Astro52

Member
  • Content count

    666
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Community Reputation

341 Excellent

3 Followers

About Astro52

  • Rank
    Active Member

Personal Information

  • Hobbies
    Pédagogie, sécurité routière, astronomie
  • Adress
    Reims (51)
  • Personal website
  • Instruments
    C8 EdgeHD CGEM, Atik 414ex
  1. Bonjour, Je viens de recevoir la bague anti-tilt (et les bagues de bonnes longueur pour maintenir le backfocus) qui doit permettre de corriger le tilt visible notamment en haut à gauche sur ma dernière photo : https://astro52.com/photo/images/NGC6820-13-aout-2021.jpg Il est notable que le coin le plus affecté est celui situé à l'opposé du quart de capteur dans lequel on observe le plus fort éclairage par le télescope. Le flat et l'étirement des étoiles semblent donc en cohérence l'un avec l'autre. La zone la plus éclairée reste dans la même zone du capteur, que le poids porte dans un sens ou dans l'autre, donc la flexion éventuellement causée par le diviseur optique fin Orion - du moins celle venant du porte à faux - ne semble pas tellement critique ici. Dès lors, à partir de quelle référence effectuer les réglages de ma nouvelle bague ? Faut-il chercher à avoir un flat avec le maximum d'éclairage au centre ? Ou bien faut-il faire le réglage de nuit en se basant sur l'aspect des étoiles uniquement, sachant qu'avec mon petit capteur les imperfections sont souvent moins perceptibles que sur la photo précédente, même dans les coins ? Merci
  2. Bonjour, Après plusieurs nuits qui se sont transformées en essais pour cause de nuages ou d'astéroide infidèle au rendez-vous, il était temps de faire une vraie nuit de photo, en reprenant le coeur de NGC6820 testé le mois dernier. Ca a aidé pour le cadrage et confirmé le temps de pose. Encore une fois les nuages ont arrêté la séance avant l'heure prévue, mais avec 17 poses de 10 minutes, il y avait quand même assez de données pour finaliser la photo. https://astro52.com/photo/images/NGC6280-13-aout-2021.jpg Setup : C8 EdgeHD @ 1500mm de focale réelle Monture CGEM Atik 414ex Autoguidage ASI224MC sur diviseur optique fin Orion 2h50 de poses (17 x 10 minutes) Traitement Iris, Topaz.
  3. Salut ! Enfin un peu de ciel dégagé, malheureusement ça n'a pas duré jusqu'à l'heure convenue. Ce fut toutefois l'occasion de tester pour la première fois un objet du catalogue VdB, un exercice pas facile avec mon setup orienté galaxies, donc pas extrêmement rapide (Atik414ex à f/d 7,5). L'expérience confirme ce qu'on pouvait penser, c'est extrêmement ardu. Au début j'avais commencé avec des poses de 120s, puis après 2 poses j'ai décidé de recommencer avec des poses de 200s. Pas facile d'équilibrer la saturation de l'étoile bleue, en partie inévitable, et les poussières obscures qui ne se perçoivent sur les brutes que par l'absence d'étoiles. Bien protégé d'un vent moins fort que prévu, près du pôle et avec une turbulence très faible, la mécanique tournait bien. Sur le coup de 1h du matin, quelques nuages bas ont commencé à apparaître au loin sur la ville à l'ouest. Le temps qu'ils arrivent, ça devait laisser du temps. Et puis tout à coup en l'espace de quelques minutes le ciel tout entier a disparu sans qu'aucun nuage n'ait semblé venir de quelque part. Alors que meteoblue prévoyait un ciel transparent au moins 2 heures de plus . Mais j'ai tout de même pu enregistrer 24 poses de 200s en L de bonne qualité. Donc j'ai eu un peu de matière à traiter pour tirer quelques enseignements de cette première rencontre. Le traitement demande un savoir-faire certain, et pas seulement par le temps d'acquisition de 1h20 évidemment insuffisant. Merci Topaz sans lequel il aurait été difficile de montrer quoi que ce soit. On voit aussi que sur un tel objet la pollution lumineuse est une question centrale. https://astro52.com/photo/images/VdB152-11-aout-2021.jpg Setup : C8 EdgeHD @ 1500mm de focale réelle Monture CGEM Atik 414ex Filtre L Astronomik Autoguidage 224MC sur diviseur optique fin Orion 1h20 d'acquisition ( 24 x 3m20s ) Traitement Iris, Topaz v3.2.0 Site : Grézac (17), Bortle : classe 4.
  4. La galaxie ngc3718 avec d'autres

    " La correction "antibruit" présentée sur ce fil est, à mon sens, à proscrire... le fond est plastifié et l'image a perdu son naturel (enfin, certains aiment bien et c'est légitime). " Nan, tu as raison, quand le bruit est trop intense il est remplacé par un fond de ciel qui fait comme des gouttes d'huile coulant sur une vitre. Même si avec Topaz ça reste un effet de fond, sans donner l'impression que le signal est débruité à coups de marteau. Donc pas de secret, pour avoir un fond peu bruité il faut beaucoup de poses, même avec des outils. On peut aussi limiter ça en réinjectant une partie de l'image d'origine, donc plus de bruit et moins d'artefacts, donc une image qui reste plus naturelle tout en ayant un bruit plus discret à l'oeil. Ce qu'il faut voir aussi c'est que d'utiliser ça sur une image finale, c'est du travail de cochon. Pour s'en servir proprement, il faut moyenner plusieurs ddp différentes avec un débruitage propre à chaque finition, et même sur certaines finitions pas de débruitage du tout. Ce sont surtout les ddp les plus violentes, celles qui font ressortir les extensions les plus faibles, qui demandent un fort débruitage. Les ddp faibles des couches dédiées à faire ressortir les détails fins n'ont pas réellement besoin de débruitage, ou alors d'un débruitage en mode discret. Ensuite quand on fait la moyenne de toutes ces finitions, ça donne une image moins bruitée, plus puissante, et qui reste naturelle. L'intérêt de cette image était surtout de voir que la nouvelle version de Topaz Denoise ne massacre plus les étoiles de la même façon que les version antérieures.
  5. NGC2903 20210414

    C'est une des premières galaxies que j'ai faite avec mon nouveau setup et qu'il faudra que je reprenne au Maroc l'an prochain. Déjà parce que j'ai progressé depuis, et parce que le jour où je l'avais faite, j'avais rencontré aussi des problèmes de transparence et de passages nuageux qui m'avaient fait perdre beaucoup de temps de pose. Donc les faibles bras extérieurs étaient également bruités. Il y a aussi le centre que j'avais cramé un peu comme toi, et sans doute aussi à l'époque aggravé le truc au traitement. La partie lumineuse au centre est assez facile à détailler, par contre c'est plus difficile de débruiter le tour sans cramer le bulbe central. Ta saturation des couleurs est pâle, je me souviens que j'avais plus de bleu. Pour ce qui est du bruit, le bruit s'oublie la qualité reste :
  6. La galaxie ngc3718 avec d'autres

    Petit test de débruitage assez concluant : J'avais raté toute une série de mises à jour. Je ne sais pas si mes contributions auprès des développeurs y sont pour quelque chose, mais c'est à mon avis en progrès. Il n'y a plus le même sharpening excessif sur les étoiles qui était là même en le réglant à zéro. Là j'ai même pu en mettre un petit peu exprès.
  7. NGC3359

    Petite retouche cosmétique très allégée : J'ai déjà un setup complet et opérationnel, je vais pas tout refaire. Mais comme il y a un souci avec ma CGEM, si j'avais l'occasion de vendre mes actions Total à un bon prix dans les prochains mois, je me prendrais une petite AZ-EQ-6 pour fêter ça. Sans demander conseil à Etienne parce que la 3000HPS je peux pas la porter de toute façon
  8. NGC3359

    Impressionnant pour une photo prise sous un lampadaire. Le C11 envoie du lourd, et même pas de bruit malgré les conditions. De mon côté pas de sorties, mais j'ai bouclé hier mon planning 2022. Je serai totalement disponible pour l'astronomie du 22 janvier au 4 juin dans le sud marocain, tout en me gardant aussi des périodes de disponibilité sur les nouvelles Lunes de l'été à Royan (du 24 juillet au 3 août, et du 24 au 31 août). J'ai pu préserver notamment les 25-26 juillet 2022 où il y aura une bonne occasion de faire un timelapse de conjonction entre Pluton et un astéroide. Normalement le boulot de l'année pourra être fait sans problème malgré tout ça. Si tu veux que je débruite certaines couches de traitement tu peux me les envoyer par mail. La nouvelle mise à jour de Topaz comporte un inverseur de sélection de masque, bien pratique pour faire une épargne des étoiles.
  9. presentation

    Bienvenue ! Tu as dans la Marne ?
  10. Une rosette brute.. histoire de...

    Pas besoin d'empiler des poses et des poses quand tu as un aussi bon site d'observation. Une seule pose, pas besoin de dark et encore moins d'offset, tu passes un petit coup de Topaz là-dessus et c'est terminé, tu peux aller te coucher. Je plaisante bien sûr...
  11. J'ai vendu mon âme à TOPAZ Denoise

    Non, CS2 gratuit ça n'existe plus, si tant est que ce fut le cas avant. Et avec Iris quand je coupe mon image en deux avec clipmin et clipmax pour traiter séparément, ça fait des raccords monstrueux au remontage.
  12. J'ai vendu mon âme à TOPAZ Denoise

    Photoshop n'existe plus que sur abonnement ? C'est vraiment de l'arnaque.
  13. J'ai vendu mon âme à TOPAZ Denoise

    Moi je ne sais pas faire tout ça avec Iris. Il faudrait épargner les étoiles, mais j'ai peur qu'à la recombinaison la colle se voit autour des étoiles.
  14. J'ai vendu mon âme à TOPAZ Denoise

    Je viens aussi de vendre mon âme au même démon. C'est clair que c'est à utiliser avec douceur, mais le risque d'artefact est surtout là en planétaire. Je l'utilise en ciel profond en mode "low light" uniquement avec les deux curseurs sur 1. C'est surtout utile quand il y a une vraie difficulté, par exemple sur les galaxies où il faut à la fois détailler un coeur brillant et faire apparaître des extrémités très peu lumineuses. Sur les objets moins difficiles, ça a moins d'intérêt, voire c'est mieux sans débruitage, car l'IA massacre pas mal les étoiles.
  15. fake ?

    Mais est-on sûr qu'un traitement de faux bruit est représentatif du traitement du vrai bruit ?