lepithec

Member
  • Content count

    250
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Community Reputation

240 Excellent

1 Follower

About lepithec

  • Rank
    Active Member

Personal Information

  1. IMX269 vs IMX294

    Ahah, Jean-Luc Dauvergne qui se (re)met au ciel profond ! Sacré scoop ! Je croyais que c'était pas intéressant car c'est pas de la science... Est-ce parce que Damian Peach s'y est mis aussi ? Sinon oui, avec les scripts de Siril et le tuto écrit par @Colmic c'est un jeu d'enfant, et contrairement au planétaire où tes propres tutos comblaient une certaine lacune sur YouTube en matière de conseils et de choix de matériel, il y a pléthore de bonnes vidéos sur YouTube à ce sujet. Pas forcément sur le choix des caméras du coup, mais pour le traitement ça va. Bien entendu les meilleurs résultats s'obtiendront avec beaucoup de pratique et de patience, une fois n'est pas coutume, et certains logiciels payants semblent plus polyvalents que Siril, mais ce dernier est je trouve déjà très puissant pour s'y remettre (les scripts de DSS fonctionnaient déjà bien il y a quelques années mais j'ai retraité en 2020 la plupart de mes anciens shootings et je trouve que le résultat est bien meilleur avec Siril). Et oui l'ASI Air Pro c'est un peu cher, mais gros gros gain de temps en terme d'apprentissage et de prise en main, sans compter la légèreté du matériel. J'envisage dans le courant de cette année ou la prochaine d'acquérir aussi une caméra couleur refroidie et ce sera certainement une ZWO pour cette raison.
  2. Quelle caméra pour un Mak 127 ?

    Il faut distinguer quel type de photo. En planétaire, c'est à dire ce que tu veux faire (lune, planètes), on utilise plutôt les caméras car il faut filmer à une grande cadence d'image/seconde pour s'affranchir de la turbulence atmosphérique, et les petits capteurs sont adaptés aux grande focales car on n'a pas besoin d'un très grand champ. Pour photographier la lune en entier et les objets du ciel profond (nébuleuses, amas) on préfère l'APN qui est souvent moins cher et un capteur plus grand, donc avec un plus grand champ. Après la plupart des astrophotographes de ciel profond ici utilisent des caméras refroidies pour obtenir le meilleur rapport signal/bruit en cas de longues poses, en particulier sur les galaxies. Dans ce cas, un petit capteur est aussi un avantage et les APN sont désantagés par le fait que leur capteur n'est pas refroidi, même s'il reste bien entendu possible de les utiliser, car cela reste très polyvalent et moins cher à l'achat. C'est pourquoi il y a des caméras dédiées au planétaires, non refroidies et donc assez peu onéreuses (moins de 300 euros), et d'autres caméras dédiées au ciel profond, avec un système de refroidissement qui les rendent du coup plus chères (à partir de 600-800 euros je crois).
  3. Merci à tous pour vos conseils ! Ah carrément ? Ça ne va pas abîmer le traitement ? Les lentilles ont déjà pris un bon bain de soleil et UV cet été, mais je n’ai toujours pas franchi le pas du démontage. Cela devrait pouvoir se faire bientôt avec les conseils fournis par olivufu !
  4. Petit up... un conseil à me donner à ce sujet ? 🙂
  5. Des cibles pas franchement originales mais qui m'ont permis de valider le setup testé avec les Pléiades début janvier. Le focale de la lunette Takahashi FS60 avec le correcteur donnant 370mm, c'était parfait pour tenter d'inclure les deux plus belles nébuleuses d'Orion dans le même champ. - lunette Takahashi FS60 avec correcteur de champ Taka 1,04x (370mm de focale) - monture Taka EM10 Temma 2 Jr. - Canon 6D modifié Astrodon - filtre Optolong L-Pro pour Canon Full frame Depuis mon balcon en Suisse, en poste "semi-fixe" ; poses de 102 x 2min sur 3 nuits entre le 19 et le 25 février 2022, soit un total de 3h24 de pose + DOF Prises de vues avec l’ASIair Pro, mais sans la fonction Goto ce qui fait que j'ai passablement galéré au cadrage (problème réglé depuis) Traitement Siril, Lightroom et Photoshop (image finale un peu recadrée car le filtre a créé du vignettage en haut et en bas, impossible à éliminer avec les Flats).
  6. Concrètement comment peut-on calculer la longueur maximale d’un pare buée en fonction d’un instrument et de sa focale ? Pour éviter du vignettage j’entends. Je me suis fabriqué deux pare buée pour une lunette 102/820 et pour une 60/355 mais je les soupçonne d’être trop longs et de créer du vignettage en photo APN plein format.
  7. Pléiades à la FS60

    C'est de cela dont je parle, en fait : ça ressemble plutôt au phénomène d'étalement des pixels qu'on retrouve sur les caméras CCD, dont j'ai perdu le nom ! Exact. Je lui adjoindrai sûrement un jour une caméra refroidie avec un capteur APS-C ou plus petit, mais pour l'instant le 6D est mon imageur principal. J'ai aussi un vieux 1100D qui fait le job pour certaines cibles mais c'est vraiment un capteur obsolète, j'ai tendance à ne plus trop l'utiliser. Après d'après Rémi de OU, pas avec le multi-flattener 1.04x qui est le correcteur standard de cette gamme chez Taka. Il n'accepte hélas pas les filtres 50,8, sauf s'il existe une bague d'adaptation. Mais dans ce cas, quid sur backfocus ? Peut-il encore être respecté ? Avec ce setup je suis resté je crois dans les règles de l'art mais après peut-être est-il possible de bricoler un peu. Je ne pense pas qu'il y ait de problème de compression mais plutôt du vignettage, dû au fait que le cercle image de la FS60 fait 40mm et non l'optimum pour le Full Frame qui serait 44, et en outre le correcteur Taka ne corrige "que" 80% de l'image en Full Frame. Ce qui confirme que cette lunette n'est pas optimisé pour le plein format, mais je le savais ! En attendant l'achat d'une FSQ d'ici 3-4 ans peut-être, si je peux, je vais continuer avec cette config et aussi avec la FS102 qui a plus de focale mais qui là a un vrai cercle image de 44mm, sauf erreur.
  8. Vends un kit de motorisation Sky-Watcher EQ4/EQ5 acheté chez Optique Unterlinden en 2014 et qui m'a servi six ans sur une monture Vixen GP dont la motorisation originale était HS. Maintenant que la GP est réparée, ces moteurs ne me servent plus. Ils s'adaptent parfaitement à la GP et ses clones chinois actuels comme l'EQ5. La visserie est incluse ainsi que les instructions de montage et le bloc de piles. Tout fonctionne parfaitement. C'est le kit de base qui s'alimente en 6V, pas le kit avec la raquette rouge munie du port d'autoguidage ST4. Ce kit est donc plutôt adapté à l'observation visuelle ou planétaire, ou pour l'astrophotographie sans guidage. 100 euros frais de port inclus en France métropolitaine.
  9. Pléiades à la FS60

    Merci à tous pour vos avis ! Je suis assez content du résultat dans l'ensemble mais je trouve vraiment les bords de champ très moches avec cette espèce de vignettage qui rend le fond de ciel un peu marron. Je n'arrive pas à savoir si c'est une limitation optique de la FS60 avec le format Full Frame ou si c'est un problème dû au filtre, ou encore autre chose. Sur la FS60 le cercle image corrigé est de 40mm selon Rémi de Colmar, donc il y a de toute façons du vignettage avec un capteur plein format, qui peut théoriquement se corriger avec les Flats. Je n'ai peut-être pas fait des Flats aux petits oignons, je trouve qu'il y a encore de gros problèmes à ce niveau, la photo ne me semble pas du tout homogène. Vous ne trouvez pas ? Par contre c'est la première fois que je traite sous Siril avec un retrait du gradient sur chaque brute avant empilement. C'est vrai que cela fonctionne beaucoup mieux. Le retrait du gradient sur l'image empilée après les scripts c'était juste impossible sur la plupart de mes précédentes images ! Non pas de compression mais j'ai ajouté un léger filtre anti-bruit sous Lightroom, qui a tendance quand on zoome à montrer des artéfacts semblables à de la compression. Malgré les DOF, je trouve que le fond de ciel est assez bruité. Voir la Full sortie de Siril plus bas. Oui je voulais vraiment tenter de déceler les IFN de cette région, 4 heures c'est vraiment le minimum à moins d'avoir un excellent ciel bien noir, là ça aurait encore mérité 2 ou 4h de plus à mon avis pour être bien ! Une valeur sûre dans tous les domaines, mais pas complètement adaptée au Full Frame, je trouve qu'il y a encore du vignettage. Mais avec le beau champ qu'elle donne, on peut recadrer un peu et ce n'est pas trop grave je trouve... Voici la Full originale, on voit mieux les problèmes en bord de champ, notamment les étoiles allongées. Est-ce dû au filtre selon vous ?
  10. Pléiades à la FS60

    Bonsoir, Ma première photo de 2022, quatre heures de poses sur M45 entre le 24 et le 30 janvier depuis ma terrasse en Suisse, à 600m d'altitude sous un ciel plutôt bon mais proche des lampadaires. Lunette Takahashi FS60 + correcteur 1,04x, focale 370mm Canon 6D Astrodon + filtre Optolong L-Pro en clip EOS FF Monture Takahashi EM10 Temma Jr. Guidage au chercheur avec ASI462MC Poses de 120 x 120 secondes, 30 darks, 46 flats et 30 offsets sur ASIair Pro + iPad Pro Traitement Siril, Lightroom et Photoshop L'image est légèrement recadrée, avec ce montage optique il y a du vignetage en Full Frame, et le clip EOS du filtre L-Pro n'aide pas (confirmé hélas par Richard Galli). Pas trouvé de solution pour l'instant à ce problème. En bord de champ, les étoiles font des aigrettes étalées, je pense que c'est aussi dû au filtre. Je changerais bien pour un autre filtre anti-pollution mais on ne peut malheureusement rien visser en 2 pouces au correcteur de la FS60. A moins peut-être de faire un montage maison hasardeux... Là au moins je respecte le backfocus, quitte à croper un peu l'image. Ci-dessous le résultat en Full. Merci d'avance pour vos avis et suggestions d'améliorations !
  11. blog pour les debutants : Lepithec

    Oh ça c’est déjà arrivé plein de fois et ça arrivera encore ! J’ai commencé la BD de manière professionnelle en 2006 et régulièrement monté des projets divers d’ouvrages pendant dix ans, fréquenté pas mal d’éditeurs et d’autres auteurs... je connais assez bien le système. Suffisamment bien d’ailleurs pour avoir pris un peu distance avec la course à l’édition. Comme mentionné dans le topic sur l’ouvrage consacré aux oculaires, les droits d’auteur sont vraiment peanuts comparé à l’énergie et au temps passé à écrire et dessiner un livre. Du coup faut vraiment bien réfléchir avant de sa lancer dans un projet BD parce que ça peut vite représenter 1 ans de travail payé euh... 3000€ ? 😂 Voila voilà. Faut avoir envie. Un éditeur peut évidemment payer davantage si l’ouvrage a un vrai potentiel mais ça c’est jamais facile à estimer sur un marché un peu de niche. Mais après tout c’est précisément le job de l’éditeur ? Question bête : à combien estimez-vous le nombre d’astronomes amateurs pratiquants en France métropolitaine ?
  12. Oculaires récents et moins récents : THE BOOK!

    @jldauvergne : 12% de droits d’auteur dans l’édition c’est quand même assez rare mais oui ça arrive, ça dépend juste dans quel domaine. En littérature ou livres jeunesse ça tourne le plus souvent à 6-8%, dépend aussi s’il y a des co-auteurs, dans ce cas tout le monde partage le gâteau, tu connais la chanson (LOL). En bande dessinée c’est entre 8 et 12% avec une moyenne à 10%. Apres quand on a des auteurs connus en littérature par exemple le taux peut s’envoler, je n’ai pas d’exemple mais je pense que ça peut aller jusqu’à 15% ou même plus selon les contrats, à un certain stade de notoriété tout est négociable. Comme un salaire, ça peut aller du simple du double. Ça c’est encore les droits des ouvrages papier avec le système actuel, en numérique c’est encore différent. Théoriquement le pourcentage auteur est plus important mais comme le prix de vente est différent et les intermédiaires différents (plates-formes etc) au final je crois que ça rémunère l’auteur plutôt moins bien que le papier.
  13. Monture Takahashi EM-400 vs 10Micron 2000QCI

    Y’avait un trépied Taka en soldes chez OU il y a quelques jours encore a 300€ je crois, mais c’est peut-être le modèle pour EM200, que j’ai et qui est top. L’EM400 dessus c’est vraiment pas possible ? Faudrait leur demander...
  14. Monture Takahashi EM-400 vs 10Micron 2000QCI

    ahah ben oui évidemment ! Quitte à le laisser dehors toute l’année, le trépied Taka tubulaire en métal ne serait-il pas mieux indiqué que le bois ?
  15. Version 2 beaucoup mieux oui. Je préfère toujours laisser un peu de fond de ciel, c’est plus naturel et ça bouffe aussi moins de détails. En outre à l’impression ça risque de sortir plus sombre que sur ton écran, qui par ailleurs n’est peut-être pas calibré pour la photo. Il peut y avoir de grosses différences de rendu. Dans le doute, fait un test sur du papier 10x15 chez un photographe pour vérifier que le rendu te plaît avant de commander un agrandissement. Perso je n’imprime plus aucune photo sur imprimante c’est systématiquement foireux, et beaucoup trop cher en consommables !