loulou13

Member
  • Content count

    396
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Everything posted by loulou13

  1. ah oui en couleur, elle est super !!
  2. Polo : Merci ! Superfulgur...oui, j'aurais dû préciser ;-) C5=celestron 5 - 127mm f/10...
  3. Bonjour à tous,(edit : ce sont des images du 8 juin, pas du 8 mai ;-) ).Ca faisait 15 ans que ce C5 a été acheté. Pour faire de l'astro "mobile". Sauf que j'ai finalement jamais eu l'énergie de charger le matos dans la voiture, etc. etc.Et puis voilà, l'occasion d'une nouvelle monture allemande, je l'ai essayé "pour de vrai".Eh bien, disons que vu la turbu terrible de mon site de bord de colline à côté d'une grande ville...les images qu'il me donne sont quasi aussi bonnes que le dobson 500, en tout cas sur Mars (sur Jupiter, c'est tout de même moins bon)...donc je crois qu'il va sortir plus souvent ;-)Car en fait, je trouve que c'est aussi très plaisant de faire des images avec des instruments de petit diamètre ! (le retour aux sources)Trêve de :C5 + barlow TV 2.5x powermate + (ah non...pas sorti l'ADC ) + ASI224MC 10ms - gain 320 Puis AS2! et...10000 (osons!) images + drizzle x3 puis RS6. La meilleure brute - en y regardant de plus près, la collimation est dans les choux (cf sur le satellite) : -> j'ai donc refait la collimation avec un outil qui me semble vraiment extra (metaguide)...et puis j'ai fait une petite Mars :C5 + barlow TV 5x powermate + (ah non...toujours pas sorti l'ADC ) + ASI224MC Puis AS2! et RS6. 10ms - gain 300 - 3500 images sur 7700. La meilleure brute : Voilà, comme quoi, on peut se faire carrément plaisir avec un brave petit C5 !!J'ai aussi l'impression que la turbu est tellement forte que le gain entre le 500 et le C5 n'est pas si criant...mais ça doit être aussi que le gros bouzin est plus dur à dompter (entre autres, la collimation est bonbon, mais ça devrait le faire avec metaguide) ;-)ici une petite jupiter de début mai au 500 f/3.3 + TV 5x + ADC + ASI224MC - 15ms - gain 205 - 2500 images : Bon ciels ! François [Ce message a été modifié par loulou13 (Édité le 09-06-2016).]
  4. Logiciel d'acquisition pour ASI 224 ?

    Salut,+1 pour Genikabien pratique pour la relecture des SERs gestion simple des séquences paramètres et conf bien conservés d'une fois sur l'autre je trouve Frédéric est toujours dispo (et ça m'est arrivé même le WE ;-) )Mais c'est aussi une histoire d'habitude...(ou alors c'est que je vieillis)bon ciel !
  5. Bonjour à tous,Une question qui me turlupine depuis (bien trop) longtemps.Prenons un instrument de 200/1000.si j'ai un imageur avec des pixels de 5µm, au foyer (donc à F/D=5). si j'ai un imageur avec des pixels de 10µm, et une barlow X2 (donc à F/D=10).En considérant (mais là est peut être la vraie différence) que le pixels ont des performances identiques (même bruit, même niveau saturation, même QE, etc.) - même si on sait que ce n'est généralement pas le cas. Je fais une pose d'une durée donnée, exemple 1 minute sur un objet brillant (=je ne sature rien, c'est ça que je veux dire, et j'ai un niveau suffisant au détecteur pour ne pas mesurer que du bruit élec ou photonique).Est-ce qu'on devrait bien avoir exactement les mêmes images, pixel à pixel, et en terme de niveau et de RSB ?Deuxième point de vue : Cette fois ce sont deux instruments différents, un 200 F/D=5 et un 200 F/D 10. On reste sur deux capteurs de résolution identique, qui font par exemple 1k x 1k, et des pixels de 5µm dans le premier cas, et de 10 dans le second. le premier couvre donc 5mmx5mm, et le second 10mmx10mm.En supposant que le champ pleine lumière des deux instruments soit identique, et fasse 15mm de diamètre, est-ce que le second "perdra" moins de lumière que le premier (car, grâce à son capteur de plus grande surface, il "récuperera" mieux l'ensemble du flux lumineux issu du télescope) ?En clair, est-ce que le champ couvert vs. pleine lumière est important ? (au delà des problématiques d'uniformité s'entend) ?et donc, est-ce que le seul truc qui soit vraiment important, c'est le diamètre (à échantillonnage donné en arcsec/pixel), le reste, ça l'est finalement pas (taille capteur vs. champ pleine lumière et rapport F/D inclus) ? On ne parle pas ici des autres effets géométriques des F/D faibles ou plus forts, de coma, de colim, etc.Ce ne sont peut être que des évidences, mais pas pour moi...si je peux être éclairé par vos lumières (justement).Merci les amisFrançois
  6. Bruno -> C'était exactement mon point, à savoir que la présence d'imageurs CMOS avec beaucoup de très petits pixels permet à des instruments à courte focale (donc potentiellement ouverts ou pas ;-) ) de faire du planétaire au foyer ou presque....et d'aller en passant titiller la généralisation du "c'est ouvert, donc c'est pour le ciel profond", ou "je vais poser moins car j'ai un instrument ouvert"...alors que c'est finalement le couple (diamètre/échantillonnage) qui est structurant - et toujours au premier ordre, on est d'accords, après il y a d'autres considérations, encombrement, optique & distorsion, etc.
  7. Première lumière ASI224 + 500 f/3.3

    Merci Elie pour tes encouragements !Oui, c'est le temps de vie nocturne qui manque généralement, sinon on y passerait sa vie...qui sait... à la retraite peut-être ?
  8. Salut à tous,Juste pour partager quelques instants & images, d'une toute première session...Beaucoup de turbu samedi soir, avec une lune bien ronde, à qqs kms de Marseille. Mais il faut bien une première fois pour sortir le dobson avec son stellarcat pour tester la camera.Toutes les acquisitions sont faites par l'excellent Génika.Petite collim rapide au laser, puis petit check visuel, mais impossible sur les étoiles, ça bouge trop.Un peu de visuel, M42 reste un spectacle sublime, même avec un ciel pourri et une grosse lune, là, on est content d'avoir un gros entonnoir. Quand on aime vraiment, on ne se lasse pas, non ?C'est pas tout ça, il faut passer aux choses sérieuses, faire des images.On attaque par Jupiter, eh bien, ça donne ça = une image qui serait plutôt sympa pour un 100mm ;-)2h21 locales - filtre L - 15ms - gain 64 - 1500 images sur 5000. traitement AS2! + R6, et un coup de GIMP sur la fin. Chaine image = Barlow meade x2 + Roue à filtre atik + ADC PA. donc, on le voyait bien, ça va pas le faire pour le planétaire, faudra retenter une autre fois.Comme il parait que ça marche bien sur les NP, ces petites caméras, on essaie cette fois l'oeil de chat.Visuellement, c'est un régal, les couleurs sont très subtiles, bleu/vert avec l'étoile centrale bien visible...Mais qui danse diablement.Cette fois, avec la barlow X2,car sans barlow, il m'a semblé qu'on perdait des détails...aucun filtre (donc Focale=3.2m).Temps de pose = 0.6s. Traitée comme une image planétaire = 500 images sous AS2! puis un peu de R6. A retenter, avec moins de turbu, et sans barlow, là, les pixels sont trop petits...Eloignons-nous, allons plus loin ;-)Cette fois des poses de 1s (à 100ms, c'était vraiment trop juste). Au foyer, donc F~1650mm, et donc environ 0.4'' par pixel (n'ayons peur de rien, de toutes façons, on sait pas faire moins...!).pas de filtres, 400 images de 1s, donc un peu plus de 6 minutes de pose totale...Aligné et composité sous MaximDL (SD clip). On aimerait plus de poses...et puis il y a de la coma il me semble, ou alors c'est le recalage...?---Bon, la prochaine fois : - il faudra faire un vrai traitement, pour virer offset et électroluminescence - faire plus de poses, as usual - mais on peut (se faire plaisir, en tout cas, à) faire du ciel profond avec cette caméra - même avec un suivi aléatoire, et qui plus est, en altaz - tester sur 178MC refroidie, avec son plus grand champ...Qu'en pensez-vous ? Je suis preneur de conseils de ceux qui font ça beaucoup mieux...Merci & AmicalementFrançois
  9. Merci Bruno pour tes éclaircissements !Ton retour confirme mes suppositions, et donc j'en déduis deux choses :a) ce n'est pas si structurant - toujours aux subtilités techniques des imageurs et des propriétés de leurs pixels vs. leur taille ou la techno du capteur, bien sûr - d'avoir un instrument dit "ouvert" ou "fermé" - c'est juste une histoire de diamètre, et d'aspects pratiques liés grandissement associé (exemple = ne pas avoir à ajouter une barlow dans un instrument à plus longue focale pour avoir un grandissement donné, ou à l'inverse capacité à avoir potentiellement un champ plus large avec un instrument ouvert, car il a un grandissement plus faible).b) l'important, c'est le champ observé en soi (=celui capté avec le capteur, pas celui qui correspond à l'ensemble du champ géométriquement accessible au foyer), et le diamètre qui est utilisé pour regarder ce champ - je fais là totalement abstraction des effets de diffraction et de pouvoir de résolution associés au diamètre, à l'obstruction, etc. c'est un autre débat - c'est juste le côté entonnoir à photons de nos instruments qui me titillait ;-)Je vais dormir moins nouille ce soir, grâce à toi. Bon ciel à tous.François
  10. Première lumière ASI224 + 500 f/3.3

    Baroche -> Merci pour ton passage !Exaxe -> ah désolé, c'es moi qui suis lent : c'est tout à la fin, dans PS ou autre, tu crées deux calques différents, pour traiter, au sens esthétique et/ou de la dynamique, les étoiles et le ou les objet(s) de façon séparée, puis tu recombines ensuite...cf ton post : http://www.astrosurf.com/ubb/Forum3/HTML/046229.html . J'ai bon cette fois ?have fun !
  11. Première lumière ASI224 + 500 f/3.3

    G -> Merci !Polo -> Merci ! on croise les doigts pour que la turbu s'éloigne vers l'hémisphère sud, et que la terre se rapproche (bon, ça, on est quasis assurés)Hélix -> Merci - pour le cadrage, oui c'est vraiment à l'arrache, pour tester, et entre deux images, ca bouge (à cause du suivi) donc j'ai fait au mieux, mais voui, ça mérite un bien meilleur cadrage !Exaxe -> Merci pour les infos, j'essaierai cette approche de séparer les étoiles et le fond : tu parles bien pour les NP ? parce que je ne sais pas si pour les objets diffus, AS2! voit qqchose ? Bien sûr, les poses manquent, là c'était juste pour tester - je crois que je resterai sur une méthode auto, faute de temps - ou de courage aussi, peut être ;-) Fred -> OK, je vais faire ça la prochaine fois, mais en gros : a) c'est pas rangé b) y'a des câbles partout. c) il faut que je peaufine le set-up pour être plus efficace : exemple, la batterie a lâché au milieu, il a fallu que je bricole un adaptateur pour avoir du jus...du classique, quoi. A la prochaine François
  12. Bonjour à tous,Comme Uranus est sur le devant de la scène en ce moment, il faut y apporter la maigre contribution des petits tuyaux débutants, au milieu des images exceptionnelles et des très gros diamètres.A votre avis, est-ce qu'on peut voir des choses sur Uranus avec un 200mm ? en imagerie ? visuellement ?-> au pire, on les crée avec des artefacts ;-) : 500 poses de ~700ms, caméra acA2040-25gm, Meade 8''LX200 f/10 + Barlow x2, aucun filtre, pas d'adc.Mon gros soucis, c'est de voir les satellites pour garantir une orientation, mais ils restent introuvables, même dans les images de stack...la prochaine fois, j'essayerai de faire une pose longue, genre plusieurs secondes...? Les voyez-vous de votre côté sur les poses 'rapides' ? unitaires ? stackées ? en pose longue ?Selon vous, quelle est la limite basse en diamètre pour voir des détails sur cette planète ?Merci !
  13. Bonjour à tous,Juste quelques images de la lune, vendredi soir, pour réviser les grands classiques...dur dur au milieu des images somptueuses des C14...Le mur droit : Copernic : Clavius : Caméra Basler GigE avec CMV4000. 400 images sur 2000 - ~60i/s en 1024x768 (crop). Filtre 23A. Mise en station vraiment pas bonne, ce qui crée une sorte de trainée sur les images. (ferais mieux la prochaine fois). AS2!+registax+gimp Site : Banlieue proche de Marseille, avec de beaux réverbères et plein de turbu.
  14. Lune du 18 juillet C14 + IDS3370 et ... bon seeing

    C'est vraiment incroyable les détails qui sont accessibles. Heureusement qu'à l'époque ils n'avaient pas des images comme celles-là, sinon, on en serait encore à chercher des noms à donner aux cratères Par curiosité...il y en a d'autres de ces "photos aériennes de la lune" pour continuer la mosaïque ? (je me suis permis un petit assemblage ) ou en full Loulou
  15. Bonjour à tous,Je suis nouveau sur le forum, alors, voilà, Bonjour à tous, et bravo pour la qualité des échanges et des images......après quasiment 20 ans sans faire d'astro, je resors ce 15/07 mon meade 8" LX200...et j'ai la chance de tomber sur une nuit sympa (je suis à Marseille, presque en ville, ça turbule fort).Je me dis que c'est important aussi de poster des images un peu pourries pour rassurer les astrams qui (re)débutent comme moi ;-) Parce que sinon, vu les images de fous que j'ai vu passer dans les 15 derniers jours, entre autres, sur la lune, ça donne envie soit de s'acheter un C14, un 625, voire plus ;-)---Collimation pas faite...pas trouvé la clé Allen qui allait. Pour la couleur sur Saturne, ce sont des wratten (rouge, vert, bleu) pour du visuel qui sont changés à la mano, donc l'ensemble n'est jamais pas dans la même position, etc. Tourné, décalé, LRVB-isé par winjupos. Cam Basler GigE avec CMOSIS4000. Tout cela est donc très approximatif ;-)Voici donc la lune : Saturne en L : et LRVB (je dis pas 'en couleur', je trouve pas ça très 'coloré' ;-) ) En passant, les soft gratos sont désormais magnifiques en astro... AS2!, R6, winjupos, etc., quel simplicité d'utilisation, en quelques heures on s'amuse déjà bien !bon, bien traiter...ça reste une longue expérience de patience, ça, ça n'a pas changé). Il reste à faire l'acquisition d'une roue à filtre, d'un ADC, d'une clé Allen et à se remettre dans le bain.Meilleures observations à tous.LouLou
  16. Lune et Saturne - 15 Juillet - Meade 8''

    Merci Wilexpel. Oui il va falloir collimater cet instrument, trouver une nuit suffisamment bonne, et une étoile bien au zenith - mais bon avec un peu de chance, ça n'a pas tant que ça bougé, les vis ont dû rouiller ;-)VL...rigolo, j'ai 1594 trames ds mon clip, et j'en ai gardé 400...donc on est dans le 1/4 aussi ! Mais c'est le hasard...je vais essayer avec beaucoup moins, juste pour voir ce que ça donne.Le truc est toujours le même en imagerie, il faut faire les meilleures brutes possibls...Du coup, est-ce que vous avez des canons du genre : avec la lune, si j'ai un CNR "moyen" (par exemple, hors bords de cratère et terminateur), par exemple, 10, alors c'est bon ? Est-ce que vous faites des offsets sur vos CMOS ? ou est-ce que de favoriser un petit décalage au cours du clip (=je fais pas de mise en station, je vise la polaire au flair ;-) ), par exemple dû à la MES suffit à moyenner l'offset (ou disons plus généralement la structure du bruit dans le capteur) lors du compositage ?dans l'idée, le compromis est-il sinon : la pose la plus courte, avec le gain max. ? un histogramme qui couvre, par exemple, au moins 50% de la dynamique ? Sur la lune, ou sur tel ou tel objet, y a t-il des effets de quantification importants ? 12bits valent-ils du coup la peine vs. 8 bits ? changez-vous vos conditions de prises de vues en fonction des conditions ? entre des conditions moyennes et bonnes, est-ce que, au premier ordre, augmenter le nombre d'images est la tendance à adopter ?J'ai plein de questions...vous qui êtes depuis longtemps sur le forum, y-a t-il un bon post qui donne les grandes lignes de "comment je fais pour bien placer mon image dans la dynamique de mon capteur" ?si y'a, je suis preneur de lecture ;-)Merci !bons cieux à tous !
  17. Lune et Saturne - 15 Juillet - Meade 8''

    Bonjour à tous !merci Jean-Philippe, merci Wilexpel, merci Phil, merci Michel, merci VL pour tous vos encouragements ! Pour Wilexpel : Après le TP2415, TMAX400 et autres, j'ai fini le planétaire à l'âge avec des caméras vidéo N&B...genre tu choisis image par image sur ton camescope, tu les récupères unitairement sur le PC via une carte, puis tu les alignes à la mano, deux par deux. C'était en 92/93... ...Genre pour 64 images, tu fais 32+16+8+4+2+1 opérations. Mais bon, ça marchait pas si mal...c'était déjà du compositage, finalement ;-) Côté CCD, je me suis arrêté au KAF400 dans une Hi-Sys22 et une Meade pictor 416XT (que j'ai toujours et que je vais bien ressayer un jour). J'ai bricolé à la webcam depuis, mais le télescope a été sorti uniquement pour montrer aux amis...Donc c'est sûr que ça change tous ces softs miraculeux. J'ai traité un peu moins fort (voir plus bas), pour avoir moins de bruit... Pour VL : Ce n'est pas une brute (malheureusement ;-) ) Tu as raison, j'avais un peu trop poussé les boutons de R6 ;-) J'ai refait avec AS2! une image à 400 images compositées, et les traitements plus 'doux', c'est déjà mieux mais loin d'être parfait. Que faudrait-il faire selon toi ? Beûrk, il y a aussi plein d'artefacts (en bas à gauche, et finalement un peu partout dans l'image), car mon capteur n'est pas bien propre ;-( Vous faites comment pour que ce soit nickel ? bombe à air ?Une question : est-ce que l'un d'entre vous aurait un lien à partager (plus explicite que celui du site) sur les 'linked wavelet' et le sens à donner à chaque niveau de R6 ? est-ce toujours plus ou moins une fréquence donnée pour chacune des 6 lignes ? Ca a l'air au premier abord un peu pifométrique ce 'linked wavelet', non ?Merci !Bon ciel à tous !
  18. Lune et Saturne - 15 Juillet - Meade 8''

    Merci à tous les deux pour l'accueil et les encouragements !Les images, il me semble que c'est aussi beaucoup le ciel qui les fait, dans l'absolu. Après, l'enjeu pour l'observateur, c'est beaucoup le plaisir qu'il y met...seul ou avec d'autres dans le même trip.Je mesure les évolutions technos de ces dernières années...les images des amateurs (pour le planétaire en tout cas) sont bien au-delà de ce qui se faisait de mieux dans les observatoires au début des années 90...Bon, je retourne lire des posts avec de bien belles images ;-)Have fun !