JPMasviel

Member
  • Content count

    594
  • Joined

  • Last visited

  • Last Connexion

    Soon available - 47483

Posts posted by JPMasviel


  1. Mercure,

    Je ne crois pas que des météorites aient déjà été identifiées comme originaires de Venus.

    Concernant Mercure (justement), il est possible que NWA 7325 provienne de cette planète. Un fragment est actuellement visible à la magnifique expo du MNHN à Paris. Courez-y (si ce n'est déjà fait) car ça finit le 6 janvier:

    https://www.mnhn.fr/fr/visitez/agenda/exposition/meteorites-entre-ciel-terre

     

    Jean-Pierre

    • Like 1

  2. Pour traiter les spectres avec l'ALPY, il y a aussi le logiciel gratuit DEMETRA:

    https://www.shelyak.com/logiciel-demetra/

     

    Le traitement est plus simple qu'avec ISIS. Il suffit de rentrer les images (offset, dark, flat, brutes cible et référence , calibration) et le logiciel sort directement le profil spectral de la cible. Demetra utilisant les mêmes algorithmes qu'ISIS, on doit en principe trouver la même chose.

     

    Jean-Pierre


  3. Aux prochaines Rencontres du Ciel et de l'Espace, une présentation était prévue sur la détection et la caractérisation des satellites géostationnaires, notamment en spectroscopie, avec des moyens amateurs. Mais l'intervenant a annulé sa venue.

     

    Une vidéo présentant le projet:

     

     

    Jean-Pierre


  4. Christophe,

    Je ne connais pas RSpec, mais il me semble qu'ISIS est beaucoup plus utilisé.

    J'avais fait un tutoriel pour le traitement des spectres avec ISIS dans le cas d'acquisitions avec l'ALPY sans le module d'étalonnage (lampe Néon). Je n'ai pas acheté ce module et on peut obtenir déjà de très bons résultats sans l'utiliser.

    Pour traiter des spectres acquis avec un star analyser, la méthode doit être assez similaire (la partie correction du SMILE peut même être sautée):

    http://astrosurf.com/jpmasviel/Tutoriel Traitement spectres ALPY/tuto1.html

    Voila, en espérant que ça aide... Sinon, le projet est très intéressant.

    Bon courage pour la suite.

    Jean-Pierre


  5. J'ai fait ce type d'observations il y a peu, à la dernière pleine Lune le 30 juin, avec un Newton 200 ouvert à 4 et un spectrographe ALPY. C'était assez rapide. 3 poses d'une seconde sur Mars et une fraction de seconde sur la Lune qui étaient alors assez proches.

     

    Voici le résultat:

    Deux profils, l’un (en rouge) de Mars corrigé avec une étoile de type solaire (en utilisant en fait la pleine Lune, qui renvoyait la lumière du Soleil), et l’autre profil (en bleu) résultant d’une simple division du spectre de Mars (non corrigé de la réponse) par le spectre de la Lune (assimilé à un spectre du Soleil).

    Le spectre bleu peut-être considéré comme un spectre de la seule contribution  de Mars, alors que le spectre rouge contient également la partie lumineuse du Soleil renvoyée par la planète .

    Les raies profondes sur la droite sont dues à l’atmosphère terrestre (raies telluriques de la vapeur d'eau ), la Lune et Mars étant assez basses, et pas tout-à-fait à la même hauteur sur l’horizon (d’où le décalage en intensité).

     

    J’imagine qu’un suivi sur plusieurs semaines permettrait peut-être d’étudier quantitativement les effets photométriques de la tempête de sable qui concerne actuellement pratiquement la totalité de la surface martienne. Bien entendu, avec 800 mm de focale, je prends toute la surface de Mars.

     

    Il faut profiter de la présence de la Lune plutôt que de chercher une étoile de type solaire (ie type G). Plus précisément le Soleil est de type G2V (V signifiant séquence principale, alors que IV correspond à sous-géante).

     

    5b4e3a7188b3e_MarsDivLune.png.ddc8622da5aa04750d6ace1c5cd15a73.png

     

    Jean-Pierre

     

    • Like 2

  6. Christian,

     

    Actuellement, il y a une autre comète intéressante à suivre, C/2107 S3 (Panstarrs) qui a connu un sursaut avec une magnitude M1 de 9, donc plus lumineuse que 21P. Mais elle est moins bien placée, basse sur l'horizon nord en fin de nuit.

     

    Michaël Jäger a pu l'observer:

    >july 3 UT 00.30

    RB 9x150 G 13x150sec

    12"/4 Asi 1600 2x2 moonlight

    m1 9m0

    Regards

    Michael Jäger

    http://spaceweathergallery.com/full_image.php?image_name=michael-jAcger-2017S320180703ut00.30RGB_1530617515.jpg

     

    Prévisions de magnitude:

    C_2017_S3-M1.jpg.56e1ae133012af1ec073babbe518f505.jpg

     

     

    J'ai essayé de faire 21P vendredi dernier avec un ALPY derrière un Newton 200/800, mais elle était encore très faible.

    Voici mon image de la caméra de guidage, une DMK 41. Elle est à peine visible (flèche), mais la DMK n'est pas particulièrement sensible et n'est pas refroidie. En plus, avec la pleine Lune ...

    21P.jpg.d1778cc3b0c45542274c4a7b65083082.jpg

     

    Jean-Pierre

     


  7. L’Observatoire de Lyon organise les 23 et 24 juin prochains, une grande manifestation scientifique sur son site historique de Saint-Genis-Laval, en région lyonnaise. Cet événement, gratuit et ouvert à tous propose de nombreuses activités : ateliers, conférences, observations des astres…

    Portes Ouvertes 2018 : le rendez-vous Terre et Espace de l'Observatoire

    du 23 juin 2018 au 24 juin 2018

    Samedi : 14h-01h
    Dimanche : 14h-19h
    ENTRÉE GRATUITE-SANS INSCRIPTION

    https://observatoire.univ-lyon1.fr/actualites/portes-ouvertes-2018-le-rendez-vous-terre-et-espace-de-l-observatoire-940711.kjsp?RH=1468733848609


  8. J'ai un Newton ouvert à 4 (un Vixen RS 200/800) que j'ai souvent utilisé avec l'ALPY.

    Quelques résultats ici: http://astrosurf.com/jpmasviel/20160830/20160830.html

    J'ai aussi fait l'essai du glasspath pour monter le F/D à 5, mais les spectres étaient dégradés dans le bleu profond.

    Les glasspath servent surtout pour faire ressortir le foyer pour des observations avec des binoculaires, donc la correction dans le proche UV n'est pas très bonne.

    A mon avis , il vaut mieux garder une configuration tout miroir, même à F/D 4.


  9. Bonjour,

     

    Un star analyser donne de bons résultats sur une étoile ou une nébuleuse planétaire, mais sur un objet étendu qui émet sur toute la plage spectrale comme Jupiter, je doute qu'il soit possible de tirer un spectre vraiment intéressant.

    Il doit être possible de se bricoler une fente à placer au foyer du télescope. Après, pas trop de problème pour pointer avec un chercheur réticulé.

     


  10. Bonjour Régis,

    J'ai eu aussi pas mal de soucis avec ces hubs. J'en ai testé plusieurs.
    Finalement j'en ai trouvé un chez Boulanger: http://www.boulanger.fr/hub_essentielb_guppy_4_ports/p_39268_357020.htm#BVRRWidgetID

    Je l'utilise avec un EeePC Asus (Windows XP Home Edition) équipé de seulement 2 ports usb. Sur l'un des ports, j'ai l'Atik 314 pour les acquisitions, et sur l'autre le hub sur lequel je branche la DMK 41 et le convertisseur USB-Série pour mon Skysensor (autoguidage avec PhdGuiding).

    Cordialement.

    Jean-Pierre