Pascal C03

Member
  • Content count

    8031
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    2
  • Last Connexion

    Soon available - 47916

Posts posted by Pascal C03


  1. Pour ndesprez si tu relis ce topic, mon mail est pascaltiretcossonarobasewanadoopointfr en remplaçant avantageusement par les signes qui vont bien.
    Rencontrer un collègue sur Ygrande me sied tout à fait. Donc à plus!

    Sinon;
    Je n'ai rien décidé pour cet engin... Voir si tout marche en l'état - la gestion des moteurs AD & dec et le revendre pour une bouchée de pain. Un gros tube comme ça est long et encombrant. J'ai trouvé un C5 à bas prix pour mettre en // sur le C11 ou pour emporter un peu partout pour observations nature et astro. C'est tellement plus aisé que ce gros machin.

    Reconstruire tout pour un stroke... Trop de dépense pour le diamètre qu'il fait! Si je dois reconstruire qq chose, autant repartir d'un primaire de 200 F4 pour faire un astrographe performant...


  2. Avant tout, essaie d'établir ton budget : miroir + secondaire ++++ plein de choses comme un porte oculaire de qualité, 2 à 3 oculaires, raccords, camera si tu souhaites t'investir rapidement dans la photo...
    Tu vas voir que l'ensemble est couteux. Même la visserie, peinture, vernis, tu sors très vite d'un magasin de bricolage avec pas grand chose pour une facture de 70 E.
    Ensuite vérifie que tu as autour de toi les outils, les matériaux et les compétences pour faire la réalisation jusqu'au bout de l'ensemble...

    Enfin, si tu souhaites avant tout une utilisation rapide de ton instrument pour faire de la photo astro, si tu ne le connais pas déjà va faire un tour sur le site de Jacques André Régnier qui fait des choses fabuleuses avec son C5. Et un C5, on en trouve pour le prix de 40 kg de cerises en occasion (60 avec une petite monture)...
    Cela te permettrait très vite de mettre dans une camera tout l'argent que tu vas investir dans la construction et d'avoir un instrument quasi transportable sur un vélo...

    le site sur le C5 : http://www.regnier-schmit.net/astronomie/jupiter.html

    Si tu recherches le plaisir de travailler le bois, le métal, assembler et régler tout, ça... Lances toi et fais toi aider


  3. J Marc, n'es tu point l'auteur de ce fil mémorable sur les composites??? Si c'est le cas, je viendrais pi etre te voir - selon la distance - car je vais très certainement monter un TP de réalisation des petites eprouvettes en composite et j'aurais peut être besoin de plus d'éléments pour ça. (comme j'envisage 90% de pratique; il faut déjà que je sache faire!)

  4. la rigidité en flexion est fonction du moment quadratique de la section, pas de son épaisseur. Le choix du matériau intervient dans le calcul de déformée.
    Il faut choisir du profilé creux avec la section "la plus grande et l'épaisseur la plus faible". Certains catalogues de profilés donnent les moments quadratiques ce qui permet de comparer et choisir...
    Maintenant si on me transmet la géométrie,cad le lieu des points de contact et d'action et les charges maxi appliquées, je veux bien calculer la flexion globale approchée. J'ai un petit soft qui permet bien de dégrossir des structures.

  5. Bon, j'ai cherché et je n'ai trouvé qu'un post de 06 qui ne réponds pas à mon pb...
    Pour de la photo en planétaire, j'ai besoin de doubler la focale et même un peu plus par tirage.
    Avec un PO en 2", ca m'ennuie de réduire tout de suite avec une bague et une barlow 1,25... Je préfère pour garder le plus de rigidité possible ne réduire qu'au niveau de la cam.
    Si j'ai bien compris, les 2" televue powermate ne permettent pas d'avoir un tirage complémentaire. Donc, exit.

    D'où ma recherche d'une bonne barlow en 2" 2X... budget 250 maxi...merci pour voszavis!


  6. si je veux échantillonner correctement le "bleu à 675 nano" avec un c11 à la limite de diffraction, il faut effectivement un F/D = 26 avec la matrice de Bayer. (je suppose qu'il faut "2 pixels bleus" pris en compte dans le calcul)
    C'est une base de départ pour des essais...
    (Sinon pour un capteur N&B un rapport F/D = 18 devrait suffire... )

  7. Je réponds avec retard mais je n'arrivais pas à ouvrir le lien. message d'erreur.

    Ta carte est super mais j'ai qq doutes pour les zones rurales. Je suis dans un village qui coupe l'éclairage public à 22h ainsi que tous les villages alentour. Ce qui à mon avis devrait faire passer ma zone de jaune au vert...

    Je pense que bcp de petits villages français agissent de même!?

    Mais c'est toujours bon à prendre!!


  8. C'est une iNova PLB-C2 ( oui je sais; c'est un modèle couleur)
    Par contre j'ai interverti les données : la taille des pixels est de 4,65µm...
    J'ai lu sur un des nombreux sites où j'ai cherché des indications qu'il n'était pas utile d’échantillonner plus finement. 2 pixels pour un arc égal à la limite théorique de l'instrument. (qui ne fonctionnera quasi jamais à ces valeurs)

    Si je suis cette règle et avec la bonne taille de pixel, j'arrive à des focales encore plus courtes que celles calculées tout à l'heure.

    Je veux bien échantillonner plus fin mais j'aurais une image moins lumineuse...(Question annexe, y a t il une règle d'échantillonnage différente pour les matrices de Bayer?)


  9. Problématique pour imagerie avec une tite CCD Inova...

    Si je considère la résolution (bien) théorique d'un C11 et la taille de 5,6µm des pixels de la cam, j'arrive pour Jupiter à un dia d'image "optimum" de 1,02mm pour 181 pixels...(0,22" d'arc pour 5,6µm - environ résolution/2 par pixel) Cela me donne 5220 mm de focale.
    Comment arriver à cette focale? Les barlow semblent toutes être X2 ou plus.

    Pour Mars, si mes calculs sont juste il faut 4495 mm de focale pour avoir une image sur 113 pixels et 0,64mm de dia( 25" au plus favorable)

    Voilà voilà... Les solutions "optimum" pour un grandissement d'image? 5je crois que J Dragesco utilisait du temps de l'argentique un micronikkor en position inversée à la place d'un oculaire en photo lunaire et planétaire...)

    J'ai pu aussi me planter dans mon calcul!


  10. J'ai un vieux Newton avec un miroir homemade fin des seventies lambda /12 dans un tube bois de 115 cm de long + monture Pierre Bourge équat ou en montage azimutal (au choix)... poids du tube 8,4kg... (aluminure plus trop en état)

    A coté, j'ai un C11 tout "neuf" sur Losmandy G11.

    Du coup, je vois plus trop l'usage possible de ce télescope?

    Je rachète un tube Gerd Neuman + un secondaire plus grand pour un montage plus compact et allégé et je m'en sers en // sur le C11? champ d'étoiles ou éclipses. Mais quand je vois le 200 - 800 Altair, je doute de l'intérêt de la chose...

    Je le garde en azimutal à cause de son poids et volume moindres que le C11??

    Je le vends pour une poignée de cacahuètes?

    Des avis là dessus?


  11. Lu sur le site de Pierro Astro

    ATTENTION : l'USB-Guider ST4 ne fonctionne pas avec les montures G11 sans Gemini. Une USB-Guider spécifiquement compatible avec les montures G11 "Stepper" est disponible exclusivement auprès du magazin Optique et Vision à Juan les pins...

    Donc je suis surpris que tu utilises un modèle de chez lui avec une G11...


  12. J'ai commandé hier une inova mais couleur! Pas envie pour l'instant de faire de la trichromie... Je verrai plus tard.

    Sinon l'avantage de 12 voire 14 ou 16 bit c'est de pouvoir retraiter les images sans pertes d'info. Enfin, c'est ma pratique photo qui me fait dire ça... Il suffit d'appliquer quelques opérations sur PS pour voir à quelle vitesse l'histogramme d'un fichier 8 bit se dégrade. Visuellement, on voit rien à l'ouverture mais la commande niveau + courbe suffit déjà à créer des trous importants dans l'histogramme... Beaucoup moins en 14 bit par exemple


  13. Boxdorfer a l'air très bien... Mais Mr Boxdorfer a cessé d'en produire et il faut attendre le temps que la fabrication soit reprise par Axis instrument... C'est à dire dans un moment.

    J'ai un doute à savoir si les moteurs de ma vieille G11 sont bien des pas à pas...
    En tout cas, les codeurs ne sont pas sur les moteurs mais sur les axes et entrainés par des pignons.