yp

Member
  • Content count

    95
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Community Reputation

16 Neutral

About yp

  • Rank
    Member
  1. L'aventure du porte filtre

    salut tu as bien raison de t’intéresser à cet accessoire, le passe filtre est un indispensable, je ne comprends pas pourquoi c'est pas un accessoire en option sur les télescopes du commerce. - oui il faut passer tout en 2 pouces pour un maximum de polyvalence et limiter le vignettage même si il sera présent - à l’intérieur du tube cela permet de limiter les interférences avec la course du P.O. - Au club dans nos constructions on commence par identifier la course du PO dont on a besoin pour passer tous nos oculaires en général 2 pouces suffisent ; Ensuite on place le passe filtre de manière à ce qu'en position rentrée le PO viennent mourir contre le passe filtre. Nous ne voulons pas qu'en pleine nuit on vienne pousser sur le passe-filtre qd on fait la mise au point :(. Dans ton cas la course est trop longue sans doute 2,5 ou 3 pouces. - est ce que tu as besoin d'autant de tirage ? il faut vérifier le tirage de chaque oculaire. - où est ce que se situe le foyer ? le fait de rapprocher le foyer du passe filtre permettra de limiter le vignettage. si tu n'utilises qu'une partie de la course du PO avec le PO relativement rentré, tu pourrais le changer par un PO plus adapté ou couper celui que tu as déjà . Si le foyer est très sorti, pas de bol tu vas avoir bcp de vignettage ou alors il faut allonger les tubes et changer le PO. Pour l'araignée, pas de pb pour la faire tourner il suffit de faire 4 trous decalé de 45° sur le tube.par contre il faut s'assurer que le miroir peut lui aussi tourner de 45°. Est ce qu'il y a des empreintes que le support secondaire qui pourrait empêcher cette rotation , Yannick
  2. si tu as tout l’équipement pour bricoler proprement, je me ferai un strock250 (http://www.astrosurf.com/magnitude78/telescopes/TelStrock/index.html , http://www.astrosurf.com/magnitude78/telescopes/strock_XXX.htm ) qui sera plus performant que les structure du commerce qui sont principalement étudiée pour être facile à fabriquer et dégager un max de rentabilité mais surement pas pour être facile à utiliser/régler/ déplacer. Ainsi tu pourras mettre l'argent les éléments important c'est à dire les optiques. il vaut mieux privilégier les tubes serruriers, ils sont mieux conçus en général, plus facile à ranger et comme ils doivent être réglés à chaque montage, la collimation est plus facile que les tubes pleins dont la collimation est une horreur. De plus la base est en agglo qui se déforme à l'humidité donc il faut ranger et observer au sec sinon c'est mort. yannick
  3. Salut @S3RV4L, Tu écris "Après ( 3/4 semaines ) beaucoup de lecture / consultation sites marchands / visu vidéos & tutos / rencontres , je suis prêt à investir dans un dobson." on peut tout de suite dire que tu vas être déçu par ton achat ..., on achète pas une voiture si on a pas le permis et que l'on ne sais pas si on veut faire de la ville ou du tout terrain et sans essayer le véhicule pour vérifier la puissance du moteur, le volume du coffre..., lire Autoplus n'est pas suffisant. Il faut pratiquer un peu avt pour comprendre ce que l'on a vraiment besoin, un club est le meilleur endroit pour apprendre car 1k€ est une somme non négligeable. Choisir un instrument pour du visuel pour une hypothétique envie de faire de la photo dans qques année, c'est le meilleur moyen de devoir acheter un autre instrument visuel sans les contraintes photo et un 3e instrument pour faire de la photo. L'instrument couteau-suisse n'existe pas (une formule 1 n'est pas faite pour déménager!!). Pour débuter en astrophoto on se fait les dents avec une petite monture et une petite lunette, commencer avec un gros tube visuel sur une monture Eq pas trop cher c'est le meilleur moyen de tout envoyer péter car ça ne produira pas résultat. L'astrophoto c'est une activité exigeante, chronophage et très couteuse dès que le diamètre augmente. Yannick
  4. Si la focale est confirmée, tu as hérité d'un blank de 300mm ;-)!!! Yannick
  5. Astrophotographie sans suivi ?

    Avec une focale très courte et un peu ouverte comme donnée sur le ppt , il est possible de poser suffisamment peu de temps pour que la rotation de la Terre soit peu visible, c'est typiquement ce que l'on fait pour des très grands champs de la voie lactée avec un premier plan. Mais d'une maniere générale l'argent que l'on en mets pas dans la monture on doit le mettre dans l'objectif et l'apn. un des nombreux exemples sur astrobon : https://www.astrobin.com/full/247869/0/?nc=all&page=4 pour partir en vacances avec toute la famille, on peut faire dans le leger avec les petites montures mecaniques omegon LX2 et LX3 ça marche très bien pour qques dizaines de secondes avec une charge moderée et une focale raisonnable. Yannick
  6. Avis projet Dobson 300mm

    Aller un club est plus que vivement recommandé avt tout achat. Je ne connais pas ton expérience en observation, mais si tu n'as jamais vraiment observé, attends de vraiment pratiquer, de voir les contraintes associées à chaque observation, formule optique... Pour faire du visuel, tu as vu juste le dobson c'est fait pour, car il faut du diamètre ça marche en planetaire comme en ciel profond. Pour le choix du tube/ diamètre, il faut se faire les dents sur le terrain avec le telescope des copains du club, comprendre comment ça marche et pourquoi ça marche ou pas.... on ne peut pas choisir un modele uniquement pour son prix. il faut definir ton cahier des charges en fonction de tes contraintes en sachant que la plus grande faiblesse de l'astronome est la motivation. Donc surtout ne pas ajouter des pb avec un telescope trop lourd, trop petit ou trop gros, pas collimatable,... nota : dans les clubs il y a souvent du materiel à disposition, l'achat n'est donc pas une obligation.... Yannick
  7. filtres OIII et UHC

    Y a pas de règle, il faut tester tous les filtres sur l'objet, en fonction des types et des marques, l'image peut paraitre différente, révélant d'autres détails. Pour profiter au maximum des petites nuances que vont faire apparaitre les filtres, l'utilisation d'un passe filtre est un vrai atout. Tu peux ainsi passer rapidement d'un filtre à l'autre les comparer et t’arrêter sur celui qui fournit la meilleure image ; tu rentabilises au max ton investissement ;-) sans risque de faire tomber les filtres abimer les filets.... Yannick
  8. Support secondaire 3D

    Avec une conception plus compacte avec 3 vis (moins de hauteur de plastique) et miroir collé, tu aurais limité les portes à faux en plastique et donc les effets de la dilatation. Le PLA de base en en effet pas adapté pour tenir les variations de température, il faut passer sur les PLA avec recuit, PTEG, Nylon, ABS... Yannick
  9. bino600

    une petite étoile artificielle, une serie sur 2 ou 3 autres diamètres et tu peux sortir le Champagne .... au travers ton poste on a l'impression que tu as été assez directement sur ce résultat avec le 2d miroir, pas trop d'aller retour avec les retouches. Yannick
  10. Laser au froid

    15W c'est un peu excessif...;-), qques mW suffisent. http://www.puissantlaser.com/c-3/p-1220.html Yannick
  11. Laser au froid

    non ils ne sont pas moins dangereux, c'est sans doute le contraire car l'oeil est moins sensible dans le bleu il faut un peu plus de mWatts. Mais une fois que l'on a dit que c'est pas un jouet, on doit reconnaitre que c'est diablement efficace pour cibler une zone dans le ciel. Parfois le fait de mettre un laser vert dans sa poche ne suffit pas à le proteger du froid :-(. nota : certains traitements antireflets sur les lunettes de vue filtrent les longueurs d'onde utilisées par ces lasers bleus. Yannick
  12. Laser au froid

    les lasers verts ne sont plus visibles qd il fait froid car le cristal qui permet de passer de l'IR au vert ne fonctionne plus. La solution est de passer aux lasers bleu/violet(445/405nm), ils ne possèdent pas de cristal eux, donc plus de pb ! Après il faut toujours des piles qui supportent le froid. Yannick
  13. Qd on perd la motivation pour l'observation à cause du rapport emmerdement/plaisir car le matériel devient trop lourd pour un ciel pollué dont on a déjà fait le tour, on peut changer d'angle d'attaque. - observer en groupe/ dans un club, à plusieurs on connait plus d'objets. - si c'est trop lourd c'est peut etre parce que c'est mal pensé, pensé pour être fabriqué pas pour être utilisé, ....regardez du coté des dob compacts !! - changer de ciel . On verra toujours plus pdt 2 nuits au sommet de la caldera à LaPalma que pdt 10ans au fond de son jardin de banlieue. de plus une belle lunette + monture pour observer le ciel orange dans son jardin coute le prix d'un petit dobson de voyage + 2 voyages de 1 semaine sous le ciel des Canaries... mais c'est un choix. Yannick
  14. un passage dans le club astro du coin permettra de répondre à toutes les interrogations et même à d'autres auxquelles tu n'a pas encore pensé. nota : en visuel, un newton sur une monture EQ c'est une plaie. tous ceux qui se consacrent au visuel avec un newton préfèrent un dobson, c'est plus intuitif, pas de contrainte de rotation du tube dans ses colliers, meilleur confort, plus transportable, possibilité de prendre un plus gros diametre .... yannick
  15. debutant voulant s'initier =)

    Qd on a un budget limité on cherche toujours un instrument polyvalent, on est plein d'entrain on veut faire un peu de tout, mais c'est là que l'on fait le mauvais achat. La décision la plus sage de savoir vraiment ce que l'on veut faire, l'instrument polyvalent performant n'existe pas, donc avant tout achat il faut pratiquer, tester, comprendre les contraintes relatives à chaque instrument... une petite visite dans un club est la meilleure solution. D'une manière générale , la photo et le visuel nécessitent 2 instruments différents. En visuel, dans un 150 on ne voit pas grand chose, pour vraiment se faire plaisir il faut un 250mm ; de plus un newton sur une monture Eq c'est vraiment chiant, pas intuitif au pointage, on est souvent obliger de faire tourner le tube dans son collier pour bien orienter l'oculaire. si tu veux faire du visuel c'est un dobson. avec un 150mm en planétaire tu vas être déçu. Pour de la photo, si tu commences, il faut faire simple pour commencer : un trepied + un objectif ouvert et des poses courtes, on voit rapidement si le traitement nous rebute ou pas, la prise de vue c'est moins de moitié du travail. si tu veux , tu peux ajouter un OMEGON mini track LX, ça ne te coutera pas bien cher et tu pourras faire des poses jusqu'à 1 min ou peu plus ça dépend de la focale. c'est pas un investissement à perte car tu pourras toujours le prendre avec toi en vacances. Pour les débuts en photo, bcp conseillent les petites lunettes, c'est plus simple à mettre en oeuvre, pas de collimation, flexion de tube, équilibrage.... Yannick