beaudoin

Member
  • Content count

    1017
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    2
  • Country

    France

Everything posted by beaudoin

  1. Bonjour à tous, En phase de test : vu les tout petits pixels de ma 178MM, je me suis dit que ce pourrait être amusant de tenter du binning 2 à l'acquisition (Genika) en imagerie planétaire avec des grandes focales. L'image semble ok à l'écran lors de la prise de vue, par contre quand je traite et que je mets un coup d'ondelettes j'ai des bandes claires qui strient la planète, horizontalement et verticalement. Pourtant ça marche en ciel profond poses rapides (1s de pose en gros). Là sur Jupiter la cadence était de 100 images/s. Est-ce un problème de débit ? Il n'a pas le temps de faire proprement son binning à cette cadence ? Ou autre ? Est-ce que vous l'avez déjà fait ? Ca marche chez vous ? Merci pour toute info ! Emmanuel
  2. Merci les gars de vos retours et bravo pour vos images ! Je suis content de voir que ça marche ! Je ne crois pas avoir poussé le gain à fond, mais ok je pourrai refaire une tentative. Peut être que la 178mm n'aime pas du tout ça ?! C'est juste sur les régions brillantes. En poses rapides en CP je mets le gain à fond et je n'ai pas de problème...
  3. Savez-vous interpréter une PSF ?

    Excellent Myriam, merci pour le temps consacré ! Oui la turbu hier soir était terrifiante (si j'avais le temps je te montrerais le film brut... Incroyable d'avoir une figure de diffraction en moyennant les images), ça a obligatoirement empâté des choses ! À refaire éventuellement une autre fois, même si - si j'ai bien compris - ça colle plutôt bien avec une courbe idéale !
  4. Bon, j'ai fait choux blanc avec mes stries en binning planétaire, mais j'essaie autre chose : les super pros comme Fred (Chonum) quantifient mieux les défauts sur une image focalisée que sur les plages intra/extra. C'est loin d'être mon cas ! J'ai fait récemment une image très (très très) agrandie d' Artcurus à travers le doublet Coutard qui ne tombe jamais sous 1/60 RMS dans mes essais avec Winroddier. La voici, cette fameuse PSF. 90s d'accumulation par turbu démentielle, tirage à mort avec Barlow Clavé et agrandissement de l'image finale. On peut quantifier les défauts là-dessus ? A part la turbu^^ ? Myriam ?
  5. Savez-vous interpréter une PSF ?

    Merci Myriam ! Oui ok tu as calculé la tache pour F/15 mais là l'image est obtenue avec une Barlow Clavé f=113mm placée à quelque chose comme 210mm du capteur !!! J'imagine qu'on est plutôt à qqchose comme F/40 ou par là... On devrait retomber sur nos pieds.. NB : c'est bien dans le vert, à 540nm
  6. Savez-vous interpréter une PSF ?

    Merci Myriam de ton retour et de cet examen détaillé ! J'avais fait un coup d'ondelettes sans faire attention que ça saturait. Au cas où, revoici l'image sans saturation (toujours agrandie 200%). 1 pixel caméra = 2,4 microns. Je me dis que la turbu démente doit avoir tendance à tout étaler ?! Encore un test à refaire ??!! :((((( En visuel sur les étoiles brillantes (Arcturus, Véga), ça donne l'impression que la tache d'Airy "transperce" l'oculaire par sa luminosité, tandis que les anneaux concentriques autour sont hyper, hyper fins...
  7. C'est quoi le problème avec Meteoblue ?

    Salut, Je n'ai pas tout lu non plus, mais je ne crois pas vraiment au 1er chiffre d'autant plus grand que la turbu est faible, ou alors je n'ai rien compris, ou pas assez lu. Ce 1et chiffre diminue quasiment toujours fortement avec l'altitude ! J'ai regardé comme ça pour la nuit de samedi à dimache : autour de 2'' à Nice (25m d'altitude), 0,6'' au sommet de Calern (1460m). C'est toujours dans ce sens...
  8. Bonjour, Un peu de ciel clair hier pour passer le tromblon de 110mm F/15 sur le grille du Roddier, avec ce que je pressens être le meilleur des deux Coutard. Filtre vert Continuum 540nm sur Arturus pour les images ci-dessous. Le rapport de Strehl, s'il est fiable, va faire plaisir à Myriam je pense J'ai plusieurs interrogations : - on voit l'influence des cales à 120° mais cela n'affecte pas le résultat ? - la forme "gondolée" des anneaux : j'ai l'impression que c'est AS3! qui fige la forme à partir de la meilleure image ? Ne vaut-il mieux pas un alignement plus simple, à l'ancienne sans morphing ? - en LB : alors que la collimation est excellente (dans les trois couleurs), il y a un désalignement quelque part qui fait exactement comme s'il y avait de la réfraction atmosphérique ou alors comme un ADC mal réglé dans la chaine : l'étoile est légèrement étirée du rouge au violet, dans une direction très précise (en diagonale). Les foyers rouge/vert/bleu sont bien dans le même plan, mais légèrement décalés sur une ligne. Mon pote d'OV m'a conseillé plusieurs manips (rotation du tube, du PO...), que je ferai dès que possible. Si quelqu'un a déjà eu ça et sait comment ça se règle, je suis preneur de toute info... Bref, voilà le test :
  9. T'inquiète pas Myriam, je ne touche plus, il va effectivement bien comme ça, même Véga ou Acturus donnent une figure d'Airy superbe en visuel à 200x, sans diffusion. rvuti9 merci de ton retour, j'ai fait plusieurs Roddier, sur plusieurs nuits, plus ou moins turbulentes, 90s d'intégration, étoiles au zénith et pas doubles (certes Sheliak est double spectroscopique ;)). Je n'ai rien d'autre à faire vu le crépuscule et les planètes à ras mon horizon turbulent mais bon j'arrête, je sature complètement et ça donne toujours quasiment la même chose ! Merci encore pour ces échanges si instructifs !!!
  10. Lyl and co : voilà, pour l'instant j'ai donc juste éliminé le jeu du meilleur doublet Coutard dans le barillet. La coma a quasiment disparu, par contre il reste un peu d'astigmatisme, à peu constant avant/après recalage => je ne sais pas si ça peut s'améliorer : de ce que j'ai compris Chonum me disait que l'inclinaison d'une lentille à cause des cales d'espacement en engendre. Je n'ai pas non plus aligné parfaitement, juste rapidos visuellement. Bref, les quelques essais donnent toujours autour de 1/12.5 PTV et 1/60 RMS. Cela ne m'étonne pas vu le contraste et l'absence de diffusion en visuel. Lorsque l'on enlève l'astigmatisme , ça monte à des valeurs inavouables (1/100 RMS). Voilà, vu l'utilisation en visuel de cet objectif, j'en resterai sans doute là, à moins d'un petit contrôle à l'occasion sur les anneaux de Newton pour vérifier les cales ! Merci encore de tous vos conseils, qui m'ont permis de beaucoup apprendre sur les objectifs !
  11. C'est génial @rvuti9 ce que tu décris là !!! Est-ce que tu pourrais décrire la manip de réglage des cales avec les franges d'Young ? Comment est positionné l'objectif (vertical ?), comment il est éclairé (par devant ?) et où se forment les franges (sur écran éloigné ?) ? Franchement merci !!!
  12. Bingo, l'objectif avait un peu trop de jeu dans son barillet (plutôt la moitié de ce que je disais, mais quand même trop)... les axes optiques des deux lentilles ne devaient pas être confondus du coup et en calant tout ça le phénomène a disparu ! Y a plus qu'à refaire des mesures (une autre fois...). Mille mercis à tous les deux de votre réactivité et de votre aide !!!
  13. Bon j'ai examiné le barillet "maison", il y a un gros vide d'au moins 1/2 mm tout autour du doublet, si bien que ça peut donner jusqu'à 2mm d'écart entre les axes optiques des deux lentilles si l'une part en butée d'un côté et l'autre de l'autre... Ça semble une piste sérieuse non ? Je vais mettre des cales bien symétriques tout autour, j'espère que ça va résoudre le problème et que le Winroddier va exploser 😉
  14. Ok pour le désaxage... A voir comment corriger alors Pourtant y a pas beaucoup de place dans le barillet pour que ça flotte ! Arrêtez de penser que je confonds la réfraction atmosphérique avec un problème d'alignement optique qui tourne quand on tourne la lunette et qui se voit avec la même amplitude à 50° ou à 70° de hauteur, c'est vexant !!!
  15. Purée tu m'impressionnes ! Tu parles de marques pour localiser l'emplacement des cales ? Oui elles y sont, j'ai remis les cales aux bons endroits. Et l'orientation horaire d'une lentille par rapport à l'autre est indiquée aussi avec la fameuse flèche distinctive des Coutard Et les trois cales ont la même épaisseur. J Tout cela n'empêche effectivement pas les lentilles de glisser légèrement l'une par rapport à l'autre une fois dans le barillet, de tilter comme tu dis. Tu crois que ça vient seulement de là ? Bizarre quand même d'avoir le même effet avec les deux objectifs et de l'avoir toujours à l'identique avec plusieurs montages / démontages successifs. Bon, si tu dis qu'on progresse, moi ça me va ! J'ai quand même l'impression qu'il va falloir jouer sur l'épaisseur de la cale qui est dans la direction du phénomène. Ce n'est pas si compliqué après tout. Je double son épaisseur et je vois si le phénomène s'amplifie ou part dans l'autre sens... hein ?
  16. Non STF ce n'est pas de la réfraction, c'est constant et ça tourne quand je tourne le tube. Myriam, le barillet s'ouvre mais sa partie arrière est solidement fixée au tube. j'ai la même dispersion que je sois bien collimaté ou pas, ou bien que j'ai forcé la décollimation d'un côté ou de l'autre, et cela que l'étoile soit n'importe où dans l'oculaire. Cette dispersion est exactement la même avec les deux objectifs, alors que je ne l'avais pas à la première observation. Est-ce que l'orientation de l'objectif en angle horaire par rapport à l'axe optique est importante ? y a pas d'appairage avec un autre élément là pour le coup !!! Et je n'ai pas vu de repère dans le barillet demandant un positionnement selon une direction particulière. C'est dingue ce truc, avoir un objectif à 1/10.5 PTV et ne pas être capable de l'utiliser
  17. Oui STF8 mais après j'ai peur de faire buguer Winroddier si ça devient trop bon Déjà là mieux que 1/10 PTV... ouch !!! J'ai remis l'autre objectif Coutard, c'est ce que je pressentais, il est en retrait, à 1/6 PTV et 1/30 RMS. C'est marrant comme ça ce voyait à l'oeil qu'il n'était pas aussi bon (oui d'accord, pas de subjectif...). Et... lui aussi montre maintenant exactement le même léger décalage des foyer bleu/rouge dans le plan, exactement comme son frère jumeau à 1/10.5 PTV, ce qui n'était pas le cas à la première utilisation ! Je ne sais pas ce que j'ai touché sur la lunette, mais manifestement j'ai touché un truc !!! Je n'ai pas l'impression que cela puisse être les cales, pour avoir deux effets aussi identiques sur les deux objectifs différents... mais bon peut-être... Est-ce que quelqu'un saurait quelle manip involontaire j'ai pu faire pour transformer la lunette en un ADC fou ?
  18. Bon j'ai tout essayé, c'est vraiment au niveau de l'objectif que cette dispersion unidirectionnelle des couleurs se produit et la collimation n'y change rien. C'est un souci d'espacement dans le doublet dans une direction ? Alors pensant bien faire j'ai remplacé les anciennes cales qui étaient parties au démontage, il y avait un petit morceau de papier feutrine coincé entre la tranche du doublet et le barillet, je me suis dit que ce devait être du stock pour en refaire parce que l'aspect était exactement le même... Du coup j'ai refait 3 cales neuves, elles doivent avoir la même épaisseur, provenant du même morceau. Et puis vu l'absence aberration sphérique en monochromatique l'épaisseur doit être bonne... ?! Myriam, tu crois que je peux faire quoi de simple ? Je ne me vois pas démonter-remonter à chaque fois pour tester des ajouts des papier à cigarette...
  19. Merci Myriam de ton retour positif ! Je vais regarder de nouveau un peu ça ce soir en visuel. Fignoler avec du papier à cigarette ? Pffff il faut une patience infinie pour ça... NB : le barillet dispose de vis de réglage pour la collimation
  20. Bonjour, Une question de béotien en optique : le miroir et le ménisque sont-ils appairés sur les Mak en général et sur les Mak-Newton en particulier et que du coup une orientation privilégiée est nécessaire l'un par rapport à l'autre ? Merci pour toute information ! Emmanuel
  21. Merci de vos retours ! Je pensais que ce serait clairement oui ou clairement non... Pas si simple en fait ! Merci en tout cas !
  22. Bonjour, J'espère être dans la bonne rubrique... J'ai eu la chance de récupérer grâce à son fils la lunette d'un ancien fondu d'astronomie - Mr Doucet - qui ne voyait que par les belles optiques, surtout françaises. Il taillait ses miroirs (à lambda sur... beaucoup), mais pas les objectifs, et il faisait de la mécanique de façon extraordinaire (et pas que : ses dessins de planètes étaient incroyables !). Cette lunette mérite une seconde vie... Je l'ai testée sur le ciel, la figure de diffraction est très belle, le chromatisme bien contenu. Le doublet fait 110mm (115mm sans sa bague de serrage), pour une focale d'environ 1650mm. Je n'ai pas pesé le tube, mais ouch... ce n'est pas de l'alu vu le poids !!! Le chercheur et l'aspect massif font éventuellement penser à Secretan, mais aucune inscription nulle part, ni sur la tranche du doublet ni ailleurs. Afin de mieux la connaître, j'aurais bien aimé qu'un connaisseur me dise si cette lunette serait plutôt commerciale ou artisanale, au moins d'où pourrait venir son objectif. Il avait un oculaire Secretan par ailleurs, et même une crémaillère amusante avec tourelle (pour télescope)... Mais bon, ce n'est bien entendu pas une preuve de l'origine de la lunette ! Qu'en penseraient les connaisseurs ? Merci beaucoup de vos lumières ! Emmanuel
  23. Merci Oliver, super ! Et merci à ton ami Staffy. Dommage pour les documents, heureusement Myriam a manifestement bien modélisé les perf de cet objectif "planétaire". Donc un doublet à l'ancienne un peu exceptionnel manifestement par le faible nombre d'exemplaires et la qualité de fabrication...
  24. Myriam, encore merci pour tes modélisations si intéressantes, oui, le Roddier de ces littrow dès que la météo sera plus clémente. En attendant Je vous laisse échanger sur ce sujet passionnant et je suis la conversation d'un oeil !
  25. Merci de vos retours et de votre intérêt ! Myriam c'est Optique et Vision qui avait fait le Winroddier de la Traveler, je vais demander à Gilles la taille des pixels de la caméra utilisée pour pouvoir modifier les paramètres (il m'a donné les images brutes). Tu veux que je décoche les cosinus Astig + Coma, c'est bien ça ? Et je laisse tout le reste coché ?