easybob95

Member
  • Content count

    141
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    1
  • Country

    France

Everything posted by easybob95

  1. Superbe. Vraiment top. Bravo. Alain
  2. 2 petits timelapses de test avec l'ASI178MC, le Canon 50mm F/D 1.4 et le raspy : Alain
  3. C'est vrai qu'apprendre, c'est top. Je ne me suis pas autant amusé depuis bien longtemps. J'en suis au tout début. Le matériel va encore évoluer dans les années à venir et le raspy prendra des muscles. La communauté de développement est énorme et Python, même si c'est un langage interprété, est hyper bien. Il y a même des choses développées en Python pour l'astrométrie. Avec le temps, je pense que les choses vont bien évoluer pour des systèmes autonomes déportés. Ca ouvre des possibilités, surtout si on développe ses propres solutions pour répondre au mieux à des besoins spécifiques. Les perspectives sont énormes si on sait être un peu patient et persévérant. En tout cas, après juste un mois avec le raspberry, j'ai avancé bien plus vite que je n'aurais cru. C'est grâce à l'énorme quantité d'infos qu'on trouve sur le net. Sans ces infos, impossible d'avancer. Mon approche, c'est un investissement sur du long terme. Petit à petit, je serai meilleur et j'espère arriver à des résultats vraiment chouettes. Alain
  4. Salut Gilles, j'ai bien conscience de réinventer l'eau tiède mais bon, c'est tout de même très intéressant de faire soi-même le soft d'acquisition. J'apprends pas mal de trucs et ça change aussi de la simple utilisation de "produits" clé en main. En clair, je me fais plaisir et c'est vraiment sympa d'avoir un projet et de le mener à bien. Après, il y a mieux, c'est clair, et ce genre de truc ne soulève pas l’enthousiasme des foules. Je poste juste au cas où ça intéresserait qqu'un de se lancer dans la programmation d'un raspy. Alain
  5. La suite du développement : j'ai pu tester le SDK de ZWO pour le pilotage de ma ASI178MC grâce à une passerelle vers Python développée par un anglais. Tout fonctionne très bien. Le pilotage de la caméra est très simple, bien plus simple que le pilotage de la picamera V2. Le soft de capture que j'ai fait pour la picamera a pu être rapidement adapté pour la camera ZWO. Voilà la tête du soft : Et un premier test de timelapse avec le setup suivant : ASI178MC + objectif Canon FD 50mm 1.4 le tout piloté par un raspberry pi 3 b+ commandé depuis un portable via wifi et RealVNC. Ca fonctionne bien je trouve et ça rempli la base de mon cahier des charges pour un système d'observation grand champ assistée par camera. Alain
  6. Si vous voulez voir la tête du programme en fonctionnement, vous pouvez jeter un oeil ici : lien : https://www.facebook.com/100010240808268/videos/766162980401722/ Alain
  7. Salut, le développement avance bien avec le raspberry pi 3 b+ et la picamera V2. Voilà la tête de la V1 de mon logiciel d'acquisition : Le logiciel est développé en Python avec essentiellement les librairies tkinter, opencv, PIL, numpy. J'ai mis en gros un bon 15 jours pour développer cette première version du soft. Les fonctionnalités essentielles : - plusieurs résolutions possibles - modes d'acquisition rapide et lent - acquisition couleur ou mono - BIN1 et 2 - traitements en temps réel des images acquises, filtrages en temps réel - capture et soustraction de darks - sauvegarde d'images -sauvegarde de vidéos. Les prochaines étapes : - piloter ma ASI178MC à la place de la picamera - étudier la faisabilité de réaliser une micro monture altaz motorisée (moteurs DC ou pas-à-pas) pour avoir un système autonome, léger, grand champ et entièrement pilotable en Wifi par un PC déporté. Je précise que mon objectif, c'est le visuel assisté grand champ et non la photo planétaire ou CP. J'avoue que l'interface est pas très jolie ni ergonomique, ni très hitech. Je pense que ça restera en l'état car je ne veux pas passer beaucoup de temps sur l'IHM pour qu'elle soit jolie. Je veux juste un truc fonctionnel pour faire des tests facilement. Comme ce programme ne sera jamais diffusé, le fait qu'il soit moche et peu user friendly n'est pas un problème. Voilà pour les news. Alain PS : l'acquisition de la Lune en couleur, c'est une capture de mon fond d'écran avec le logiciel et la picamera, pas une capture réelle de la Lune. Faut pas exagérer.
  8. IMG_20180830_160825.jpg

    La V1 de mon logiciel d'acquisition d'images basé sur un Raspberry Pi 3 B+ et une picamera V2
  9. Merci Damien pour ces éléments très intéressants. Je vais déjà me concentrer sur le pilotage de la picamera avant de passer au pilotage d'une ASI178MC. Pour les framerate élevés, c'est sur que le raspi est trop léger mais comme je veux faire du visuel assisté avec des temps d'exposition longs, ça devrait pas être handicapant. Bonne journée. Alain
  10. Pour ceux que ça intéresse, un retour rapide sur le raspberry pi 3 B+. Franchement, très bien foutu comme petit ordi, aussi bien au niveau hardware que software. L'installation, le paramétrage, les mises à jour etc., c'est vraiment opérationnel. La communauté est énorme et on trouve facilement des réponses aux questions de base voire plus ardues. La programmation en Python est assez simple et il y a pléthore de docs tutos en français et en anglais sur le net. L'accès aux librairies usuelles (PIL, opencv, Tkinter, numpy etc.) est facile et bien documenté. Le hardware est tip top aussi. J'ai commencé à développer mon appli pour piloter la picamera V2 et même si je suis un peu rouillé, ça avance bien. Bref, un système au top (bien qu'un peu poussif car peu puissant). Pour ceux qui veulent tenter l'aventure, c'est très sympa. Voilà, c'est tout pour l'instant. Alain
  11. Raspberry pi 3 B+ reçu et opérationnel. Je post avec d'ailleurs. Franchement, c'est excellent. Ca marche très bien. Le pilotage à distance avec un PC portable (via RealVNC) fonctionne super bien. J'ai fait mon premier petit programme en Python3 pour piloter la caméra Pi V2 et ça marche très bien. Bon, il reste beaucoup de choses à faire mais franchement, c'est un petit produit très abouti. Je suis bluffé. Alain
  12. oui, j'ai pris une 3 B+. Attention si tu prends une raspi 3 b+. Avec l'OS officiel Raspbian, a priori, difficile voire pas possible d'installer Kstar+Ekos. Il faut Ubuntu Mate sauf qu'a priori (toujours), le raspi 3 b+ aime pas du tout Ubuntu Mate. Je pense que les solutions clé en main comme Kstar sont plutôt destinées au TB qui est plus puissant que le Pi. Bon, moi, finalement, les solutions clé en main ne m'intéressent pas trop. Je souhaite développer un peu et le raspi sera une base plus répandue que le TB. Alain
  13. J'ai continué mes recherches sur le raspi et il y a une foule d'infos sur le net en téléchargement gratuit. Il y a notamment des dossiers (en anglais) téléchargeables de la revue british MagPi qui sont supers. J'ai récupéré les infos sur les modules caméras (y compris la doc sur la librairie pour programmer), sur le port GPIO, etc. Pour la programmation, on trouve des choses très bien pour programmer en Python (avec Tkinter) ou en Qt. Ca donne accès au contrôle complet de la camera du raspi, des entrées sortie, des interfaces un peu évoluées etc. Avec le SDK de ZWO pour ses caméras, ça laisse également entrevoir pas mal de possibilités. Tout cela est très ouvert et ça change des systèmes propriétaires qu'on utilise généralement. Après, c'est sur, il faut mettre les mains dans le cambouis mais bon, ça occupe quand le ciel est pourri. J'ai tout ce qu'il me faut comme doc donc, il ne manque plus que le matériel qui ne devrait pas tarder à arriver. La suite dans très longtemps. Alain
  14. Bon, j'ai fait le test avec la modif de ZWO et ça marche très bien maintenant. ASICAP est simple mais assez complet et il fait bien le job. C'est un peu poussif sur mon netbook mais ça marche bien quand même. Reste à tester avec un contrôle déporté avec VNC. Alain
  15. A propos du problème avec ASICAP avec mon netbook sous Ubuntu Mate, voici la réponse de ZWO, pour ceux que ça peut intéresser : a priori, Ubuntu Mate (et peut-être une autre distribution Linux) met la librairie libpng12.so.0 dans /snap/core/4914/lib/i386-linux-gnu, ce qui fait que ASICAP ne peut pas la trouver car il cherche plutôt dans /usr/lib/i386-linux-gnu/ Donc, il faut faire les 2 manips suivantes pour qu'ASICAP retrouve ses petits : sudo cp /snap/core/4914/lib/i386-linux-gnu/libpng12.so.0.54.0 /usr/lib/i386-linux-gnu sudo ln -s /usr/lib/i386-linux-gnu/libpng12.so.0.54.0 /usr/lib/i386-linux-gnu/libpng12.so.0 Je ferai le test d'ici peu. Si ça fonctionne, je ferai un test de contrôle du netbook relié à la caméra par un autre portable sous W10 avec VNC. Si ça marche, c'est déjà intéressant de pouvoir piloter une caméra planétaire facilement à partir d'un poste déporté. Alain
  16. J'avais vu ce fil de discussion du temps où je trainais sur WA. C'est intéressant mais j'avoue que pour l'instant, je suis largué sur pas mal de choses. Si je veux pouvoir avancer correctement, il faut que je commence au chapitre 1 paragraphe 1 car il y a trop de choses qui ne sont pas du tout acquises pour moi. J'attaque la littérature générale sur raspberry (installation, paramétrage, premiers pas etc.) et il faudra ensuite que je comprenne bien tout ce qui est lié à l'installation et l'utilisation de programmes. Ensuite, il faudra que je vois les bases de la programmation pour estimer ce qui est assez facilement faisable et ce qui ressort de l'usine à gaz. Donc, en ce moment, c'est lecture de tutos type raspberry pour les gros noobs. Faut bien commencer par là sinon, on fait trop par mimétisme et au final, on comprend pas ce qu'on est en train de faire, on bloque très vite dès que ça se corse un peu et le bazar finit dans un tiroir. Alain
  17. Oui, j'ai vu cette page et j'ai à peu prêt tout essayé. J'ai envoyé un mail au concepteur du soft pour lui faire part de mes difficultés. J'ai aussi demandé à ZWO si mon problème avec ASICAP peut être résolu et je leur ai demandé de sortir la version Raspberry de ASICAP. Bon, j'ai un vieux portable qui pourrait passer en Linux 64 bits mais je préfèrerais le garder sous W10 pour l'instant. ASICAP ou PlanetaryImager sous Raspberry avec un contrôle depuis un PC avec VNC, ça peut faire une bonne base de test pour voir si ce type de configuration peut présenter un intérêt. Après, faire des choses plus évoluées, ça peut aussi passer par des logiciels tiers. On est pas obligé d'avoir un système totalement piloté par le même logiciel. Alain
  18. Merci Jean-Jacques, tu es sympa. Il est certain que j'aurai besoin de coups de main réguliers vu que tout ça n'est pas simplissime quand même. J'ai juste fait fonctionner la ASI178MC avec Ekos. J'ai une image, ça marche. Par contre, rien de rien avec ASICAP et j'ai aussi essayé PlanetaryImager qui refuse de s'installer. Ce dernier me dit qu'il a besoin de QT5 et d'openCV. Les 2 sont installés mais rien à faire. Ca me rappelle quand j'ai installé Linux sur mon Pentium 90. Quelle galère à l'époque. Bon, ça va, je suis pas pressé. Sinon, je pense que je passerai par un Raspberry Pi " B+ pour profiter de la communauté. La carte ASUS est plus sympa (hormis le WIFI) mais je veux éviter les problèmes de compatibilité etc. Bon, j'arrête là pour aujourd'hui. Alain
  19. ASICAP est a priori le soft de capture de ZWO qui tourne sous Linux. Je dis a priori car jamais testé. Sinon, l'installation de linux est simple mais c'est après que ça devient compliqué ! Alain
  20. Bon, et bien je viens d'installer Ubuntu Mate sur mon vieux NC10 et ça fonctionne très bien. J'écris ce post sur le NC10 d'ailleurs. Dans la foulée, j'ai installé INDI Kstars/Ekos et ASICAP. Ca fonctionne bien aussi. Reste à brancher ma caméra ASI178mc pour voir ce que ça donne. Ca va déjà m’entraîner un peu sur Linux et valider quelques points (pilotage déporté avec un autre portable etc.) avant d'acheter un Raspberry (ou ASUS TB à voir) et tout le bazar qui va avec. Voilà pour les news. Alain
  21. Merci pour tes lumières Jean-Jacques. Il va vraiment falloir que je me reformate pour linux après toutes ces années de windows. La dernière fois que j'ai bossé sur linux, c'était début des années 90. J'avais installé linux sur mon PC (un pentium 90 à l'époque). J'avais pu faire tourner X11 et OSF Motif et développer un peu. Ca me rajeuni pas tout ça. Alain
  22. Sinon, une question idiote : comment récupérer Kstar et Ekos pour Linux (je pense intaller ubuntu sur mon NC10) ? Je trouve pas vraiment de lien pour télécharger tout ça. Alain
  23. Je pense que je m'orienterai vers la solution la plus standard. Je redécouvre un peu l'univers Linux après l'avoir laissé tombé très longtemps. Les choses ont bien évolué. Comme je vais utiliser une caméra ASI, il y a pas mal de choses sur leur site web. Comme tu le suggérais, je vais installer Linux sur un vieux Samsung NC10 et essayer de faire déjà tourner tout ça avec ma ASI178mc. Si ça fonctionne, je ferai des essais de remote du Samsung avec un autre PC et si ça marche toujours comme je le souhaite, alors je passerai au Raspberry. Pour la monture, je vais réfléchir et voir sur WA ce qui se raconte. Alain
  24. Oui, j'avais vu qu'il n'y a pas de support Indi pour des moteurs pas à pas. En cherchant rapidement, il faut passer par une carte HAT et le port GPIO pour contrôler le moteur. J'ai vu ce genre de carte qui peut contrôler 2 moteurs. Le principe de gestion du GPIO est simple. Après, il y a peut-être des softs de contrôle qui existent sinon, il faut probablement se taper le travail de création du code mais c'est du boulot. Il faut gérer les moteurs (rampes d'accélération décélération j'imagine), les entrées pour donner les consignes de pilotage etc. Le plus simple serait une monture altaz pas chère et passer par le driver Indi, ça c'est sur. Sinon, je vois que pas mal de choses sont faites avec le ASUS TB. Est-ce qu'il vaut mieux passer par cette carte ou par le Raspberry 3 B+, sachant que je voudrais éviter de trop galérer avec des incompatibilités matériel en passant éventuellement par la carte d'ASUS. Alain
  25. Salut Jean-Jacques, merci pour tes réponses. Effectivement, Indiserver et Gui client, ça pourrait être la bonne solution. Je vais regarder ça de près. Quand tu dis que le problème, c'est le rapatriement des images par WIFI, tu penses au débit du WIFI ou à un autre problème ? Si c'est le débit, c'est pas très gênant. Comme mon projet ne concerne pas le planétaire, je n'ai pas besoin d'une cadence d'images élevées. Les poses seraient de l'ordre de quelques centaines de millisecondes à quelques secondes (avec une résolution pas très élevée si capteur à gros photosites sinon du BIN2) donc la bande passante n'est pas vraiment un problème. J'avais fait des essais de pilotage d'un PC portable avec mon PC desktop en utilisant Teamviewer et une liaison WIFI. La faible bande passante n'était pas un soucis (le seul soucis en fait, c'est que Teamviewer compressait l'acquisition vidéo d'où une mauvaise qualité de l'image à l'arrivée. Une fois que j'aurai les idées un peu claires sur une solution du type client serveur, il faudra que je vois comment un Raspberry Pi peut contrôler 2 moteurs pas à pas et comment depuis le PC de contrôle, je peux contrôler ces 2 moteurs. Je sais que le Raspberry peut contrôler une monture mais acheter une monture dédiée uniquement à ce système, c'est un peu dommage quand même). Bonne journée. Alain