Gydek

Member
  • Content count

    7
  • Joined

  • Last visited

  • Last Connexion

    Soon available - 49481

Community Reputation

0 Neutral

About Gydek

  • Rank
    Inactive member
  1. lunette carl zeiss 63 x 840

    Bonjour, Je présume que les watts sont sans importance (au delà du minimum bien entendu). Ainsi, si je prends un onduleur qui donne du 1.500 Watts, cela ne risque pas de faire sauter mon moteur...? Toutes mes excuses si ma question est idiote mais je préfère questionner idiot que d'avoir un pépin non prévu à l'usage. A mon sens le moteur prendra ce qu'il a besoin (9 W?) mais non le reste, et il n'y a aucun risque de prendre un convertisseur qui produit 1.500 Watts alors que je n'en ai besoin que de 9 (Watts). Merci de me le confirmer ou infirmer, désolé si ma question est un peu bêbête...
  2. lunette carl zeiss 63 x 840

    Je vais étudier cela, un immense merci!
  3. lunette carl zeiss 63 x 840

    Bonjour, J'ai la telemator et sa monture équatoriale motorisée. Peut-on me conseiller pour l'alimenter indépendamment du long fil électrique 220 V qui m'oblige à observer en milieu urbain ou semi-urbain. Je cherche une alimentation batterie pour ce moteur. Que peut-on me conseiller à ce sujet? Merci pour vos conseils attendus. [Ce message a été modifié par Gydek (Édité le 09-03-2017).]
  4. charge maximale au montage

    Remerciements confirmés pour ces précisions parfaitement utiles. - Je pense que la fractionnabilité d'un tube reste réservée aux connaisseurs très expérimentés et personnellement je préfère ne pas m'embarquer dans le processus (pour un Dobson c'est autre chose, mais je ne me dirige pas vers le Dobson). - J'ai vu qu'Astro-Physics sera présent aux rencontres du Ciel et de l'Espace en novembre, j'espère qu'ils auront un agent compétent pour discuter le coup.Il me reste une question pratique sur le sujet: Le fait d'utiliser une monture Astro-Physics ou Micron exclu-t-elle d'emblée certaines marques de tubes ou bien peut-on tout adapter dessus? Il paraît que tant Meade que Celestron (ou d'autres) sont conçus pour des agencements exclusivement maison, extensions maison et exclusivement maison, empêchant toute hybridation mécanique. Est-ce vrai qu'il serait impossible de monter du Meade ou du Celestron sur une monture qui ne soit pas de la marque, ou est-ce une légende? Et si cela est vrai, que me conseilleriez-vous comme marque de réflecteurs polyvalents au niveau monture et qui permette de larges extensions en cours de vie (astro-photo, filtres multiples, montages en parallèle etc...?)Merci pour tous éclairages éventuels. Oui, je vous remercie car vos explications m'aident énormément, c'est tout à fait normal.
  5. charge maximale au montage

    Chers amis,Un immense merci pour ces réponses extrêmement circonstanciées et pragmatiques précises qui vont droit au but. D'après ce que je lis, les nouvelles montures AP seraient fractionnables autant que les anciennes, ce qui est réjouissant. Réjouissant aussi le fait que le fractionnabilité ne comporte pas d'effet gadget entraînant une perte de qualité ou autre imprécision de fonctionnement et suivi. A vous lire, c'est du parfaitement fiable, c'est primordial. Il est donc possible d'acheter du gros matériel personnellement montable et démontable, nomade, de toute haute qualité, c'était l'essentiel de ma question au sujet des montures. Et le fait que la monture, qui se doit d'être la partie la plus lourde, de par sa fractionnabilité devient le composant au déplacement par pièce le moins lourd, modifie très positivement l'arithmétique Déplacement-Montage-Démontage-Déplacement. Merci beaucoup pour ces éclairages Reste la question du tube et j'entends bien que la grosse difficulté reste la fixation, en première opération, du matériel optique lourd sur la queue d'aronde de la monture. Effectivement, cela semble extrêmement délicat et il s'agirait bien là du point sensible de la maniabilité de matériel de gros calibre, dès lors que le cas de la monture me semble fondamentalement solutionné. JMBeraud cite une fractionnabilité du tube. Peut-on me donner des précisions sur le sujet, est-ce spécialement prévu sur certains modèles commerciaux ou cela ne s'appliquerait que sur des tubes optiques de fabrication personnelle? Y a-t-il des modèles de tubes spécialement prévus quant à la fractionnabilité de l'unité matérielle optique? Merci mille fois pour tout développement éventuel sur ce sujet-ci (fractionnabilité côté tube), les réponses que j'ai déjà à ce stade sont tout à fait ce dont j'ai besoin. Encore merci.[Ce message a été modifié par Gydek (Édité le 24-02-2014).]
  6. charge maximale au montage

    Bonjour et merci beaucoup pour ces indications. J'ai pu voir effectivement sur le lien la très beau matériel tel que manipulable en nomade. D'après mes réflexions, c'est bien la monture qui doit être la plus lourde, et je dois fixer mon choix sur des modèles en plusieurs parties, ce à quoi la monture AP1200 semble correspondre. Quant au tube, je crois donc que du 300 mm serait envisagable comme poids de tube nu < ou = à 20kgs, voire petit dépassement permettant du 350 mm...? J'ai consulté les données techniques d'une monture AP1200 et y ai trouvé ceci:Poids de la tête équatoriale: Total: 95 lb. (43.2 kg) R.A. axis/polar fork: 50 lb. (22.7 kg) Dec. axis: 31 lb. (14.1 kg) Counterweight shaft: 14 lb. (6.4 kg)Je sais déjà maintenant qu'Astro-Physics fait des montures démontables, ce qui n'est pas le cas chez tous les fabricants. 4 pièces à assembler facilement, c'est un fameux plus en matière de transportabilité. Par contre, sur le site internet Astro-Physics: ils mentionnent pour ce modèle: "no longer available", ce qui veut dire que le produit n'est plus disponible... Et autre question sur le même sujet: je suppose que le poids de la partie otpique doit peser en moyenne la moitié du poids de la monture, question qualité de suivi? Quelles sont les normes praticables pour de l'observation sérieuse? Et AP est-elle ce qu'il y a de mieux question séparabilité d'élements et montage de facilité décente pour un grand poids final? D'autres marques de montures pratiquent-elles ce type de division opportune? Merci pour votre aide.[Ce message a été modifié par Gydek (Édité le 20-02-2014).]
  7. Bonjour, J'ignore jusqu'à quel diamètre un télescope peut être monté relativement facilement par une personne seule et les indications marchandes n'indiquent en général pas la "fractionnabilité" des appareils. Pour une monture équatoriale allemande par exemple, il est difficile d'en connaître le poids en éléments montables. Ainsi si la monture pèse 30 kgs, c'est lourd à monter seul. Mais si la barre des contre-poids se monte à part, si les contre-poids se rajoutent, etc..., le poids à déplacer peut sensiblement diminuer. Ma question est donc de savoir de quelle taille de télescope on peut bénéficier si le maximum à porter ne dépasse pas par exemple 20 kgs. Ainsi par exemple le cas d'un tube seul qui pèse 19 kgs, sur lequel on rajoute le guide, les oculaires, etc... pour obtenir in fine 26 kgs; si les 26 kgs sont problématiques, les 19 kgs ne le sont pas. Ainsi ce télescope exemplatif convient dès lors que la charge maximale à déplacer est inférieure à 20 kgs, même si le total du tube est de 26. Bref je souhaite savoir s'il est facile de fractionner les éléments de sorte d'en faciliter le transport et en procédant de la sorte, jusqu'à quel diamètre d'ouverture on peut espérer bénéficier sans dépasser les 20 kgs de charge maximale par pièce séparée à déplacer (et à agencer par la suite). Mon dévolu va vers les montures équatoriales allemandes car les fourches sont en général fixées au tube, ce qui alourdit sensiblement la charge à déplacer. Merci pour toute aide utile. [Ce message a été modifié par Gydek (Édité le 24-02-2014).]