse. Les agences fédérales peuvent toutefois contourner la NEPA si une «exclusion catégorique» leur est accordée pour tout ou partie de leurs activités - généralement en faisant valoir que ces activités n'ont pas d'impact sur l'environnement et ne nécessitent donc pas d'examen. La FCC a eu une exclusion catégorique radicale depuis 1986 dans presque toutes ses activités - y compris son approbation de projets spatiaux - malgré le fait que d'autres agences impliquées dans l'espace - notamment la NASA - soient tenues de mener des examens NEPA. (...) Si l'agence devait être poursuivie pour sa non-conformité avec la NEPA, les impacts ne sont pas entièrement clairs. Il est possible que, même si une action en justice a été portée devant les tribunaux, ce qui peut prendre plusieurs années, une injonction pourrait être déposée pour empêcher le lancement d'autres satellites - membres de Starlink ou autrement - autorisés par la FCC. Si l'agence venait à perdre, on pourrait lui demander de réévaluer les licences existantes et d'effectuer les examens NEPA appropriés, note Bordelon. Ou il pourrait simplement avoir à faire de telles révisions pour toutes les applications satellites à venir. «C'est quelque chose que les parties discuteraient devant le juge», dit-elle. Tout compte fait, l'ensemble du processus pourrait prendre des années.