Astro52

Member
  • Content count

    519
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Community Reputation

204 Excellent

4 Followers

About Astro52

  • Rank
    Active Member

Personal Information

  • Hobbies
    Pédagogie, sécurité routière, astronomie
  • Adress
    Reims (51)
  • Personal website
  • Instruments
    C8 EdgeHD CGEM, Atik 414ex
  1. Meade 12 à réparer

    Le tout est de savoir si comme Skyvision le pensait et moi aussi, il ne peut pas être dans son état d'origine pour être aussi mauvais ; ou si comme d'autres en ont fait l'expérience, un Meade de cette époque a pu être livré aussi mauvais. Dans le second cas, les moyens d'action seraient en effet limités. Si par rotation on ne peut corriger qu'un défaut d'astigmatisme qui dépasse à peine les L/8 s'il est confirmé, alors que le tube serait à L/1.4 si c'est confirmé... ça n'est quasiment pas la peine d'essayer de la corriger. En revanche si le tube a été bon et qu'il n'est plus dans son état d'origine, et doit y avoir quelque chose qui permet de revenir moins loin de l'état initial. C'est toute la question. Même si le fait que ça soit surtout de l'AS éclaire la réponse sous un angle plutôt pessimiste si j'ai bien compris. Est-il certain que la lame de fermeture est appairée uniquement par rapport à une question d'astigmatisme ? Ou se pourrait-il que des défaut d'AS "réciproques" se corrigent entre eux ?
  2. Meade 12 à réparer

    Document intéressant, mais comment tu fais une étoile artificielle de seulement 9 microns ?
  3. Meade 12 à réparer

    Je fais de la photo planétaire, donc pour ce qui est du matériel photo c'est bon. C'est pour le Foucault sur une étoile que je ne vois pas trop comment monter la lame, et que je ne me représente pas la précision qu'il faut pour voir quelque chose. Pour l'étoile artificielle c'est à réfléchir, le jardin est beaucoup trop petit, mais le club d'astronomie a des relations de longue date avec le club d'aéromodélisme dont le terrain fait près de 150m de long. Reste à voir ce qui va bien pour faire l'étoile.
  4. Meade 12 à réparer

    rvuti9, Merci pour toutes ces infos. Je vais tenter de m'appuyer dessus, même si à ce stade je n'arrive pas encore à me représenter tous les montages mécaniques. Mais je reviendrai vers toi le cas échéant. Donc finalement, tu commencerais quand même par un roddier pour mettre les tests en route, même si le "vrai" roddier ne prendrait sens qu'après avoir vérifié la question du centrage du bloc secondaire ?
  5. Meade 12 à réparer

    A quoi tu vois que c'est une aberration de sphéricité ? Le dégradé du rouge vers le bleu quand on va du centre vers le bord ? Si c'est cela qu'il faut retenir, en effet c'est difficile à créer par contrainte mécanique, sauf à le faire un peu exprès à partir d'un nombre de points assez grand. Je ne sais pas si c'est un tube des années 80 ou 90.
  6. Meade 12 à réparer

    Merci. Donc tant pis pour winroddier. Mais les mesures de skyvision, elles devraient marcher elles, et L / 1.4 ça relève quand même de l'énormité me semble-t-il. Tu ne trouves pas que c'est assez mauvais pour envisager, comme le pense olivdeso, que ça puisse être lié à un problème de contrainte mécanique sur une optique ? Ou comme l'envisage skyvision que le primaire et la lame ne soient plus appairés comme à l'origine ? As-tu testé la méthode du couteau de Foucault en visuel sur une étoile ?
  7. Meade 12 à réparer

    Merci Jean-Luc pour ces précisions. Je comptais en effet faire le test avec winroddier en faisait des moyennes sur des "disques" de cette taille environ, et en remontant le focuser car si on rajoute du shifting dans la mesure ça va vraiment commencer à devenir compliqué. On verra si ça confirme les mesures faites par Skyvision. Mais enfin j'aurais tendance à penser qu'ils connaissent leur métier et que si mes mesures ne correspondaient pas, ce serait plutôt ces dernières qui seraient remises en question. Pour les photos, en effet j'ai un doute par rapport au fait que l'échantillonnage n'est pas très poussé par rapport aux possibilités d'un 300, et parfois un plus faible grossissement maquille bien la mariée. Mais restent les mots de Skyvision qui concluent que l'instrument n'est pas dans son état normal.
  8. Meade 12 à réparer

    Merci Shadoko, Je pense en effet qu'il faudra commencer par vérifier les appuis mécaniques des optiques. Le diagramme de skyvision fait penser à de l'astigmatisme au premier coup d'oeil, mais quand on commence à regarder plus précisément les angles, on voit que les extrêmes ne s'alignent pas de part et d'autre comme pour un astigmatisme pur. Il faut que je me renseigne un peu plus sur le montage entre la lame et son support. Il me semble que chez Celestron il y a des cales ? Ce pourrait-il qu'une cale soit abîmée ou qu'elle ait sauté de son emplacement d'origine ?
  9. Meade 12 à réparer

    Merci pour ces précieuses informations olivdeso. Du coup avec Winroddier, plus besoin de bricolage aléatoire pour le couteau de Foucault ? Par contre, si le secondaire est à appairé aussi et pas seulement la lame avec le primaire, je risque effectivement d'y passer du temps. Mais j'ai du temps en juillet-août même si je bosse aussi un peu en même temps, donc si la météo est clémente, pourquoi pas.
  10. Meade 12 à réparer

    Merci Fred pour ta réponse. Si tu n'as pas ouvert ce tube, est-il possible que quelqu'un l'ait fait avant toi ? Si tu l'as acheté d'occasion toi-même et jamais passé sur banc optique, peut-être que l'explication est tout simplement là. De prime abord, les mesures faites par Skyvision me semblaient trop loin de remplir le critère de Raleigh pour permettre d'atteindre le niveau de qualité de ta photo de la Lune. Mais peut-être que je me trompe après tout. Je serai à Royan à partir de la fin du mois, je pourrai tester le tube moi-même et peut-être qu'à ce moment-là je ferai le même style de photo sur la Lune. Ce qui prouvera ta bonne foi, si tu as acheté ce tube d'occasion. Après avoir évalué à nouveau le tube en situation réelle, je compte tenter d'utiliser la méthode décrite par Jean-Marc Lecleire page 258 à 262 du livre "Réalisez votre télescope" en mode visuel, pour tenter de percevoir l'équivalent de ce qui est visible sur le diagramme de Skyvision, ce sera moins précis mais ça peut suffire. Comme ça je pourrai évaluer les éventuelles interventions futures sans repasser sur un banc optique. La première étape de l'intervention sera de vérifier l'absence de contraintes mécaniques sur les optiques, et si ça ne donne rien, de tester avec une rotation de 99° de la lame de fermeture, qui me semble être l'angle d'erreur le plus probable d'après les mesures de Skyvision dans l'hypothèse où le problème viendrait d'un mauvais remontage de la lame.
  11. Facile à tailler ! Tu fais un miroir de 1 mètre circulaire, et tu le coupes. Bon, ça risque de relâcher quelques contraintes dans le disque, donc prévoir des retouches sur le rectangle après découpe. Question bête : le même miroir rectangulaire ne tournant pas ne donnerait-il pas le même résultat que le miroir tournant (en supposant qu'il tourne sans vibrer) ?
  12. Meade 12 à réparer

    Tu parles des personnes au lieu de parler du tube, donc partant de là, tu cherches à créer du conflit pour que pendant ce temps-là, on ne parle pas du sujet. Si tu n'as même pas dans l'histoire l'intérêt compréhensible de défendre un ami, ça veut dire que tu cherches à te nourrir du conflit. Mais c'est les autres les loosers c'est bien connu... En plus tu le fais en détournant une phrase qui ne t'es pas adressée, et qui peut permettre à fred de trouver une porte de sortie honorable à cette situation ; alors que rien ne m'obligeais à raconter cette anecdote. Mais ne pas cracher dans la main tendue à un autre serait sans doute demander trop de retenue.
  13. Meade 12 à réparer

    Bernard, C'était une autre époque, sur un autre type d'instrument, et un autre type de problème. Ca ne remet en rien en question la comparaison que chacun peut faire entre le lambda sur truc mesuré par des professionnel sur banc optique et les limites connues en la matière pour qu'un instrument soit utilisable en astronomie. Je ne suis l'auteur ni des mesures en question, ni l'auteur des livres qui parlent de ces limites. Il ne s'agit ici que de savoir comparer 2 fractions. Je donne des cours de maths. Donc ça va, pour ça j'ai la compétence. A minima. D'ailleurs t'as pas dû lire mon message en entier. T'as loupé le passage qui aurait dû te faire comprendre que cette façon de défendre ton copain allait se voir comme le nez au milieu de la figure.
  14. Meade 12 à réparer

    L'importance de l'erreur apparaît largement associée à un astigmatisme selon 2 axes perpendiculaire. Ca fait furieusement penser que ça ne peut venir que : - Soit d'une contrainte mécanique sur le primaire, qui serait pincé selon un diamètre. - Soit... même chose pour le secondaire. - Soit que les optiques ont d'origine ce problème individuellement, et qu'elles ont été montées par construction pour se corriger mutuellement ; mais que lors d'un démontage le secondaire ou la lame de fermeture a été remontée avec une erreur de rotation de 90° environ. Et du coup ce qui devrait se soustraire s'additionne, expliquant l'ampleur du phénomène final. Si ça peut aider à réactiver d'ancien souvenirs...
  15. Meade 12 à réparer

    Les erreurs PTP mesurées sur banc optique par des professionnels au-dessus de tout soupçon sont monstrueuses : on parle de lambda / 1,4 sur l'onde et d'un strehl inférieur à 0,6 !!! Donc des erreurs 2 fois plus importantes que sur un très mauvais dobson, à la limite de l'utilisable à faible grossissement. Ce tube est donc ni bon, ni moyen, ni mauvaise, mais INUTILISABLE. Et on peut l'affirmer à partir d'un compte-rendu écrit de mesures réalisées par des professionnels sur ce tube, alors que rien ne prouve que les photos ont été prises avec ce tube. On ne peut donc certainement pas les opposer aux mesures objectives faites par Skyvision. Ceci dit, il est impossible qu'une marque comme Meade ait livré en l'état un instrument aussi catastrophique. On pourrait avoir de telles mesures pour une contrefaçon Seben achetée sur ebay, mais pas sur un Meade. Cet instrument c'est donc pas celui livré par Meade, soit parce que certaines optiques ne sont plus les mêmes, soit parce qu'elles ne sont plus montées comme à l'origine (tension ? rotation ?). Et ceci ne peut pas s'expliquer par un transport en voiture, dont les fibrations ne pourraient provoquer qu'un problème de collimation qui serait visible sur les images d'étoiles défocalisées prises en photo. Même chose pour le non-usage du focuser. Entre parenthèse, ce n'est pas la peine de me faire le coup du mec agressif ou je ne sais quoi, mon métier m'amène à travailler en équipe avec des psychologues face à des gens qui déversent leur agressivité, mauvaise foi et sens de la déconstruction objective ; je saurais interpréter ce qu'il y a derrière au premier coup d'oeil. Dans cette situation, et face à des preuves aussi explicites et indiscutables, le minimum serait de livrer (enfin) le véritable historique des interventions qui ont été faites sur le tube, plutôt que de parler d'autre chose pour faire semblant : - Des optiques, comme la lame ou le secondaire, ont-elles été changées ? - Qu'est-ce qui a déjà été démonté ou jamais démonté ? - Quelles précautions techniques ont été prise en cas de démontage pour que les pièces démontées ne soient pas remontées avec une erreur de sens ou en rotation ? - Quelle vis dont qui ne relèvent pas d'un usage régulier ont été touchées ou jamais touchées ? J'ai moi-même autrefois revendu pour monter en gamme, en toute bonne foi, un tube qui avait perdu beaucoup en qualité optique suite à un démontage moyen. Le régler mieux dépassait mes compétences. Je n'avais pas l'intention d'arnaquer qui que ce soit. Toutefois, j'aurais pu donner des éléments sur les démontages et les points qui posent question lors du remontage à plus expert que moi qui aurait voulu se replonger dans les réglages.