Sylvestre

Member
  • Content count

    180
  • Joined

  • Last visited

  • Last Connexion

    Soon available - 44140

Posts posted by Sylvestre


  1. Salut

    Le coup du télescope lunaire non aluminé c'est la meilleure de l'année ;o) Un 760 en plus! super facile à transporter et à installer, maniable comme tout; ça doit être le pied. Franchement, les miroirs non aluminés pour la lune si c'était bien, Meade l'aurait déjà fait non? ;o)

    Bon pour ma part, j'ai toujours testé mes miroirs sur la lune avant de les aluminer pour voir s'ils marchaient bien, histoire de confirmer les mesures au foucault... C'est vrai qu'on voit bien la lune et qu'on a une bonne idée de la qualité de l'optique. C'est vrai aussi qu'il y a une impression d'image un peu cotonneuse, peut être à cause de la diffusion de la lumière par la face arrière (dépolie) du miroir. Je ne sais pas ce que ça peut donner sur une face arrière polie.

    A part ça, ayant observé la lune avec plusieurs diamètres de 50mm à 250mm, je peux affirmer que plus le diamètre est important, plus l'image est riche et fascinante. C'est vrai que la luminosité de la lune grossie 70 fois au 250 est éblouissante, mais on s'y fait sans problème, tant cette image est fine et détaillée. J'ai essayé en mettant un UHC devant l'oculaire, c'est moins aveuglant mais finalement c'est bizarre, la lune aparaissant colorée (en rose je crois). En fait, ce qui compte le plus quand on regarde la lune, c'est d'être confortablement assis et d'avoir un suivi sur l'image. La, c'est génial, quel que soit le diamètre.

    A+
    S


  2. Bonjour,

    Voila une initiative excellente! Ce ne sont pas tous les élèves qui ont la chance d'avoir un instituteur passionné d'astronomie!

    L'observatoire de Paris/Meudon peut vous aider dans vos projets (ressources, parrainage, intervention d'un astronome à l'école...) Butinez par ici:
    http://formation-professeurs.obspm.fr/

    Je suis sur que vous trouverez des tas de choses intéressantes. N'hésitez pas à prendre contact avec eux.

    Sylvestre


  3. Salut,

    J'ai un mak127 sur eq5 motorisée depuis 2 ans, que j'ai agréablement complété par un dobson 250 un an après. J'ai toujours le mak, car il est vraiment très bien. Lorsque je n'avais que lui, je faisais du planétaire et du ciel profond sans distinction. En planétaire, rien à dire, c'est vraiment formidable pour un si petit diamètre (et un si petit prix): on peut allègrement grossir 300 fois sur la lune ou saturne sans aucun problème, l'optique suit, à cause des surfaces sphériques plus simples à réaliser précisément et du rapport f/d élevé. Son diamètre modeste fait qu'il a tendance à se jouer de la turbulence. Un défaut relevé: si la température est trop basse, un problème dû à la qualité du verre employé provoque des contraintes sur la lame de fermeture (lu dans le forum, je n'ai jamais expérimenté de températures basses à ce point).

    En ciel profond, j'ai vu pas mal de choses: les Messiers les plus courats, quelques NGC bien sentis. Il résout les principaux amas globulaires, montre les nébuleuses et quelques galaxies. Evidemment, il faut aimer détailler les "taches floues", mais on finit par voir des choses, comme les bandes d'absorption de M82 par exemple (en vision décalée)

    Maintenant que j'ai un newton 250, la question des objets du ciel profond ne se pose plus avec le mak. Je suis toujours content de l'avoir pour observer saturne ou jupiter ou la lune, enfin les voisins quoi.

    Pour ce qui est des oculaires, j'avais d'abord acheté des antares W70 un 5.7 un 8.6 et un 19 mm. Ils étaient excellents sur le mak, mais quand je suis passé au Newton, je les ai revendus pour acheter des hyperions, qui sont exceptionnels sur les deux télescopes (vu le prix qu'ils coûtent). J'ai acquis un filtre UHC pour le newton, que j'ai essayé sur le mak: c'est bien mieux sans (sur le newton c'est très utile).

    Pour finir, comme je suis à l'atelier d'optique de la SAF, après avoir réalisé mon 250, j'ai voulu faire un 150 pour me faire un peu la main: eh bien même si le miroir est très bon, je ne vois pas l'utilité d'un newton de 150 avec un mak 127... Ca fait double emploi et on se lasse vite du newton, qui ne montre pas grand chose de plus que le mak.

    Une barlow x2 avec un hypérion 5mm c'est trop pour le mak. Il vaut mieux acheter un autre hyperion avec l'argent de la barlow, par exemple un 13mm ;o)

    Sinon, ne faisant pas de photo, je ne peux pas t'en dire plus sur le sujet: les quelques sites cités (avex, etc.) montrent qu'on peut faire de belles choses avec ces tubes, c'est très convainquant. J'ai juste fait une ou deux photos de la lune en tenant mon APN à main levée derrière un oculaire ;o)

    En résumé, c'est un super télescope pour quelqu'un qui veut découvrir l'astronomie sans se ruiner. L'eq5 est très stable avec ce tube qui pèse quelques kilos, et avec une raquette 2 axes c'est le pied pour regarder la lune assis sur une chaise!

    Fonce!

    S


  4. Bonsoir,

    Je cherche des retours sur ces familles d'oculaires. Ceux qui en ont acheté d'occase (UWAN) pendat les soldes d'OU ont peut-être eu l'occasion de les essayer? Sinon, quelqu'un a peut-être eu l'occasion de comparer les nouveaux SWII aux anciens?

    Je cherche une focale de l'ordre de 7 à 10 mm (ça manque)

    S


  5. Bonjour:

    5 à 8 mm c'est l'épaisseur idéale, et celle que nous utilisons couramment à la SAF. Plus épais, c'est à coup sur le bord rabattu.

    Pour ce qui est de la "taille" des carrés, rien ne vaut un bon fer à souder avec une panne large et creuse (en forme de tube ou de "cuillère") pour creuser des sillons de 5mm entre les carrés. C'est rapide (hum ;o), sûr, et en plus les carrés ainsi formés, bien arrimés, ne risquent pas de se décoller.

    Bon courage pour ce travail de polissage qui s'annonce bien!

    S


  6. Bonjour,

    N'oubliez pas qu'une véritable structure serrurier, permettant une translation et une conservation du plan optique, comporte 2x8 tubes, et non pas 6 tubes. 6 tubes, c'est simplement une structure triangulée, qui va se déformer selon une composante de translation-rotation et non pas seulement de translation.

    Il y a de la littérature sur internet à ce sujet, même des outils de calculs de structure très faciles à utiliser en ligne, je ne me souviens plus de l'adresse mais je suis sur que quelqu'un va s'en rappeler et la coller à la suite de mon mail.

    Cela a fait l'objet d'une conférence très intéressante aux RCE.

    S


  7. Bonjour,

    La mise en température est en effet très importante pour des diamètres de ce type: dimanche soir, je testais mon dobson avec son miroir resurfacé à L/20. En début de soirée, je pointe venus --> un gros pâté turbulent... Saturne --> impossible d'avoir une image nette à plus de 150x... Grosse déception! Après le repas, le télescope étant resté en station, j'y retourne. Je pointe Saturne --> Fantastique! une image ciselée à 300x, cassini bien noire, bandes équatoriales évidentes! Voilà à quoi ça sert d'attendre 1h30 avant de commencer à vouloir grossir ce genre d'objets!

    Avant de grossir, mettez en température. En attendant vous pouvez toujours vous amuser à regarder des grandes nébuleuses et des amas à 70x, vous aurez une image correcte quand même.

    S


  8. Ah j'arrive trop tard!

    Bin tant pis, c'était juste pour dire que sur mon 150/1198, j'ai opté pour un secondaire de 28 mm ("L/8" - 89%) acheté chez M42 Optic, et j'en suis très content (images lunaires très piquées, le primaire étant à L/15 sur l'onde)

    Sur ma config, 28 mm suffisaient amplement. 33 mm ça devrait le faire sans problème!

    Bones observations
    S