steev

Member
  • Content count

    103
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Everything posted by steev

  1. Bonjour JMarc Pour la construction de mon 330 j’avais fait un plan de montage du barillet sur rotule que j’ai abandonné pour un montage traditionnel de support à 3 x 120° avec des roulements à billes en appui latéral. Comme je pratique en itinérant, pour le transport, je cale le miroir en le montant contre les butées ce qui m’oblige à refaire la procédure de la collimation à chaque séance. Il y a qlqs dixièmes de jeu entre le miroir et les roulements à billes ce jeu me donnait une impression très désagréable à l’approche du méridien. J’ai rajouté 4 vis latérales en nylon (en fait 2 puis 2 autres) qui viennent en appui sur le miroir (je vérifie que l’appui de ces vis ne modifie pas la collimation). On peut voir le montage sur la photo concernant les améliorations : http://astrosurf.com/becker/newton-330.html La semaine dernière j’ai essayé la nébuleuse du Crabe (en SHO) avec passage au méridien seul le vent m’a fait éliminer 2 à 3 prises par filtres et autre avantage le miroir est calé pour le transport ce qui fait que lors d’un nouveau montage du télescope la reprise de collimation est minime. Pour en revenir au montage du barillet sur rotule je pense reprendre les plans de montage avec 5 (ou 6) appuis latéraux équipés de vis nylon ; je me pose beaucoup de questions sur le montage des vis poussantes - tirantes et la manip de réglage des 4 points d’appuis. Une année de bon ciel à tous
  2. ordre de montage

    Reducteur & Diviseur avec APN. Comme l'a rappellé Nicolas concernant la distance de MAP d'un réducteur ; avec un APN le montage d'un diviseur derrière un réducteur n'est guère possible. Tu peux tester le montage du diviseur devant le réducteur de l'APN en fonction de ton champ de lumière et si le support du prisme est ajustable. Quel est ta focale? Bons tests Bon ciel.
  3. Bonjour. Mon 1er post présentait la construction sandwich carbone ; suite à vos conseils j’ai apporté quelques améliorations. Ajout de 3 ventilateurs, mise en place d’une jupe, déplacement et motorisation du PO Baader, renforcement du tube secondaire pour lutter contre des flexions au niveau du PO, reprise de la parabolisation et aluminure. Après ces améliorations le newton est opérationnel pour l’astrophotographie et il reste ultra light car son poids est de 18 kg avec la caméra SBIG et l’autoguidage ; les premières photos sont prometteuses, il me reste à bien maîtriser la collimation. Vous pouvez voir ces modifications et les schémas de construction de mon newton dans la page dédiée: http://astrosurf.com/becker/newton-330.html Bon ciel et bons astrographes.
  4. Alain Contant de tes nouvelles. Je connais ton projet et ma réalisation peut je l’espère t’encourager car elle est d’un coût ‘raisonnable’. Le carbone résine époxy peut faire peur mais de par mon expérience je préfère sa mise en œuvre à la fibre de verre. Il est plus cher mais il en faut moins donc bien sélectionner ses fournisseurs pour obtenir au détail les quantités idoines. Tu as un miroir primaire de bonne qualité ce qui n’était pas mon cas mais un ami m’a fait nouvelle parabolisation de grande qualité. Après la possession du miroir primaire (dobson), la réalisation des plans et la construction c’est étalée sur une année et à part le PO Baader j’ai pu acheter du matériel de seconde main d’excellente qualité. En final mon newton sandwich-carbone de 330 /1500 me revient bien moins cher que ma chère lunette apo. Je te tiens au courant pour une prochaine sortie (hivernale). Steev http://astrosurf.com/becker/newton-330.html
  5. JMarc Je pensais avoir des soucis avec la partie primaire ce qui fait que j’ai bien soigné sa réalisation mais mes problèmes sont venus du tube secondaire qui n’aimait pas trop le porte à faux de la caméra et ce malgré un échantillonnage renforcé des peaux carbone au niveau du PO. J’avais envisagé de refaire le tube mais deux cornières alu en L s’appuyant sur les renforts oméga semblent avoir résolu le problème ; à confirmer avec les prochaines photos
  6. JMarc Je pensais avoir des soucis avec la partie primaire ce qui fait que j’ai bien soigné sa réalisation mais mes problèmes sont venus du tube secondaire qui n’aimait pas trop le porte à faux de la caméra et ce malgré un échantillonnage renforcé des peaux carbone au niveau du PO. J’avais envisagé de refaire le tube mais deux cornières alu en L s’appuyant sur les renforts oméga semblent avoir résolu le problème ; à confirmer avec les prochaines photos
  7. Fatigue de fin de W.E, il faut lire 2,5 minutes.
  8. JMarc En éffet les photos ont été faites durant une période de fort vent du sud avec des fwhm bien loin de celles des tests. Sous dimensionnement ; c'est bien le problème de notre oeil qui est habitué à voir les matériaux classiques mais quand on raisonne avec las qualités mécanique du carbone il en est tout autrement et malgré les apparences j'aurai pu mettre des tubes de section inférieure. Par contre le sandwich du tube secondaire avec ses renforcements carbone bibiais subissait avec la charge de la caméra SBIG une flexion de 2,5 seconde. Bon ciel.
  9. Oui c'est bien ce que j'espère. . . .
  10. Bonjour, J'ai acheté les tube carbone chez Structil, coté rigidité 16/14 c'est largement assez dimensioné. Steev
  11. telescope 300/1500

    Bonsoir, J'ai construit un newton 330/1480 en carbone qui me donne beaucoup de satisfaction car je commence à le maîtriser. Il est monté sur une G11 qui supporte les 18kg du newton tout équipé (avec caméra...) Etant itinérant la difficulté d'utilisation est de trouver des sites protégés du vent, le newton de par son volume a une prise au vent importante qui est immédiatement visible sur la forme des étoiles. Tu peux voir ce que donne un 330 sur une monture ainsi que les 1ères photos(perfectibles ici : http://astrosurf.com/becker/techniques.html Voila mon expériance qui en est à ses débuts avec cet instrument. steev
  12. composites - âme

    Bonjour, La mise en oeuvre du balsa sur un mandrin nécessite de procéder avec rigueur. pour le moule de mon Newton j'ai employé le balsa avec succès en planifiant le travail d'une seule traîte comme suit. - mouiller une face d'une 1ère latte de balsa à l'ammoniaque, - dés qu'elle fait la tuile la coller (colle blanche) sur le mandrin, - la tenir bien appliquée sur le mandrin à l'aide d'adhésif de masquage pour peinture (ou autre). Puis mouiller 2 ou 3 lattes, les coller sur le mandrin et sur champ et surtout bien les serrer sur le mandrin à l'aide d'adhésif tout les 20 cm. Répéter l'opération jusqu'à la jointure avec la 1ère latte. Avant que la colle ne soit complètement sèche bien faire suivre l'arrondi des lattes avec des tours et des tours d'adhésif bien serrer (ne pas en laisser entre deux 2 lattes) Tu peux voir quelques images de sa construction ici: http://astrosurf.com/becker/newton-330.html A ta disposition pour un complément d'information
  13. A partir des caractéristiques d’un miroir primaire 330 à F 4.5 j’ai établi les plans pour le mettre en configuration d’un Newton dédié à l’astrophotographie. Le cahier des charges était un devis de poids compatible avec les capacités de ma G11 et comme je suis itinérant une facilité de transport et de montage. Le sandwich carbone allié à l’aluminium sont donc les matériaux qui ont permis de rester dans le devis de poids de 14kg (18kg équipé avec : platine Losmandy 15’’, lunette guide, CCD SBIG , porte filtres, correcteur de coma) Pour la facilité de transport le Newton se démonte en trois parties ; le tube du primaire, le tube du secondaire et les tubes carbone qui les relient. Les tests et les images réalisées donnent pleinement satisfaction. L’ajout d’une jupe le protège de la lumière environnante mais le rend plus sensible aux brises de vent. Cette réalisation qui m’a pris 10 mois a pu être concrétisée grâce à l’appui et l’encouragement d’un ami. Si vous êtes intéressés vous pouvez voir l’évolution de sa construction à la page équipement de mon site : www.astrosurf.com/becker/newton-330.html
  14. Les renforts omega sont très éfficaces et nécessaires, la rigidité du tube est optimum.J'ai mis M100 dans les pages des images N&B www.astrosurf.com/becker/blackwhite.html, c'est une image de 25 poses de 2' (avec retrait de l'offset), le règlage de la collimation n'est pas parfait et les conditions n'étaient pas bonnes, très fort vent du sud. Cette image indique que le Newton a besoin de règlage entre autre le tirage du correcteur.
  15. Bonjour à tous, Merci de vos appréciations Le correcteur de coma est MPCC Bader. J'envisage de mettre 3 petits ventilateurs ou bien de faire simplement des lumières. La platine sandwich carbone a une telle rigidité que je n'ai pas monté les 2 tubes du primaire.
  16. Pour la construction de mon Newton je suis parti avec des tubes de carbone 16/14 et des inserts taillés dans du rond d'aluminium de 14. Ils sont collés à l'époxy et SURTOUT arrêtés avec des vis de 3. C'est simple et la rigidité est excellente (mes tubes sont par contre plus courts ; 45 cm pour le primaire et 60 pour la liason du secondaire). cf photo des inserts : http://astrosurf.com/becker/newton-330.html
  17. changement d'instrument

    J'ai une petite Televue Pronto qui a rapidement montré ses limites, lors de mon choix pour une optique plus performente j'ai retenu la WO FLT 110 triplet TEC. C'est la qualité mécanique qui avait pesé dans ce choix dont je suis très satisfait ; la rotation du PO se fait sans shifting. Bon ciel www.astrosurf.com/becker
  18. Bonjour,Juste pour vous faire part que les communications via des rallonges amplificateur répéteur USB2 alimentées par les ports USB me donnent satisfaction et m'apportent beaucoup de confort.J'ai testé la chaîne de 3 rallonges répéteur de 5 mètres ce qui donne avec le câble USB 20 mères de liaison.les communications fonctionnent parfaitement sur mon EeePC connectées sur : - la chaîne SBIG / CCDsoft - la chaîne PL1 / GuideMaster - QGvideoAttention : avec 4 rallonges la PL1 ne fonctionne plus.Ce n'est certainement la solution la plus élégante mais comme je n'ai besoin en fait que de 2 rallonges (à 17€50)pour avoir 15 mètres de liaison cela reste une solution simple à un coût raisonnable.Vous pouvez voir le détail de mon équipement ici : http://astrosurf.com/becker/techniques.html je ne sais pas si ce test est intéressant ou si il a déjà fait l'objet su le forum.Bon ciel bon ciel
  19. Test de rallonges USB2

    Bonsoir,J'ai fait mes commandes chez LDLC.
  20. Multi imageurs : qui en fait?

    Bonsoir Je suis avec un grand intérêt vos remarques de cette technique de multi-imageurs avec ses inconvénients et ses avantages. Depuis plusieurs mois j’envisage cette approche par déception des résultats de mes images couleur cf http://astrosurf.com/becker/ Etant itinérant et en montagne l’avantage c’est moins de pollution mais avec les sommets environnants un temps de ciel imageable beaucoup plus restreint ce qui m’a fait envisager cette technique de multi-imageur afin de profiter pleinement de la fenêtre de capture. Mon setup envisagé serait : - pour la couleur mettre une ccd couleur sur ma lunette de guidage Télévue - acquérir la luminescence (ou H alpha) sur ma WO 110 TEC avec ma SBIG ST 8 qui retrouverait ainsi sa la fonction d’auto guidageQu’en pensez-vous, si vous êtes intéressé par un test je suis preneur d’une collaboration
  21. Bonjour, Merci pour cette info, ce tuto est super bien expliqué et très complet. steev
  22. Bonjour, Merci pour cette info, ce tuto est super bien expliqué et très complet. steev
  23. Bonjour,Fin novembre j’essayais de faire la nébuleuse SH2 142 en fausse couleur mais après les séries de photos en H alpha et OIII, l’arrivée de nuages m’a empêché de faire la dernière série en SII. J’avais lu un article dont je n’ai pas gardé la référence expliquant une procédure très simple qui permet sous Photoshop de faire une image couleur à partir de deux images H alpha et OIII. Le principe est de créer un 3ème calque vert synthétique en combinant les calques H alpha et OIII puis de traiter classiquement les calques en RVB. Comme je n’ai pas une très longue expérience du forum il me semble que cette méthode est peu utilisée (sinon mes excuses de vous importuner) ; voila la procédure que j’ai utilisé et qui a un peu sauvé ma soirée.1 préparation des deux calques de base : . régler les niveaux de gris sur les 2 images . mettre l’image H alpha en arrière plan et en mode couleur . placer l’image OIII sur le calque d’arrière plan et l’aligner.2 organisation des calques : . renommer le calque ‘arrière plan’ en ‘arrière plan H alpha Rouge’ le dupliquer 2 fois et renommer ces calques en ‘ H alpha Vert’ et H alpha Lum’ . renommer le calque OIII en ‘OIII Bleu’ le dupliquer en ‘OIII Vert’ . à ce state il y a 5 calques à ranger dans l’ordre : . arrière plan H alpha Rouge . H alpha Vert . OIII Vert . OIII bleu . H alpha Lum 3 création du calque ‘Vert’ à partir des calques ‘H alpha Vert’ et ‘OIII Vert’ : . sélectionner ces 2 calques . mettre OIII Vert en mode superposition (H alpha vert en mode normal) . teinter ces deux calques en vert et régler l’opacité au mieux (dans ce cas 30/70 %) . fusionner ces 2 calques visibles et renommer ce nouveau calque en ‘Vert’ . à ce stade il y a 4 calques4 création de l’image couleur finale . teinter le calque ‘Arrière plan H alpha Rouge’ en rouge . teinter le calque ‘OIII Bleu’ en bleu . mettre les calques ‘Vert’ et ‘OIII Bleu’ en mode superposition . mettre le calque ‘H alpha Lum’ en mode luminescence et appliquer au mieux des réglages LRVB pour équilibrer les couleurs.Faute d’une image en fausse couleur c’est (encore) raté, j’ai quand même en final une image couleur. www.astrosurf.com/becker
  24. Aplanisseur WO : Je ne sais pas si un décalage du plan focal de 10% entraîne forcément une dégradation de la MAP mais une mesure de la Fwhm d’une étoile avec et sans l’aplatisseur devrait donner une bonne évaluation ! J’utilise un réducteur aplanisseur 0.8 de Télévue, qui bien que donné pour une focale de 800-1000 me permet d’intercaler un porte filtre sans problème.
  25. Bonjour, Aplanisseur FLT 110 TEC : C’est avec un Canon EOS 20D que j’ai commencé à utiliser cette optique TEC et j’étais satisfait de la rondeur des étoiles. J’ai acheté cette lunette pour la qualité de son optique de conception similaire aux Astophysics et dernièrement j’ai vérifié la collimation avec un système à 4 diodes et contrairement à ma lunette Télévue Pronto je n’ai pas constaté de désalignement. Comme je ne suis pas très calé en optique je ne saurai te conseiller mais je suis à ta disposition pour un complément d’information.