fatality

Member
  • Content count

    83
  • Joined

  • Last visited

  • Last Connexion

    Soon available - 44462

Community Reputation

1 Neutral

About fatality

  • Rank
    Member

Personal Information

  • Hobbies
    Moto - Tennis
  • Adress
    Loiret
  1. En toute honnêteté, je n'ai jamais regardé dans un oculaire Pentax...
  2. Salut, Après 10 ans d'absence, j'ai ressorti mon vieux dobson Orion XT10i dont les caractéristiques sont proches des tiennes, le "i" a disparu suite aux inondations de 2016 et à une très forte diminution de mon intérêt pour l'astro pour plein de raisons diverses, le confinement m'a fait reconsidérer un peu cet état de fait et je suis donc de "retour", je vais donc tâcher de te donner quelques pistes car je suis dans une situation où il me manque un oculaire "grand champ" de bonne facture, dont acte : 1- J'ai deux Naglers T6, 13mm et 7mm, le premier est mon favori, le second sort de plus en plus, c'est agréable de grossir... 2- J'ai une barlow Powermate 2,5X, cela me permet de grossir à 230X et 430X lorsque nécessaire, hier soir sur M13 pourtant pas très haut dans le ciel j'ai pû monter à 430X, oui je sais ça défile mais la MAP était possible, un régal... 3- J'avais un Panoptic 24mm, je ne sais quelle mouche m'a piqué il y a quelques années je l'ai revendu, je trouvai que comparé aux Naglers il était moins "piqué", très suggestif en fait...aujourd'hui je n'ai pas d'oculaire "grand champ" et je le regrette, faut donc le remplacer... 4- les deux Naglers, ils sont au coulant 31,75mm, j'ai donc deux filtres de ce coulant (OIII et UHC-S) que je trouve pertinents, trouver un oculaire "grand champ" en coulant 31,75mm, c'est revenir au Panoptic 24mm...car si je passe sur autre chose, il y a fort à parier que le raisonnement en terme de "champ apparent sur le ciel", se solde par l'achat compulsif d'un oculaire en coulant 2", et là....ben va falloir prévoir d'investir dans deux filtres au coulant ad-hoc, mauvaise nouvelle, ça coute un rein... Voilà ma contribution à deux cents, je regarde quand même autre chose que le Panoptic 24mm car gouter aux 82° des Naglers rend dépendant, mais cela représente un surcout que la raison devrait, ou pas, prendre en compte.... Bons cieux
  3. Problème de collimation

    non il est pas mort, il est simplement aussi poli qu'un huitre, et n'a probablement pas grand chose à faire de ce que peuvent bien penser les gens qui essayent un peu de l'aider dans son problème, et à la réflexion, s'il n'a pas plus de réponses sur ce thread c'est peut-être aussi que les gens en ont un peu marre de l'absence totale de remerciement lorsqu'ils prennent 5min pour filer un coup de patoune, d'où je pense le peu de réponses sur ce post....PS : pour être honnête avec toi phil, vu que le mort en question ne donne quasiment aucun détail sur ce qu'il touche ou pas pour estimer si sa collimation est bonne, ben oui je pense que je me suis peut-être un peu emmêlé les pinceaux, mais entre nous, je m'en fous....
  4. Problème de collimation

    Bonjour, Je ne saisis pas très bien le problème, ce que je crois comprendre en revanche, c'est que tu ne joues que sur le primaire ? as-tu déjà utilisé un laser pour collimater ? dans l'ordre, ça donne : - laser dans le PO : si tu le tournes dans le PO sur lui-même, il se passe quoi ? - le secondaire : tu dois le toucher pour amener le point du laser au centre du primaire - ensuite tu touches le primaire pour ramener le laser au centre de la cible Dans cet ordre et dans cet ordre seulement....NB : si ta collimation bouge en bougeant l'azimuth, probable que ton primaire soit contraint, ou mal tenu, auquel cas le réglage se détériore avec la modification de l'azimuth....j'espère t'éclairer un peu ^^
  5. 114 vs 250

    +1 pour la collimation à revoir, un 250 faut pas le collimater à l'arrache.....
  6. CROA de vacances en Perséides

    Bah c'est pas compliqué Bruno, tu le laves dans ta baignoire, et après, tu le rinces à l'eau déminéralisée genre celle que l'on met dans le fer à repasser, là au moins au séchage tu n'auras pas de traces...à condition qu'à l'étape de la baignoire tu l'aies correctement dégraissé, genre paic citron ^^
  7. quelques dessins d'objets australs remarquables

    Lou pintrou a jacté, à ce niveau là je parle plus de dessin, mais de tableau......sinon, l'Afrique, est bonne hôtesse ? :p
  8. Ethos 13 et 6 ou Ethos 13 et powermate 2x

    Gordon > C'est dommage de dégrader ce que sort un Ethos. Pour économiser 3 francs six sous.Autant je suis assez d'accord avec l'idée que se payer un Ethos c'est dommage si c'est pour le mettre derrière une Barlow, autant là t'y vas pas de main morte, entre 3 francs six sous et le prix d'un Ethos quand même.....mais bon, en même temps, si tu penses que la personne qui met un tel prix dans un oculaire peut s'en payer un second, là je suis d'accord (heureusement que c'est la "crise" hein )
  9. Questions aux possesseurs de Moonlite

    Merci Stéphane pour ces précisions, pour ton information j'ai le CR1 installé avec la base optionnelle courbée pour le tube, et un "spacer" mesuré à 1".....si tu tiens comptes du spacer pour l'avoir mesuré hier soir je sais que ça passe avec la MAP que je fais, tant pour les naglers que le panoptic, donc à priori pas de soucis de ce côté-là
  10. Questions aux possesseurs de Moonlite

    Merci à vous de vos retours d'expérience, et tout particulièrement Stéphane J'ai envoyé un mail à Ron Newman de chez Moonlite, les réponses ne se sont pas fait attendre : - j'ai surtout demandé de positionner le filter slide à l'extérieur du tube, car sinon, si on regarde bien la 1ère photo de Stéphane, on aperçoit sur la gauche une vis : c'est une fixation de l'araignée du secondaire, du coup la réponse à Serge est sans appel, à l'intérieur du tube, cela nécessite une rotation de l'araignée à 45° avec trous à percer pile-poil au bon endroit, etc etc..... - Ron a attiré mon attention sur le fait que pour le positionner à l'extérieur du tube, il faut un PO low profile comme tu le dis Stéphane, j'ai regardé, ça doit passer chez moi, à vérifier quand même - le truc que je trouve contraignant, c'est que étant équipé de filtres OIII et UHC en 1"1/4, si je passe à ce système je dois m'équiper en coulant 2" pour les filtres....du coup l'addition est salée Les points positifs que tu évoques sont justement ceux qui m'ont fait considérer cet achat éventuel, je vais en parler à mon ministre des finances vu que nous sommes en récession "technique", elle me donnera bien un avis, ou pas
  11. Quelle Barlow sur Ethos 13

    Sinon tu as aussi l'option d'attendre le 6mm Je suis déjà dehors
  12. Salut à toutes et à tous, Je possède un PO Moonlite CR1, et je me demandais si certain d'entre vous utiliserait par hasard ce genre d'accessoire : http://www.focuser.com/cgi-bin/dman.cgi?page=productdetail&plugin=dstore.cgi&product=FS-1 Voilà vos avis seront les bienvenus, j'aime bien le côté pratique de cet accessoire, pas vous ?Merci par avance de vos commentaires
  13. Qu'est-ce que c'est ?

    Merci fourmi Si j'ai posté mon interrogation, c'est que dans le cas présent je n'observais pas au-dessus du toit du voisin, et donc le phénomène que j'avais déjà observé de mon jardin devait provenir d'autre chose que d'un effet de température plus ou moins éloigné de mon tube En tout cas ça me rassure pas, la turbu, c'est pas souvent que je n'en vois pas on dirait....
  14. Bonjour à toutes et à tous,Voilà l'histoire, ce samedi soir Bruno et moi-même nous sommes retrouvés pour observer à notre coin habituel. Ceci n'est pas un CROA mais une interrogation que je vous soumets : J'ai un dobson 254/1200, un Orion XT10i; j'ai donc pointé la polaire, le télescope était dehors depuis 3h environ, on va donc supposer qu'il était en température , là je défocalise au max sur la polaire, pour avoir l'image qui remplit mon PO, et avec bruno nous constatons alors des trainées, très fines, qui semblent aller de la droite vers la gauche en visuel, et qui semblent "balayer" l'image brillante, comme si on observait le vent entre nous et l'étoile.... Pour essayer de savoir ce dont il s'agit, je mets ma main devant le tube à côté de l'araignée, et aussitôt on discerne les volutes de température de ma main apparaitrent, volutes qui disparaissent une fois ma main enlevée; on en déduit donc avec Bruno que mettre la main devant le tube fait apparaître un effet thermique, qui ne ressemble en rien aux fines trainées que nous observons en l'absence de la main : il ne s'agit donc pas de thermique ! Je penche donc pour une observation de la turbulence en altitude, je ne sais pas si je ne dis pas une bêtise mais si les couches de l'athmosphère sont stables, s'il n'existe pas de "vent" en altitude entre mon tube et la polaire, je ne devrait pas avoir ce genre de vision ? j'écarte en effet tout phénomène thermique potentiel à la surface du miroir, vu qu'il est là depuis 3h, mais est-ce une bonne déduction ?Voilà mon interrogation, si vous avez des idées ce sera avec plaisir que je les lirais, sur ce, bonne journée à vous
  15. Lune et observation du ciel profond

    ben voyons epsi, des lunettes de soleil, t'avais les pupilles dilatées à ce point ?