Sébastien Lebouc

Member
  • Content count

    1688
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Everything posted by Sébastien Lebouc

  1. Jupiter : GTR + passage Callisto 21 août

    Aller hop! un gros encouragement pour ce travail constant en qualité. Pour moi le satellite doit faire dans les 1,5". C'est donc tout à fait normal que l'on perçoive son diamètre apparent, c'est sans nul doute possiblele cas sur tes images. fô que je m'y mette moi....
  2. Collimation et shifting...

    Je suis tout à fait d'accord avec ce qui vient d'être écrit: P1 apprendre à collimater ses optiques, et si possible si on fait du planétaire, le faire sur une étoile voisine de la planète visée. P2, avec l'expérience engrangée, on gagne en vitesse d'exécution et surtout on se rend très vite compte que l'image est améliorable en terme de contraste, et de piqué. C'est le shifting du miroir qui en est souvent la cause, alors que les conditions de turbulence n'ont pas changé entre deux pointages d'objets. Voir mon post sur jupiter; http://www.astrosurf.com/ubb/Forum3/HTML/019465.html l'image, sympathique, ne ressemblait à rien de cela 15 minutes plus tôt, et j'ai fait la collimation sur une des étoiles du Tea Pot dans le sagittaire, je suis revenu sur jupiter avec les mouvements fins de la raquette de commande. Comme je l'explique plus loin dans le post de jupiter, lorsque les voisins sont passés voir ce que je faisais et quand j'ai pointé la lune à 45° de là, la collimation avait déjà bougé pour cette nouvelle position. Je pense très fortement caler le miroir en position "transport" comme le permettent les tubes de C14, et faire la mise au point avec un porte oculaire placé sur l'arrière du tube pour m'affranchir de ce shifting qui me pourri la vie.Seb.
  3. Jupiter : GTR + satellites 18 août

    Fluide et tridimensionnel.Bref, c'est bô.peux-tu nous en dire plus sur la fréquence des prises de vues?Seb.
  4. Jupiter, le 11 aout 2008, 00H21 TU

    Bonsoir à tous.Suite à vos nombreux conseils, je vous délivre une première image de la soirée. C'est sûr qu'en remontant le gain vers 65%, c'est le jour et la nuit. Noter la variation dans la bande nuageuse de part et d'autre de la grande tache rouge en 5 jours...conditions de prise de vue:balance des blancs sur automatique ( avec le truc de Christophe), gain à 65%, vitesse 1/100°, cadence à 10 images secondes pendant 60 secondes. Compositage des 500 meilleures images, ondelettes sous régistax, puis modification des niveaux, leger masque flou sous PSP. Détail important, les réglages usines de la webcam Toucam pro ont été modifiés grace à la méthode d'Etienne bonduelle.J'essaierai les nuits prochaines en passant la webcam en mode RAW. Dommage de n'avoir pas pu utiliser les bons paramètres la nuit du 6 aout, les conditions de turbulence étaient un peu meilleures. Séb.
  5. Animation des satellites de Jupi ( 2 )

    VL, j'ai passé toute ma jeunesse à Vernon, alors les moteurs ariane 4 et le Vulcain, dans la région on sait ce que c'est! Faut juste imaginer que le moteur de l'étage principal ne fournit que 10% de la puissance au décollage... Au double bang d'allumage des EAP ( étage accélérateur à poudre), là c'est du délire!!! Pour ce qui est d'avoir un site privilégié, le lanceur se voit à 350Km à la ronde, même en plein jour...
  6. Animation des satellites de Jupi ( 2 )

    VL, encore merci pour ton animation sur mon post. J'adore la fluidité de ta séquence, c'est très pédago, et vue la météo ( à la base je suis normand aussi...) je sais que faire une animation sur plus d'une heure peut poser problème. Je vais faire mon malin mais depuis 10 jours ici en guyane, y a pas eu une goutte de pluie...et en plus l'herbe du jardin commence à cramer!!! Demain, la photo qui tue, ce serait une animation des satellites avec le largage des boosters ou de la coiffe en plein milieu des lunes de jupiter. Vu que demain il devrait faire beau, et que l'heure métropolitaine est favorable, ceu'z qui voudraient voir à quoi peut ressembler un tir peuvent se brancher sur http://www.videocorner.tv/index.php?langue=fr Seb, un normand expatrié en amérique du sud.
  7. Jupiter, le 11 aout 2008, 00H21 TU

    Patry, avec un 200mm cela aurait été de la magie noire! C'est un celestron 14, de 355mm de diamètre.L'humidité n'a pas les mêmes conséquences que celles rencontrées en métropole: ici, je vis perpétuellement dans un nuage, mais comme la nuit il fait dans les 25°C ( oui je sais ça énerve!!!)c'est finalement rare que la buée soit une gène pour l'observation. En fait, c'est pas tellement les optiques qui ramassent, mais les parties métalliques: c'est là qu'on découvre avec joie que les vis en inox sont quant même oxydables, et des pièces en alu tournées ( bagues, manchons,etc...) se couvrent ici d'une couche d'oxide alors qu'elles ont fait 20 ans en Normandie sans broncher...
  8. Au risque de vous saturer...jupiter le 10 aout à 23H35 TU le 10 aout à 23H55 TU le 11 aout à 00H12 TU le 11 aout à 00H20 TU le 11 aout à 00H28 TU le 11 aout à 00H31 TU Voilà.Celestron C14, Toucam, sous ciel guyanais.Si certains ont envie de mettre ces quelques images en animations, qu'ils ne se privent pas.
  9. Passage de la Grande Tache Rouge au méridien

    Bonsoir les gens.Jipipi, t'es bien curieux: Je suis sur les hauteurs de Cayenne, au sommet de la montagne du tigre d'où j'ai un horizon ouest parfait, donnant sur l'embouchure du fleuve cayenne, avec Kourou au dernier plan, les Iles du Salut vers le nord-ouest. Du balcon, des fois le soleil se relève dans un fracas assourdissant, il parait que c'est les esprits de la foret qui envoient des messages vers le ciel. Par nuit claire, ce qui arrive plus souvent qu'on ne le pense, les EAP ( boosters d'Ariane 5) semblent se séparer au dessus de la maison, alors qu'ils sont déjà à mach2 après 2'20" de vol... Artemis, tes compliments me font très plaisir, tes travaux avec ton 180 montrent ton acharnement et ta persévérance, chaque millimètre d'ouverture est rentabilisé.
  10. Passage de la Grande Tache Rouge au méridien

    Bravo VL!Si seulement j'avais eu les conditions de turbulence du 5 aout, date de ma première image postée, cela aurait été formidable.Cordialement, Séb.
  11. Jupiter, le 11 aout 2008, 00H21 TU

    Je remets l'image en format JPEG, cela va peut-être faciliter l'accès à l'image. On peut débattre toute la nuit d'imager avec une webcam à 80€ ou une Lumenera à 1000€.Toute la clé du succès réside dans la parfaite collimation du tube. Petit retour d'expérience, hier lors de mes prises de vue, à force de pousser des grands "Haa" et des grands "Putain c'est pas possible que ce soit si bô!!! " cela a attiré les voisins: coup d'oeil sur Jupiter, mais bien sûr, les gens voulaient voir la lune, à 45° de là. Le fait de pointer la lune (très belle) et de revenir sur Jupiter, la collimation avait changé, Jupiter était flou...Donc, avec mon tube, nécessité absolue de faire la collimation sur une étoile près de l'objet à photographier...
  12. Jupiter, le 11 aout 2008, 00H21 TU

  13. Jupiter, le 11 aout 2008, 00H21 TU

    Y a pu d'image? je la vois toujours moi.
  14. Jupiter, le 11 aout 2008, 00H21 TU

    Bonjour de ce morceau de France d'Amérique du sud.Content que cela vous plaise. Marc, tu as raison de faire ton français raleur, je me suis demandé lorsque j'ai vu mon image sur astrosurf ce que pouvait bien être la bande bleue au sommet de l'image. C'est ( bien sur) la zone de selection des ondelettes sous Régistax, et l'image n'a pas été recadrée. Le premier soir, j'ai voulu faire comme avec le Celestron 8 et mettre la barlow X3...Jupiter ne rentrait pas sur le capteur... Ce soir, donc cette nuit pour vous, je vous posterai une heure de rotation jovienne avec transit de la grande tache rouge.Seb.
  15. Jupiter le 5 aout 2008, par 5° de latitude nord.

    Salut HAlfie.Comme christian, aucun problème pour triturer mes images. Autant je maitrise le potentiel de l'instrument, autant j'ai encore une très grande marge de progression sur le traitement des images webcam. difficile de croire que cette image ait été faite à partir de mon fichier!!!Pour les métropolitains en manque d'images détaillées, je propose une coopération: je me tape le montage du telescope en soirée, me bagarre avec les moustiques, la collimation et l'astigmatisme du télescope, fait l'acquisition et je vous soumets les fichiers pour que les virtuoses d'Iris et autre puissent exprimer leur talent.J'oublie aussi de dire que mon image fait partie d'une série sur 1H40 centré sur le transit de la grande tache rouge...Seb.
  16. La saison sèche est enfin installée, le télescope reprend du service. Cette image est très voisine de ce que l'on pouvait voir à l'oculaire du Celestron 14, lors des nombreux trous de turbulence. Conditions de prise de vue: Celestron 14 sur monture NJP, barlow Télévue X2, ToucamPro 2 avec filtre IR. Compilation de 1000 images par Régistax, dynamique contraste et saturation sur Photoshop.Séb en Guyane.
  17. Jupiter le 5 aout 2008, par 5° de latitude nord.

    Merci à tous pour vos précieux conseils.Cette nuit là j'ai testé un gain plus faible que d'habitude, car les images sont extrêmement bruitées dès que je flirte avec un gain dans les 70-80%.( j'arrive à limiter le bruit en jouant avec l'entortillement du fil autour de la webcam ou du chercheur, et sur la tension du fil entre la webcam et le port USB, c'est vous dire le coté empirique et reproductible de ma méthode!!!) Pratiquant peu l'imagerie webcam, j'avais entendu dire qu'il fallait maintenir un gain élevé pour s'affranchir des artéfacts au traitement, surtout sur les bords. Mon dilemme est donc le suivant: comment éviter les artéfacts et avoir des images peu bruitées avec une Toucam? Grâce à vos différents liens je viens de modifier ma webcam en " mode NON RAW mais optimisé" en téléchargeant les fichiers d'Etienne Bonduelle, affaire à suivre. Son mode RAW a l'air séduisant, mais ne travaille bien visiblement qu'à 5 images/secondes, comment alors dans ce cas de figure obtenir suffisamment d'images sans poser plus d'une minute comme me le conseille Christian ?merci encore à tous pour vos encouragements, en échange lorsque j'aurai amélioré ma technique, je vous diffuserai toutes mes images afin que vous puissiez suivre cette opposition jovienne avec les conditions de turbulence quasi optimales comme on peut les vivre à l'équateur....
  18. Jupiter le 5 aout 2008, par 5° de latitude nord.

    Oups, j'avais pas vu la question sous la photo! cadence 10 images par seconde, vitesse d'obturation à 1/50° de seconde.double Oups, l'image n'est pas du 5 aout (22h21 locales à Cayenne) mais du 6 aout, à 01H21 UT.Seb.
  19. Jupiter le 5 aout 2008, par 5° de latitude nord.

    Christian, permet-toi tout ce que tu veux avec mon image, c'est tellement plus mieux que je viens d'en recracher mon ti'punch ( chez nous il est 20H55, c'est l'heure de l'apéro)!!!T'as touché la balance des couleurs en supprimant du vert?Cela fait un mois que j'ai le bestiau, j'arrive enfin à comprendre son comportement, ses réglages et sa collimation.Pour ce qui est de l'imagerie, c'est une autre histoire, je n'arrive pas d'une nuit sur l'autre à obtenir des images semblables (sans prendre en considération la définition des images au gré de la turbulence) car je suis encore en phase de découverte et d'expérimentation des différents paramètres de la webcam. Cette image est faite avec les réglages de Toucam suivant: luminosité 50%, gamma 50%, saturation 50%, vitesse à 1/50, et gain vers 35%. Avec cette combinaison, j'obtiens des défauts concentriques vers les bords dès que j'agis sur les curseurs wavelets dans régistax.Avant de passer à l'artillerie lourde et faire de la trichromie, je souhaite rester en "mode faignasse optimisé" et exploiter pleinement le potentiel de mon dispositif actuel. Que penser de mon set up? hormis la balance des couleurs, as tu des suggestions pour me faire progresser en imagerie webcam? La vitesse d'obturation ici ne me semble pas primordiale( à la vue des conditions de turbulence qui sont vraiment optimales), as tu des idées pour améliorer le couple gamma-gain et éviter les défauts qui apparaissent sur mon image?Cordialement, Sébastien.
  20. M16 Halpha deep FSQ STL11000

    C'est beau, tout simplement.La full est terrible, bien du mal a retrouver les bords de l'image tellement c'est grand. Le piqué est vraiment saisissant.
  21. Europe devant Jupiter

    La Guyane en force!Bravo pour cette magnifique image, je pense qu'en terme de résolution, il soit difficile de faire mieux! Il est tout à fait exact qu'être à l'équateur a pour principal avantage d'avoir une turbulence très très modérée en permanence, et qui s'efface parfois complètement, permettant d'exploiter à fond le pouvoir de résolution de l'instrument. J'ai emmené mon vénérable C8 (acheté à Djordgedacosta) il y a trois ans à Yamoussoukro en Côte d'Ivoire, c'est la première fois de ma vie que je me suis senti limité par le diamètre optique, l'opposition martienne 2005 était une véritable tuerie. Muté depuis un an en Guyane, même latitude, les conditions sont identiques.(!!!!)Fô juste que cette saison des pluies ne tarde pas trop à se terminer!
  22. Observatoire(s) I. Canaries

    bonsoir.J'ai passé le jour de l'an 2003 au sommet du Roque de los muchachos, un grand souvenir, du coucher de soleil jusqu'à son lever au dessus du Teide... A l'époque, cela se visitait, avec un pote lui aussi astronome amateur, on a pu rentrer dans toutes les coupoles du Isaac Newton Group. contact ici auprès de Javier Mendez, un gars hyper sympa qui avait à l'époque le projet de construire un observatoire pour amateur averti dans la lande à 2200m d'altitude...Javier Méndez Alvarez Public Relations Officer Isaac Newton Group of Telescopes Roque de los Muchachos Observatory, La Palma, Spain Tel: +34 922 425 464 Email: jma@ing.iac.essi ça peut aider...
  23. Blank quartz pré-ébauché

    Bonsoir!Sur la table du salon trône actuellement un disque de 300 mm en provenance de chez www.quartzmirrors.com C'est mon deuxième disque venant de ce fournisseur. Il se propose de pré ébaucher les disques, surface concave uniquement. Ses blanks sont livrés dans des caisses en plastique quasi indestructibles. Au cours actuel du dollar, cela revient au même prix que les disques en duran 50 ou en suprax! Par contre, la silice c'est vraiment très très dur...le doucissage prend un temps astronomique...
  24. Monture SPDX : comment la démonter ?

    Bonsoir.Chinois a completement raison! En fait, quand j'ai fait ma manip, je suis tombé en rade de triclho et en allant dans je sais plus quel bricocastomerlin, je suis tombé sur un produit dégraissant vendu pour avoir les mêmes propriétés mais j'ai plus son nom, tu peux même dégraisser ta monture en laissant tout dans un récipient, et tu nettoies avec une vielle brosse a dent. Et effectivement, t'es même pas stone!
  25. Monture SPDX : comment la démonter ?

    Bonjour,j'ai toujours une GP et j'ai eu aussi une SPDX. En utilisant le site mentionné plus haut, y a pas de soucis pour leur redonner une seconde jeunesse, après quelques années de bons et loyaux services. Fô surtout faire ça d'une traite, sans chat, chien ou gamin dans les pattes, poser les pièces dans l'ordre où on les sort. Entre SP et GP, j'ai surtout le sentiment que c'est les pièces externes qui ont évoluées, mais les "organes internes" ont la même tête, peu importe la version. Bon courage, il va falloir un bon litre de trichlo, et des mètres carré de chiffon. un vieux drap peut être la solution!