FC

Member
  • Content count

    131
  • Joined

  • Last visited

    Never

Community Reputation

0 Neutral

About FC

  • Rank
    Member
  1. temps de pose et PL

    Merci bboulant pour ces pistes que je vais explorer. Ceci dit, même en enlevant le filtre et en diminuant la sensibilité à quel moment peut-on être sûr que l'on a franchi la limite en fond de ciel au-delà de laquelle on ne gagne plus du rapport signal/bruit ou même que l'on en perd : je n'ai pas assez d'expérience pour en juger au visuel donc je cherche une méthode (si elle existe) qui m'éviterait de faire plusieurs nuits de test, surtout avec le ciel du moment :-( FC
  2. M13 et pb sur étoiles

    Merci polo pour tes conseils sur IRIS. Je connais la fonction black (je ne suis pas toujours satisfait du résultat) mais pas la fonction white. La couleur bleu verte de mon image est due au filtre CLS : j'ai toujours du mal à récupérer les couleurs "vraies" malgré des essais de balance des couleurs par comparaison avec une image de feuille blanche (je ne dois pas être doué !). Pour les traits en plus de aigrettes sur les étoiles, personne n'a d'idée ? FC
  3. Bonjour, Imageant sous un ciel fortement pollué par l'éclairage public je me suis muni d'un filtre CLS pour mon 350D et ai choisi de faire des poses unitaires de 3 mn. Ce choix a été orienté par l'aspect visuel des images brutes obtenues (éclaircissement "acceptable" du fond du ciel) ; il s'agit peut-être d'une erreur car comment savoir en terme de signal (ou différentiel de signal entre objet et bruit du fond de ciel) quel est le temps de pose optimum pour un site donné avec une configuration donnée ?? J'ai trouvé un post avec des tas de formules beaucoup trop compliquées et un autre avec un tableau (empirique ?) appuyé sur le rapport F/D, la sensibilité ISO et une échelle à trois niveau de PL ... Existe-t-il un moyen simple d'évaluer ce temps de pose unitaire optimum ? Merci pour vos réponses. FC
  4. Bonjour, Voici une image classique de M13 du mois de juillet dernier au Newton 200/1000 pour illustrer une question technique. Est-il normal d'avoir autour des étoiles brillantes des traits lumineux en plus des aigrettes ; ceux-ci sont toujours orientés vers le centre optique. J'ai fait deux essais : ruban adhésif noir sur le tube du porte oculaire qui dépasse légèrement dans le tube du télescope et dispositif de mise au point permettant au tube du porte oculaire de ne plus dépasser dans le tube => rien ne change ! Alors d'où proviennent ces artefacts ???? Quelqu'un a-t-il déjà rencontré le problème ? Merci. FC[Ce message a été modifié par FC (Édité le 24-08-2011).][Ce message a été modifié par FC (Édité le 24-08-2011).][Ce message a été modifié par FC (Édité le 24-08-2011).]
  5. Merci à vous pour ces premiers retours. Mes flats pour cette image sont pris à 1/50 s. Ils ne sont effectivement pas très clairs (et tout bleu car filtre CLS) : http://dl.free.fr/vMprEBEPy Je procède toujours de la même façon d'habitude (mais ne met peut-être pas toujours la même rigueur à m'assurer que mon flat est dans le tiers supérieur de la courbe) et n'ai pas ce problème. Si cela vient du fait que mon flat et trop sombre, comment peut-on résoudre le problème ? Faut-il faire un offset "bidon" tout noir ? FC
  6. Bonjour à tous, Voilà mon problème : des points chauds (ou ce qui y ressemble) apparaissent sur mes images lors du prétraitement automatique sur IRIS au moment de la division par le flat. C'est rageant : ces points n'existent pas sur les brutes ni sur les dark et hop, ils apparaissent d'un coup ! Quelqu'un sait-il d'où peut venir mon problème ? Merci FC
  7. OK Denis, merci. Dès que le ciel veut bien se dégager dans le Nord de la France, je teste ma configuration en ôtant l'option pulse guide. Je vous tiendrai au courant du résultat. FC
  8. Denis, Merci pour ces nouveaux détails : maintenant je comprends d'où vient le quiproquo : je n'ai pas de port ST4 sur ma monture car ce n'est pas une HEQ5 goto mais une HEQ5 de base, et j'ai fait modifier (par pierro astro) ma raquette pour qu'elle reçoive les ordres directement de l'interface ... Cela change-t-il quelque chose sur l'option guide pulse ? FC
  9. Encore merci Denis. Donc pour être sûr de bien comprendre, je reformule : Avec ma configuration (raquette HEQ5 branchée sur interface) je dois ôter l'option pulse guide sur guide master (je ne sais pas si ça peut se faire sur PHD) et je ne devrais plus avoir de problème ... ? FC
  10. Bonjour, Pour débuter, le pearl parait en effet très bien, mais pour aller plus loin (photographie) sa monture même motorisable sera un frein sérieux et nécessitera de changer de matériel ... J'ai débuté avec une petite lunette 70/800 qui m'a permis de découvrir la surface de la lune, les planètes et de deviner les objets Messiers les plus lumineux : l'investissement n'a pas été perdu puisqu'aujourd'hui elle me sert de lunette guide pour la photographie. Pas simple ces premiers choix ... Cordialement, FC
  11. Merci Denis pour ta réponse. Ma configuration est la suivante : - monture HEQ5 Syntrec sans goto - rallonge RJ 12 de 5 mètres de la monture au boitier de commande de la monture - boitier de commande de l'HEQ5 modifié pour l'autoguidage par Pierro astro reliée à - interface d'autoguidage pierro astro relié au PC sous XP via un port USB - pilote ASCOM 5.5 pour interface pierro astro Au fait, c'est quoi un EQMOD ? FC
  12. Donc vraiment personne n'a d'idée !
  13. Salut, Un Newton de 200 mm sur monture équatoriale motorisée : d'occasion tu peux en avoir pour 500 euros. Pour la lune et les planètes c'est déjà très performant. Si tu changes d'avis d'ici quelques mois ou années, c'est pas mal non plus pour la photo bien que pas évident à manipuler du fait du poids. Pour débuter (c'est mon cas : 2 ans d'astro) c'est pas mal ... et polyvalent. FC
  14. Merci pour vos nouvelles interventions. Le pilote dont je parle est le Pilotes ASCOM pour Interface Pierro-Astro. FC
  15. Vraiment personne n'a d'idée ?