STEF N

Member
  • Content count

    241
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Posts posted by STEF N


  1. Ce passionnant débat que je prends en route a au moins l'intérêt de susciter la réflexion....
    Toute théorie scientifique doit pouvoir être critiquée et le citoyen lambda doit pouvoir disposer de tous les éléments pour se forger son opinion.
    Si il devait s'avérer que le réchauffement climatique est non fondé, cela aura au moins le mérite (de tenter) de relancer l'économie autour de l'écologie, les énergies renouvelables, le développement durable, le bio, et blablabla... ce qui n'est peut être pas un mal (sauf que je commence à saturer un peu devant cette avalanche médiatique "verte").

    Stef


  2. Bigre que Saturne est difficile à imager...
    Comment faites vous pour produire de belles images ?
    Avec la Spc900, je n'arrive pas à trouver un bon compromis pour Saturne..
    5 Img/sec et 1/25eme + un gain relativement élevé.. c'est pas l'idéal.
    Vaut il mieux faire un avi sombre avec un gain moyen ? Ou une capture plus lumineuse avec un gain élevé ?
    Merci pour vos conseils..

    Enfin bref...voici ma petite production dans la nuit du 4 au 5 avril.
    Mak 180/2700 + Barlow

    Au foyer (composition de 2 images, une pour saturne, une pour les satellites)

    Bon cieux
    Stephane

    [Ce message a été modifié par caeldrim (Édité le 06-04-2010).]


  3. Bonjour,
    Altair..pour répondre à ta question .."Vous pensez quoi de ca?"...

    Pour ma part je pense que c'est un phénomène de mode.. Rien de plus.
    Si cela n'était pas le cas cela signifierai :
    - Soit une préparation de l'opinion avant la grande révélation et la fin tant attendue du grand complot! Enfin !
    - Soit une vague d'apparitions d'ovni sans précédent ! Au secours , il arrivent !

    Bon voilà, il n'empèche que j'aimerai bien en voir un moi, d'ovni...
    Tiens j'vais peut être essayer de lire ce fameux rapport cometa....

    Stef


  4. Etant voisin de Juvisy, je m'étais rendu à deux reprises à l'observatoire pour découvrir ces lieux chargés d'histoire..en me heurtant aux grilles éternellement closes des lieux ..(cela dit le dimanche cela n'a rien de surprenant)

    Je suis très heureux d'apprendre que des travaux de restauration sont en cours.

    Les lieux seront ils ouverts au public ?
    Le parc de l'observatoire est il entretenu et sera t'il accessible ?

    Cordialement
    Stephane


  5. Bonjour Jeff, personnellement je suis quasi à la lettre la méthode décrite ici: http://pagesperso-orange.fr/astronomie-webcam/page_254_1200/Mise_en_station.pdf

    Qui est certes faite pour une EQ6 mais qui est identique pour la Eq5..(si ce n'est que la graduation horaire est inversée sur la couronne il me semble)...

    L'angle horaire est donné par ta raquette...pas besoin du soft Angle horaire (que je trouve juste pratique pour avoir l'heure sous le nez..mais il faut un PC....bien sur..)

    Stef


  6. Bonjour à tous..
    Je m'interroge sur les techniques d'autoguidage à mettre en oeuvre pour la photo longue pose..
    L'un de vous pourrait il m'eclaircir sur certains points.
    - D'une facon trés générale, le guidage va consister à pointer une étoile guide et à controler la monture au moyen d'un soft d'autoguidage et d'une camera.
    Bien.

    1°) La camera de guidage doit elle etre en mode longue pose ? (dans le cas d'une webcam), et pourquoi ?

    2°) Par nature un objet du CP sera faiblement lumineux, et la chance d'avoir une étoile de magnitude respectable visible par une webcam de guidage est mince...
    Peut on pointer l'instrument guide vers un autre astre plus lumineux que celui photographié ? Et si oui dans quelle limite ? Ou bien l'instrument guide doit il etre rigoureusement parallele à l'instrument principal ?
    (je sens que la réponse à la question 2 va répondre à la question 1, un mode longue pose permettant justement de capturer la faible lumière d'un astre.. non ?)

    3°) Un diviseur optique n'est il pas la solution la plus simple ? Mais dans la pratique quels sont les inconvénients ? (perte de luminosité évidement ? dans quelle proportion ?).

    4°) Quelle doit être le rapport de focale entre l'instrument guide et l'instrument réalisant la photo ? Car je suppose que si la focale de l'instrument guide est plus courte, la dérive de l'étoile de guidage est moins perceptible et un bougé apparaitra sur la photo.


    5°) C'est tout pour le moment...

    Stephane