Gribol

Member
  • Content count

    216
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Everything posted by Gribol

  1. Beau résultat Matthieu. Tu utilises quoi comme capteur pour faire les occultations ? Marc
  2. Super Matthieu, c'est un beau travail avec un suivi sur 2 années et avec un nombre de nuits conséquent à la vue de ces graphiques ! Il va falloir trouver un moyen de publier tout ça quand même. Ce qui est dommage c'est que bon nombre de variables issues du CdR-CdL n'ont pas été publiées à l'époque et que beaucoup d'entre elles maintenant ont été "redécouvertes" par d'autres surveys et des fois avec des périodes fausses (par exemple une période donnée à T/2 par la survey car pas assez précis alors qu'en CdR-CdL elle est à T). Si c'est possible, je serai curieux de tester ton soft pour voir s'il est plus efficace que Muniwin. Marc
  3. Salut Matthieu, 180 nouvelles variables sur 2 champs ? C'est avec le 400 de Nice ? J'imagine que tu connais, mais tu peux regarder sur ASAS-SN https://asas-sn.osu.edu/ pour avoir des courbes de lumière. C'est pratique pour des variables longues périodes et pour des objets magnitude jusqu'à 15 ou 16 grand grand max. Bon le problème c'est que dans la Voie Lactée, avec la résolution des appareils du réseau ASAS-SN, il risque de mélanger plusieurs étoiles très proches dans la courbe de lumière. J'ai hâte de voir ta récolte ;-) Au plaisir, Marc
  4. Très belle image ! Bravo à toute l'équipe. On est en fait dans le complexe M24, que l'on peut voir de chez nous. Depuis un site avec un bon ciel comme à l'Observatoire des Pises dans la RICE du Parc National des Cévennes, au télescope (T350) on voit très bien les deux zones sombres B92 et B93, même sans filtre. C'est une région du ciel particulièrement belle à observer. Sur votre image, c'est dommage, vous avez raté NGC 6603 (sur la gauche), un petit amas ouvert très compact et également très beau à observer. Sur M24, cela va faire une grosse mosaïque ;-) Marc
  5. Salut, OuI, c'est le fameux bug du GPS Week Roll Over. En gros, la date est stockée sur N bits et depuis le 06 ou 07 Avril 2019, la valeur sur N bits n'est plus suffisante et donc cela déborde et tu te retrouves à une date antérieure. Il faut que tu regardes si le fabriquant du GPS a fait une mise à jour (firmware) de ton appareil, mais il y a peu de chance... Si ce n'est pas le cas, autant ne plus utiliser ce GPS, car l'intérêt du GPS c'est d'avoir la date/heure bien calée. La position GPS, même quand tu es en nomade, n'importe quel smartphone actuel te donnera ta position GPS. Sinon pour caler la date/heure, si tu as une connexion Internet, il existe des softs pour se connecter à un serveur de temps. Moi j'utilise Dimension4. Marc
  6. Nuits du Causse Noir II

    Salut Michel, Pas de chance pour la saucisse. Le deuxième soir, on était une petite vingtaine à avoir manger un saucisse-aligot au resto du camping et à ma connaissance, tout s'est bien passé. Marc
  7. Qatar-1 b, ma première exoplanète

    Pour faire l'analyse, il y a le logiciel Muniwin (https://sourceforge.net/projects/c-munipack/). Et il permet un export reconnu par ETD. Marc
  8. Qatar-1 b, ma première exoplanète

    Salut, Tu prends en compte la position de la Terre. Il faut 8 minutes à la lumière pour parcourir la distance Terre/Soleil. C'est pour recaler les mesures en temps sans être faussées par la position de la Terre sur son orbite que l'on passe ensuite en temps héliocentrique. C'est important si tu veux dater les choses précisément (éphémérides pour avoir la date de début du transit par exemple). Tu as la même problèmatique pour les étoiles variables. Marc
  9. Qatar-1 b, ma première exoplanète

    Salut, Ta mesure sans lissage est déjà très bien. La moyenne "coulante" comme tu fais n'est pas une bonne idée. Tu créés de l'information artificiellement. Il faut faire une vraie moyenne. Par exemple tu fais des paquets de 2 mesures consécutives. (M1+M2)/2, puis (M3+M4)/2 et ainsi de suite. Tu peux aussi faire une vraie addition de 2 images consécutives et faire la mesure sur les images additionnées. Tu peux envoyer tes données sur ETD (http://var2.astro.cz/ETD/protocol.php) pour faire un fit de ta courbe. Il te faut un fichier type csv (séparateur en tabulation ou espace) avec 3 colonnes JD, Mag, Error. Marc
  10. Help Astrometrica

    Depuis un certain temps c'est passé en https. Moi effectivement j'ai une licence. Sinon il y a toujours moyen de récupérer les fichiers ici: https://minorplanetcenter.net//iau/MPCORB.html Dans mon installation, les fichiers sont à mettre ici: "C:\Program Files (x86)\Astrometrica\Tutorials\" DAILY.DAT MPCOrb.dat Il y a aussi le fichier COMET.DAT Marc
  11. Help Astrometrica

    OUI, c'est comme ça: Marc
  12. Help Astrometrica

    Je suis en train de le faire et cela se passe bien (c'est long) Marc
  13. Help Astrometrica

    Salut, Tu as peut-être une version ancienne ? La version actuelle est la 4.11.1.442. Et dans le menu File/Settings, onglet Internet, il faut régler MPCOrb Server sur Minor Planet Center (https). Marc
  14. M106 au 150/750 + Bonus voie lactée :)

    Sympa les photos. C'est le reflet de Jupiter sur la mer ? Depuis Calern, la Voie Lactée est meilleure ou moins bonne que depuis l'Estérel ? Marc
  15. Le compte rendu est disponible ici: https://saf-astronomie.fr/atelier-pro-am-sf2a-2019/ Marc Deldem
  16. Salut, Pour revenir cet été dans la RICE, il y a l'été prochain la seconde édition des Nuits du Causse Noir. Tout est ici: Marc
  17. Photométrie avec C8?

    L'Atik 314L+ est déjà un bon début. Pour le réducteur Celestron, c'est 86mm de backfocus. Le problème c'est qu'en le mettant au cul du C8 puis mettre dessus le focuseur (je ne sais pas si c'est possible), tu vas avoir la distance réducteur/caméra qui va varier selon la mise au point. Il faut 86mm, tu as quelques mm de marge (+/-4 à 5 mm) mais pas beaucoup plus. Je ne pense pas que ce soit une bonne solution. Tu peux éventuellement ne pas mettre de PO, mettre le réducteur et les tubes allonges qui vont bien pour avoir les 86mm de backfocus et mettre une mise au point motorisée sur la molette de la MAP du C8. L'inconvénient de ce système c'est que la molette du C8 déplace un peu le champ quand tu fais la mise au point. Marc
  18. Photométrie avec C8?

    Salut Julien, J'ai un C8 et je fais de la photométrie sur des astéroïdes, variables et exoplanètes. Tu as intérêt à prendre un réducteur de focale: 1) Pour avoir un télescope plus rapide (important pour les astéroïdes qui se déplacent assez vite, du genre 0.5" par minute) 2) Pour avoir un plus grand champ et donc plus d'étoiles de comparaison 3) C'est plus facile de travailler entre 1200 et 1500mm de focale qu'à 2000mm (il faut une monture qui arrive à suivre à 2000mm) Pour la CCD, il faut des pixels assez grands, à partir de 7 microns c'est pas mal. Il faut que tu penses aussi au guidage et pour plus tard à des filtres photométriques et voir si tu peux guider sans avoir le filtre sur ton champ de guidage. Au niveau des réducteurs de focale, il faut faire attention si ton C8 est un C8 edge ou pas et choisir le réducteur correspondant. Si c'est un C8 classique (non edge) tu as des réducteurs qui se vissent sur la sortie du C8. Tu as aussi des réducteurs que tu peux insérer dans un focuseur 2 pouce qui lui se visse à la sortie du C8. Tu as des réducteurs qui ne corrigent pas le champ (ex: CCDT67 d'Astro-physics, c'est celui que j'ai pour un C8 classique et qui se met dans un focuseur) Tu as des réducteurs/correcteurs (Celestron, Starizona and co) où là il faut bien veiller à avoir la bonne distance réducteur/ccd recommandée par le fabriquant Le prix d'un réducteur (correcteur) varie entre 150€ et 500€ pour un C8 classique. Pour les edge c'est un peu plus cher je crois. Marc
  19. Nuits du Causse Noir II

    Voilà, inscription réalisée pour mon fiston et moi-même pour notre seconde édition ! C'est super d'avoir Julien Morin en conférencier, qui est excellent dans son domaine sur les exo-planètes. Et toujours la valeur sûre avec Guillaume Cannat qui nous avait fait une conférence assez atypique l'année dernière. Tout ça se présente bien, bravo à l'organisation. Marc Deldem
  20. Nebuleuse Gemini Ngc 2371 au C11HD

    Très belle réalisation Christian, le ciel du Nord et la maitrise de l'observateur sont au rendez-vous. Vivement les galaxies ! Marc
  21. C'est magnifique ! Comme toujours ! Merci de nous emmener dans des contrées inconnues. Marc
  22. Superbe étude Matthieu ! Tu as fais quoi comme méthode pour mesurer les magnitudes ce toutes ces variables ? Par PSF ou par photométrie d'ouverture ? Marc
  23. Superbe image Laurent ! Et ce jet en forme de T, c'est très étonnant ! Marc
  24. Cela a l'air d'un super travail, bravo. Pour revenir au guidage, 1 pixel voire 2 ou 3, je pense qu'on est pas mal. Avec ta monture, quand tu dois recentrer, tu arrives à repositionner le champ à 2 ou 3 pixels prêt ? Marc
  25. Belle réalisation. Je reste septique sur le temps de pose court (la scintillation ajoute du bruit) et sur le guidage. De ma pratique sur le sujet, les points importants sont: - Un temps de pose unitaire adapté à ce que l'on veut mesurer (RSB, vitesse pour avoir la courbe de descente/montée du transit) - Le choix des étoiles de comparaison au niveau des indices de couleurs (le plus proche possible de l'étoile à mesurer) - Un guidage qui minimise au maximum possible le déplacement du champ Comme tu parles de HAT-P-32 b, j'ai un joli résultat publié sur ETD http://var2.astro.cz/tresca/transit-detail.php?id=1475176846 C'est fait avec un C8 et une SBig ST8-XME et un temps de pose unitaire de 120sec sans filtre Je regarderai avec attention tes futurs résultats si tu publies sur ETD. Marc