NAILLON

Member
  • Content count

    45
  • Joined

  • Last visited

  • Last Connexion

    Soon available - 44916

Everything posted by NAILLON

  1. Bonjour Page extraite du "manuel pratique d'astronomie" de Lucien Rudaux, livre de chevet du jeune Pierre Bourge... C'est pour remplacer ce livre que Pierre Bourge a écrit "A l'affût des étoiles". Je possède toutes les éditions différentes de cette oeuvre incontournable jusqu'à la 17e. Les différences d'une édition à l'autre sont assez minimes, donc 17e ou 18e édition cela ne changera guère... Bourge et Lacroux étant décédés avant la sortie du livre, je n'ai pas acheté la 18e édition. Quant au livre ayant appartenu à JM Roques, talentueux astrophotographe, c'est un trésor!
  2. Bonjour Juste pour apporter mon témoignage... Je suis un variabiliste de l'AFOEV et de l'AAVSO et j'observe uniquement en visuel à l'ancienne: chercheur puis déplacement d'étoile en étoile vers la zone à observer. (Ben oui, il y a plus ringard que Supermachin). Plusieurs séances par mois dès que la météo le permet. Astram depuis 40 ans. Depuis plusieurs mois, je suis gêné par les "satellites" de plus en plus nombreux. Je n'exagère pas en disant qu'à chaque séance, je vois passer des objets à la queue leu leu dans mon chercheur et ceci est déstabilisant quand on est concentré sur un astérisme utile pour trouver la zone à atteindre. Le pire, c'est que je vois aussi souvent traverser un tel objet dans le champ de l'oculaire: quand on est concentré pour estimer une étoile de magnitude 13 et qu'un bidule de magnitude 3 vous grille la rétine, il faut plusieurs secondes pour se remettre à l'observation! Par le passé, cette pollution était très rare. Donc, je trouve étonnant de lire qu'en visuel ça n'est pas gênant... Quant à la vision d'un train de magnitude 2 à l'oeil nu , cela m'est aussi arrivé et franchement je me suis demandé quand cela allait s'arrêter: je ne reconnaissais plus les constellations! Le pire semble devant nous...
  3. gardons un oeil sur Bételgeuse

    L'étude et le suivi des variables demandent une grande assiduité, et c'est une activité qui n'est pas à la mode. Sauf pour les transits d'exoplanètes qui attirent certains. Beaucoup se sont essayé à ces observations puis sont repartis! Il y a donc plus d'anciens observateurs que de jeunes, donc peu férus des techniques actuelles. C'est aussi une des seules activités astro où l'on peut faire oeuvre scientifique avec peu de moyens. D'où la prédominance du visuel. Pour la prévision du max de Chi Cyg, la mienne est valable et confirmée par les observations. Je suis en effet chargé à l'AFOEV d'établir le calendrier annuel des prévisions à partir des observations de la base de données. Je travaille ainsi actuellement sur le calendrier 2017. L'AAVSO donnait d'ailleurs le max également en septembre et c'est heureux... L'AFOEV peut fournir une liste d'étoiles variables parmi les plus brillantes pour en mettre une dans les éphémérides de chaque numéro de Ciel et Espace. Il suffit de me le demander...
  4. gardons un oeil sur Bételgeuse

    JL Dauvergne: On est bien d'accord que le visuel n'est pas adapté pour Bételgeuse. Pour les variabilistes qui transmettent leurs observations à l'AFOEV, l'écrasante majorité, 90 % environ, pratique le visuel... En nombre d'observations, le déclin du visuel est par contre net. Un télescope automatique qui travaille toutes les nuits claires engrangera évidemmment des centaines de mesures, bien plus que le besogneux derrière son oculaire. On peut dire à tous les autres qu'ils perdent leur temps mais ce serait aller à l'encontre des fondements de l'astronomie populaire. Pour prolonger ce débat entre deux conceptions de l'astro et se faire une opinion, on peut lire: https://www.aavso.org/usefulness-visual-observations On y verra qu'il y a encore des domaines où le visuel a son intérêt.
  5. gardons un oeil sur Bételgeuse

    Bonjour Les étoiles de comparaison en visuel pour Bételgeuse sont Procyon, Rigel, Capella et Aldebaran. Elles sont éloignées en distance angulaire, de type spectral différent, et l'échelle de magnitude pour la comparaison n'est pas correctement répartie. De plus, la hauteur par rapport à l'horizon n'est pas la même avec les problèmes d'absorption atmosphérique qui en découlent. Ajoutons une amplitude de seulement une magnitude environ et la couleur rouge orangé, effectivement problématique pour toute estimation visuelle. Tout ceci fait que l'AFOEV ne met pas cette étoile à son programme, même s'il n'est pas interdit de s'y essayer. Les Américains sont plus optimistes...
  6. gardons un oeil sur Bételgeuse

    Membre de l'AAVSO, et évidemment de l'AFOEV, je suis assez consterné par ce type d'échanges qui vire au pugilat de cour de récré. La question de la période de Bételgeuse ayant été tranchée, je n'y reviendrai pas. Par contre, je sors de mon trou à propos des observations visuelles "super archaïques"... J'espère simplement qu'il s'agit d'une erreur de vocabulaire: "non adaptées pour cette étoile" aurait été plus respectueux pour les variabilistes qui pratiquent toujours le visuel. La lecture des courbes de variables que je pratique pour établir les prévisions des maxis des miras pour l'AFOEV montre que ce type d'estimations n'a pas à rougir face aux "mesures" CCD ou par APN. Je mets "mesures" entre guillemets, parce qu'il arrive aussi que des données obtenues par des observateurs différents divergent, ce qui montre qu'il y a encore des progrès à faire. Parce que leur travail est phénoménal, il ne me viendrait pas à l'esprit de qualifier les dessins de Biver et Vieillard de super archaïques à l'heure des télescopes en remote, de même pour l'observation visuelle des météores à l'époque des caméras all sky! Avec une telle charge contre notre activité, je ne m'étonne pas qu'à la page 106 du dernier Ciel et Espace, parmi 26 évènements répertoriés, JLD a oublié que la variable ... Chi Cyg était au maximum en septembre.
  7. [Admin] Nouveau serveur - Message important

    BonjourSFR Lihons (Somme)
  8. ""Dominique, pour le visuel j'ai une paire de jumelles et une petite lunette astronomique. Par contre j'aimerais bien m'acheter un dobson mais lequel serait adapté pour les étoiles variables ?""N'importe quel Dobson convient. Plus le diamètre est important, plus on atteint des magnitudes faibles. Avec un 200 mm, il y a de quoi s'amuser! Selon la qualité de ton ciel, tu atteindras magnitude 13 à 14 sans problème. Mais si ton budget est plus serré, sache que des variabilistes confirmés ont utilisé un 115/900 pendant des années! De toute façon, quand l'étoile monte en éclat, il faut réduire le diamètre en conséquence et passer à la petite lunette ou aux jumelles... Ce serait fausser les estimations que de mesurer une étoile de magnitude 3 ou 5 avec un télescope! Chaque variabiliste adapte son programme à son matériel...
  9. Bonjour Avant de penser à l'artillerie lourde, il faut rappeler que la variation d'une étoile est souvent perceptible à l'oeil. Depuis des décennies, les courbes des étoiles variables ont été établies ainsi. Les étoiles à longue période ou les cataclysmiques peuvent être suivies à l'oeil nu pour certaines, avec des jumelles pour les plus brillantes, avec un instrument modeste pour le plus grand nombre. Pour le visuel, un Dobson est préférable à un instrument équatorial. Si on veut faire de la photométrie, un APN reflex de type Canon suffit pour commencer avant de penser à la CCD. Un APN sur pied avec des poses d'une dizaine de secondes permet déjà de faire quelques mesures. On peut aussi s'exercer sans matériel en commandant des clichés sur des instruments robotiques comme le Bradford Robotic Telescope. C'est gratuit tout comme le logiciel Iris qui permet de les exploiter. Mais dans ce cas, il faut parfois patienter quelques semaines pour recevoir son cliché. Par contre effectivement pour des variations rapides ou des mesures précises, la CCD est incontournable. Dominique Naillon AFOEV (il n'y a pas que l'AAVSO!)
  10. lunette perl royal

    BonsoirJ'ai une lunette Carton 108/1600 achetée d'occasion il y a un an. C'est la même que la Perl Royal. C'est effectivement un bel engin. Les images de la lune me rappellent les images vues dans une Taka avec une belle couleur chaude. Mars est sublime aussi: à 320 fois, des détails étaient visibles sur un disque de 6" ! Le tube était livré avec un PO de 24.5 que j'ai remplacé avec une bague 31.75. C'est une lunette assez encombrante, sensible au vent et qui demande un équilibrage nickel: le simple fait de changer d'oculaire modifie cet équilibrage. Pour ce qui est de l'optique, par comparaison avec mon C8, elle manque évidemment de lumière et malgré ce qu'en disent les partisans des grandes lunettes sur ce forum, cela reste un tube de 100 mm: belles et agréables images des planètes avec une moindre sensibilité à la turbu, mais moins détaillées qu'avec un 200, SC compris! Quant au stellaire, la question ne se pose pas! Dominique
  11. EUROASTRO 2009: c'est pret!

    BonjourOui, bien sûr!
  12. EUROASTRO 2009: c'est pret!

    Bonjour J'ai mis en ligne un petit compte rendu perso: astrosurf.com/naillon/euroastro.htm Encore merci aux organisateurs. Dominique
  13. Vous observez combien de fois par an ?

    BonsoirD'après mes cahiers d'observation, rapidement parcourus: - en 2007: 76 séances - en 2008: 59 séances Durée: en moyenne 1h30 à 2h00 Localisation: département de la Somme, dans mon terrain. Il faut juste surveiller les trous dans les perturbations. Impossible de prévoir à l'avance, c'est parfois un quart d'heure avant que l'occasion se précise! Cordialement.
  14. Sur une monture GP, il m'est arrivé de mettre un C8 et une lunette 80/400 en parallèle pour la photo, avec 8 kg de contrepoids. L'équilibrage doit être parfait. C'est limite, il faut manoeuvrer l'ensemble délicatement, mais cela fonctionne. A déconseiller pour un usage fréquent! Dominique
  15. Blaporte et AlphonseVos commentaires sont une honte! Et je pèse mes mots. Où est le modérateur? La dysorthographie relève de la médecine. Se moque-t-on de quelqu'un parce qu'il a claudique ou bégaie ? Non, parce qu'il n'y est pour rien. De même, les difficultés en orthographe ne viennent pas forcément d'une absence d'efforts... Je serais d'ailleurs curieux de lire vos SMS... Désolé pour le reste des lecteurs, mais les bornes de la bêtise humaine ont été franchies.Dominique astram et directeur d'école
  16. [ Concour ! ]

    Bonjour<<D'après mes éphémérides et surtout si je les interprète bien, la Lune entrait dans son PQ le 7 à 13h58 TU. Donc, à 7h31 TU, ce n'était pas encore tout à fait le premier quartier...>> D'après l'IMCCE, le 1er quartier a eu lieu le 7 à 9h05 TU. Donc quand la lune s'est levée à 7h31 (source: Guide 7), ce n'était pas le 1er quartier. Le lendemain 8 octobre, ce n'était plus le 1er quartier. Conclusion: il n'y a pas de réponse pour ce mois. Question subsidiaire pour Big Bang et les autres: à quelle date la lune se lèvera à la Réunion à l'heure exacte du 1er quartier? Je ne sais pas, alors à vos (grosses) calculettes...
  17. [ Concour ! ]

    BonjourLe 7 octobre, jour du PQ, la lune s'est levée à 7h31 TU à la Réunion... Y a pas des questions autres que celles du brevet des collèges?
  18. [ Concour ! ]

    Facile! Je n'ai qu'à mettre ma monture en station sur le pôle sud! Je regarde dans le viseur polaire, la petite constellation dessinée me donnera la réponse. Mais horreur! L'étoile polaire a disparu! Où suis-je? Au sec.............................. Bip bip bip votre monture s'est autodétruite bip bip bip votre montu........
  19. [ Concour ! ]

    Ah, oui j'oubliais: certains écrits babyloniens cunéiformes représentent Vénus en forme de banane. Mais ils ont copié sur Lucie... J'ai gagné quoi? D
  20. [ Concour ! ]

    Lucie l'australopithèque dont l'oeil non usé par les écrans de PC pouvait distinguer sans peine le croissant de Vénus à son plus grand diamètre. Peut-être sa grand-mère aussi quand elle batifolait dans la savane, mais j'sais pas son nom!!! Dominique
  21. BonsoirPas très sympa tout ça...fguinepain : remerciements à deux potes mais pas à celui qui a passé quatre heures à chercher discrètement et a trouvé des infos sur une observation antérieure...asp06: il n'y a aucune variable connue dans les bases AAVSO et AFOEV à cet endroit.laurent13 : hum!... La règle d'antériorité s'impose surtout que la découverte a été publiée sur le web. Faire semblant de l'ignorer n'est pas très moral.Dominique, membre AFOEV, AAVSO et Deepskyhunters (ben oui...)
  22. BonsoirJe crois que d'autres sont allés un plus vite... Désolé... http://www.lostvalleyobservatory.com/review.nebula1/ Bien vu quand même. Dominique
  23. Discordances sur logiciel astro' ?

    BonjourPour 19h TU le 18/09/76 aux coordonnées géographiques données, voilà les résultats: SkyMap: élévation: 14°57' azimut: 76°40' Guide 7.0: élévation: 14.8° azimut: 76.5° En espérant avoir été utile... Dominique
  24. La gagnante a produit un fort joli texte sur l'observation de la comète de Halley... Prix justifié d'après moi de par la qualité de son texte. Le mien est arrivé en 18e place. Voilà. Dominique
  25. Des occultations non observables.

    Bonjour Dans le livre de mon camarade Christophe Marlot (les passages de Vénus, éd. Vuibert) figure une photo de l'occultation de Vénus en juin 1984. On y voit la planète émerger de derrière le disque solaire. La photo a été prise au Pic du Midi avec un coronographe de 200 mm. L'observation avec un instrument solaire peut donc être tentée pour ceux qui sont équipés et qui disposent d'un ciel convenable. Si on n'essaie pas, évidemment on ne verra rien! Cordialement Dominique