Pascal C03

Member
  • Content count

    8029
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    2
  • Last Connexion

    Soon available - 47916

Everything posted by Pascal C03

  1. Simon, moi c'est Pascal et même en 3ème ou 4ème prénom, ce n'est pas Guy Pour retenir une monture, je ne le ferai pas aux niveau des pieds mais par des haubans au niveau de la tête... Sans instrument bien sûr en cas de fort coup de vent annoncé. Les colliers Colson de Bernard. Hum, achetés où ? 30% de colliers achetés chez Brico_je_ne_sais_plus cassaient très facilement
  2. La définition de la rafale est théorique. La vitesse instantanée "vraie" peut être supérieure à la vitesse prévisionnelle donnée. 80km/h pendant "combien de temps" ? 5s ou 0.1 s ? Je n'ai pas trouvé le temps d'intégration typique mais même à 0.1s, pour 22m/s, je préfèrerais partir sur des pointes possibles à 25m/s L'instrument est lourd et le haut de la monture également mais le cdg est très haut lui aussi. Un petit calcul rapide au vu de ta photo donne une force horizontale de "40kg" (ordre de grandeur) au centre de surface. 40kg qui pousse mais l'arrière de la monture est en dépression donc est tiré. Bref, à moins de retenir très solidement la monture, le matériel va basculer... Quant à des rafales à 140 ou 160 km/h... Oui on tient debout avec des rafales à plus de 100km/h mais il faut être prudent ; j'ai décollé moi et mon sac à dos pour aller me poser 3m plus loin à un col alpin et j'ai vu des cailloux commencer à "voler" à 110 km/h sur un autre site (anémomètre faisant foi)
  3. Peut-être je serais à Valdrôme pour les derniers jours... genre 22 au 25 au matin. Il devrait y avoir de la place à cette date !?
  4. Bonjour Christian, Je n'ai pas lu l'info sur l'erreur de suivi avec cette AM5 ? Avec 2 m de focale voire davantage, en CP sur des poses de qq minutes, je me rends compte que 0.15" d'arc est "ce qu'il faut" si l'on est exigeant sur la rondeur des étoiles... Je peux obtenir une telle précision mais j'ai pas mal de déchet. Quelle focale maxi utilisable pour des poses de 3 minutes par exemple ? Pour un 300 mm NC, je pense qu'il faut attendre une AM3 ! Citation minimaliste histoire de faire apparaitre le pseudo. Perso, je n'ai eu que des retours sympathiques de Michel et mes grincheries du départ après l'ASIAIR se sont nettement atténuées. C'est pratique. Point barre. Mais je suis certain que ZWO peut implémenter une appli de correction d'erreur périodique parce que tout le monde ne possède pas une EM 400 ! Ici, il y en a qui sont très certainement en retraite, ont du temps à perdre et qui jouent les Schtroumpfs grincheux... parce qu'ils s'ennuient sans doute.
  5. Extremely Large Telescope de l'ESO

    à voir l'état de ce chantier, j'ai comme un léger doute... Ce stade de foot sera-t-il fin prêt pour les épreuves des J.O. de 2024 ? Pourra-t-on y aller avec le RER C par une extension de la ligne de St Quentin en Yvelines ?
  6. Incendies au Canada

    Tout à fait, il faut être, heu, âgé pour se souvenir du Pinatubo... Bien qu'un certain @Superfulgur se souvient très bien de l'éruption du Krakatoa de 1883
  7. Incendies au Canada

    Je suppose qu'il ne va pas falloir attendre très longtemps pour que la transparence du ciel soit modifiée en Europe... J'ai trouvé le ciel très rouge au couchant. Est-ce que cela donne des raies d’absorption au niveau des spectres ?
  8. a-t-on une idée du nombre de faillites de dentistes ? à une tonne près, cela s'entend...
  9. Incendies au Canada

    C'est le moins que l'on puisse dire... On note +14°C / 1960 1990. Le hic, c'est que nous avons induit un changement à une vitesse x100 supérieure aux changements antérieurs. La France est déjà à +1.7°C pour atteindre +3 à +5 en 2100. au lieu de +3 à + 5 atteint en l'an 12 000 +/- ce que l'on veut si l'on considère que nous serions dans une phase de réchauffement "naturel". La nature au sens large a le temps de s'adapter... Notre stabilité, relative, de nos sociétés humaines repose à 100% sur la satisfaction en nourriture depuis 10 000 ans. Toucher à ça, c'est juste suicidaire.
  10. Incendies au Canada

    Désolé de casser l'ambiance. Écouter JB Fressoz sur YT qui déboulonne totalement le mythe de la "transition énergétique" et autre greenwashing de compensation. Un article de lui. Dès la fin des années 1970, les gouvernements des pays industriels, constatant l’inéluctabilité du réchauffement, ont délibérément poursuivi leurs activités polluantes quitte à s’adapter à leurs effets sur le climat, rappelle Jean-Baptiste Fressoz dans sa chronique. L ’émoi provoqué par la sortie du ministre de la transition écologique, Christophe Béchu, qui a annoncé « commencer à construire une trajectoire [de réchauffement] à 4°C » en vue de la fin du siècle, est assez hypocrite. Que l’objectif des 2°C, et a fortiori celui de 1,5°C, soit pour ainsi dire inatteignable est un secret de polichinelle. Il suffit de considérer les diminutions extraordinairement rapides des émissions qu’il faudrait obtenir pendant les années 2020 pour comprendre le problème. Mais feindre la surprise donne l’impression d’avoir essayé : l’adaptation serait donc le résultat d’un échec, celui de nos efforts de transition. Or, ce récit moralement réconfortant est une fable. En réalité, l’adaptation a été très tôt choisie comme la stratégie optimale. Dès novembre 1976, la Mitre Corporation, un groupe de réfexion d’origine militaire proche de la Maison Blanche, organisait un congrès intitulé « Living with Climate Change : Phase II ». Dans son préambule, le rapport passait rapidement sur le réchauffement, considéré comme inexorable. Restait à en évaluer les conséquences sur l’économie américaine. Mitre souhaitait ouvrir « un dialogue avec les leaders de l’industrie, de la science et du gouvernement ». Le résultat est impressionnant de prescience, et de désinvolture. Prescience quand il aborde par exemple le problème de la contraction des sols argileux et de ses effets sur la solidité des bâtiments, une conséquence effectivement coûteuse du réchauffement ; désinvolture, quand rien n’est dit de l’assèchement du Colorado, des incendies de forêt ou des tempêtes en Louisiane. L’agriculture était bien identifiée comme vulnérable mais, à l’échelle des Etats-Unis, ce secteur aurait toujours le moyen de déplacer les zones de production. Une bataille perdue d’avance En 1983, le rapport « Changing Climate » de l’Académie des sciences américaine – le titre est révélateur – reprenait cette vision rassurante. Le dernier chapitre reconnaissait l’impact du réchauffement sur 6/7/23, 9:43 PM « Les pays industriels ont “choisi” la croissance et le réchauffement climatique, et s’en sont remis à l’adaptation » l’agriculture, mais comme son poids dans l’économie nationale était faible, cela n’avait pas grande importance. Concernant les « zones affectées de manière catastrophique », leur sacrifice était nécessaire pour ne pas entraver la croissance du reste du pays, même s’il faudra probablement les dédommager. Au Royaume-Uni, un séminaire gouvernemental d’avril 1989 exprimait également bien ce point de vue. La première ministre Margaret Thatcher (1979-1990) avait demandé à son gouvernement d’identifier les moyens de réduire les émissions. Les réponses vont toutes dans le même sens : inutile de se lancer dans une bataille perdue d’avance. On pourrait certes améliorer l’efficacité des véhicules, mais les gains seraient probablement annihilés par ce que les économistes définissent comme les « effets rebonds ». Selon le ministre de l’agriculture, « pour avoir un effet, les mesures à prendre devraient être si sévères qu’elles auraient des conséquences catastrophiques sur notre compétitivité ». Le ministre de l’énergie rappelait que le Royaume-Uni ne représentait que 3 % des émissions et que cette part allait rapidement diminuer avec l’émergence de la Chine et de l’Inde. Des efforts, même héroïques, n’auraient aucun effet perceptible sur le climat. La conclusion s’imposait : « On ne peut pas faire grand-chose à l’échelle nationale, et même internationale, pour empêcher le réchauffement global. On peut seulement espérer en atténuer les effets et nous y adapter. » C’est à cette époque que le Royaume-Uni se prononce contre le projet d’écotaxe européenne. La France, sous l’égide de Michel Rocard, avait d’abord promu ce dispositif – qui avantageait son industrie alimentée au nucléaire – avant de faire volte-face juste avant la conférence sur l’environnement de Rio de 1992. C’est aussi à cette époque que l’économiste William Nordhaus démontrait « mathématiquement » le caractère optimal d’un réchauffement de 3,5°C en 2100… Il obtiendra le « prix Nobel d’économie » en 2018 pour ces travaux. Sans le dire, sans en débattre, les pays industriels ont « choisi » la croissance et le réchauffement, et s’en sont remis à l’adaptation. Cette résignation n’a jamais été explicitée, les populations n’ont pas été consultées, surtout celles qui en seront et en sont déjà les victimes. Pour compléter, je cherche mais ne retrouve pas le rapport d'Exxon du début de 1982 où une magnifique courbe : température / ppm de Co² était donnée aux hauts dirigeants du groupe. Rapport qui a fuité vers 2015 ?** Bref, il y a 40 ans, les puissants ont choisi un avenir de mort pour tous. Notre ami @George Black n'a-t-il pas annoncé moins de 1 milliard d’habitants en 2100 ? Ce qui n'est nullement déconnant. Pour rejoindre l'astro, ouf ! via Hubert Reeves, on ne trouve pas d'échos de vie extra terrestre car il y a 2 types de planètes. (je résume sa pensée) les brunes où les habitants ont presque la capacité de communiquer mais ont épuisé les ressources et ont détruit leur espace de vie les bleues où les habitants sont encore en vie, soit qu'ils aient été sages en se restreignant, soit qu'ils n'avaient aucune appétence pour la technologie.... **En fait, il est là le fameux rapport https://www.climatefiles.com/exxonmobil/1982-memo-to-exxon-management-about-co2-greenhouse-effect/ Et un extrait d'une interview du Dr Hofferts « Dr Hoffert, votre travail chez Exxon était focalisé sur le cycle du carbone et la modélisation du climat, lance la jeune femme en montrant à l’écran une diapositive. Connaissez-vous ce graphique, établi en 1982 ? Pouvez-vous nous expliquer brièvement ce que cela montre ? » Martin Hoffert s’exécute. « Bien sûr. Cela montre une projection des niveaux futurs de dioxyde de carbone [CO2], et le changement de température associé à l’évolution de cette concentration, répond le géochimiste, cheveux gris et front plissé. Et c’est une représentation très précise de ce que le climat est effectivement devenu aujourd’hui. » Une solution, profiter de l'instant, ou vivre l'instant, (profiter faisant montre d'un certain côté banquier,) et une réflexion de Christian Bobin aussi tranchante qu'un rasoir effilé. La seule tristesse qui se rencontre dans cette vie vient de notre incapacité à la recevoir sans l’assombrir par le sentiment que quelque chose en elle nous est dû : rien ne nous est dû dans cette vie, pas même l’innocence d’un ciel bleu. Le grand art est l’art de remercier pour l’abondance à chaque instant donné.
  11. Pour les Émirats arabes unis... Peut-être y a-t-il déjà un fil dessus.. http://filiu.blog.lemonde.fr/2018/11/11/les-emirats-en-route-vers-la-planete-mars/
  12. Tube Alu pour un télescope ?

    Salut Jean Marc, je ne sais pas où trouver du nida capable d'épouser les courbes... Tu as une adresse ?
  13. Hack objectif zoom vidéo Canon XL

    Au secours, voilà le retour (tant attendu) du fou ! Bienvenue chez toi
  14. Nouvelles montures chez SB

    Sans transport et pour 32 kg de charge et non 64... Je cherche l'avantage tarifaire ?
  15. Je regarde pour approvisionner 8 tubes à minima pour mon 310 NC et les prix sont plus du simple au double... Je me fiche pas mal de la rectification... Je ne compte pas faire un tube démontable donc pas de jonction métal (faux Serrurier) Le miroir fait 6 kg Je pense utiliser du tube 27-30 ou 28-30... Qu'en pensez-vous ? Merci
  16. Manifestement, les roulements à rotule sur billes soit en dia 5 ou dia 6 : 135 ou 126 TN ne se font pas en inox... Cela oblige à penser "lubrifiant" pour éviter la rouille et ç'est moins bon côté frottement. Il y a également ses sympathiques rotules de dia 3 intérieur à 68 euros TTC... même "swiss", ça fait cher Je commence à approvisionner des composants pour mon futur tube... fort lentement
  17. Je commence, au moins en CAO, un barillet 9 points pour un 31 cm donc j'ai besoin de 3 rotules. J'hésite entre 3 solutions... Roulement rotule en inox de diamètre intérieur 5mm ou une rotule de diamètre intérieur 5 ou tenter de faire moi-même trois rotules à partir de 3 billes céramiques... Cette solution aura le plus faible couple de frottement, n'aura pas besoin du moindre lubrifiant mais c'est un peu plus délicat à mettre au point... zavez le droit d'avoir d'autres idées, au contraire, bonne journée à tous et bon ciel... nuageux !?
  18. Je ne comprends pas cet acharnement sur un homme qui n'est juste que le digne successeur de ses ancêtres !? J'ai pu reconstituer une partie de sa généalogie. Que de prodiges !
  19. J'ai hésité à regarder cette vidéo... mais finalement, c'est assez bien fait. On peut le visualiser à x1.5 https://www.youtube.com/watch?v=qcVcGOqUDe0&ab_channel=Stardust-LaChaîneAir%26Espace
  20. Chat GPT Lunette ou Dobson

    Normal, c'était la même prof... Mais tu avais oublié ce détail
  21. Merci pour les explications Pour quelles raisons ?
  22. Coller le secondaire

    Salut Norma ; as-tu une référence de produit ? (Pour l'épaisseur de colle je vais me contenter de 0.3mm mais surtout, je vais coller sur du carbone...) Celestron colle ses secondaires avec du double face. J'ai usé de même sur mon C11. (mais j'ai remplacé l'alu par du carbone)
  23. Chat GPT Lunette ou Dobson

    C'est 100% du discours d'un vendeur de matériel à quelqu'un qui aurait poussé la porte... (Considéré comme un perroquet stochastique) Il va y avoir des déçus quant à la découverte des étonnantes merveilles de l'univers !
  24. Guidage d un mak 180 2700mm pour CP !

    Tout à fait J'ai du mal à 1100 mm et je suis tout content quand j'ai 30% d'images bonnes sur une nuit. Je vais passer à 2000 de focale (f/d8 environ) et je sais que ce n'est pas encore gagné. 2700 mm de focale avec 180mm d'ouverture et une monture qui n'est pas parfaite parfaite... Je veux bien l'argument d'autorité : je suis un scientifique et j'ai fait plein de manips. Mais un peu de pragmatisme ne nuit pas. (même de jour ) Un scientifique, ce n'est pas ne pas réfléchir ce me semble. Bref, c'est nimportnawak, désolé de le dire ainsi. Maintenant, si c'est pour faire le buzzzzzz, c'est autre chose !