Q

Member
  • Content count

    1856
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Posts posted by Q


  1. Bonjour tout le monde !

     

    Alors voilà... j'aimerais faire imprimer ma dernière mosaïque lunaire en grand format (poster d'au moins un mètre de haut).

    Seulement le site que j'utilise pour faire imprimer mes photos de vacances 10x15 cm ne propose pas ca... et je suis un peu perdu dans la multitude de sites...

    Je sollicite donc votre précieuse expérience en la matière ! Quels sites utilisez-vous ? Les tirages sont-ils de bonne qualité ?
    Quel genre de support serait adapté pour une photo lunaire ? Toile / Alu / Plexi ?

     

     

    -----------------------------------------------------------------------
    D'autre part, la photo fait 7000 x 9000 pixels.
    On dit toujours qu'en photo il faut prévoir une résolution de 300 DPI, ce qui fait 118 points par cm.

     

    Un rapide calcul me dit qu'en 300 DPI, ma photo ferait 59 x 76 cm, mais cela me semble très petit par rapport à ce que je vois sur mon écran et j'ai peur que les plus petits cratères qui font quelques pixels de diamètre soient complètement invisibles à 118 pixels par cm !

     

    Puis-je faire un agrandissement par interpolation à 200% pour l'imprimer en 120 * 150, soit un format affiche de cinéma ?

    Merci par avance pour votre aide !
    Cordialement,

    Quentin


  2. Le 21/04/2018 à 13:08, ALAING a dit :

    Ben moi, j'l'avais même pas vue cause boulot :)

    Elle est juste sublime cette image ;)

    Bonne journée,

    AG

     

    Il y a 20 heures, Lucien a dit :

    Bonsoir,

     

    C'est une très belle tranche de Lune : bravo !

    Pour ce qui est de la dynamique, si on veut se faciliter le travail pour cette histoire de contrastes, on peut baisser sensiblement le Gain et travailler en 16 bits.

    On n'en aura qu'une dizaine parfois mais c'est quand même mieux que 6, 7 ou 8 en mode 8 bits.

     

    Lucien

     


    Merci Alain et Lucien pour votre passage et vos message sympathiques ;)


    En fait plus j'y songe et plus je me dit que le 16 ne doit pas être très utile en lunaire... déjà ca ralenti considérablement la cadence à l'acquisition et donc si on veut conserver un nombre d'images donné par champ lunaire, ca prend largement plus de temps, ce qui augmente la probabilité d'avoir des conditions atmosphériques qui varient. Ensuite je reste convaincu qu'en additionnant assez d'images on fini par avoir une dynamique finalement suffisante... même si on est en 8 bit à l'acquisition.

     

    Il y a 16 heures, Thierry Legault a dit :

    je ne l'avais pas vue passer celle-là, elle est superbe ! :)


    Merci beaucoup Thierry  !


    En terme de résolution on est encore très loin de tes images de référence au C14 de l'été passé, mais on fait ce qu'on peut et je pense que pour cet instrument de 10" et cet échantillonnage, ca doit pas être mal, même si je reste convaincu qu'avec une vrai bonne nuit il y a  évidemment moyen de faire mieux que ca, mais il faudrait diminuer l'échantillonnage et je me vois mal faire une mosaïque avec la barlow 2x et l'ASI 224MC... une camera avec un plus gros capteur et des photosites plus petits ( du genre de l' ASI 178MM) serait sans doute plus adaptée pour sortir les tripes du Schmidt-Cassegrain.

    Je profite de ton passage pour te demander ton avis sur la dernière question qui nous taraudait : Penses-tu qu'il y ait un quelconque intérêt à bosser en 10 ou 12 bits à l'acquisition en lunaire ?
    J'imagine que cela dépend du gain puisque la capacité du puits ET le bruit de lecture sont liés au gain, mais j'ai du mal à interpréter la courbe de Dynamic Range présentée ci-dessus, car elle est présentée en "STOPS" et non pas en bits (à moins que ce ne soit chou vert et vert chou ?).

    Ce qui m'étonne aussi sur ce graphique, c'est la brusque chute du bruit de lecture en passant à un gain de 60...

     

    Bien cordialement,

    Quentin


  3. Alors là j'avoue que ne n'avais jamais trop pensé à utiliser un smartphone pour imager en astro, mais pourquoi pas ! Les premiers résultats sont encourageants !
    Que pourrait donner une vieux galaxy S5 dont on aurait démonté l'optique par exemple en astro planétaire ??

    Y aurait il un moyen de visualiser les vidéos directement sur PC ?

     

    Cordialement,

    Quentin


  4. Pas besoin d'être oenologue pour savoir apprécier un bon vin :D
    Je ne suis pas un spécialiste en ciel profond, mais là c'est juste magnifique.

    Les deux galaxies NGC 4038 et 4039 découvertes par Herschel en 1785 sont toutes "proches" puisque situées à seulement 45 millions d'AL.
    Voici, peut-être, à quoi pourrait ressembler le couple Andromède - Voie lactée dans quelques centaines de millions d'années.

     

    Cordialement,

    Quentin

    • Like 1

  5. il y a 9 minutes, ALAING a dit :

    Ah oui, mais sur un écran calibré, le fond de ciel est . . . à revoir ;)

    On voit tous les escaliers en gris :(

     

    J'ai vu ca. Je pense qu'il y a des pixels négatifs apparus au traitement. A ce stade il n'y a pas grand chose à faire à parti bidouiller au pinceau.
    Si je descend le seuil bas, et que je le mets à 10, le résultat sur la lune n'est pas satisfaisant, surtout là où les mers viennent se fondre dans le terminateur...
     

    Cordialement,

    Quentin

    • Thanks 1

  6. Je te propose donc cette version avec simplement un ajustement des seuils de visualisation, du gamma et une légère retouche au niveau des tons (courbes) :x
    C'est la petite touche finale qu'il ne faut pas oublier :  la cerise sur le gâteau ;)

    Après tu peux mettre un cadrage un peu moins serré pour laisser respirer un peu le sujet (règle de photographie, mais qui s'applique aussi à l'astro :) ).
    Il reste quelques petites traces d'assemblage et certains champs sont moins bons que d'autres, mais ca c'est pas simple à gérer...c'est toute la difficulté de l'exercice.
     

    large.2018-04-21-(10)_stitch.jpg.f0f37f7aa4faf50de57f738fd1ee9eca_DXO.jpg

     

    Cordialement,

    Quentin

    • Like 2

  7. Hello Daniel,

     

    Désolé pour le délais de réponse, mais j'étais en déplacement professionnel et n'avais pas la possibilité de répondre.

     

    Le 08/04/2018 à 16:47, Daniel B a dit :

    (mais là corrige-moi si je me trompe), que l'envoi d'un signal >0 dépend ici de la dynamique du photosite et non du codage. Le photosite va envoyer un signal dès qu'il perçoit quelque chose, et ce signal sera traduit sur une échelle de 256, 1024 ou 4096 tons de gris suivant le nombre de bits de la conversion.

     

    Le 08/04/2018 à 16:47, Daniel B a dit :

    Maintenant, si le signal du photosite lui-même est codé en 10 bits (1024 niveaux de gris), il me semble qu'un signal équivalent sera représenté *en général* par 1/1024 sur les brutes, donc visible alors qu'il ne l'était pas sur une image 8 bits; après compositage de 1000 images, la valeur sera toujours d'1/1024 sur un composite à 10 bits. Où serait le gain, alors? C'est ici que je ferais intervenir l'élément aléatoire.



    Dans la pratique, je crois que ca dépend du réglage du gain. Pareil, si je dis des conneries corrigez moi... parceque je suis une tanche en électronique, mais bon allez je me lance... voici ce que je crois comprendre :


    En fait le gain ca doit être un paramètre qui joue au niveau du convertisseur analogique -> numérique et qui s'exprime en électrons / ADU.

    En clair, si tu as un gain de N électrons / ADU alors il faut un minimum de N électrons dans le photosite pour sortir un signal numérique. Et si tu as exactement N électrons dans le photosite, le pixel prendra la valeur 1, s'il y en a 2N, ca sera 2 etc...

    Dans le logiciel d'acquisition, plus le gain est élevé et moins il y a d'électrons par ADU.
    Cette information est ensuite stockée dans un fichier qui est une matrice codée sur n bits, ou chaque pixel peut prendre 2 puissance n valeurs :

    Si le codage est en 8 bits, il sera possible de coder 2 puissance 8 valeurs autrement dit 256 valeurs : [0:255]
    Si c'est 10 bits, ca sera 2 puissance 10, soit 1024 valeurs [0:1023]
    Si c'est 12 bits, ca sera 2 puissance 12, soit 4096 valeurs [0:4095]

    En clair, le nombre maximum de valeurs que peut prendre un pixel dépend de son codage, mais une image codée en 8 bits ne comporte pas nécessairement 256 valeurs.
     

    Cordialement,

    Quentin

     

     

    zwo_asi224mc_chart_2.jpg


  8. Le 04/04/2018 à 23:34, Simon Fabre a dit :

    Bravo Quentin. Un véritable bijou!B|

    Une mosaïque qui ne commençait pas très bien, les contretemps s'enchaînant...

    Tu as finalement bien fait d'être tenace, le résultat est remarquable!

    La full est magnifique, du meilleur niveau. Traitement et lumières... et on reconnait la patte du Vancittert.¬¬

    Ça arrache fort un 10" en mosaïque sur la lune!!



    Salut Simon,

    Désolé pour ma réponse un peu tardive ;)
    Merci beaucoup !
    Le problème c'est qu'on ne sait qu'après coup si ca valait le coup de sortir ou pas ;);)
    La lumière ne me satisfait jamais totalement, car en fait on est obligé de sacrifier les contrastes pour faire ressortir le terminateur correctement...( une sorte de HDR finalement) mais y a pas le choix, soit on conserve les contrastes, soit on ne voit rien au niveau du terminateur...
    10" pour moi c'est le diamètre idéal... pas trop gros / lourd, une résolution déjà sympa et des nuits exploitables encore assez nombreuses !
    Le vancittert on aime ou on aime pas... personnellement ce que je n'aime pas c'est les ondelettes sur la Lune !

     

     

    Le 05/04/2018 à 17:43, Daniel B a dit :

    Oui, jusqu'à un certain point. Ce que je voulais soulever, parce que c'est une confusion courante, c'est que dynamique et nombre de bits ne sont pas synonymes.

     


    Et puis finalement y a il un intérêt à faire l'acquisition en 10 ou 12 bits sachant qu'au moment d'additionner les images on augmente aussi considérablement la dynamique et on bosse dans des formats TIFF > 8 bits ?
    Là franchement j'avoue que je ne sais trop quoi en penser...

    Le problème c'est peut être plus la capacité du puits qu'autre chose en fait... vu que l'ASI 224 a déjà un bruit de lecture RMS sub-electronique...

    Cordialement,

    Quentin


  9. Belle série tout de même Daniel !
    Toujours aussi beau ce trio du printemps :) 
    Pour Jupiter il faudra encore attendre des conditions meilleures ;)

    Le 06/04/2018 à 17:28, skywatcher a dit :

    Les colliers chauffants m'ont bien aidé, aussi bien sur la lunette 80ED que sur le chercheur utilisé pour le guidage, et en fin de nuit, la mak 150/1800 y a aussi eu droit :)

    Personnellement j'aime bien le sèche cheveux, mais les voisins moins... :ph34r:

     

    Cordialement,

    Quentin


  10. Le 02/04/2018 à 22:36, JB Gayet a dit :

    oh le retour en fanfare !! suis pas un photographe lunaire, mais pas besoin de l'être pour reconnaître un résultat à tomber :) Bravo ! :)


    Merci JB !  Tu as raison, pas besoin d'être œnologue pour déguster du vin ;) 
    Et désolé : les messages se sont croisés et du coup je n'avais pas vu le message intercalé entre les miens !

     

    Le 02/04/2018 à 23:55, ValereL a dit :

    Hi, hi, non c'est du vent comme la réputation et cie. L'héritage inévitable des réseaux sociaux, une calamité.

    C'est une sorte de gros coeur sur fond vert qui vient s'accrocher en haut à droite de ton post............................

    .....................Heu,  je crois avoir vu..................Mais si, mais si........ j'ai bien vu un gros coeur dans ton post ! Gade bien !


    Arffff ! en effet je n'avais même pas fait attention ^_^ Mais c'est scandaleux Valère tu as une meilleure réputation que moi !

     

    Le 03/04/2018 à 01:08, Daniel B a dit :

    Pas forcément. Le nombre de bits et la dynamique sont deux choses tout à fait différentes. La dynamique est l'étendue des intensités que la caméra peut  percevoir entre l'affichage de noir absolu et de blanc absolu, et le nombre de bits détermine le nombre de nuances entre ces deux extrêmes. Augmenter à 10 bits permettrait peut-être d'afficher les gris très foncés avec plus de nuances, simplement.

     

    Daniel


    Il me semble que la dynamique est égale à la capacité du puits (en électrons) divisée par le bruit s'obscurité.
    Donc si le rapport Capacité e- / bruit > 2^n (avec n nombre de bits) c'est le codage qui bride la caméra c'est ca ?

     

    Le 03/04/2018 à 17:18, Larbucen a dit :

    Très belle image. Pourquoi envoyer des sondes comme LRO ? La NASA devrait visiter Astrosurf plus souvent. ;)

     

    Merci Larbucen xD 

     

    Le 03/04/2018 à 17:37, skywatcher a dit :

    Vraiment fantastique cette mosaïque !

    Bravo !


    Merci pour ton passage et ce commentaire sympa Daniel ! ;)

     

    Bien cordialement,

    Quentin
     

     


  11. Ca me semble étonnant que les résultats soient bons en planétaire mais pas en Lunaire avec EOS Movie Recorder !
    Serait-ce une question de contraste par rapport à la compression ?

    J'ignorais en effet que tu avais une ASI 120MC ;) 

     

    Cordialement,

    Quentin