lom2lyon

Member
  • Content count

    12
  • Joined

  • Last visited

    Never

Community Reputation

0 Neutral

About lom2lyon

  • Rank
    Inactive member
  1. Ok, arthuss, je comprend mieux maintenant : il manquait des précisions sur la tenue au sol Le seul point négatif que je vois à ton installation, ce sont les ficelles de tenue : il y en a tout autour, ce qui augmente les risques de se prendre les pieds dedans quand tu vas te dégourdir les gambettes, ou bien faire une pause syndicale camarade ! As-tu essayé de mettre des tassauds en haut des piquets, avec le même principe qu'aux pieds ?LeChab : ok pour l'abri type pêcheur (merci google ), mais il n'est pas fermé.Ce que je vois plus, c'est un abri type cocon (comme la tente quoi !).Je suis en train d'étudier le sujet. Je vais essayer de réaliser un ensemble, avec une partie ou sera mis le télescope en station, protégé du vent, et une autre juxtaposée qui sera "le laboratoire" (table, pc portable, chaise pliante...). Le tout bien évidement pliable, le plus léger possible (je ne vais pas faire un truc en toile de jute !), et qui soit facile et rapide à monter /démonter. Je m'oriente pour le moment à 2 tentes cousues. Mais tout ceci est pour le moment à la phase de réflexion...Des idées ? [Ce message a été modifié par lom2lyon (Édité le 22-08-2009).][Ce message a été modifié par lom2lyon (Édité le 22-08-2009).][Ce message a été modifié par lom2lyon (Édité le 22-08-2009).]
  2. Merci arthuss et LeChab pour vos réponse.>arthuss : whaouh, c'est vraiment du rudimentaire ton abri ! Comment fais-tu pour le tenir de l'intérieur, pour ne pas qu'il bascule sur l'extérieur ? (j'ai vu les fils qui retiennent de l'extérieur à l'intérieur).C'est néanmoins une bonne piste ! Y'en a-t-il d'autres qui ont des abris nomades ?C'est étrange, je pensais vraiment qu'il y avait plus de monde concerné par le côté abri du matos, en mode observation à l'extérieur (typiquement pour les citadins qui vont à l'extérieur des villes ).
  3. Je fais un petit up Qu'utilisez-vous pour vous abriter, lors de vos sorties ?
  4. Merci Baroche pour ta réponse et ton accueil J'y vais effectivement un peu fort en disant que 199€ était un prix exorbitant. Mais en fait, tout comme beaucoup d'astronomes amateurs à faibles moyens, je serais plus parti sur du bricolage (c'est également un certain plaisir d'utiliser du matériel fait maison qui va bien ).J'ai essayé de trouver des plans et autres rubriques bricolages pour des stations d'observations ambulantes, mais je n'ai rien trouvé.Et je me disais : mais bon sang, je ne dois pas être le seul à vouloir être à l'abri lors de longues nuits d'observations !Bref, pour ceux qui n'ont pas investi dans une tente spécifique, quels moyens utilisez-vous pour vous abriter du froid, du vent ou de la rosée du petit matin, lors de vos observations à l'extérieur ?[Ce message a été modifié par lom2lyon (Édité le 18-08-2009).]
  5. Bonjour à tous.Je me posais la question suivante :Quel abri pour vous-même et votre télescope utilisez-vous lors de vos observations à l'extérieur (pas chez vous, mais sur site) ?En effet, lors de longues nuits étoilées, il fait un peu frisquet au petit matin (passé 2 ou 3 heures du mat'). Aussi, j'ai pensé réaliser une tente pour pouvoir observer à l'abri de la rosée et du vent.Il y a bien des tentes en vente, spécial astro, mais elles atteignent des prix exorbitants (genre ça : http://www.galileo.cc/Belgique-FR/descriptif_accessoires.php?ref=VSTT01 ) ! Je pense qu'un petit bricolage maison s'impose...Pouvez-vous partager vos expériences en la matière ? Merci.Pierre[Ce message a été modifié par lom2lyon (Édité le 17-08-2009).]
  6. Nettoyage + collimation d'un SC

    Arthus : oui, j'ai un bob knobs :-)Quentin : merci pour ton hospitalité. Dommage effectivement que nous ne soyons pas à proximité (d'ailleurs, je ne sais pas d'où tu es !), car j'aurais vraiment accepté ta proposition !Quentin (encore !) : sur ton site, c'est quoi comme marque ton tube ? De plus, comment nettoies-tu le miroir ?
  7. Nettoyage + collimation d'un SC

    Merci tout le monde pour ces nombreuses réponses. Je ne pensais pas que mon post allait tant brasser ! ^^Bref, c'est clair qu'il y a toujours un risque de commettre l'irréparable, notamment si c'est la 1ère fois qu'on le fait... En ce qui me concerne, ce sera la 1ère fois sur mon SC. Mais j'ai déjà ouvert mon sky watcher MAK127 (donc un Maksutov), et ai justement abimé le verre (la lame de fond ?). En 2 mots : j'ai ôté le mirroir principal par l'arrière du tube (en dévissant toute le mécanisme + miroir du cylindre), et ai nettoyé le miroir. Jusque là, pas de soucis. Mais en remontant, la collerette qui était collée sur le miroir secondaire (donc sur la lame de fond) s'est décollée. En voulant la recoller avec de la super glue, il s'est avéré que la colle + matière du miroir secondaire (espèce de chrome) a fait une réaction, et donc fait comme une sorte de bavure. Là encore, c'était pas trop méchant. MAIS, en voulant nettoyer la bavure, j'en ai foutu partout sur le verre ! Et depuis, j'ai des traces, un peu comme des taches d'hydrocarbure dans une flaque d'eau (vous voyez le truc ? ). Le pire, c'est que comme c'est un truc issue d'une réaction, ça ne part plus du verre :-(Mais bon, je vais tout de même essayer de nouveau sur mon SC (vous m'avez rassuré).Le seul soucis, c'est la colimation. Autre question donc : C'est dur de remonter tout le bazar, et donc faire la collimation ensuite docteur ? Encore merci pour vos réponses d'entraide ^^
  8. Nettoyage + collimation d'un SC

    Je suis d'accord avec toi ndesprez : tout travail mérite salaire, c'est clair (sinon on mangerait tous des patates ^^).Mais c'est un peu comme faire faire une vidange sur sa voiture : je suis d'accord de rémunérer le gars qui change les filtres, et bien sûr l'huile..., mais si il y a possibilité d'y faire soi même, et donc économiser une certaine somme (plus ou moins grosse), alors c'est plus dans cette optique (!) là que je postais mon sujet.Donc, pour conclure sur ma réponse, j'admire les professionnels qui le font (à un prix certes un peu onéreux, car après tout, ce n'est que de la main d'œuvre qu'on paie, et ce travail ne doit pas nécessiter plusieurs jours), mais si on peut le faire soit-même (avec la même précision et qualité), alors c'est encore mieux pour le porte monnaie !Pierre
  9. Nettoyage + collimation d'un SC

    Merci pour vos réponses. Effectivement, à en croire vos reportages photos respectifs, ça ne semble pas compliqué. Mais personnellement, ça m'impressionne drôlement ! Surtout pour ton site, Quentin, où tu vas un peu plus loin en démontant le miroir primaire.J'ai ne Celestron Nexstar 5, le système de fixation est similaire.Je sais pas encore, faut que je calcul bien mon coup, et que je sois prêt à faire le saut !Encore merci pour vos conseils,Pierre
  10. Bonjour tout le monde,Possédant un Celestron Nexstar 5, et celui-ci ayant un peu de poussière à l'intérieur du tube (miroir + lame), j'aimerais savoir s'il existe des organismes spécialisés qui réalisent des nettoyages et des collimation (ça va de pair !) de télescope. En effet, le mien aurait besoin d'un coup de dépoussiérage, et je n'ose l'ouvrir Y'a bien Médas à Vichy qui le fait, mais le forfait est de 191 €...Sinon, si certains d'entre vous ont tenté l'expérience de le faire eux-même, pourriez-vous me la faire partager, et me dire si c'est délicat ? Merci pour vos réponse.Pierre
  11. Nettoyage + Collimation

    Merci Antoine pour ta réponse, et ton message de bienvenue Je vais donc de ce pas copier/coller ce message, et le poster dans la rubrique astronomie pratique !Pierre
  12. Bonjour tout le monde,J'aimerais savoir s'il existe des organismes spécialisés qui réalisent des nettoyages et des collimation (ça va de pair !) de télescope (type SCT). En effet, le mien aurait besoin d'un coup de dépoussiérage, et je n'ose l'ouvrir Merci pour vos réponse.Pierre