barnabé

Member
  • Content count

    39
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Community Reputation

1 Neutral

About barnabé

  • Rank
    Inactive member
  1. Cela n'est il pas normal si on prend en compte l'accélération de l'expansion ?
  2. Un trou noir né trop tôt ?

    C'est un peu pareil et complètement différent En effet ce monsieur utilise l'expansion pour arriver à un rebond alors que j'utilise un rebond pour me passer de le l'expansion. Cette expansion il pense qu'elle n'est pas certaine mais probable et moi je pense qu'elle défie le bon sens...!!
  3. Un trou noir né trop tôt ?

    Je crois que j'ai fait une fausse manip et j'ai renvoyé mon ancien texte, je n'ai pas l'habitude Oui je dis que l'univers est en expansion mais du fait da la gravitation les galaxies des amas locaux se rapprochent et c'est de ces galaxie dont je parle ci ci-dessus et c'est elles que vont pouvoir faire des big bang locaux dans un univers en expansion, big bang qui relanceront la mécanique de l'expansion
  4. Un trou noir né trop tôt ?

    Quand toutes les étoiles d'une galaxie auront épuisé leur énergie il ne restera plus que des corps inertes qui du fait de la gravitation finiront par se regrouper en un vaste corps noir, lequel va se regroupera avec tous mes autres corps noirs des autres galaxies de l'amas local Bien sûr tout ça va prendre des milliards d'années voire des milliards de milliards mais à la fin il y aura de nouveaux big bang Je dis que l'univers n'a pas commencé il y a 13.7 milliard d'années, c'est un cycle
  5. Un trou noir né trop tôt ?

    Quand toutes les étoiles d'une galaxie auront épuisé leur énergie il ne restera plus que des corps inertes qui du fait de la gravitation finiront par se regrouper en un vaste corps noir, lequel va se regroupera avec tous mes autres corps noirs des autres galaxies de l'amas local Bien sûr tout ça va prendre des milliards d'années voire des milliards de milliards mais à la fin il y aura de nouveaux big bang Je dis que l'univers n'a pas commencé il y a 13.7 milliard d'années, c'est un cycle
  6. Un trou noir né trop tôt ?

    L'inflation c'est juste la théorie de la parole d'honneur et ça n'a pas de sens physique surtout si comme le prévoit la RG on ne peut pas aller plus vite que la lumière. Le rebond d'un trou noir je ne l'ai pas inventé cest l'œuvre des tenants de la théorie des cordes et c'est d'ailleurs les mêmes qui génèrent un big bang à partir d'un trou noir Je parle de fluide pour le résultat de ce big bang le mot n'est pas le bon.. disons matiere initiale
  7. Un trou noir né trop tôt ?

    Il faut laisser du temps au temps.. Dans chaque galaxie petit à petit les étoiles se transforment en trou noir qui par la gravitation se regroupent en un seul trou noir,puis toutes les galaxies de l'amas local fusionnent en un seul trou noir ,c'est vrai l'idée et peut-être un peu farfelue mais l'est elle plus ou moins que l'inflation ...? Qui elle ne laisse pas de temps au temps pour remplir un espace farfelu
  8. Un trou noir né trop tôt ?

    J'explique mon idée complètement idiote... Aujourd'hui on constate que dans les amas locaux de galaxies c'est la gravitation qui est prépondérante donc ces galaxies se rapprochent D'ici plusieurs milliards d'années chaque amas local se sera transformé en un seul et unique troi noir. L'un de ces trous noir ayant atteint une taille critique, par un phénomène de rebondissements se désagrégera brutalement pour redevenir le fluide initial c'est un big bang local, en même temps une informations genre de celle qui renseigne les particules intriquées (quasi instantanée) informe les autres amasqui se désagrègent à leur tour Là où se trouvait un amas local se crée un super amas Il y a donc de la matière dans tout l'univers, l'inflation n'est plus utile donc des galaxies et des trous noirs peuvent exister dès l'origine sans limite de taille.
  9. Un trou noir né trop tôt ?

    Ou alors ... une idée complètement idiote (je suis un spécialiste) un univers qui n'était en un seul point mais déjà très vaste, un big bang simultané à plein d'endroits et donc pas d'inflation par la suite
  10. Je te rassure KIRK ...bien entendu ma dernière intervention c’était de l’humour….. ! Il faut reconnaître que le sujet ne manque pas de bonnes raisons pour solliciter le boyau de la rigolade... ! Je pense que tu sais comme moi que Newton n’a jamais démontré la formule qui nous intéresse F =M x m x G/r2 mais il l’a utilisée parce qu’elle collait bien dans ces démonstrations…. ! DÉSOPILANT non de savoir que la formule qui sert de base à la RG n’a pas été démontrée. Comme je le signale dans mon intervention précédente m doit être pris égal à 1 pour que les démonstrations fonctionnent …. Par exemple, comme tu le sais, l’équilibre des planètes sur leurs trajectoires est dû au fait que la force de gravitation donné par la dite formule de Newton est égale à la force centrifuge ….. ! la Terre est en équilibre autour du Soleil grâce à sa masse m=1kg si elle a plus c’est pas l’équilibre… ! Plutôt HILARANT … ! Alors qu’avec ma formule modifiée je te laisse vérifier que la Terre à le droit à sa masse habituelle m =5.975 10 24 kg …. ! Mais ça ce n’est pas DRÔLE…. ! c’est juste un constat. En conclusion Newton s’est planté…. Einstein l’a suivi ….et MOI Barnabé j’ai raison…… ! On se CALME c’est de l’humour…. !
  11. Mon bon sens (encore lui) m’a soufflé que la formule de Newton F =M x m x G/r2 ne me semble pas pertinente en effet F force d’attraction entre deux masses M et m est proportionnelle à la somme de ces masses et non au produit (la preuve en pratique on utilise la formule en considérant m négligeable et égal à 1) Ma formule de Newton modifiée : F = (M+m) x G/r2 Appliqué à l’expérience Microscope avec les éléments ci dessous : Masse de la terre M =5.9751024 kg Rayon de la terre au sol r = 6.375 10 6 m Rayon à une altitude de 700 km …. r = 7.075 10 6 m lieu de l’expérience La masse du cylindre en platine m1= 1.360 kg La masse du cylindre en titane m2= 0.301 kg Force F1 appliquée au cylindre de platine F1 = (5.975 10 24+1.360)6.6742 10-11 / (7.075 10 6)2 = 7.9668059284046498270673893447364 m/s2 Force F2 appliquée au cylindre de titane F2 = (5.97510 24+0.301)6.6742 10-11 / (7.075 10 6)2 = 7.9668059284046498270673879327117 m/s2 Je constate un écart à partir de la 24ième décimale Si je calcule la distance parcourue par ces deux masses qui tombent pendant 1 an . e= 1/2 g t 2 e1=3 961 571 111 642 809,3745707908978426 m e2= 3 961 571 111 642 809,3745707901956997 m Je constate un écart à partir de la 9ième décimale Conclusion:ces deux masses ont chuté pendant un an parcourant environ 4 million de milliard de mètres (4 10 10 m ) et au bout de ce temps je calcule un écart de 0,000 000 000 702 m (7 10-10 m) J’ai donc un problème puisque les accéléromètres de l’ONERA affichent une précision de 2 10-14 Mais ce n’est que mon bon sens…. !
  12. Oui mais si des expériences comme Microscope continuent d'exister c'est parce qu'il existe encore des gens au 21ième siècle qui, même s'ils n'osent pas le dire, n'ont pas encore admis que la RG puisse remplacer le bon sens..... lequel bon sens sait très bien, quoi qu'en dise Galilée en haut de sa tour de Pise...Newton ou Einstein, que deux corps de masse différente ne peuvent pas tomber à la même vitesse....!
  13. Merci PascalD pour ta question qui va me permettre de m’expliquer sur le comportement bizarre de mon fluide…. Par rapport à ce qui est admis aujourd’hui j’ai donc inventé un fluide (éther ou matière noire) mais comme tout fluide qui se respecte , le mien se divise en quelque chose de plus petit ; pour ne pas utiliser un terme déjà employé je dis que l’éther est divisé en « trucs »…….. Si j’apporte de l’énergie en un point, cette énergie va irradier les trucs tout autour du point , d’une façon importante à proximité du point et de moins en moins au fur et à mesure qu’on s’éloigne du point…. Les trucs irradiés vont migrer au centre en se transformant en partie solide et la zone d’éther qui a perdu des trucs reste lié à cette matière centrale, mais comme elle a perdu beaucoup de trucs vers le centre et beaucoup moins au fur et à mesure qu’on s’éloigne il y a une dépression de plus en plus importante au fur et à mesure qu’on s’approche de la partie solide…..ET mine de rien c’est ma façon à moi de créer une particule….!Une fois que des particules sont créées si j’en agglomère un grand nombre je peux obtenir tout ce qui existe dans l’univers avec un fluide en dépression autour.
  14. Dans ma première intervention du présent fil, je vous ai raconté la fin de ma démarche parce que ça faisait une belle histoire…. ! En réalité ma démarche initiale a été de trouver une explication physique à la gravitation, j’ai fait l’hypothèse que toutes les masses solides de l’univers sont entourées d’un fluide : l’éther ou la matière noire (au choix), ce fluide est d’autant plus en dépression qu’on s’approche de la masse et que la masse est importante …… c’est la différence de pression entre deux points r et r+1 qui est à l’origine de la gravitation…... j’ai donc trituré ces termes jusqu’à obtenir une expression de F qui donne les mêmes résultats que la formule de Newton dans le système solaire. et ça marche… ! F= M x [4/3π {(r+1) 0,00000195 -r 0,00000195}]² Mais faire des calculs avec une expression de cette forme nécessité de travailler sur des termes avec 30 décimales pour trouver des écarts à partir de la 15ième décimale, alors que la formule de Newton est bien plus simple d’utilisation….aussi j’ai jeté mon bébé avec l’eau du bain et j’ai conservé Newton… ! Auquel j’ai ajouté la masse de la matière noire ou l’éther pour les galaxies spirales (la formule du début).En conclusion j'espérais déclencher un torrent de réactions voire d'insultes avec mon intervention hors normes...Hélas !
  15. Finalement j’ai une idée pour expliquer, grâce à l’éther , la structure en grumeaux de l’univers On constate des informations instantanées et inexpliquées entre deux particules intriquées, je suppose que ces informations peuvent circuler dans l’éther sans contradiction avec la RG ( puisque l’éther n’existe pas…!) J’envisage un cycle de l’univers : Dans les amas locaux la gravitation est prépondérante et donc les galaxies se rapprochent, au-delà c’est l’expansion qui est prépondérante et les structures s’éloignent les une des autres D’ici plusieurs milliards d’années toutes les étoiles se sont transformées en trou noir partout dans l’univers ; Un jour dans un amas local quelque part dans l’univers, deux trous noirs fusionnent créant une masse critique qui par un phénomène de « rebond » se désagrègent brutalement pour redevenir le fluide initial c’est un big bang local en même temps se crée une onde gravitationnelle que l’éther véhicule de façon instantanée dans tout l’univers ; tous les amas locaux, aidés de l’onde gravitationnelle rebondissent à leurs tours et tous les big bang locaux remplacent le big bang unique…. dans ces conditions là où se trouvait un amas local se crée un super amas grâce au fluide provenant du fluide initial de l’amas local et à l’ajout d’éther pris dans l’environnement, d’où la structure en grumeaux de plus Il n’est plus utile de faire appel à l’inflation pour expliquer la taille de l’univers et les problèmes de causalité puisque la création se fait par étapes successives et que l’information est instantanée.