Pascal C03

Member
  • Content count

    7966
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    2
  • Last Connexion

    Soon available - 47916

Posts posted by Pascal C03


  1. "400 pixels, en échantillonnage limite, correspondent à un pouvoir séparateur de 0,25", le théorique d'un 500 mm."

    Quand j'apprécie la résolution de certaines images, je m'interroge...
    Cette image prise sur S & T http://media.skyandtelescope.com/images/Jupiter-9-13-11.jpg me donne à penser que les plus fins détails sont autour de 0.25" d'arc... Des détails plus fins que ce qu'un C14 est théoriquement capable de donner (encore plus vrai des longueurs d'onde dans le rouge...)

    Pour revenir à l'image proposée, elle est top! A partir de là, j'aimerais bien voir une image isolée de la séquence ser (filtre rouge par exemple) et l'image brute de stack histoire d'apprécier la part du traitement...


  2. Je viens d'essayer : savepsd2. Effectivement mon image s'ouvre grise sous CS5 avec un histo décalé cette fois mais le pb est que les infos sont contenues entre les niveaux 129 et 131! Donc un créneau inexploitable...

    Si je sauve de Iris en jpeg j'ai des infos entre le niveau 0 et 45...

    Est-il possible d'avoir un histogramme sous Iris? Manière de voir la répartition des informations.

    Voili voilà...


  3. j'ai fait : savepsd... et non savepsd2...

    Dans l'article de Nicolas, il a un histogramme qui démarre décalé vers la droite ce qui est très confortable et l'oblige à redéfinir le "zéro" mais là, c'est comme si toutes l'info était contenue entre 0 et 10. Ce n'est plus un histo. mais un créneau!

    ""Même commande que SAVEPSD, mais le format de codage naturel interne de Iris [-32768..32767] est converti dans le domaine [0..65535]"
    Je vais essayer comme ça; je comprends que j'ai du perdre une bonne partie des infos...

    j'ai suivi cette page : http://www.astrosurf.com/buil/iris/roadmap/helpfr.htm


  4. J'ai essayé rapidos "offset 50" mais ce n'est pas meilleur...
    Offset 100 ne marche pas et je n'ai pas le temps de chercher plus loin maintenant...

    (Le besoin de retouche de niveau sous CS est tel que mon image n'est pas bonne du tout. Les nébulosités sont totalement noyées dans le fond de ciel... Pas besoin d'aplatir les calques pour voir ce que va devenir l'image, même si en final en effet on fusionne les calques)

    Je dois bien finir par retrouver l'aspect "iris"!


  5. J'ai traité une toute première image sous Iris : ( 4 pose de 10 min + 3 dark + 4 offset + 4 flat...)
    Tout s'est bien passé (avec quelques tâtonnements inévitables) et je me retrouve avec mon image de M101 "lisible" et pas mal améliorée sur "l'écran Iris".

    Après avoir sauvé en tiff et/ou en psd j'ai eu la mauvaise surprise d'ouvrir des images noires et grises et qui ne pouvaient pas être rattrapées via un masque de réglage de niveau sous CS!

    Le meilleur résultat a été obtenu en sauvegardant en jpeg et CS a ouvert une image en rapport avec ce que je voyais à l'écran sous Iris.

    Quelqu'un peut-il m'expliquer pourquoi il y a tant d'écart entre l'image .pic et .psd et comment éviter ces écarts?


  6. Augmenter la masse n'est pas terrible. Je préfère rester à masse égale et augmenter le bras de levier.
    La limite c'est la résistance de la partie de la barre encastrée dans la monture.
    Maintenant augmenter le bras de levier augmente le moment d'inertie ce qui va impacter sur les fréquences propres de vibration de l'ensemble. Cela devrait décaler vers des plus basses fréquences. Normalement une monture ne vibre pas sauf que quand il y a un peu de vent, on est bien dans un mode d'excitation... Donc ce serait un 2eme argument pour augmenter le bras de levier plutôt que la masse...

  7. ! Transparence et turbu n'ont pas grand chose à voir...
    Je suis aussi en pleine cambrousse et pour jupit, ça se calme un peu qd la planète est aux alentours du méridien... C'est à dire vers 4h du mat; à 6h c'est déjà trop tard.
    Sinon, en début de nuit c'est vraiment pourri et le télescope a peu de chance d'être thermiquement stabilisé...
    Et dans un site très moyen côté turbu les cam couleurs ne tiennent plus la route...

  8. Marc, pour moi, il ne s'agissait pas de la même épaisseur mais d'une épaisseur différenciée selon les filtres qui tiendrait compte justement des longueurs d'ondes différentes de manière à ne pas perdre de temps à vouloir refocaliser...

    Je repose la question; comment faites vous une map précise en quelques secondes sur une image sombre et aux bords très mal définis sur l'écran du pc??


  9. Ne pas oublier le site...
    Je me retrouve aussi avec des images moyennes et j'accusais ma map ou la collimation... Et puis j'ai eu une nuit assez calme qui m'a permis d'approcher la résolution de ce que font les très bons imageurs de ce site... Cela relativise les choses.
    Les cam couleurs sont moins sensibles que les n&b ce qui te force à allonger les temps de pause si tu ne veux pas exploser le gain et tu es d'autant plus touché par la turbu. quand les temps de pause atteignent 300 à 500ms...

    Oui, comme déjà dis, collimate encore et encore car même sans Barlow, tu dois pouvoir sortir meilleur que ce que tu montres...


  10. Ok, j'ai compris la logique d'acquisition...
    pointu!
    J'avais aussi compris qu'Aida était un soft de traitement d'images!

    Neb, mais si je fais ce test, je risque de ne JAMAIS tenter une acquisition!

    De plus ça m'intéresserait bien d'avoir une trace d'étoile en continu via cellule et ampli; histoire d'appliquer une FFT et voir un peu l'évolution. Cela peut faire toucher du doigt le phénomène de turbu (Style TP de traitement du signal, j'aime bien maniper...)


  11. Les Astronomik parafocal! Je n'ai pas à refaire la map. C'est bien ça?
    Moi qui cherchais à refocaliser...

    Par contre si j'aurais su j'aurais pris les Astrodon pour lesquels il semble que le temps de pose ne change pas...


  12. Pas bête MS...
    Pour ma part, j'aimerais bien avoir une trace du seing - un indice quelconque représentatif de la turbu - pour savoir quand imager plutôt que de scruter l'écran... Mais je pensais plus le faire avec un composant qui m'aurait donné un signal électrique analogique pour le rentrer sur un scope PC.

    "Concrètement (nébuleuses type M57, NGC40), j'enregistre avec 2 cameras :
    a) la PSF tous les secondes (lunette de 80mm à f/15),

    Ok, compris.

    b) l'image toutes les 10 secondes (SC de 280mm à f/10)."

    Vous imagez pendant 10 s? Je comprends pas bien votre logique d'acquisition sur la ccd dédiée image...

    (Aida; pour moi c'est avant tout un opéra!)


  13. Mon expé d'Astram débutant dans les années 75... (pas 1875 qd mm!)
    J'avais une monture équatoriale maison avec des pignons de meccano et une lunette de 60 / 700... Il fallait que je tourne un bouton de poste radio et le flexible était un câble de compteur de vitesse de mob.
    Bref, J'ai fais assez régulièrement des photos avec un 50mm - TriX poussée à 800 ASA et j'arrivais à avoir des temps de pose jusqu'à 20 minutes... Et le résultat était tout à fait acceptable avec cet objectif... Mon seul pb était les défauts d'alignement.

    Alors on peut faire quelque chose qui apporte du plaisir pour pas trop cher...

    Par contre, aujourd'hui je verrais comme équipement mini une monture acceptant un viseur polaire pour une mise en station pas trop mauvaise... L'eq2 ne le permet pas visiblement... L'eq4; oui.

    Comme lunette guide, vous pouvez trouver en occase une lunette achro pour 50E...

    Donc 215 + 50 + un oculaire guide = 300E pour faire de belles choses!