delmasp

Member
  • Content count

    6
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Community Reputation

6 Neutral

About delmasp

  • Rank
    Inactive member

Personal Information

  • Hobbies
    Polissage de miroir
  • Adress
    23 rue de la clairière 33170 Gradignan
  • Personal website
  • Instruments
    Dobson 520 mm de fabrication perso
    Dobson 400 mm de fabrication perso
    Dobson 360 mm de voyage
    Lunette solaire 80 mm

Recent Profile Visitors

874 profile views
  1. Bonjour Le positionnement du masque peux se faire avec un centrage mécanique comme tu le proposes, une erreur de qcq 1/10 n'est pas un gros problème. Il faut faire attention à l'écart de tirage entre le masque et le miroir, il doit être le plus faible possible. Le masque doit être bien parallèle au miroir. A+ Pierre
  2. En fait, il faut prendre des diamètres de trous de 15 mm vers le centre du miroir car ces zones ont peu d'importance sur le résultat final puis diminuer le diamètre et rapprocher les trous au bord du miroir avec des trous de 8 mm au bord. Pour éviter le recouvrement des images des trous il faut les repartir sur trois ligne au bord du miroir. Pierre.
  3. Pour avoir des mesures correctes avec un Hartmann, il faut tenir compte de plusieurs facteurs : Il faut avoir des images des trous séparés dans les deux plans images. Les paramètres importants sont les suivants : o la diffraction des trous ~R/d => un diamètre de 8 à 10 mm o la taille des images des trous délocalisés dans les plans images => là encore on retrouve une dimension de 10 à 20 mm. o La séparation des trous => on n’est pas obliger de les aligner sur une ligne. Il faut juste avoir une figure symétrique. o la taille de la source lumineuse => elle doit être la plus petite possible et circulaire En conclusion des trous de 8 à 10 mm répartis sur plusieurs ligne pour les séparer et formant une figure symétrique par rapport au centre. Pour la source, on peut utiliser une fibre optique ou une étoile artificielle. La précision dépend : o De la qualité de la réalisation du masque ou de la mesure précise de la position des trous du masque pour en tenir compte, o Pour les miroirs déformés F/D <4, il faut tenir compte de la parallaxe du positionnement des trous du masque par rapport au miroir (on regarde l’éclairement projeté du trou sur le miroir => cela déplace de qcq 1/10 mm leur position) o De la précision de la mesure de la distance entre les deux plans image => < 0,1 mm o La taille des pixels de la caméra n’a pas d’importance o De la précision de la mesure du traitement d’image donnant la position des images des trous => elle doit être réalisée à mieux que le pixel de la caméra ~5 µm. En conclusion, il faut réaliser le masque puis passer un peu de temps à mesurer la position réelle des trous. Avoir la capacité de déplacer de manière précise la caméra entre les deux plans images. Pour le traitement des images, un logiciel comme ImageJ permettant une mesure rapide du barycentre d’une zone sélectionnée fait parfaitement le travail « touche Crtl + m »
  4. Bonjour J’utilise la mesure de Hartmann sur mes miroirs depuis 5 ans avec succès car c’est la seule méthode qui m’a permis de mesurer des miroirs ouverts sans trop de problème (520 F/D 3,7, 360 F/D 3,2, 200 F/D 2,6 photos jointes). J’avais essayé dans un premier temps le Foucault, c’était trop long à mettre en place et les mesures n’étaient pas très reproductibles. Avec le Hartmann, la mesure est reproductible de ~5 à 10nm et elle est relativement rapide : · 2 minutes pour aligner le banc et acquérir les deux images prises pour deux plans symétriques autour du foyer. · L’analyse des images est fait avec le logiciel ImageJ : 2 minutes de plus. · Recopie des mesures dans un tableur Excel : 1 minute · Et voila ! Il est à noter que l’observation des images des deux plans permet de se faire une idée des hautes fréquences. Toutes les 10 mesures, je vérifie l’état des surfaces avec une observation au Ronchi. Pierre
  5. Bonjour Je suis à la recherche d'une monture Astro-Physics GTO-Mach 1 ou 1100 pour supporter un newton de 360 f/d 3.3 Vous pouvez me contacter par mail au delmaspi@numericable.fr Merci d'avance et bonne journée Pierre
  6. Tolerance pour backfocus du Paracorr.

    Bonjour,Vous trouverez beaucoup d'informations utiles dans le lien ci-après http://serge.bertorello.free.fr/cdc/cdc.html. En résumé, les correcteurs à deux lentilles (MPP) sont des formules optiques de type ROSS qui pour corriger la coma introduisent un peu d'aberration sphérique. Les images sont donc légèrement dégradées au centre du champ, mais en moyenne c'est meilleur sur l'ensemble du champ.La tolérance en tirage par contre est très serrée: qcq mm tout au plus.Pour vous rendre compte des tolérances, toujours du même auteur un petit utilitaire de dimensionnement: http://serge.bertorello.free.fr/correct/correct.html Cordialement.