Q

Member
  • Content count

    1856
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Everything posted by Q

  1. Merci Yves, je ne connaissais pas ce site, mais ca a l'air d'être du bon ! Bon déjà je viens de faire une simulation de tirage 120 x 150 sur Dibon... c'est 450€ contre 65€ sur papier photo satiné, Voilà donc déjà une question de réglée, car j'estime que 100€ pour un tirage c'est déjà pas mal... Cordialement, Quentin
  2. Tiens encore une question... pour faire avancer le schmilblick A l'acquisition, as-tu utilisé l'histogramme afin de bien exploiter toute la dynamique du capteur ? Quelles étaient ton obtu / gain ? J'explique ma question : en regardant d'un peu plus près la mosaïque, je trouve que l'image manque de signal au niveau du terminateur, et surtout au niveau de la mer de la tranquillité c'est bien visible quand on réhausse les basses lumières. Je pense que l'obtu devait être un peu trop courte, du coup ca passe au niveau du limbe, mais le terminateur manque de signal. Une autre solution serait d'additionner plus d'images, mais en fonction de la turbulence ca n'est pas toujours possible, d'ou l'intérêt d'allonger le temps d'acquisition quand les conditions ne sont pas bonnes. Cordialement, Quentin
  3. Merci Alain et Lucien pour votre passage et vos message sympathiques En fait plus j'y songe et plus je me dit que le 16 ne doit pas être très utile en lunaire... déjà ca ralenti considérablement la cadence à l'acquisition et donc si on veut conserver un nombre d'images donné par champ lunaire, ca prend largement plus de temps, ce qui augmente la probabilité d'avoir des conditions atmosphériques qui varient. Ensuite je reste convaincu qu'en additionnant assez d'images on fini par avoir une dynamique finalement suffisante... même si on est en 8 bit à l'acquisition. Merci beaucoup Thierry ! En terme de résolution on est encore très loin de tes images de référence au C14 de l'été passé, mais on fait ce qu'on peut et je pense que pour cet instrument de 10" et cet échantillonnage, ca doit pas être mal, même si je reste convaincu qu'avec une vrai bonne nuit il y a évidemment moyen de faire mieux que ca, mais il faudrait diminuer l'échantillonnage et je me vois mal faire une mosaïque avec la barlow 2x et l'ASI 224MC... une camera avec un plus gros capteur et des photosites plus petits ( du genre de l' ASI 178MM) serait sans doute plus adaptée pour sortir les tripes du Schmidt-Cassegrain. Je profite de ton passage pour te demander ton avis sur la dernière question qui nous taraudait : Penses-tu qu'il y ait un quelconque intérêt à bosser en 10 ou 12 bits à l'acquisition en lunaire ? J'imagine que cela dépend du gain puisque la capacité du puits ET le bruit de lecture sont liés au gain, mais j'ai du mal à interpréter la courbe de Dynamic Range présentée ci-dessus, car elle est présentée en "STOPS" et non pas en bits (à moins que ce ne soit chou vert et vert chou ?). Ce qui m'étonne aussi sur ce graphique, c'est la brusque chute du bruit de lecture en passant à un gain de 60... Bien cordialement, Quentin
  4. Bonjour - soir - nuit ! Cela faisait un an et demi que le télescope était littéralement en hibernation. Entre météo, boulot et problèmes de monture, il n'est pas toujours facile de faire de l'astro. Mais, samedi dernier, en levant la tête, je l'ai aperçue... elle était là, très haute dans le ciel bleu... et je n'ai pas pu résister à la tentation de lui tirer le portrait. Du début à la fin, de l'acquisition à l'assemblage, elle m'aura donné bien du fil à retordre... à moins que ce ne soit le célèbre Murphy ! La soirée commençait en effet bien mal lorsque je me suis rendu compte que je ne pouvais pas alimenter ma monture, car quelqu'un avait mis au rebut ma rallonge électrique ! Après avoir fini par trouver 3 misérables morceaux de rallonge de quelques mètres et une multiprise... j'arrive enfin à alimenter l'EQ6 ! Il est déjà tard lorsque les choses sérieuses commencent enfin... et la lune a déjà passé le méridien. Je prends néanmoins le temps de faire une mise en station correcte, car je sais d'expérience que de se lancer dans une mosaïque lunaire sans cela revient souvent à se retrouver au final avec des trous en plein milieu ! Hors de question de faire l'impasse sur la collimation également... que je réalise directement au foyer avec l'ASI 224. Je me rends alors compte qu'un nombre impressionnant de poussières jonchent le capteur : impossible de travailler comme ca... donc c'est parti pour une petite séance nettoyage de capteur. Il faisait déjà nuit depuis une heure et la lune était déjà sur le déclin lorsque j'ai enfin pu lancer les acquisitions... J'avais déjà bien effectué 15 ou 20 vidéos (presque la moitié du premier quartier) lorsque, faisant une mauvais manipulation, l'EQ6 se mis à pointer les hyades en mode goto à pleine vitesse.......et bien sur la barre de contrepoids est venue heurter mon PC portable... Vers 22h, j'arrive néanmoins à finir mes acquisitions... 1h30 plus tard que prévu. 37 vidéos auront été nécessaires pour couvrir toute la surface lunaire. Bien heureusement, il n'y a pas de trou dans la mosaïque Là, ca aurait vraiment été le pompon ! Le traitement n'aura pas été aisé du tout. En effet, j'ai bénéficié d'une turbulence très fluctuante lors des acquisitions et cela m'a posé de sérieux problèmes au moment de l'assemblage... Je suis sûr que les habitués de la mosaïque connaissent bien ce problème : quand plusieurs images se superposent les logiciels de panorama habituels ne prennent pas forcément les parties les plus intéressantes... on se retrouve donc avec des jointures floues en plein milieu de la mosaïque ! C'est pourquoi j'ai abandonné l'idée de l'assemblage automatique pour tout assembler manuellement à l'aide de masques de fusions permettant de sélectionner les parties à afficher et celles à masquer... D'autre part, n'étant pas habitué au logiciel Autostakkert, j'ai dû pas mal tâtonner avant de trouver les paramètres optimaux (Noise Robust / AP Size...) J'ai essayé de sortir le maximum de détails, sans "empâter" afin de conserver une certaine impression de finesse sur l'image. Voici donc une version vignette de ce premier quartier du 24 mars dernier : Et le lien vers la full (60 MPixels, 15 MO) : Cliquez ici ! Donc en ce qui concerne les paramètres d'acquisition : - Meade LX 10" sur EQ-6 Goto - ASI 224 MC au foyer + IR-CUT (j'aurais peut-être dû mettre un filtre coloré pour la turbulence, jaune ou rouge) - Acquisition de 37 vidéos - Turbulence moyenne Traitement : - registration Autostakkert 2 - Traitement sous Iris - Assemblage et post-traitement : PS et DXO Optics pro Joyeuse pâques ! Cordialement, Quentin
  5. La lune en UV c'est risqué... un filtre IR-PASS serait sans doute plus adapté. Ca sent bien la turbulence, pas simple de sortir quelque chose dans ces conditions, mais tu t'en sors bien. Les images de Vénus sont excellentes. Mercure de 2017 aussi. Cordialement, Quentin
  6. Est-ce que le traitement a été fait sous Iris ? Avant assemblage, je pense qu'un petit CLIPMIN permettrait de résoudre le problème du fond de ciel. Cordialement Quentin
  7. Alors là j'avoue que ne n'avais jamais trop pensé à utiliser un smartphone pour imager en astro, mais pourquoi pas ! Les premiers résultats sont encourageants ! Que pourrait donner une vieux galaxy S5 dont on aurait démonté l'optique par exemple en astro planétaire ?? Y aurait il un moyen de visualiser les vidéos directement sur PC ? Cordialement, Quentin
  8. La Chaîne de Markarian à la FS 152 mm

    J'adore de champ, bravo c'est superbe. Quentin
  9. Les Antennes avec Janus Sud

    Pas besoin d'être oenologue pour savoir apprécier un bon vin Je ne suis pas un spécialiste en ciel profond, mais là c'est juste magnifique. Les deux galaxies NGC 4038 et 4039 découvertes par Herschel en 1785 sont toutes "proches" puisque situées à seulement 45 millions d'AL. Voici, peut-être, à quoi pourrait ressembler le couple Andromède - Voie lactée dans quelques centaines de millions d'années. Cordialement, Quentin
  10. Joli Gégé ! Alors quand est-ce que tu nous fais la collection en Haute Résolution ? Cordialement, Quentin
  11. J'ai vu ca. Je pense qu'il y a des pixels négatifs apparus au traitement. A ce stade il n'y a pas grand chose à faire à parti bidouiller au pinceau. Si je descend le seuil bas, et que je le mets à 10, le résultat sur la lune n'est pas satisfaisant, surtout là où les mers viennent se fondre dans le terminateur... Cordialement, Quentin
  12. Je te propose donc cette version avec simplement un ajustement des seuils de visualisation, du gamma et une légère retouche au niveau des tons (courbes) C'est la petite touche finale qu'il ne faut pas oublier : la cerise sur le gâteau Après tu peux mettre un cadrage un peu moins serré pour laisser respirer un peu le sujet (règle de photographie, mais qui s'applique aussi à l'astro ). Il reste quelques petites traces d'assemblage et certains champs sont moins bons que d'autres, mais ca c'est pas simple à gérer...c'est toute la difficulté de l'exercice. Cordialement, Quentin
  13. C'est beau c'est beau c'est beau ! Puis-je m'autoriser une légère retouche sur la luminosité et la dynamique ? Le filtre vert me semble judicieux selon la turbulence. C. Arsidi utilise souvent le jaune aussi. Cordialement, Quentin
  14. F/20 avec la 224MC c'est bien. Donc la 3x à F/D 18. Quentin
  15. Hello Daniel, Désolé pour le délais de réponse, mais j'étais en déplacement professionnel et n'avais pas la possibilité de répondre. Dans la pratique, je crois que ca dépend du réglage du gain. Pareil, si je dis des conneries corrigez moi... parceque je suis une tanche en électronique, mais bon allez je me lance... voici ce que je crois comprendre : En fait le gain ca doit être un paramètre qui joue au niveau du convertisseur analogique -> numérique et qui s'exprime en électrons / ADU. En clair, si tu as un gain de N électrons / ADU alors il faut un minimum de N électrons dans le photosite pour sortir un signal numérique. Et si tu as exactement N électrons dans le photosite, le pixel prendra la valeur 1, s'il y en a 2N, ca sera 2 etc... Dans le logiciel d'acquisition, plus le gain est élevé et moins il y a d'électrons par ADU. Cette information est ensuite stockée dans un fichier qui est une matrice codée sur n bits, ou chaque pixel peut prendre 2 puissance n valeurs : Si le codage est en 8 bits, il sera possible de coder 2 puissance 8 valeurs autrement dit 256 valeurs : [0:255] Si c'est 10 bits, ca sera 2 puissance 10, soit 1024 valeurs [0:1023] Si c'est 12 bits, ca sera 2 puissance 12, soit 4096 valeurs [0:4095] En clair, le nombre maximum de valeurs que peut prendre un pixel dépend de son codage, mais une image codée en 8 bits ne comporte pas nécessairement 256 valeurs. Cordialement, Quentin
  16. Remarquables images, bravo ca commence fort ! Saturne un peu sombre et pâlotte pour chipoter (comme on dit en Lorraine) J'adore la projection de l'ombre sur les anneaux qu'on ne peut avoir en période d'opposition ! Effet 3D assuré ! Cordialement, Quentin
  17. Salut Simon, Désolé pour ma réponse un peu tardive Merci beaucoup ! Le problème c'est qu'on ne sait qu'après coup si ca valait le coup de sortir ou pas La lumière ne me satisfait jamais totalement, car en fait on est obligé de sacrifier les contrastes pour faire ressortir le terminateur correctement...( une sorte de HDR finalement) mais y a pas le choix, soit on conserve les contrastes, soit on ne voit rien au niveau du terminateur... 10" pour moi c'est le diamètre idéal... pas trop gros / lourd, une résolution déjà sympa et des nuits exploitables encore assez nombreuses ! Le vancittert on aime ou on aime pas... personnellement ce que je n'aime pas c'est les ondelettes sur la Lune ! Et puis finalement y a il un intérêt à faire l'acquisition en 10 ou 12 bits sachant qu'au moment d'additionner les images on augmente aussi considérablement la dynamique et on bosse dans des formats TIFF > 8 bits ? Là franchement j'avoue que je ne sais trop quoi en penser... Le problème c'est peut être plus la capacité du puits qu'autre chose en fait... vu que l'ASI 224 a déjà un bruit de lecture RMS sub-electronique... Cordialement, Quentin
  18. Belle série tout de même Daniel ! Toujours aussi beau ce trio du printemps Pour Jupiter il faudra encore attendre des conditions meilleures Personnellement j'aime bien le sèche cheveux, mais les voisins moins... Cordialement, Quentin
  19. A voir la teinte de la fumée, ca devrait être des mergez ! Y en a que ca ne gêne pas de faire le barbecue à côté des télescopes... On voit à peine les étoiles derrière... c'est malin ca ! Merci pour cette belle image les gars Cordialement, Quentin
  20. Mosaïque au tombé du lit...

    Belle mosaique bravo ! La 120 ca passe bien quand la turbu est mauvaise ! Cordialement, Quentin
  21. Les Nébuleuses d'Orion

    C'est de l'art
  22. M51 - Le tourbillon

    Superbe, ca donne le tournis ! Cordialement, Quentin
  23. Je vais commencer à me méfier de facebook alors ^^ Bientôt il faudra mettre des filigrannes partout sur les photos, c'est bien malheureux...
  24. Saturne le 17 juin

    Assurément une lunette bien exploitée... je doute qu'on puisse faire bien mieux avec 150 mm ! Cordialement, Quentin