Kirth

Member
  • Content count

    2605
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    1
  • Country

    France

Everything posted by Kirth

  1. En l'occurrence, cette phrase veut dire qu'il a n...é profond les spéculateurs qui avaient shorté son titre. Quand on pense qu'un titre X va baisser et passer de la valeur a à la valeur b<a, on peut le shorter (vendre à découvert). Cela consiste à emprunter un titre , le vendre, et le rendre plus tard, comme ceci: A pense que le titre X va baisser de 100 à 90 à court terme. A en emprunte un à B (B est un investisseur long terme) en lui versant un intérêt pour chaque jour d'emprunt. A vends à C le titre au cours du jour (100). Deux semaines plus tard, le titre X vaut 90. A achète un 90 en bourse, le rends à B, plus mettons 5€ d'intérêt. Moralité: A a gagné 100-90-5 = 5 sur un titre qui a baissé. Il a shorté avec succès B a toujours une action X, qui a baissé, mais il s'en fout, il voit long terme et pense que ça remontera. Il a tort ou raison, mais en tout cas il s'est fait 5€ au passage. Ce qui s'est passé ici, c'est que pas mal de monde a dû shorter, mais l'action continue à monter, déjouant les pronostics des vendeurs à découvert. Pour ne pas creuser leur perte, ils rachètent le titre pour rembourser leur emprunt. Mais comme ils sont nombreux à le faire, ils font grimper le court, et se font encore plus n....r. Amusant n'est-il pas? Ne pleurez pas, ceux qui ont perdu du blé sur ce coup sont des rapaces.
  2. Géolocalisation par satellite d' un objet via une puce que tu installes sur le dit objet.
  3. Je suis navré, je ne comprends pas ta question. Je vais supposer que la question fait référence à la trajectoire d'Apophis. On ne sait pas parce qu'on ne connaît les trajectoires que par observation. Il y a toujours une marge d'erreur, dans toute observation, donc la trajectoire calculée présente elle aussi toujours une petite marge d'erreur. Marge d'erreur qui pour l'instant dépasse significativement la dimension du "trou de serrure".
  4. 0.004%, ce qui comme l'explique Nostra n'est pas neutre quand ce que tu considères est le décalage de trajectoire sur plusieurs orbites.
  5. Ce sujet est très mal expliqué par les sites grand public. tu fais un contresens en fait. L'influence de la Terre sur la trajectoire des astéroïdes se calcule bien, pas de souci. Le "trou de serrure" désigne une zone extrêmement réduite (quelques centaines de mètres) dans laquelle Apophis doit passer pour que la déviation de sa trajectoire l'amène à percuter la Terre dans je ne sais plus combien d'années. plus proche, la déviation sera trop importante, plus éloigné, elle ne le sera pas assez. Ce qui n'est pas connu avec assez de précision, c'est la distance de passage justement. 31000km à la louche Ok, mais on parle de savoir si cest 31045,2 ou 31045,8.... Et là, on n'y est pas, et c'est pourquoi on parle en termes de probabilités.
  6. Oui, bon, elle n'avait qu'à écouter un peu mieux en CM1, ou alors manger plus de poisson, parce que ça, elle l'a très probablement étudié au primaire.
  7. Tout à fait, mon calcul visait à évaluer le nombre de satellites visibles, donc ensuite je n'ai obtenu qu'une moyenne. ton calcul suivant pour évaluer ce qui se passe autour du Zénith me semble tout à fait pertinent.
  8. Faute de frappe dans mon message, mais l'application numérique était bien faite avec dix mille.
  9. Complètement d'accord, mon propos était juste de donner un chiffre plus juste, mais sur le fond, un satellite par carré de 7,5 * 7,5 degrés, cest déjà du grand n'importe quoi.
  10. Thierry, j'aiun souci avec ton calcul, sa première partie du moins. Tu raisonnes en considérant une densité surfacique uniforme des satellites, et un ciel de 40000 degrés carrés, ce qui te situe au centre de la Terre. Si on se positionne à la surface terrestre le nombre de satellites visibles au-dessus de l'horizon est celui présent à l'intérieur d'un cône de sommet le centre de la Terre et de demi angle au sommet arccos(R/(R+h)) avec R le rayon terrestre et h l'altitude de l'orbite des satellites, si on les suppose tous à la même altitude, pour simplifier. avec R=6350km et h=500 km, ça donne un demi angle au sommet de 22 degrés. l'angle solide correspondant est égal à 0,46 stéradian, et intercepte donc 0,46/(4*Pi) = 3,65% de la sphère à la surface de laquelle orbitent les satellites. Dans ton hypothèse de 100000 satellites, orbitant à 500 km d'altitude, ce sont donc 365 satellites qui seront visibles en même temps au-dessus de l'horizon, dans un ciel de 20000 degrés carrés (une demi sphère), soit un satellite pour 55 degrés carrés dans le champ de vision de l'observateur.
  11. Et encore, c'est vrai lors d'un passage au zénith. Pour un passage à 45° de hauteur, l'écart sera plus faible. Bref, c'est pas le Pérou.
  12. Nicolas, ce sont ceux que j'ai observés plus tôt cette semaine. Ton commentaire confirme donc mon estimation (grossière, je ne suis pas habitué à l'exercice) de 1,5. J'ai vraiment été surpris de les voir aussi lumineux.
  13. D'accord, merci Thierry. Dans ce cas, je te confirme que la marge d'erreur est très, très grande.
  14. Désolé, la copie d'écran:
  15. Bonjour, J'ai une question. Hier soir, j'ai observé un passage d'environs 25 satellites, ceux dont l'heure du passage le plus haut est comprise entre 19h44 et 19h48 sur cette copie d'écran de heavens-above. Les magnitudes annoncées par le site sont de 4.1 à 4.3. Pourtant, ils étaient de façon évidente beaucoup plus brillants, de magnitude 1.5 voire moins. Ils dominaient toutes les étoiles de cette région du ciel hier soir, n'étant surpassés que par Vénus. Comment s'explique cet écart selon vous? En tout cas, c'est la première fois que j'essayais vraiment de les observer, et ça fait flipper.
  16. E3, E4, E10, E14…

    Ce sont les références des clés à douilles nécessaires pour décrocher ces étoiles du plafond quand on doit faire la maintenance périodique.
  17. De mémoire, la comète Hyakutake est passé à environ 0.1 UA de la Terre, et la queue faisait plus de 70° selon certains observateurs. Cela veut dire que cette queue mesurait elle aussi de l'ordre de 0.1 UA, soit 15 millions de km...
  18. Ya les drag boats aussi... le 400m en 3 secondes avec une vitesse terminale de plus de 400 km/h https://www.bateaux.com/article/22382/422-km-h-drag-boat
  19. En fait de se poser "plus ou moins délicatement", il s'est proprement crashé. C'est quand même une sacrée réussite d'être allé jusque là.
  20. Ah mais non, moi je ne veux me fighter avec personne ici, et je connais les différents scénarios de formation qu'on envisage. Je trouvais juste que l'article était un peu too much.
  21. Non, puisque les coalescences de TN détectés par LIGO ont concerné des TN jusqu'à plus de 30 masses solaires et ont donc créé des TN de plus de 50 à 60. Je ne dis pas qu'on sait comment ils se forment. Je dis qu'on savait déjà que ça existait, et que l'article en rajoute un peu sur le côté découverte.
  22. Je veux bien, mais grosso modo on a un article qui nous explique qu'on a découvert un trou noir qui remet en question ceci ou cela alors que ben, des trous noirs de cette taille on en connaissait déjà. Donc en fait de découverte, c'est un peu du réchauffé.
  23. Je ne comprends pas trop. Virgo et Ligo détectent plus de fusion de trous noirs que superbaltringue ne pond d'articles, et les résultats de ces fusions ont justement parfois atteint des masses de cet ordre. Donc on a au moins un mécanisme qui colle, me gouré-je?
  24. Ah d'accord!!! Non parce que sinon, je comprenais pas....