jm-fluo

Soumis à modération
  • Content count

    4562
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    5
  • Country

    France

Posts posted by jm-fluo


  1. il y a 8 minutes, Sébastien Lebouc a dit :

    Le coté génial de la production industrielle du Schmidt cassegrain, c'est que pour un diamètre supérieur accessible, c'est que c'est moins cher, moins lourd, moins encombrant, n'a pas besoin d'une monture élaborée...et tient dans le frigo.

    Personne n'a dit le contraire :-)

    Ce que je te dis simplement , c'est que l'APQ 100 à une meilleure transmission lumineuse que le C14 :-) 


  2. Voilà ce que dit la théorie pour les « »Orange »

    Un « Orange » de 1970 obstrué à 34%,  l’impacte en surface c'est 0,34 »², soit 0.116 (12%)

    Avec un taux de 88% de réflectivité style « aluminure »

    voilà ce que ça donne

    L= la fraction de lumière perdue par l’obstruction : 0.12

    R= la réflectivité des surfaces : 0.88

    X= le nombre de surfaces : 2

    T= transmission lumineuse = (1 - 0.12) x 0.88² = 68%

    67% en comptant la lame.

    Ce qui rejoint ce que j’avais annoncé pour les SC, entre 64 et 71% et que les « Orange » tournaient autour de 70%, n’est pas idiot ;-°

    Les indications "marketing" ne sont pas fausses en soit, mais elles diffusent des informations qui vont dans son sens ;-) Le fait d’annoncer que les miroirs ont une réflectivité de 95%, ce qui est vrai, cela ne veut pas dire que l’instrument aura un taux de transmission lumineuse globale de 95%.

     Voir l'exemple des SC.

    Le vieux "orange est à 67% et le StarBright XLT, est a 78% de taux de transmission lumineuse.

    Un gain de 14%

     

    Après Je me demande aussi, si l’œil est capable de faire la distinction entre la perte ou le gain de 10% de lumière ?

     

     


  3. il y a 12 minutes, jldauvergne a dit :

    Oui c'est avec oculaire. 
    Un bon RC on est à 99%, ça impact peu comparé à un prisme redresseur. 

    C'est vrai que l'on observe rarement sans RC mais comme il sont à 99% de réflexion , on peut les négliger dans le calcul du taux de transmission lumineuse de l'instrument. ( à part le Newton qui observe sans RC mais du coup cela n'a pas d'incidence)

    • Like 1

  4. Il y a 20 heures, Sébastien Lebouc a dit :

    Sur la doc celestron concernant son traitement StarBright XLT, c'est 98% de transmission pour la lame, et 95% de réflexion sur chaque miroir.

    Et la courbe indique des valeurs proche de 90% pour la transmission lumineuse globale.

    Voilà ce que dit la théorie.

    Un instrument obstrué à 34% (source medas-Instruments.com), l’impacte en surface c'est 0,34 ², soit 0.116 (12%)

    Si on prend l'exemple de 95% de réflectivité, pour un SC StarBright XLT,

    ça donne

    L= la fraction de lumière perdue par l’obstruction : 0.12

    R= la réflectivité des surfaces : 0.95

    X= le nombre de surfaces : 2

    T= transmission lumineuse = (1 - 0.12) x 0.95² = 79%

     

    Comme quoi, la « théorie » ça peut, aussi servir à ça ;-)

    • Like 1

  5. "je partage ici cette BD (gratuite  ), pleine de conseils que l'on a concocté avec Lepithec. Il y a pas mal d'infos ." JL

    Elle est très "Chouette" cette BD 

    Ça rappelle de bons souvenirs ceux dès "débuts"avec une simple carte du ciel, apprendre à s'orienter (et qui reste toujours d'actualité) dans un premier temps et une paire de jumelle dans un deuxième temps pour en voir plus ;-)

    NB : je pars du principe qu'avant d'utiliser le système "GoTo" il faut savoir lire une carte des étoiles. C'est un peu la même chose avec les "GPS" pour nos routes! C'est outils qui simplifie la vie, mais il ne faut pas oublier l'étape d'avant : savoir utiliser une carte. C'est juste un simple avis  perso ;-)


  6. Pour revenir au taux de transmission ;-)

    « Il existe une formule qui permet de calculer le taux de transmission lumineuse pour les instruments avec obstruction de surface déterminée »

                   T=(1-L)R exposant X

    T= transmission lumineuse

    L= la fraction de lumière perdue par l’obstruction

    R= la réflectivité des surfaces

    X= le nombre de surfaces.

     

    Comment utiliser cette formule ?  

    Merci d’avance pour vos réponses avec exemple ;-)

    • Like 1

  7. Il y a 1 heure, etoilesdesecrins a dit :

    dans le post il y a eu beaucoup d'échanges théoriques de formules et de courbes, mais j'aurais aimé voir un comparo factuel

    La théorie est juste une piste de réflexion qui nous donnes des idées de faire tels ou tels comparatifs sur le terrain. Souvent la théorie est plus "optimiste" dans les résultats que ceux obtenu lors de l'observation. Vérifier la "théorie" sur le terrain est plutôt un démarche "pertinente", au minima "complémentaire".

    La "théorie" peut aussi, nous occuper en attend que le ciel se dégage ;-)


  8. Merci. Calcul intéressant pour connaitre de taux de lumière au foyer.

    Je me suis amusé à le reprendre car tu prends les données d'un instrument non obstrué.

     

    Ton exemple : télescope de 200 mm avec une obstruction de 35%

    Le taux de transmission lumineuse pour les meilleurs SC est 71% soit l'équivalent instrument parfait de 157 mm ou d'une APO de 152 mm.

     

    On obtient le même résultat avec un Newton  à aluminure de 88% + obstruction de 35% de diamètre et deux surfaces de réflexion, car son taux est de transmission est également de 70% ;-)

     

    NB : les donnés 88% et 77% c'est pour un instrument avec deux surfaces de réflexion et avec une obstruction de 0%

     


  9. il y a 48 minutes, yapo a dit :

    Pour les lunettes, c'est à considérer parce j'avais relevé qu'outre les pertes de surface air-verre, il y a avait aussi l'absorption due au verre

    Les lunettes perdent aussi de la transmission lumineuse pour plusieurs raison.

    1er Perte par surface Air-Verre

    Sans traitement la perte est de -4% 

    Avec traitement (MgF2) on réduit la perte à 1,5%

    Avec traitement Multicouches, la perte est entre 0,5% et 0,25 % (suivant la qualité du Multicouches)

    2ème Perte du à l'épaisseur du verre.

    25mm d'épaisseur de verre, entraine une absorption de 1%

    Tout ceci est à confirmer par des "spécialistes" en optique ;-)

    NB : également valable pour les catadioptriques