Kirth

Member
  • Content count

    3229
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    3
  • Last Connexion

    Soon available - 46679

Everything posted by Kirth

  1. Ben, je peux comprendre que la Voie Lactée soit spécifique du point de vue des mesures, puisque nous sommes dedans, et que ça complique les choses. Mais je ne vois pas vraiment pourquoi ça devrait remettre en question ce que l'on observe dans les centaines d'autres galaxies pour lesquelles on a mesuré v=f(r)... Je ne pige pas.
  2. @biver le contraire pour moi, G6-18 bien plus brillants que G7-3, logique au vu de nos latitudes respectives.
  3. On est d'accord, mais c'est une question de confort, d'impression de luminosité parce que le cerveau, ou le nerf optique, je ne sais pas, semble donner une réponse optimale quand le signal arrive des deux yeux. C'est quand-même logique finalement qu'on soit optimisés pour voir avec deux yeux puisqu'on en a deux. Même avec des jumelles dont l'écartement des objectifs est supérieur à l'écart interpupilaire, si on vise très loin, point de stéréoscopie.
  4. Bonsoir, Pas les mêmes. Ceux que @Jo04a photographiés sont le groupe 6-18 lancé avant-hier. Je les ai aussi choppés hier soir de Montauban, ils passaient Ouest-Est au-dessus des Pyrénées en gros. Ceux que tu as vus après 21h au Nord-Ouest sont ceux du lancement 7-3 lancé hier matin à 10h48 heure française je crois. J'ai essayé de les voir aux jumelles, mais ils étaient trop loin au Nord, annoncés vers magnitude 5 par Heavens-above depuis chez moi.
  5. Non. A l'oeil nu, tes deux yeux ne voient pas la même image PRECISEMENT parce qu'elles sont légèrement décalées. Elles sont très décalées à courte distance, beaucoup à plus longue distance, plus du tout à l'infini. A courte distance, on est d'ailleurs obligé de loucher pour ne pas voir double. Le cerveau restitue cette fusion de deux images différentes en donnant la sensation visuelle de relief. Dans une bino, tu as une seule image, puisque tu n'as qu'un tube optique. C'est donc la même image qui est séparée en deux dans la bino, ce qui revient au même que de regarder à l'oeil nu à l'infini, au grossissement près bien sûr. Donc pas de vision stéréoscopique.
  6. S'il y a un effet 3D, c'est par définition une illusion d'optique, les deux images étant identiques.
  7. Soyons clair, je condamne clairement tout type de menace, et j'espère que tu as bien compris que ce n'est pas du tout l'intention de mon message. Cela dit, si je suis probablement assez d'accord avec toi au sujet de ces personnes sur le fond, je suis totalement en désaccord avec la façon de l'exprimer. Afin de ne pas polluer plus de fil qui part un peu en vrille, je suggère qu'on en reste là des réflexions sur le physique, quitte à continuer à en parler par mp si quelqu'un y voit un intérêt. Pardon à ceux qui ont subi ces hors-sujets auxquels je me suis senti obligé de contribuer.
  8. @jldauvergne, c'est plus compliqué que ça et tu le sais très bien. Ce qui est constitutif d'une injure n'est pas tant le fond que la forme. Dire de quelqu'un qu'il est obsèse n'est pas injurieux, c'est vrai ou faux car l'obésité relève d'une définition. Encore que selon le contexte je me demande. En revanche utiliser certains des mots qui l'ont été dans ce fil est méprisant, et ils l'ont été pour cela, et de façon répétée. Il se trouve qu'utiliser des mots méprisants de façon volontaire relève de l'injure, que l'injure sur un forum ouvert devient publique, et que l'injure publique envers les personnes obèses relève du pénal et est passible de 12000€ d'amende. Sur ce point @MARCOPOLEest dans le vrai. En cas de procès, ce ne sera pas la personne se sentant injuriée de justifier qu'elle n'est pas obèse mais bien à l'auteur des propos de démontrer qu'ils ne sont pas constitutifs d'une injure publique. Le fait que les propos ne leur aient pas été adressés directement, et qui plus est sur un forum étranger serait pris en compte je suppose. Avant ce fil, je ne comprenais bien ni ce qui s'est passé au moment de cette trouvaille, ni les enjeux scientifiques, voire patrimoniaux, soulevés par ces météorites. Raison pour laquelle j'ai posé des questions, et j'ai apprécié de trouver mes réponses. Mon sentiment est que B&B ne sont pas des parangons de vertu, surtout s'ils s'avère qu'ils ont prospecté sans autotisation des pripriétaires et en utilisant les informations des associations impliquées. Je n'aurais donc pas particulièrement envie d'aller partager une bière avec eux. Toutefois, quoi qu'on puisse penser d'eux quant à leurs méthodes, leurs valeurs, je persiste à ne pas bien comprendre ce que les remarques désobligeantes envers leur physique font ici. Leur IMC n'a rien à voir avec leurs qualités humaines. Les mépriser pour leur gabarit a peu à voir avec les météorites et beaucoup avec la grossophobie. Je ne me sens pas insulté, car avec mon IMC de 23, ça va. Mais certains ici sont peut-être obèses, peut-être en souffrent-ils, et peut-être se sont-ils, eux, sentis insultés par ce qui a été écrit, ça je suis certain que tu peux le comprendre.
  9. Et bien, c'est cela qui le dérange le plus. Mais sinon, en supposant que deux americains, appelons-les Bill & Bill, traversent l'océan, demandent l'autorisation, et cherchent pour leur compte une météorite qui serait tombée dans mon coin, je ne comprends pas bien en quoi ce serait condamnable. Les oeuvres d'art ne sont pas toutes dans des musées, pourquoi les musées et les laboratoires devraient-ils avoir un monopole, ou une exclusivité, sur ce qui tombe du ciel ? Je pose la question très sincèrement sans aucun mauvais esprit, car cette polémique m'étonne un peu.
  10. Je ne pige pas très bien désolé, je n'ai pas bien suivi toute l'histoire. Les deux américains avaient ils l'autorisation du propriétaire du terrain pour chercher?
  11. Même pas. Un Boeing 707, c'était 189 passagers. Aujourd'hui un A350-900, c'est 325 places dans une config classique à 3 classes, ça pourrait être plus. En gros, le 707-320, c'était 189 passagers, 7700 km à pleine charge, 90 kL de carburant. Le 350-900, c'est 325 passagers donc, et on peut envisager du 14-15000 km, la capacité des réservoirs étant de 158kL de carburant. Après, il faut faire attention, on ne peut pas avoir 352 passagers + les bagages + le plein ET faire les 15000 km... Mais on voit bien que ça n'a rien à voir avec le 707. Et encore, je n'ai pas comparé au -350-1000 ou à la version ULR (Ultra long range). Un A350, c'est pour des vols longs à peu près 2.5L au 100km par passager A 707, c'était aux alentours de 5.0 je pense. En fait, ça peut paraitre dingue, mais ce qui ressemble le plus au 707 en termes de distance franchissable et de capacité dans la gamme Airbus, ce serait le A321 (mono couloir donc) dans sa versionLR ou XLR. 180-220 passagers et 8000 km en gros. Les deux en fait. Bien sûr, les A350 et 787 sont en composite, mais ce n'est pas le cas des A321 dont je viens de parler. L'énorme amélioration, ce sont avant tout les moteurs. Et cette amélioration vient certes en partie des matériaux utilisés, mais beaucoup de l'apport des simulations numériques dans la conception des aubes et des chambres de combustion. On a également beaucoup informatisé les avions eux-mêmes, mais cela a peu d'impact sur la conso ou le rayon d'action, plutôt sur la sécurité, ce qui est aun autre sujet.
  12. Ce n'est pas pourfaire de la sémantique, mais c'est plus une dégradation brusque qu'une amélioration continue...
  13. Tu peux au moins te consoler en te disant que tu ne rates pas l'observation du siècle...
  14. Plus sérieusement, il me semble que les deux photos ne sont pas parfaitement alignées sur le gif, et du coup, j'ai l'impression qu'il y a bien quelque chose sur l'image de Neowise pour la plus brillante des deux en bas à droite... nan? Edit: sans vouloir froisser l'astronome anonyme qui te transmets anonymement ses commentaires afin de rester dans l'anonymat, s'entend.
  15. Tu vois une différence ? Moi j'vois pas.
  16. On a eu un sujet sur Luna25 fermé aujourd'hui pour cause de digressions géopolitiques. En parallèle ce sujet sur les centrales solaires spatiales qui tourne au débat sur la santé des boulangeries... Avez-vous seulement pensé aux modos? Je veux dire, ces gens là ont une famille, et vous les soumettez à une charge de travail infernale! Le burn-out guette! Un peu de pitié pour les premiers de cordée quoi...
  17. Luna 25, offensive russe au pôle sud lunaire

    Juste par souci de vérité: Contrairement à @biver, qui est bel et bien chercheur, je ne suis pas un scientifique. Juste un amateur d'astronomie, comme tant ici.
  18. Luna 25, offensive russe au pôle sud lunaire

    Si encore vous parliez du projet scientifique, je comprendrais ton argument. Malheureusement, de Luna 25 il est très peu question dans ces échanges. C'est du moins mon sentiment à la lecture de ces cinq pages. On pourrait me répondre que je n'ai qu'à passer mon chemin, et là encore, c'est audible. Mais il se trouve que cette rubrique est en libre accès, qu'elle est en haut de liste, et qu'en tant que membre de longue date de cette communauté, comme toi, je me sens concerné par la teneur des échanges qui se déroulent sur la partie publique d'Astrosurf, et de l'image collective que nous renvoyons. En disant cela j'ai conscience que l'équipe de modération, le Taulier en tête, sont en charge de définir les limites, et que je n'ai pas de légitimité particulière. Si ce sujet reste ici, c'est donc qu'il reste dans les limites acceptées.
  19. Luna 25, offensive russe au pôle sud lunaire

    La discussion n'a plus rien à voir avec de l'astronomie ou de l'astronautique, c'est de la politique, et ça devient franchement hors-sujet. J'admets qu'on puisse vouloir discuter de ce sujet, bien entendu, mais dans ce cas tu peux ouvrir un sujet sur le Bistrot, si tu y émarges toujours.
  20. Luna 25, offensive russe au pôle sud lunaire

    Je ne saurais dire à quel point ces discussions m'attristent. Si peu de nuances et de tolérance, tant de jugement et de certitudes... Certains contributeurs, des deux côtés, pourraient regretter quelques mots à tête reposée. J'ai quitté le bistrot il y a un certain temps précisément pour éviter ce type d'ambiance faites d'attaques ad personam et de jugements à l'emporte-pièce et je trouve fort dommageable de les retrouver sur Astronomie générale.
  21. L4 et L5 étant stables, ça doit être un peu encombré et donc peut-être pas très sûr pour une sonde. Ça me semble un souci plus important que la distance.
  22. On peut espérer de belles observations en soirée autour du périgée sous nos latitudes (j'exclus @Alain MOREAU)
  23. La rumeur des ondes gravitationnelles...

    Ah! Mais tout de même, des TN supermassifs binaires, cela ne doit pas courir les rues... Ne peut-on imaginer que si l'un d'eux est modérément éloigné, la perturbation qu'il cause domine le reste?
  24. La rumeur des ondes gravitationnelles...

    Tu parles de l'annonce elle-même, ou du principe physique de l'expérimentation? Le principe physique, c'est de mesurer, au moyen de radio télescopes, les variations cycliques de la fréquence perçue de pulsars millisecondes. En gros, ces pulsars ont une période de rotation trèèèès stable, et les variations la période mesurée ne peuvent provenir que du passage entre le pulsar et nous d'ondes gravitationnelles. Ces pulsars sont un moyen de choix pour détecter les ondes gravitationnelles de très basse fréquence générées par des systèmes binaires de TN supermassifs. Ces TN sont tellement massifs que même une accélération modérée pour une orbite dont la période se compte en mois permet de générer des ondes d'une amplitude suffisante pour que la variation de période de rotation mesurée du pulsar soit détectable, alors qu'elles ne le sont pas par Ligo ou Virgo par exemple. Si j'ai bien compris ce que j'ai lu, deux TN supermassifs qui orbitent en un an peuvent générer à 6 mois d'intervalle un retard ou une avance du signal d'un pulsar de l'ordre de quelques dizaines de nanosecondes. C'est chaud quand-même ! Sur l'annonce, on peut imaginer qu'il s'agisse de confirmer la détection d'un tel système de TN. Et en rêvant un peu, on peut aussi imaginer que par triangulation, plusieurs pulsars etant observés, on ait pu identifier la galaxie hôte.