Kirth

Member
  • Content count

    2378
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    1
  • Country

    France

Everything posted by Kirth

  1. coup de gueule

    Je ne pense pas qu'il y ait grand monde chez airbus pour croire au transatlantique électrique.
  2. Il faut nuancer car comme je le disais à l'époque, ils sont sous perfusion de cash et ça continue, comme l'explique l'article dans le lien ci-dessus. Mais en effet, ça ne tient QUE parce que des investisseurs y croient et injectent du brouzouf dans le truc. A la seconde où ces gens arrêteront de raquer en espérant faire une bonne culbute, tout se pètera la figure car ils n'ont pas de capacité d'autofinancement sans les levées de fond. Le pari, c'est de faire passer l'activité en cashflow positif avant que les bailleurs de fonds ne se lassent ou se découragent. Je ne connais pas assez bien le business model et le plan à moyen terme de Tesla, mais si à un moment donné ça devient un Junk bond, personne ne pourra jouer les étonnés.
  3. coup de gueule

    Elle sera au bénéfice de pas grand chose, car les vols nationaux de moins de 500km ne représentent qu'une portion très faible des vols. D'autant qu'une partie non négligeable de ces vols représentent du vol en correspondance pour un long courrier, et que les gens qui voyagent en avion ne se déplacent pas que pour le plaisir.
  4. coup de gueule

    Et qui ne changera à peu près rien sur l'état du ciel. je suis désolé, mais les vols de moins de 500km ne constituent qu'une toute petite partie de vos nuisances. L'essentiel des vols sont des survols, avec un déco et un aterro hors de France. Dans la stat ci-dessus, les vols nationaux de 500km ne représentent qu'une partie des 95800 vols, pour un total de 671000
  5. Les craintes que j'avais évoquées il y a quelques mois en regardant le bilan communiqué par Tesla prennent corps. Morgan Stanley évoque un scénario à 10 dollars l'action (scenario du pire certes mais tout de même) et une vente possible si la baisse continue.
  6. En fait, ce n'est pas la question de consommation liée au fonctionnement des satellites que je me posais, mais plus celle des serveurs hébergeant les services qu'ils distribueront. Plus de couverture signifie nécessairement plus de données à traiter... On bosse aussi avec l'un d'entre eux à mon boulot. Ma question portait plus sur la réglementation de l'orbite que sur celle des fréquences. Est-on vraiment capables de s'assurer que ces satellites n'entreront pas en collision? L'espace est grand, certes, mais tout de même.
  7. Ton inimitié bien connue pour l'auteur de la question ne la rend pas moins pertinente, et tu réponds à côté. Est-ce qu'on a une idée pas trop fantaisiste de la consommation d'énergie nécessaire au trafic de données rendu possible par ces satellites? Si ça se trouve, tu as raison, ce n'est pas significatif, et donc pas gênant, mais ce n'est pas idiot de s'interroger. Par ailleurs, sans mentionner le point de vue assez marginal des astronomes amateurs, on peut se demander si balancer des satellites à tout va est vraiment un comportement soutenable sur le long terme. On fait quoi si Bezos fait pareil pour que tout le monde ait accès à Amazon, si Zuckerberg fait pareil pour autre chose? Quelle est la régulation? Qui dit stop y'en a trop? Qui dit non, pas pour cet usage là? Il faut essayer de ne pas être outrageusement naïf, tu ne crois pas, même si par ailleurs je souhaite que tout le monde ait accès à la formation, à l'information, etc...?
  8. ça veut dire quoi "on lâche le tout"? Et je ne saisis pas comment tu vas transformer ton moment cinétique en énergie cinétique.
  9. Je ne saisis pas bien l'intérêt de faire tourner la sonde sur elle-même...
  10. C'est cool, on va donc avoir aussi des discussions sans fin sur le PTV ou le RMS des capteurs.
  11. Un article sur les trous noirs et M87*

    Très bon article en effet, une grosse charge de travail à n'en pas douter.
  12. Et c'est une loi qui me casse bien les couilles. D'une façon générale, nous ne sommes pas très vertueux, et c'est pénible de devoir se taper 15 messages de suite qui n'ont strictement rien à voir avec le thème d'origine.
  13. Et le festival du Blog de Saint-Oradoux-Près-Crocq est heureux d'attribuer le Cure-dent d'or à Petit Ours pour le titre de message le plus long de l'histoire d'Astrosurf.
  14. Je ne pense pas qu'on puisse certifier qu'elle les explore toutes. L'évolution, c'est la qualification ou la disqualification de changements opérés par le hasard.
  15. Et elles auront le droit de rouler où ?
  16. Le béton, bof, c'est moche, et ça vieillit assez mal en fait. Une belle construction métallique, ça peut être magnifique, CF la Tour Eiffel. Pour le reste, j'abonde, évidemment. Vouloir reconstruire à l'identique un bâtiment qui est le résultat de siècles d'évolutions, c'est un peu vain. Je pense au contraire que les générations futures y trouveront plus de richesse. Cathédrale du Moyen-Âge, restaurée plusieurs fois, charpente et flèche début 21è siècle... en l'an 2200 ça aura de la gueule.
  17. C'est bel et bien un avion-fusée. Dans avion fusée, il y a "fusée", car en effet il était propulsé par un moteur fusée qui lui permettait de fonctionner en l'absence d'oxygène ambiant. Mais il y a aussi avion. Il était pilotable avec des gouvernes aérodynamiques jusqu'à une certaine altitude, puis, plus haut, un système de type RCS permettait d'adapter l'attitude du zinc, comme sur les navettes spatiales. Et comme elles, il revenait se poser par ses propres moyens, en vol plané.
  18. La campagne de 2017 avait bien deux cibles, le TN de M87 et celui de la Voie Lactée. Certains des message précédents expliquent pourquoi les données du second n'ont pas pu être exploitées: Il est plus petit, donc la matière du disque d'accrétion est plus proche, donc tourne plus vite, et les équipes de l'EHT n'ont pas pu s'en sortir avec ce que l'on pourrait par analogie avec de la photo appeler un flou de bougé.
  19. ça ne veut pas dire grand chose, les américains ont fait orbiter Glenn dès février 62. Le X-15 était un avion, c'est à dire pilotable, qui a dépassé les 100km d'altitude, les 7000 km/h de vitesse, et revenait se poser. Le but était de travailler sur les matériaux, et les trajectoires de rentrée principalement. Les Soviétiques n'ont à ma connaissance pas fait mieux en aéronef pilotable que 37000 et quelques mètres, avec un avion classique, en zoom climb, c'est à dire une accélération en palier à vitesse max suivie d'une ascension plein pot, et trajectoire balistique quand les moteurs disent pouce.
  20. Ce calcul n'a pas vraiment de sens en fait. Le rayon de Schwarzschild Rs d'un TN est égal à 2GM/c². Sa masse est donc proportionnelle à son rayon, ce qui implique que sa densité varie en 1/Rs². Donc un TN de 6,5 GMs ne peut pas se concentrer dans 2 milliards de km. Plus un TN est gros, moins il est dense. Sauf erreur de calcul, un TN de densité 1 pèse 1,35 * 10^8 Masses solaires et a un rayon de 4*10^8 km soit 2,7 UA.
  21. Ouai, mais si tu comptes tous les naufragés aussi....
  22. Taka va enfin se mettre au standard Skywatcher!
  23. Pétition pour le retour

    Je signe évidemment, avec une petite nuance. La tâche que vauffy s'impose sur ce fil est plus qu'un sacerdoce. Donc je ne reclame pas son retour, je lui dis juste en toute amitié de revenir, S'IL LE SOUHAITE, mais que j'espère vivement qu'il le souhaitera.
  24. Vitesse de la lumière

    D'un point de vue épistémologique, les théories de la relativité sont une réponse à l'observation de l'invariabilité de la vitesse de la lumière en fonction du référentiel. Cette vitesse étant constante, c'est donc que le temps est relatif, etc... La mise en équation aboutit ensuite au constat mathématique que C est indépassable, l'énergie étant infinie. Peut-être fais-je là un raccourci, voire un contresens, auquel cas l'avis d'experts serait très appréciable.