jm-fluo

Member
  • Content count

    6234
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    8
  • Country

    France

Posts posted by jm-fluo


  1. Il y a 2 heures, fred-burgeot a dit :

    voir un cratère de diamètre 0,5'' d'arc ne veut pas forcément dire qu'on a un pouvoir séparateur de 0,5'' d'arc, ça a été dit juste après le passage que tu cites mais ça tu oblitères :)

    le voilà :

    "Avec une autre incidence de la lumière solaire, avec un meilleur seeing, sur des formations différentes (faille ?), on peut légitimement espérer descendre en résolution."

    Ben oui avec T400 il y a encore de la marge ;-)

    Et on le sais que sur certain "sujet" on peut aller au déjà du PS de l'instrument ;-)


  2. Il y a 13 heures, Jean-Noel a dit :

    Et pendant ce temps, JM est dans les calculs du rapport de Strehl :):x

    Oui j’y ai passé toute la nuit pour vous délivrer dès potron-minet mes résultats :-)

    Pour le Mewlon à L/20 RMS. (obstruction 28%)

    Soit une optique de 1/6 de lambda sur l'onde.

    Soit en gros l’équivalent d’une intensité Strehl de 0,81,

    Et finalement logique avec la dénomination « diffraction-limited. » et logique avec la théorie ;-)

    NB : intensité Strehl de 0,88 pour un instrument obstrué à 25%

             intensité Strehl de 0,79 pour un instrument obstrué à 33%

     


  3. Il y a 13 heures, jldauvergne a dit :

    Tu peux le prendre comme tu veux, l'affirmation de départ est idiote. 

    Et bien je ne le prends pas mal du tout. ;-)

    L'idée, en deuxième lecture du sujet :  est-il pertinent d'avoir un instrument très performant qui sera limiter, la plupart des nuits, par le site d'observation?

    Chacun a apporté son témoignage. ;-)

    Mais cette question n'est nouvelle on pouvait lire dans nos livre d'astro à la rubrique "Comment choisir son instrument ?" Le site d'observation qui allait apporter "une" première réponse . Pour faire vite de de mémoire : 

    "ville" lunette de 60mm à 80mm ou TN 115.

    "Campagne" T150, T200

    "Montagne" T250, T300mm

    C'est peu l'idée ici ;-)


  4. il y a 35 minutes, fred-burgeot a dit :

    T400 à 500X exploité à 50% de son potentiel, qu'un T250 à 500X aussi, exploité à 100% : dans le 2ème instrument l'image est sombre donc moins lisible.

    Tout fait d'accord avec toi, c'est pour cela que j'ai dit 

     

    il y a une heure, jm-fluo a dit :

    Il aurait fallut ce soir là une APO de 320mm pour faire la même observation

    Et je viens de m'apercevoir que d'après la "formule empirique", évoquée plus haut, c'est plutôt une APO de 350 mm qu'il faudrait, pour avoir une équivalence en terme de contraste avec ton T400 obstruction de 20% ;-)

    Cest une sacré "bête" de course ton télescope !! ;-)


  5. Il y a 11 heures, Jean-Noel a dit :

    JM, tu dois encore répondre

    fred-burgeot avait déjà répondu ;-)

    "Tiens, il y a un truc qui répond en partie à la question initiale, en comparant la carte et ce que j'ai noté ("cratères 1 à 4 visibles en continu"): ce soir-là il était possible  de voir constamment des cratères jusqu'à 2km de diamètre, puisque celui que j'ai noté "4" fait 2km. Dans les trous de turbu, ça descendait à 1km voire un peu moins (taille des cratères que j'ai numérotés "9").

    Soit un facteur 2 sur la résolution "juste" grâce aux trous de turbu... c'est pas rien !"

    A cette notion de "seeing moyen" ! ;-) Lors de cette soirée le seeing moyen était de 0,75". Le seeing à navigué entre 1" et 0,5" et c'est cette dernière valeur qui a permis d'apercevoir des cratères d'environ 0,9 km, avec le T400. à 50% de ses capacités.

    Il aurait fallut ce soir là une APO de 320mm pour faire la même observation et en étant optimiste une de APO de 250 à G=2D avec un rendement à 100%. Je sujet d'observation étant la Lune et on ne manque pas de lumière ni de contraste ;-)


  6. Pour revenir au sujet  "la plupart des nuits"

     

    « À quelle fréquence se produisent des nuits d'excellente vue?

     

    Le graphique (à gauche) résume quatre années de nuit r 0 mesures sur le site du télescope William Herschel dans les îles Canaries. Même ce lieu d'observation superbe a de nombreuses nuits de vision relativement médiocre: la distribution est positivement asymétrique et la probabilité cumulée indique une probabilité de 50%, quelle que soit la nuit, des valeurs de r 0 supérieures à 14 cm et de 10% seulement. 25 cm ou 10 pouces. Ainsi, sur cet excellent site, un télescope de 10 pouces connaîtra au moins une certaine limitation de vision 9 nuits sur 10. »

     

    https://www.handprint.com/ASTRO/seeing1.html

     

    EM Antoniadi «les nuits de grandes qualités de vision ne sont que d’une sur cinquante».

     

    NB : moi le graphique de "gauche" ne s'affiche pas !! si vous l'avez je suis preneur, merci ;-)


  7. Il y a 19 heures, jldauvergne a dit :

    Et mon Mewlon n'a pas des performances extraterrestre. Bon état de surface, mais front d'onde à "seulement" L/20 RMS en ordre de grandeur. C'est très bon, mais pas stratosphérique. 

    Oui tu as raison pour ton télescope.

    1/27e de lambda RSM surface cela correspond à 1/8e de lambda surface et à 1/4 de lambda sur l'onde.

    Soit un instrument qui possède une optique proche de la perfection :-)

     

     


  8. il y a 3 minutes, Christophe Pellier a dit :

    Sinon, faut arrêter avec la peur de l'obstruction. Pour la performance en planétaire, que ce soit en visuel ou en photo, les seuls vrais critères c'est le diamètre et la qualité. Une fois qu'on est bon dans ces deux paramètres, le tube explose tout, même à 30% d'obstruction.

    Oui avec un turbulence nulle ;-)


  9. il y a 20 minutes, jldauvergne a dit :

    c'est ce genre de tube que j'attends depuis longtemps. Mais avant de s’enflammer sur celui-ci il faudra savoir son prix (plus ou moins qu'un µ250 déjà hors de prix), et savoir comment il s'en sort thermiquement. 
    A part ça, 14 kg, 23% d'obstruction,

    Super on est bien d'accord :-)

    Tu choisis un T250 avec une obtsruction de 23%, cela rejoint mes conclusions ;-)