Pascal C03

Member
  • Content count

    7972
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    2
  • Last Connexion

    Soon available - 47916

Posts posted by Pascal C03


  1. Mon expé d'Astram débutant dans les années 75... (pas 1875 qd mm!)
    J'avais une monture équatoriale maison avec des pignons de meccano et une lunette de 60 / 700... Il fallait que je tourne un bouton de poste radio et le flexible était un câble de compteur de vitesse de mob.
    Bref, J'ai fais assez régulièrement des photos avec un 50mm - TriX poussée à 800 ASA et j'arrivais à avoir des temps de pose jusqu'à 20 minutes... Et le résultat était tout à fait acceptable avec cet objectif... Mon seul pb était les défauts d'alignement.

    Alors on peut faire quelque chose qui apporte du plaisir pour pas trop cher...

    Par contre, aujourd'hui je verrais comme équipement mini une monture acceptant un viseur polaire pour une mise en station pas trop mauvaise... L'eq2 ne le permet pas visiblement... L'eq4; oui.

    Comme lunette guide, vous pouvez trouver en occase une lunette achro pour 50E...

    Donc 215 + 50 + un oculaire guide = 300E pour faire de belles choses!


  2. Je plussoie... Transparence et turbulence qui sont les 2 mamelles de l'Astram ne vont pas forcément ensemble...
    J'ai un site très dégagé en cambrousse et je vois la voie lactée très facilement. L'hiver, ça accroche bien l’œil!
    Du coup je pensais avoir un super spot quand j'ai acheté ma maison... Et bien non. Quand je vois les photos de Jupi faites sur Toulouse ces dernières semaines par Marc Patry par exemple, je vois que de mon coté je n'ai eu qu'une nuit vraiment calme depuis la rentrée avec une seule séance où la définition finale de l'image se rapproche des meilleures vues ici...

    Je ne vois pas que météoblue donne des informations sur le seeing...


  3. Pour cette nuit, ce n'était pas bon de 4h à 6h30... Très turbulent.
    Il faisait très chaud; une seule petite polaire sur moi (pas l'étoile) jusqu'à 23h30 et 2 légères à 4h. Très peu d'humidité mais aucun trou réel dans la turbu...

    Intéressant cette carte Christophe... Sur quel site?


  4. Énervé par des pbs de boulot, j'ai mal aiguillé mon message... Donc je recommence!

    J'ai reçu une roue 7 filtres Quantum et sur le CD l'unique Quantum controler proposé ne gère que 4 filtres... donc c'est peu pratique

    Et de plus Plx capture s’emmêle les pinceaux et le filtre 1 n'est pas toujours le même physiquement... Sans doute à cause de ce pb de mauvais nombre d'emplacements...

    Si vous avez une idée, savoir si et où on peut télécharger le bon Q controler et le bon driver? (même chose; un unique driver proposé sur le cd...)


  5. Bonjour, j'ai reçu une roue à 7 filtres 1.25" Quantum et sur le CD d'installation j'ai un Quantum Controler qui ne veut prendre en compte que 4 filtres... (même si j'en installe 5. il n'y a pas de détection présence filtre ou non)
    Je ne trouve pas de lien pour télécharger le bon soft...

    Après mise à jour de Plx Capture, j'arrive à manipuler la roue via ce logiciel mais même chose. Seuls 4 filtres sont pris en compte et là c'est pire qu'avec Quantum Controler car le filtre décrété "0" n'est pas toujours le même selon ma manière d'appeler les filtres!

    Si vous avez une idée pour m'aider!


  6. Je suis sceptique sur les caméras couleur... Leur manque de sensibilité pousse à monter le gain vers le maxi et/ou à augmenter le temps de pose vers les 300 à 400ms. Ou bien alors tu ne grandis pas trop ton image pour qu'elle reste lumineuse ( utilisation à F10 ou autour ) et tu perds des détails par sous échantillonnage...
    Donc pour des images très détaillées il faut à mon sens bénéficier d'un ciel très calme donc très rare par ici...
    Je suis passé de l'inova couleur à l'inova n&b et j'ai vu tout de suite le parti que l'on pouvait tirer d'une camera n&b... Reste effectivement à apprivoiser la roue à filtres et winjupos!

  7. Je fais des acquisition à 63im/s en 400*400 12bit fast avec un samsung r730 que j'ai du payer dans les 550E... Je crois qu'il y a 2 cœurs le bougre mais c'est loin d'être une bombe. (Port usb2)

    En 8 bit, la vitesse dépasse les 70 im/s et en fenêtre 320*240 la vitesse peut dépasser les 110 im/s...

    Bien sûr, cela dépend aussi du temps de pose! Difficile d'imager à haute vitesse si le temps de pose est sup à 10ms...
    Pour Jupi, j'essaie de ne pas être au dessus de 7 à 8ms sans filtre et 10 à 12 avec un filtre rouge...


  8. Pffffffffff, faut lire tout! Je n'ai fait aucun calcul mais donné un lien vers un pdf de Philippe Morel président de la SAF. Ensuite, voyant que personne n'avait lu le texte, j'ai cité un extrait dudit document...

    Pour l'instant, "Dans les 130/140nm PTV dans le vert." ne me dit rien... Va falloir que je fasse quelques recherches.

    J'espère seulement que la partie optique d'un Célestron est plus soignée que la partie mécanique...
    Quand on voit quelles modifs faire pour seulement aligner les miroirs... (cf B Bayle) http://www.bbayle.com/page_modif_c8/index.htm

    Qu'arrive-t-il au journaliste d'Astrapi?


  9. Si, c'est justement le "déphasage sur l'onde"...

    Plus tu es exigeant sur cette valeur, plus ta map doit être précise...
    En fait, à miroir de merd. une map de merd. convient bien...
    Inutile d'avoir un miroir à lambda/20 si tu autorises des défocalisations importantes en prenant un déphase sur l'onde de l'ordre de lambda...

    Reste à savoir le lambda/n d'un SC du commerce?


  10. Person y répond à mes questions!

    Ca sort d'où cette valeur de 400µm?

    Extrait de l'article cité ci dessus...
    "Un bon télescope très ouvert sera très difficile à mettre au point pour obtenir une image nette. Il faudra donc se méfier d’une optique très ouverte et “facile” à mettre au point : la qualité optique dans ce cas ne
    peut être au rendez-vous. La tolérance de mise-au point varie avec le carré du rapport F/D ; donc plus le rapport F/D est petit plus cette tolérance est faible. Elle dépend aussi de la longueur d’onde de la lumière (λ . Elle ne dépend donc pas du diamètre du miroir à F/D équivalent. Plus le déphasage sur l’onde (Δλ communément appelé précision lambda sera important et plus la tolérance de mise au point sera grande.
    TMAP = 8 x λ x Δλ x (F/D)2
    Ce qui donne pour un télescope ouvert à F/D = 4,5 avec Δλ = 1/2 (λ/2) sur l’onde et λ = 0,55 μm (optique mesurée en lumière jaune) : TMAP = 23 μm.
    Avec cette même optique mais à la précision de Δλ = 1/14 (λ/14) sur l’onde, obtenir une image bien mise au point sera bien plus difficile car, dans ces conditions TMAP = 5 μm."

    La tmap dépend du facteur "déphasage sur l'onde" cité plus haut par Thierry. Et tant qu'une valeur n'est pas prise en compte et communément admise, donner une valeur numérique de tmap n'a pas de sens.