astropascal

Member
  • Content count

    25
  • Joined

  • Last visited

    Never

Community Reputation

0 Neutral

About astropascal

  • Rank
    Inactive member
  1. Close up

    Ce qu'on peut d'ores et déjà conclure des images de Rosetta, c'est que les modèles 3D de noyaux cométaires (basés sur l'inversion tomographique de courbes de lumière) ont vraiment du mal à donner des résultats probants...(ici à partir d'observations Hubble de 2003) http://www.cnes.fr/web/CNES-fr/11361-67p-churyumov-gerasimenko.php
  2. Close up

    Bon qui dit mieux ?http://www.esa.int/var/esa/storage/ images/esa_multimedia/images/2014/08/comet_on_3_august_2014/14707891-1-eng-GB/Comet_on_3_August_2014.png [Ce message a été modifié par astropascal (Édité le 06-08-2014).]
  3. Observation de C/2012 S1 Ison au périhélie

    Vu comme ça, elle a pas l'air si mal en point!
  4. Observation de C/2012 S1 Ison au périhélie

    Les toutes dernières observations de STEREO semblent confirmer une disparition du noyau d'ISON: http://groups.yahoo.com/neo/groups/comets-ml/conversations/topics/22488
  5. Observation de C/2012 S1 Ison au périhélie

    ... et on m'informe à l'instant que le télescope solaire THEMIS, aux Canaries, ne voit plus de noyau plus brillant que la magnitude 5. :-(Voir l'image (vide) du champ d'ISON dans le lien: https://twitter.com/pascalou_petit/status/405300659685048320/photo/1 [Ce message a été modifié par astropascal (Édité le 26-11-2013).]
  6. Observation de C/2012 S1 Ison au périhélie

    Apparemment, il se passe des choses pas nettes avec ISON: http://groups.yahoo.com/neo/groups/comets-ml/conversations/topics/22461 Voir aussi ici : http://www.isoncampaign.org/Present Espérons qu'elle tienne !![Ce message a été modifié par astropascal (Édité le 26-11-2013).]
  7. ISON par Daman Peach

    En tout cas profitons bien des belles images d'Ison, parce que les dernières nouvelles ne sont pas très réjouissantes, avec des signes de fragmentation... http://www.mps.mpg.de/en/aktuelles/pressenotizen/pressenotiz_20131119.html [Ce message a été modifié par astropascal (Édité le 19-11-2013).]
  8. ISON - 31 Octobre

    Salut Christian,Super intéressant ! Je me demandais : aurais-tu une précision suffisante en vitesse radiale pour mesurer un décalage Doppler des raies en fonction de la position sur la fente (et donc en fonction de la distance angulaire au noyau) ?
  9. Félicitations pour Universe Today ! Allez hop, je partage sur twitter...
  10. Bonjour à tous !La semaine prochaine se tiendra à Biarritz un symposium de l'Union Astronomique Internationale consacré au magnétisme stellaire. En marge de ce congrès professionnel, nous organisons une conférence grand public animée par Coralie Neiner de l'Observatoire de Meudon, le mercredi 28/08 à 20h au Casino Municipal (entrée libre).Si vous êtes curieux des toutes dernières méthodes déployées pour sonder la physique des étoiles, Coralie Neiner vous fera découvrir à quel point un ingrédient physique a priori discret -le champ magnétique- est en fait un acteur crucial à toutes les phases de la vie des étoiles, modifiant l'étoile elle-même, mais aussi son environnement proche. Les astrophysiciens développent aujourd'hui de puissants moyens d'investigation du magnétisme stellaire, et l'un des observatoires pionniers en la matière est le Pic du Midi !Ici, le lien vers des infos plus détaillées sur la conférence: http://solartype-stars.irap.omp.eu/Inter-Division_Working_Group_on_Solar-Type_Stars/presse_Biarritz.html Et ici, un lien vers le congrès professionnel associé: http://iaus302.sciencesconf.org Venez nombreux ! En plus, la plage est juste à côté ;-)
  11. Scandale à l'OHP

    Oui je suis entièrement d'accord que c'est gravissime !Je voulais juste donner un petit complément d'info par rapport à la mention d'étoiles variables.Il est sidérant que les observatoires français semblent si difficiles à sensibiliser au problème de la pollution lumineuse, alors que cela devrait être une préoccupation centrale et faire l'objet d'une vigilance permanente !... sans compter le message très négatif envoyé vers le grand public, qui peut se sentir autorisé à en conclure que tout cela n'a pas d'importance...
  12. Scandale à l'OHP

    Juste histoire de couper les cheveux en quatre, c'est vrai qu'ils ne s'intéressent pas vraiment aux étoiles variables à l'OHP, mais plutôt à la variabilité (Doppler) du spectre stellaire due à la présence d'exoplanètes gravitationnellement liées à l'étoile. Donc, strictement parlant, ce n'est pas l'étoile qui est variable, seulement son spectre qui se décale légèrement en longueur d'onde au cours de l'orbite de la planète.Il faut quand même souligner qu'une (petite) fraction du temps de télescope du T193 est aussi consacré à l'astérosismologie, puisqu'un spectrographe chasseur d'exoplanètes comme SOPHIE peut aussi détecter les pulsations stellaires, toujours par décalage Doppler des raies spectrales. Dans ce cas on parle bien d'étoiles variables, même si c'est souvent à un niveau de variabilité totalement ridicule par rapport aux classiques Céphéides et autres (mais on n'a généralement pas besoin d'un monstre d'efficacité comme SOPHIE pour caractériser des Céphéides).Dans tous les cas, c'est vrai qu'une pollution lumineuse limitée n'est pas un obstacle majeur à ces programmes... même si on préfère s'assurer que les données ne sont pas polluées par toutes ces crasses !!Le coup du pylône, c'est plus que limite... il y avait probablement moyen de mobiliser le public contre un tel projet avant de devoir constater les dégâts... [Ce message a été modifié par astropascal (Édité le 15-06-2013).]
  13. Mars et autres vielleries du Pic du Midi

    > Je vous retransmet ci dessous ce qu'a envoyé Laurent Koechlin, le tenant de Pascal Petit, tous > deux astronomes à l'IRAP / Obs de Toulouse, (j'espère que ni l'un ni l'autre ne m'en voudra).Non c'est bon ;-)
  14. Mars et autres vielleries du Pic du Midi

    François c'est magnifique ! Si tu en as d'autres dans tes cartons, n'hésite pas à partager. Le limbe solaire, c'est issu de quel instrument ?
  15. Les très incongrues mondanités du Pic du Midi

    Je ne partage pas complètement ton constat d'une science anecdotique. C'est un jugement qu'on aurait pu porter il y a 10 ou 15 ans, mais qu'il faut largement réviser aujourd'hui.En particulier, le Télescope Bernard Lyot produit aujourd'hui des observations stellaires au top de ce qui se fait sur le plan international. Rien dans ce que produit ce télescope n'est anecdotique. Les investissements consentis au niveau national et européen ne sont pas anecdotiques (de l'ordre du million d'euros pour la dernière instrumentation, probablement autant voire plus pour la prochaine génération d'instruments, à l'horizon 2018).La communauté scientifique mobilisée autour de l'instrument n'est pas anecdotique, avec plusieurs dizaines de chercheurs sur les continents européen et américain. Aujourd'hui, la pression pour utiliser l'instrument est telle que 50 à 60% des demandes de temps de télescope doivent être rejetées !La science produite n'est pas anecdotique. Les résultats marquants abondent dans les meilleures revues mondiales et ont un impact très significatif chez les astrophysiciens. Des exemples de résultats récents peuvent être trouvés ici: http://www.ast.obs-mip.fr/article.php3?id_article=747 ou ici : http://www.ast.obs-mip.fr/users/petit/Betelgeuse.htm L'an prochain, un symposium de l'Union Astronomique Internationale, organisé à Biarritz, apportera un coup de projecteur sur ces multiples découvertes. Page web ici: http://iaus302.sciencesconf.org Bref, il serait temps de réaliser que le Pic du Midi n'est pas seulement un belvédère sur les Pyrénées, mais produit de la science de très haut niveau. Cela implique des précautions élémentaires de protection du ciel nocturne. Aujourd'hui, l'équilibre n'a pas été trouvé entre afflux touristique et contraintes astronomiques. Cela mérite bien une remobilisation des professionnels et des amateurs de l'astronomie !