soulearth

Member
  • Content count

    110
  • Joined

  • Last visited

  • Last Connexion

    Soon available - 44353

Posts posted by soulearth


  1. Ben éviter daystar, je ne sais pas trop. J'ai du mal a savoir en quel mesure c'est un réel problème. Car entre son prix pour un diamètre de 80mm et sa bande passante autour de 0.5 angstrom, sur le papier il a tout pour plaire.


  2. Bonsoir.

    Depuis un bon moment, je souhaite m'équiper en solaire pour faire a la fois du visuel et un peu de photo.

    Pour tout vous dire j'avais commandé en juin une lunt 40 qui m'a franchement déçu car réellement moins bonne que le pst40 d'un ami. Je l'ai donc renvoyé.

     

    Je possède déjà une petite lulu 80/400 et une eqm-35. Mon budget est disons de 1500€ max frais de notaire compris 😂

     

    J'hésite entre une lunt 50 ou un quark daystar pour le coller en bout de ma 80/400. Évidemment ce que j'ai pu lire concernant les quark daystar me refroidi un peu. Je cherche un truc fiable ou du moins réparable quand le besoin se fera sentir sans que l'opération ne tourne à l'épopée infaisable.

     

    Pouvez vous me conseiller ?

    Merci a vous.


  3. Bonjour @banjo et merci pour ton retour. Le smartphone c'est uniquement pour illustrer un peu ce que j'ai vu. Le but est vraiment de faire du visuel dans un premier temps. Mais comme je n'ai pas réussi à avoir de détail de surface et que la fameuse molette est en buté gauche pour le reglage le moins pire, je me dis que y'a un truc que je fais de travers. J'imagine que ce serait mieux que la molette ai un peu de latitude gauche et droite.

     

    Le réglage de la molette est il dépendant du tirage du fabry Perot ? Et indirectement de la map du coup ?


  4. Bonjour,

    Aujourd'hui même, j'ai reçu ma petite lunt LS40T. Évidement, comme pour tous nouveau matériel les premiers pas ont été un peu laborieux mais je dirai rien d'anormal.

    Pour vous donner une idée de ce que j'ai pu voir, voici une photo à la volée prise au smartphone. Elle est vilaine mais donne une idée assez juste de ce que j'avais.PXL_20230608_110435495.jpg.a76a98bf0fd0b61ad2f7140a38f590ab.jpg

     

    En gros, protu plutôt bien visible mais pas de détail de surface. J'ai vu qu'il y avait un molette pour le filtre étalon mais je pense m'y être pris comme un manche. En gros en position initial ( buté gauche ? ), aucune inclinaison, molette qui tourne "à vide", j'ai les protus mais pas de détail de surface. Si je tourne la molette, l'étalon s'incline légèrement (voir ensuite beaucoup ) mais finalement c'est pire car je perd les protus.

    Ca m'embete car déjà c'est très imparfait et en plus j'ai l'impression que la position la moins pire est en butée gauche. Avez vous une méthode, une astuce pour m'aider dans cette étape ?

    Merci à vous,

    Cordialement,

    Soulearth


  5. Il y a 5 heures, Astrowl a dit :

    Bha sinon tu achètes un support téléphone comme celui-ci ci-dessous et tu installes StarSense ou AstroHopper sur ton téléphone et ça te coûte 50€.

     

    Quand j'avais essayé cette technique, c'était pas concluant. Récemment j'ai juste ouvert une appli boussole ... Franchement la marge d'erreur est tellement importante que c'est inutilisable.

    • Thanks 1

  6. il y a une heure, Sauveur a dit :

    Très belle en VA bravo 

    Les brutes ont été prises lors d'une séance de VA mais j'ai ré-empilé sous Siril et étiré sous Siril.

    Pour la comparaison, voici ce que j'avais en live :

    Stack_163frames_2445s_WithDisplayStretch.png.e337ae8661d320c7897bf7b496a2236f.png

    • Like 2

  7. Merci @ALAING . Il est vrai que forcement 40min, c'est du rapide. Qui plus est, je n'ai pas vraiment trouvé de solution logiciel pour améliorer le rendu sans saccager les details et finir avec un ciel marbré et tout sauf naturel. Donc il n'y a pas eu de denoise. Un denoise maitrisé aurait certainement fais le plus grand bien.


  8. Bonsoir,

    Plus "VAtiste" qu'astrophotographe, je ne suis pas un habitué de cette rubrique.  J'espère cependant que vous apprécierez cette fugace M109 que j'ai eu beaucoup de plaisir à capturer durant 40min.

     

    M109_final.png.e6d88a1d1f581d4901d1442a80d45a84.png

    Setup : 130/650PDS, EQM-35, correcteur de coma et caméra QHY290M cooled

    Pas de guidage, pas de dithering, pas de filtre ( volontairement pas d'UV/IR-cut ). Pas grand chose en fait ^^

    Ciel de banlieue lyonnaise. Un bon gros bortle 7 qui tourne très vite au 8.

    Capture : Lors d'une soirée VA sous Sharpcap. A la clémence d'une nouvelle lune. 163 sub de 15s pour un total de 40min.  Gain 198.
    Traitement : Re-empilement et fonctionnalités d'étirement sous SIRIL. Et rien d'autre car mes talents en post-traitement sont très très discrets. Je les cherche encore.

     

    N'hésitez pas à critiquer ;)

    • Like 6

  9. Bonjour,

    J'ouvre ce post avec cette question bête en titre. Quelle est votre méthode pour pointer le soleil en toute sécurité ?

    Je pose la question car j'ai un chercheur solaire, mais je trouve que cette façon de faire est tout de même pas terrible car le fait est que le soleil est en face du chercheur et votre œil est derrière le chercheur ou pas loin. Donc votre œil est quand même pas loin d’être en face du soleil ... Je trouve ça pas terrible.

     

    image.png.cfa9d16f31d173fecf20974efc532d83.png

     

    Si vous avez un méthode meilleure que ça, je suis preneur.

    Merci à vous.


  10. J'ai été voir le livre de "Astronomie solaire". Les exemples données pour le nombre d'images sélectionnés sont plutôt de l'ordre de la dizaine ( 5, 20, 40 et 320->floue).  En gros plus tu empiles plus le ratio signal/bruit est bon mais comme tu inclues des images moins bonnes s'est aussi plus flou à force.

     

    Un exemple fait a partir de 16 images sélectionnés :

    14_38_24_lapl4_ap13705_colo2.png.3da22048e9afd8454e99a60b12f2e714.png

    • Like 1

  11. Bonjour,

    Petit bout d'étoile de ce jour ( AR 3270 & 3271 ). 14_39_51_lapl4_ap3094.png.8dfa83ebb287edbe633f5828cd394b3e.png

    Newton 130/650PDS, cam QHY290M, barlow APM 2.7x, astrosolar OD3.8, filtre altair NUV "Calcium K-line"
    Gain 51 / expo 2.51ms - 2000 frames, les 5% meilleures frames gardées

    Logiciels utilisés : Sharpcap, autostakkert, astrosurface

     

    J'ai été agréablement surpris à la sortie d'astrosurface alors je partage. ^^

    • Like 8

  12. Il y a 3 heures, jldauvergne a dit :

    Ou même idéalement un filtre qui débute à 640 ou 650 pour englober H alpha

     

    Tu as par exemple le night sky h-alpha d'optolong qui fait exactement ça. C'est un clone du lumicon qui malheureusement est maintenant difficilement trouvable.

    https://www.telescopes-et-accessoires.fr/filtre-night-sky-h-alpha-optolong-coulant-508mm-c2x36885426


  13. Le 09/03/2023 à 01:54, cbuil a dit :

    Mais supposons qu'avec un gain de 1, le signal soit de 100 et le bruit de 2. Imaginons que l'on monte le gain à 10, le signal est alors de 1000 et le bruit est de 20 (car le gain impacte peu le bruit, surtout en régime de bruit de photons, que l'on rencontre en imagerie planétaire, même en pose courte, et on suppose que l'on sort du bruit de quantification  - voir plus loin)

     

    Bonjour tous le monde. Sachez que vos échanges sont passionnant. Je rebondi sur  l'exemple ci-dessus concernant l’intérêt ou non du gain, étant moi même dans la catégorie imagerie temps moyen / court, genre 15s ou 20s, pile le créneau ou ça fait débat. En pose longue le gain unitaire s'impose, et en lucky le gain de résolution l'emporte. Ici ni l'un ni l'autre ^^ . Dans l'exemple ci-dessous on voit que l'évolution en cas de monté de gain est proportionnelle mais aucun apport coté rapport signal/bruit . Du coup peut on dire que le gain est juste une variable "neutre", sans impact, ou peut il être nuisible ? A l'exclusion, évidement de l'élément "dynamique" et saturation , qui ont bien peut de risque d’être limitant sur une pose de 15s.

     

    Le gain serait alors un élément de confort, ni bon ni mauvais, mais permettant une meilleure détection des étoiles en cas de poses un peu short ( ou filtrées ) ( nécessaires par exemple dans le cas d'un suivi non guidée, ou monture pas exceptionnelle ) ?

     

    Merci à vous


  14. il y a 25 minutes, alstro a dit :

    Comparaison n'est pas raison :P

    C'est vrai mais ce n'est pas forcément hors propos pour autant 😉.

     

    Dans le cas des IA à apprentissage de banque d'images, le moindre ajout est gênant car il provient de la banque d'images et donc correspond à la banque d'image alors que c'est le cliché qui nous intéresse. A ce compte là autant mettre une image Hubble en calque transparent à 50%. On gagnera en temps de calcul pour le même résultat.

    Évidemment si l'algo est bien foutu et se concentre sur un effacement intelligent des effets de la turbulence, dans ce cas c'est autre chose et c'est vraiment bien.