Luc Arnold

Member
  • Content count

    304
  • Joined

  • Last visited

  • Last Connexion

    Soon available - 45767

Community Reputation

21 Neutral

About Luc Arnold

  • Rank
    Active Member
  1. Il y a 40 ans !

    Oui je me souviens de ces marques, mais elle ne se sont malheureusement pas beaucoup développées et n'ont pas duré comme SBIG. Les français étaient pourtant à la pointe (cf le papier dans Sky and Telescope avec les images de la barette de CBuil) mais au final c'est SBIG qui a réussi à inonder (peut-être un peu fort comme terme) ce nouveau marché avec ses CCD, avec entre autres sa ST4 d'autoguidage pour aider les gens qui faisaient encore de l'argentique et les pousser à migrer vers la CCD. Enfin c'est juste ma vue du contexte de l'époque, sans doute biaisée.
  2. Il y a 40 ans !

    Dommage qu'il n'y a pas eu un SBIG français avec tout ça.
  3. Excellent, merci Stéphane, je ne connaissais pas cette revue. mais je pense que ma mémoire mélange ++ articles. il a peut-etre un truc dans Sky & Telescope, mais ma collection commence en 83 par la. je regarderai.
  4. en fait le diamètre optique est 190.6 cm. 193cm c'est le diam du blank. tu pourras vérifier à la prochaine aluminure ?
  5. Merci Bruno, oui peut-être, en relisant cet article je n'ai pas eu l'impression que c'était celui-là. Mais ma mémoire n'est visiblement pas infaillible. A propos de C Fehrenbach, un ingé mécanicien de l'OHP (C Cazalé, maintenant à la retraite depuis +20ans) m'avait raconté qu'il avait conçu un petit support de miroir et il l'avait fait réaliser par l'atelier de mécanique. Je ne me souviens plus quelle particularité avait ce support, mais CC était content de son idée. A un moment, Ferhenbach est passé à l'atelier et a pris le support et l'a jeté à travers tout l'atelier et criant que ce n'était pas comme ça qu'on faisait un support de miroir. Un type colérique. CC m'a dit que CF lui a demandé de venir dans son bureau et lui a présenté des excuses le lendemain. Dans les 90', CF était déjà à la retraite mais il est passé un jour à l'OHP et le directeur de l'époque A Labeyrie l'a fait participer à la réunion hebdomadaire où on discutait les pb techniques en cours sur les télescopes. On a parlé de solutions techniques et de R&D et à propos d'un truc un peu pointu que quelqu'un a suggéré (lui ou un autre je ne sais plus) et sur lequel les ingénieurs ont émis des doutes, il a dit 'oui les ingénieurs commencent toujours par dire que c'est impossible, et après ils le font'... Dans son esprit il ne pouvait avoir que les meilleures idées et les ingés n'avaient qu'à faire ce qu'il disait, mais surtout qu'ils ne prennent pas d'initiative... Une autre anecdote (il en parle dans son bouquin, mais ne donne pas tous les détails ) est à propos du miroir de 120. L'opération de réaluminure ne s'est pas finie dans la journée et le miroir est resté suspendu dans son support annulaire de manutention pendant la nuit. Au matin CF a découvert que le miroir sans doute trop contraint dans son anneau s'était ébréché sur le bord, une grosse écaille de ++ cm éborgnant la surface optique. On dit que CF a paniqué en criant 'ma carrière, ma carrière...'. Ce dernier détail n'étant pas dans son bouquin. Le miroir en question a reçu un énorme chanfrein de 6 ou 7cm. Au final un autre miroir de 120cm a été mis dans le télescope, le miroir chanfreiné est visible dans la salle de cinéma/conférence de l'OHP. Et est-ce que CF parle du miroir cassé du T80 dans son bouquin ? je ne sais plus. Désolé on s'éloigne du sujet du post.
  6. Le livre de Ferhenbach est un must pour avoir une vue d'ensemble de l'astro française au 20ieme siècle. pré-OHP, OHP, ESO, CFHT, 2M du Pic. c'est un livre écrit par un des acteurs de l'époque, donc surement un peu biaisé (!), mais c'est plein de bonnes informations et d'anecdotes.
  7. tu as tout à fait raison, je dois mélanger ++ articles. A l'époque j'avais aussi commencé à lire S & T, peut-être que c'est là-dedans que j'ai vu des trucs sur le jeune CFHT. En tout cas, l'article de Ca M'interesse ne me dit rien... qd je rentrerai en France cet été si j'ai du temps je regarderai ma collection de C&E et de S&T.
  8. En 86 Keck n'était pas encore terminé et il pouvait peut-etre encore douter de la réussite de miroirs mosaïques faits de segments de 2m de 'diamètre' relativement fins, de seulement qq cm d'épaisseurs ? En plus le MMT à l'époque avec ses 6 miroirs de 2m n'a pas vraiment réussi à faire des observations routinières avec le 6 miroirs en phase. Pour ce qui est de la haute résolution spatiale, les autres interféromètres en opérations au sol restaient encore des protos à 2 télescopes, les technos bien maitrisées aujourd'hui au VLTI ou ailleurs étaient encore en développement. Dans ce contexte, on pouvaient penser que l'avenir des télescopes était spatiale, même si des concepts de télescope géant au sol existaient sur le papier.
  9. Merci beaucoup à tous pour vos recherches et vos réponses! En plus de l'article de S Brunier, celui de R Cayrel en 1982 est très chouette aussi.
  10. Et dans l'Astronomie de la SAF de l'époque ? je n'ai pas fait de recherches dans ce journal pour l'instant, je vais regarder.
  11. Merci pour ces réponses ! donc c'est plutôt un article plus récent que je dois avoir en mémoire ...
  12. Bonjour tout le monde Et bonne année ! J'ai un vague souvenir que Ciel et Espace vers 1979 ou 1980 a publié un article sur la première lumière du CFHT, le 3.60m installé à Hawaii. La première lumière a eu lieu vers août 1979. A l'époque je n'étais pas abonné à CE mais un copain l'était, malheureusement il a jeté ces vieux numéros il y a une paire d'années. Je serai très content de retrouver les articles de l'époque sur ce télescope. Il y a aussi eu un article sur la chasse aux points chauds avec l'aide d'une camera IR dans la coupole pour limiter la turbulence dans le dôme. Merci d'avance !
  13. coupole à base de polygones

    J'ai construit un dome en utilisant les infos de ce site https://www.simplydifferently.org/Geodesic_Dome_Notes j'ai fait un "L2/V2 Icosahedron", avec un large cimier qui ferme facon Palomar, en 2 parties.
  14. Chat GPT Lunette ou Dobson

    ChatGPT dit 'lointain' alors qu'il devrait dire 'faible' ou 'moins brillant', quant à 'plus précisement' c'est encore plus vague. On sent sur cet exemple le moyennage de conseils plus ou moins avisés collectés sur des forums et le manque de rigueur dans la reponse qui révèle l'abscence d'une véritable compétence évidement. Par contre j'utilise chatGPT pour lui poser des questions de codage en python. Il a avalé des milliers de pages de forums où sont résolues des questions de codage posé par les utilisateurs. C'est donc un très bon prof de python (vu mon niveau plutot pas très avancé), même si les lignes de codes qu'il génère ne fonctionnent pas toujours. Si je ne me trompe pas il utilise une base de données pas plus récentes que 2019, donc déjà anciennes, donc ca peut expliquer des choses.
  15. Reprise monture Pierre Bourge "essieu 2CV"

    Un ressort de rappel a spirales produit une force de rappel qui depend de sa longueur. La force sur l'écrou tracteur devient de plus en plus forte pendant les 2h de defilement du secteur lisse. Ca posait des problemes sur ma monture, mais j'utilise maintenant un 'ressort à force constante': c'est un ruban inox enroulé. c'est le genre de ressort qu'on trouve dans les enrouleurs de cable pour aspirateur, par exemple. En plus c'est compact, et j'ai maintenant un rappel de 20 N constant en permanence. Plus d'info ici: https://www.ressortsspec.com/force-constante.html Bon WE