Vincent_L

Member
  • Content count

    37
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Community Reputation

17 Neutral

1 Follower

About Vincent_L

  • Rank
    Inactive member
  1. Wolf-Rayet

    bonjour, Gérard, Mizar: pour le calcul des vitesses de vent stellaires, il s'agit d'utiliser la formule: v=(FWHM/lambda)*c , dérivé de l'équation Doppler,(voir par exemple l'excellent bouquin de Walker:Spectral atlas for amateur astronomers"); je n'ai pas de lien particulier, à part cette référence ... la mesure de la FWHM peut être faite par ISIS ou VisualSpec je pense. Pour ma part, j'utilise un petit script en python qui vient fitter une gaussienne sur un pic (j'utilise le module lmfit pour ça) (cf dessous) et renvoie la position du centre de la raie et sa largeur à mi-hauteur (en fait j'utilise un modele gaussien + linéaire pour tenir compte du continuum si besoin). par contre, il faut faire cette mesure sur une raie bien isolée, pas mélangée avec d'autres éléments, et c'est là où c'est plus compliqué ... . et aussi corriger de l'élargissement instrumental (pas fait, d'où le "à la louche" ). Mais bon, c'est pas fait pour une publi scientifique et on retrouve les bons ordres de grandeur ! pour tracer les courbes, tout est fait avec le module matplotlib en python (https://matplotlib.org/), vincent def fit_H(name, center, num_fig): idx=find_nearest(data,center) x=data[idx[0]:idx[1],0] y=data[idx[0]:idx[1],1] def gaussian(x, amp, cen, wid): return (amp / (sqrt(2*pi) * wid)) * exp(-(x-cen)**2 / (2*wid**2)) def line(x, slope, intercept): return slope*x + intercept mod = Model(gaussian) + Model(line) pars = mod.make_params(amp=2, cen=center, wid=2, slope=0, intercept=1) result = mod.fit(y, pars, x=x) plt.figure(num_fig) plt.title(name) plt.plot(x, y, 'bo', markersize=4) plt.plot(x, result.best_fit, 'r-', linewidth=3) # print(result.fit_report()) A=result.fit_report() A=A.split() print('position de ',name, '= ', round(float(A[52]),1), 'A ','(',center,' A)\t', 'FWHM= ', abs(round(float(A[60])*2.3548,0)))
  2. Wolf-Rayet

    bonjour, j'y vais aussi de mes spectres d'étoiles de Wolf-Rayet ... . Ces étoiles massives, extrêmement chaudes, expulsent leur couches externes à des vitesses de plusieurs milliers de km/s avant d’exploser en supernova. Les spectres de ces étoiles sont dominés par l’hélium, le carbone ou l’oxygène. Dans les spectres ci-dessous, le continuum ne permet pas de déterminer la température de la zone émettant les photons, le maximum n’étant pas dans le visible. Pour WR133, la partie bleue du continuum est probablement liée à la présence d’une étoile de type O dans ce système binaire. Un calcul « à la louche » des vitesses des vents stellaires sur WR133 à partir de la largeur des raies de l’hélium ionisé (fit des pics avec une gaussienne), donne des vitesses de l’ordre de 1300-1900 km/s (20% de la vitesse des vents éjectés par une supernova !)… Spectres obtenus avec un Alpy600 sur un télescope Newton 250. Traitement des spectres avec ISIS, calculs et tracé en Python. vincent
  3. bonjour, je suis en train aussi de me faire un script en Python à partir d'astropy et de la base ARAS des Be pour planifier des observations ... . Ce pourra être effectivement sympa d'échanger à l'OHP sur la prog en Python pour la spectro ! vincent
  4. Nébuleuse de l'eskimo

    bonjour, le fit avec cette courbe me parait assez hasardeux: on est sur une partie de la courbe où il y a peu de variation, le max étant très loin dans l'uv (voire au delà ?), l'erreur doit être énorme. En plus, pas sûr que votre capteur soit bien sensible aussi sur cette partie du spectre ? vincent
  5. SN2019ein dans NGC5353

    bonjour lionello, on le fait effectivement dans le cas de quasars, galaxies actives ... mais ici c'est pas évident: les autres bandes sont larges et mélangées: Fe, Si, Mg pour fausser le resultat ...
  6. je ne comprends pas bien non plus le terme mémoire. ce que je peux dire, c'est qu'on observe un astre à un instant t, il n'y a pas d'effet "mémoire", pas d'"histoire" de l'objet ... juste une information à un instant t que l'on peut disséquer... la lumière n'est pas de la mémoire, elle est de l'information ... . quoiqu'aux environs d'un trou noir
  7. SN2019ein dans NGC5353

    Après avoir réalisé à nouveau un spectre de la supernova dans NGC5353 le 26/05, ci-dessous une petite comparaison de son évolution entre le 14 et le 26/05 (spectres corrigés du continuum). Les raies du Fer commencent à prendre plus d’importance dans le spectre, et le blueshift de la raie du Si(II) a diminué (de 6120 A à 6160 A). Un calcul « à la louche » donne des vitesses d’éjectat passant de 12-13000 km/s à 10-11000 km/s (mais cette évaluation est rendue difficile par une incertitude sur le décalage de NGC5353 elle-même semble -t-il A+ vincent
  8. Décès de Michel Serres

    bonjour, c'est une triste nouvelle, je me souviens aussi très bien de la série 'Tours du monde, tours du ciel' . Entre sa voix, la musique, le texte et les images, c'était magnifique ... . et ses interventions étaient toujours juste, un grand sage ...
  9. bonjour, on en parle notamment ici, voici un spectre basse résolution de la supernova apparu dans NGC5353 début mai. Le spectre est typique d'une SN Ia: pas de raie de Balmer de H, des raies métalliques (Si, Fe) et un pic du Si très large shifté de 6347/71 aux environs de 6150 A, ici 6120 A. Ce décalage spectral permet de calculer une vitesse d'éjectat de l'ordre de 13000 km/s, vitesse élevée pour ce type d'objet .... . en terme de magnitude, elle était aux alentours de m=14 le 14/05, et on n'était probablement à quelques jours du maximum (qui doit être en ce moment ... ). A suivre donc si la météo le permet ... . Le spectre a été réalisé avec un Newton 250 f/4, équipé d'un Alpy600, 8*600 s. Traitement avec Isis 5.5.1a. vincent
  10. Spectro des raies H et K

    Bravo Jean-Pierre ! c'est vraiment une belle manip !
  11. Supernova dans NGC 5353

    bonjour, effectivement elle a été repérée début mai vers m=18, puis une alerte lancée pour des observations en spectro notamment le 03 mai à m=16.6. Aujourd'hui elle est reportée à 13.5. C'est une belle cible suivre à si la météo le permet ... . Ci-dessous, juste une pose unique obtenue sur la caméra de guidage la semaine dernière, mais météo pas suffisamment bonne pour en faire un spectre. Dans les prochains jours peut-être ? A+ vincent
  12. [SHO] NGC 7000

    Bonjour,Une image faite au début de l'été, même un peu avant, début juin. 14*20 min en Ha, 8*20 min en SII et OIII, avec une FSQ106 et QSI583. Le tout est piloté en mode automatique par Prism 9, prétraitements Prism 9 et traitement avec Pixinsight (méthode SHO AIP/Laurent B.). L'image est prise en banlieue lyonnaise ... . Voilà la version réduite: Et puis la full par là :fullA bientôt, Vincent
  13. [SHO] NGG6888

    Bonjour à tous,Période difficile pour poster des images en ce moment: la météo n'est pas de notre côté, et les images qui son postées en ce moment sont somptueuses, difficile de passer derrière ... M'enfin, je vous soumets quand même une image en SHO du Croissant, 19*20 min en Ha, 8*20 min en SII et OIII, FSQ106 + QSI583. Les nuits n'étaient pas forcément idéales(lune notamment), mais je n'ai pas fait le difficile. Les photos sont prises en banlieue lyonnaise. Setup piloté en mode auto avec Prism 9,prétraitement Prism 9, traitement PixInsight (j'ai notamment suivi le mix SHO de Laurent B. (cf site AIP) sur ce même objet), et un lien vers la full : full A+ Vincent [Ce message a été modifié par Vincent_L (Édité le 02-08-2014).]
  14. IC 410 en SHO

    Bonjour,La roue à filtre ayant été fraîchement complétée par des filtres SII et OIII, j'ai pu enfin m'attaquer à la couleur. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que ça n'est pas simple ! Heureusement, on a eu quelques nuits claires qui ont permis de faire les réglages et de démarrer les poses. Pour débuter dans la couleur, je me suis donc attaqué à une cible pas trop compliquée: IC 410, dans le Cocher, juste à côté de l'Etoile Flamboyante, qui a aussi été shootée au passage. J'ai donc pu faire au total 20*20 min en Halpha, 11*20 min en SII et 16*20 min en OIII avec la QSI583 montée sur une FSQ106ED. Le tout a été piloté par Prism, qui a aussi fait une partie des prétraitements. Enfin, les prétraitements (registration) et traitements ont été finalisés avec Pixinsight, et notamment avec l'utilisation du script de Laurent Bourgon-AIP "SHO-AIP". Pour les couleurs, et bien je vous laisse juger (étant méchamment daltonien ). C'est ma première SHO et j'avoue que j'ai eu du mal à équilibrer l'affaire ... . et une version plus importante ici Bonne soirée ! Vincent
  15. SH2-154 ...

    bonjour à tous,dur dur celui-là,j'ai un peu galéré à tous les niveaux ... . A la prise de vue, le ciel était assez voilé, et la proximité de Lyon le rend très lumineux dans ce cas. Mais bon, c'est la première fois que je voyais quelques étoiles depuis un moment, alors j'ai quand même fait chauffé le matériel ... . J'ai cumulé 13 poses de 20 min avec la FSQ106 et CCQ QSI583 en Halpha, le tout piloté avec Prism en mode automatique. Les traitements sont fait avec Pixinsight. Ca ne sera pas ma meilleure prise. Ca manque encore de signal, et les étoiles ne sont pas très rondes ... . Vivement que ça se dégage un peu pour améliorer tout ça et la fullA bientot, Vincent