Pascal C03

Member
  • Content count

    8010
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    2
  • Last Connexion

    Soon available - 47916

Posts posted by Pascal C03


  1. Dans une optique photo à "longue pause", la monture equat est indispensable...
    Voilà ce qu'on peut faire avec un C5.

    http://www.regnier-schmit.net/astronomie/

    Ça te donne une idée de ce que pourra sortir un C6 en mode photo... (Avec un peu plus de détails en planétaire.)
    De toutes façon, à moins d'être monomaniaque il est dur de n'avoir qu'un seul télescope...
    Mais pour commencer, un C6 est un bon produit!

    Je plussoie. Va d'abord rencontrer des astram en club ou un astram solitaire s'il n'y a pas de club à proximité...

    [Ce message a été modifié par Pascal C03 (Édité le 28-01-2012).]


  2. "Me voilà rassuré pour travailler l'aluminium de cette façon"
    Tant mieux, c'est déjà ça! Car personnellement, pour avoir utilisé une bonne défonceuse - pas du premier prix - dans du bois, même du bois homogène en dureté densité je peux vous garantir que pour faire du travail de précision à main levée, c'est quasi impossible! Il faut des guides. Comment guider pour un trou?
    Dans l'aluminium sans lubrification - refroidissement vous avez toutes les chances de voir les copeaux coller sur les arêtes; donc ne plus couper. Tourner trop lentement n'est pas forcément la solution non plus. A faible vitesse malgré le variateur, le couple est moins important...
    Le temps que vous trouviez les bons paramètres, que vous cassiez 2 ou 3 fraises + les bonne frayeurs si la machine "engage" + les cotes ratées + les déplacements...
    Bref, de mon point de vue c'est de la c...... (trop risqué et dangereux)
    Pour faire du bon travail il faut fixer la défonceuse sur un support fixe, avoir une table support de pièce quelque peu réglable en hauteur... En fait, reconstituer une fraiseuse minimaliste en quelque sorte. C'est possible mais c'est plus lourd.

  3. "Les parents, pour rester très poli, ne semblent pas très au point. "

    Mais ça, on le savait déjà... Un "gamin" (sans être péjoratif) qui gamberge sur le fait qu'il pourra bien faire acheter à ses parents à peu près ce qu'il veut entre 2000 et 8000 Euros, c'est le symptome qu'on est à la limite de la maltraitance par négligence...

    Ce n'est que mon avis, que je partage d'ailleurs avec moi même!

    Il y a du troll dans l'air!


  4. Salut Bernard,
    J'ai déjà vu les grosses modifs faites sur ton C8 et j'admire! Le C11 que tu avais à Valdrome paraissait dans son jus...
    Mon C11 m'agace de par sa mécanique!
    Pour l'instant, le plus indispensable reste des modifs sur le primaire et le secondaire. Il m'a été impossible de régler le parallélisme lame/primaire. J'y ai passé une journée; Ça m'a fâché! Du coup je revois le montage du primaire pour permettre un bon centrage, la perpendicularité qui va bien et le montage correct à suivre pour la lame et le secondaire... Je peux rajouter un blocage en position du M1 par vis radiale en plastique commandé depuis l'extérieur mais je vais commencer comme ça avec un jeu minimaliste de 20 à 30µm. Glissant mais pas plus...
    Le primaire reposera sur 3 touches - appui plan et sera centré à la hauteur du centre de gravité par une surface cylindrique courte - jeu de 0.1 environ...


    Pour le secondaire et pour en revenir à ma question première, il est possible que j'encastre "souple" le miroir / à son support en étoile avec un unique point de silicone. Il s'agit juste de limiter les mini-mouvements pour aller vers des mouvements microniques lors des changements d'orientation du tube puisque le miroir est déjà retenu par les pattes...

    PS, je n'aurais jamais osé retoucher le primaire comme tu l'as fais!


  5. Sur la photo on voit un gros support rigide qui permet visiblement de recevoir des broches conséquentes mais celle qui est montée parait toute petite et ne donne pas l'impression d'être prévue pour autre chose que du perçage...
    En effet c'est à voir... Y a t il au moins un axe de la table motorisé?

    [Ce message a été modifié par Pascal C03 (Édité le 18-01-2012).]


  6. Ndesprez, ce n'est pas du tout une fraiseuse! C'est une perceuse à colonne avec table XY.
    En aucun cas ces broches de machines ne sont faites pour supporter les efforts radiaux engendrées par des usinages à la fraise! On peut tricher un peu pour des passes très faibles dans les matériaux très mou mais c'est tout.
    De plus en fraisage, les efforts de coupe sur les fraises 2 tailles ont tendance à "aspirer" l'outil vers le bas. Les outils de perceuse sont des cônes qui tiennent par adhérence et qui ne peuvent encaisser en principe que des efforts axiaux de bas en haut. Tu imagines la suite.
    Bref, j'ignore ce que tu veux fraiser avec ce "bousin" mais ne t'attends pas à attaquer des prismes conséquent en acier ou même en alu. Tu auras au mieux avec des passes minuscules des défauts de planéité et une précision très très moyennes de position de ton plan d'usinage / à ton plan d'appui et au pire tu casses la broche...

  7. C'est vrai que 3000 E; c'est kado!!
    Le salaire médian en France est de 1650 E et pour économiser 3000 E une personne à ce niveau de salaire devra attendre plusieurs années!
    Quant au salaire moyen des jeunes, c'est pire...
    Pourquoi ne bosses-tu pas pendant tes vacances pour mettre 3 sous de coté?

    Je crois que c'est autre monde qui s'exprime... On ne choisit pas où l'on nait mais il n'est pas interdit de réfléchir à la condition humaine; même à 13 ans...

    Sinon, un 300 Kepler est à 750 E et le 400 à 1700...
    Sans doute est-ce trop bon marché?


  8. "Excusez-moi de vous déranger, mais en lisant ce post, je ne crois pas que le problème soit la capacité ou non de bricolage de notre jeune ami. En lisant l'ensemble, on réalise surtout qu'il ne sait pas ce qu'il veut... ... bref : n'importe quoi. Ressort de ces contributions, surtout, une urgence et une ignorance qui ne ressortissent pas, à mon avis, seulement de son jeune âge... Si vous avez été, vous aussi, passionné d'astro à 13 ans, essayez de vous rappeler.

    Bref, pour le dire autrement, et sans polémique, donner des conseils techniques pointus à notre jeune ami comme vous commencez à le faire ici n'a pas grand sens, à mon humble avis.

    Il va au club de Philippe Dupouy ? Très bien, qu'il dialogue dans la vraie vie, avec des vrais gens, pas avec des adultes virtuels qui ont du mal à le comprendre."

    Superpertinent, je suis 100% d'accord avec toi... D'ailleurs bubu ne se manifeste même plus comme pour corroborer ton discours..


  9. Je ne vois pas trop pourquoi le système poussant tirant multiplie par 2 le rayon de giration...
    Sinon, merci beaucoup pour le lien sur les inserts! Super truc...
    Je vais pouvoir pour 1/16ème de tour descendre à 0.016° et probablement moins car la rotation minimum sur une vis doit être plus proche d'1/32 de tour qu'1/16ème...
    Il y a une vis à rotation différentielle avec 0.025 mm par tour mais j'ai un peu peur que l'encombrement soit soit important pour mon système mais c'est à voir! Je pourrais descendre à une précision de 0.003° (à condition qu'il n'y ait pas de jeu dans le système!)

    Voilà, j'ai commandé 3 vis à pas de 0.200 mm + 3 inserts. Je multiplie la finesse de réglage d'un facteur 2.5 ce qui n'est pas négligeable - le prix all include est pas loin de 90 roros malgré tout!

    On peut même télécharger les pièces en format step ce qui permet de finaliser mes plans!
    (note : le pas d'une vis de collim Celestron est d'environ 0.8 mm - le gain devient plus que conséquent!)
    Super trouvaille et merci again!

    [Ce message a été modifié par Pascal C03 (Édité le 17-01-2012).]


  10. Je ne vois pas trop l'intérêt pour cette application... La finesse de réglage lors de la collimation est donnée par le pas de vis comme je l'ai expliqué plus haut et le pas doit être de 1 ou au mieux 0.5mm sur ce genre de matériel.
    Plus le poids des pièces en lui même, l'encombrement et en effet les difficultés de préhension... et l'extrémité non sphérique. C'est bon à connaître en tous cas pour d'autres applications!!

  11. "la limite élastique est plus faible, 110MPa face à 260MPa pour le 2017.
    Il va plus vite plier pour un même effort"

    Non, désolé de vous contredire mais ça n'a rien à voir. Pour 2 pièces de même géométrie travaillant très loin de la limite élastique, (ce qui est quasi toujours le cas pour les pièces de télescope) la différence de déformation entre les 2 pièces est régie par le module Young uniquement...

    Comparez le module d'Young et s'il y a 10% d'écart entre les 2 valeurs, cela donnera 10% d'écart sur la flèche entre les 2 pièces.

    Pour ce genre d'anneaux, je doute qu'il y ait des contraintes supérieures à 10MPa soit moins de 10% de la limite élastique! Prendre la nuance la moins chère et s'usinant le mieux. Là, je n'ai pas d'info.

    Je trouve E = 69.5 à 71 GPa pour les 6000 et 71 à 74 GPa pour les 2000. Il n'y a pas 10% d'écart...


  12. Marc, 3 vis encastrées + 3 appuis plans sous les vis ne permettent théoriquement pas de bascule sauf si on déforme le plastique... Ce qui est le cas.

    "C'est une erreur d'avoir une bascule : les mouvements sont trop rapides. C'est le gros défaut des supports des SC.
    Regarde du coté du système du µlon 250 avec des poussantes/tirantes"

    La finesse de réglage dépend du pas et du rayon de bascule. Visser dévisser 1 vis revient à faire tourner le support autour de la droite formée par les 2 autres points de contact auxquels on ne touche pas.
    Dans la géométrie retenue, une action de 1/16ème de tour sur la vis donnera un pivotement de 0.030°de l'axe du miroir secondaire... J'espère que ça suffira! (je pense que le 1/16ème de tour est accessible comme action minimum sur une vis)

    Je ne vois pas sur le site de Mitutoyo de vis micrométrique particulière? Mais ça m'intéresse de savoir quelles vis particulières tu as utilisé!

    Sinon, dans la construction retenue; aucun risque que ça tombe... Je ne connais pas le système ancien de Célestron. Normalement rien ne devrait bouger... (Sauf peut être en transport; tout reste à vérifier)

    A mon avis, le support alu collé crée des contraintes dans le verre...


  13. En effet, fort oxydé ce contrepoids! Pas bien certain qu'il soit en inox. Certains inox restent magnétiques mais l'aimant ne colle que moyennement...
    S'il avait été en 304, il ne serait pas comme ça. C'est déjà de la bonne qualité comme résistance aux agressions atmosphériques.
    Sablage + vernis ou sablage + peintures, cela devrait être le plus économique.

  14. Ndesprez, j'ai un Célestron ancien - dans les 14 ans - et j'espère que la marque a amélioré le système de fixation du secondaire.

    Oui c'est plutôt "en tirant" que cela se passe. Je vois 3 vis appuyées sur du plastique et encastrées dans le support alu collé au miroir secondaire. Mais il n'y a pas de ressort, pas de point de rotulage sauf si on visse vraiment à fond. Dans ce cas l'alu viendrait en butée sur un petit téton central du support plastique? Bref, c'est totalement approximatif. La collimation se fait finalement par des déformations imposées au support en plastique. Pas étonnant que ça bouge selon la température...
    La seule vraie performance est qu'il est à peu près impossible de faire moins cher...

    Le système que je prévois aura un ressort, 1 point de rotulage et 3 vis poussantes. Rien que du banal.


  15. Merci JP,

    En fait j'ai déjà posé la question ici et on m'a donné un élément de réponse qui reste à essayer...
    Tout d'abord laisser l'ensemble baigner assez longtemps dans l'eau chaude pour que le liège soit ramolli.
    Ensuite avec de la corde à piano faire une boucle et "serrer le cou" du liège en espérant que ça fonctionne car j'ignore totalement quelle est la force de cohésion et la résistance à la coupe au fil...
    Je ne pense pas casser le miroir qui est quand même épais mais j'ai un peu peur de le "marquer"...
    Je ne sais pas encore quelle protection mettre pour faire ça.

    Pour le réglage de collimation; rien de mystérieux; ça reste dans le classique employé pour les secondaires. J'avais envie de mettre 1 ou 2 servomoteur pour une collimation l'oeil à l'oculaire mais pour l'instant, j'ai laissé tomber...

    Quand j'aurais terminé la première phase de raz de la G11 et du tube C11, je posterais des photos mais rien d'inédit sauf peut être pour le support et le blocage du miroir primaire à venir (usinage en cours)...


    [Ce message a été modifié par Pascal C03 (Édité le 15-01-2012).]


  16. Tout est dans le titre...
    La refonte en cours de mon C11 passe par un nouveau support de secondaire. Sur mes plans actuels, celui-ci est monté avec un jeu latéral faible mais un jeu quand même...
    A la réflexion je me dis que cette configuration si elle est bonne pour un Newton ne le sera pas pour le C11 car je vais perdre tout de suite la collimation au premier µdéplacement du miroir secondaire dans le plan perpendiculaire à l'axe optique...
    Est-ce juste ou non?

    Si le miroir doit être tenu sans jeu, je pense juste ajouter une goutte de silicone dans la partie centrale ce qui serait de toute manière un moindre mal par rapport au montage actuel.

    Vos zavis éclairés sur la question!? Merci

    Personne ne sait si un miroir secondaire de SC peut se déplacer transversalement d'un ou deux 1/10 de mm sans que la collimation soit affectée??

    [Ce message a été modifié par Pascal C03 (Édité le 14-01-2012).]