Jean-Baptiste_Paris

Member
  • Content count

    353
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Everything posted by Jean-Baptiste_Paris

  1. Bonsoir à tous, J'ai le plaisir de partager avec vous une image un peu spéciale pour moi : c'est un objet qui m'a toujours fasciné et c'est quasiment la réalisation d'un rêve d'enfant que de pouvoir en avoir fait une photo ! Lorsque j'étais jeune, j'avais le poster de la photo de cet objet prise par le HST dans ma chambre… je n'aurais jamais imaginé pouvoir un jour en faire ma propre photo ! Je dois même dire que c'était encore le cas il y a quelques mois seulement, mais avec la possibilité de louer du temps d'observation sur des télescopes de rêve au Chili, tout (ou presque) semble désormais possible. Cet objet, c'est la galaxie ESO350-40, plus connue sous le nom de la "roue de charrette", dans la constellation du Sculpteur. L'image de référence, c'est bien sûr celle du HST, qui est une pure merveille. Cet objet me fascine pour plusieurs raisons. D'une part, en raison de sa distance : 500 millions 1/2 milliard d'années -lumière ! Je trouve fascinant de penser que lorsque les photons captés par la CCD ont été émis, la Terre avait des journées de 20h et ressemblait à ça : Et qu'à cette époque, les poissons n'existent même pas encore… ni les plantes hors de l'eau d'ailleurs ! C'est l'époque de la "faune de Burgess" et de la première grande extinction du vivant... A cette distance de 500 millions d'années-lumière, son Redshift est de 0,03, soit une vitesse d'éloignement de 10.000 km par seconde ! Certes au niveau amateur, on peut observer des objets (bien) plus éloignés, mais en dehors des quasars, la liste se réduit très vite… disons que c'est un objet parmi les plus éloignés dont on peut encore capter des détails de "surface" au niveau amateur. Et encore, "amateur" c'est vite dit car dans le cas présent j'ai utilisé le télescope RC de 1m de diamètre et de 6,7m de focale de Chilescope… c'est accessible aux amateurs mais ça n'est plus vraiment du matériel "amateur" dans le sens classique du terme… mais il faut bien ça pour attraper des détails sur cette galaxie de 1' de diamètre apparent, mais en réalité 1,5 fois plus grand que notre voie lactée. Mais surtout, je trouve cet objet fascinant en raison de sa structure particulièrement atypique. C'est une des rares galaxies annulaires, formées par la collision quasiment frontale de galaxies. Il faut en effet des conditions de collision très particulières pour qu'une telle galaxie se forme. Pour ESO350-40, la théorie dominante est qu'elle est le résultat de la collision d'une galaxie spirale avec une autre galaxie plus petite (probablement l'une des deux petites juste à côté…), avec un angle d'approche de quasiment 90° et un impact dans les bras spiraux, le noyau de la galaxie initiale semblant avoir préservé son apparence globale. L'onde de choc qui a résulté de cette collision (dont la vitesse de propagation est estimée à 300.000 km/h) a généré des perturbations gravitationnelles qui ont conduit à la création de très nombreuses étoiles jeunes et massives (et donc bleues) en périphérie de la galaxie ; le noyau initial conservant majoritairement sa composition initiale d'étoiles plus agées (et donc globalement rouges-oranges). D'où ce contraste superbe entre le noyau initial et la couronne extérieure. Entre les deux, des ponts de matière, de gaz et d'étoile se sont formés ; ce qui laisse à penser pour certains chercheurs que la galaxie est en train de reprendre sa formation spirale. Il existe de nombreux exemples de simulations informatiques qui illustrent cette hypothèse, plus ou moins fidèlement (par exemple celle-ci). J'ai moi-même essayé de réaliser une petite simulation pour accompagner cette image, mais je n'ai pas réussi à obtenir un résultat visuellement proche… les paramètres doivent être réglés très finement, donc une petite marge de manœuvre ce qui explique sans doute la rareté de ces objets. D'autres pensent que cette galaxie ne résulte pas d'une collision mais que sa structure peut s'expliquer par des instabilités gravitationnelles et des perturbations asymétriques (si vous voulez plus de détails c'est par ici). Bref, un objet fascinant qui n'a pas encore révélé tous ses secrets ! Et puis, enfin, je ne sais pas pour vous, mais moi je la trouve juste magnifique cette galaxie ! Allez, bref, place aux images ! Le champ total (à la FLI 16803 à 6,7m de focale) (EDIT : V2) : La full en bonne qualité : Un petit crop sur la galaxie (EDIT : V2) : La full : Pour finir, j'ai piqué l'idée très sympa de Litobrit pour illustrer la taille de la galaxie ; donc voici un petit comparatif. Faut bien regarder jusqu'en bas à droite ! ASA RC1000 f/6 Monture AltAz FLI Proline 16803 Filtres Astrodon LRGB L : 14x600s bin1 RGB : 16 x 300s bin2 Pixinsight et PS J'espère que cette image vous plaira ! Je signale quand même que si l'image du HST reste évidemment la référence, cette galaxie a déjà été imagée par des amateurs avec de très bons résultats, notamment Damian Peach ou Capella. Bon ciel ! jb
  2. ESO350-40 : la galaxie de la "roue de charrette" (RC1m)

    En effet, joli résultat ! J'essaierai d'actualiser un peu le traitement en testant ! jb
  3. ESO350-40 : la galaxie de la "roue de charrette" (RC1m)

    Merci Laurent, j'ai hâte pour ma part de voir votre version !! jb
  4. ESO350-40 : la galaxie de la "roue de charrette" (RC1m)

    Merci Bernard ! Salut Christian, J'y avais bien pensé, mais malheureusement après en avoir discuté un peu avec Damian Peach j'ai compris que ça allait être compliqué... Damian l'a observé en visuel avec le 1m de Chilescope, mais pas avec la config de base photo ; mais plutôt en mode planétaire (avec barlow...). Avec la focale de base du 1m, ça risque d'être très compliqué à aller chercher sans être sur place, ou alors il faut miser sur la chance et espérer zéro turbulence pour en sortir quelque chose je pense... Ca se préterait mieux au lucky imaging, mais sans être sur place c'est difficile... jb
  5. NGC 1156 une naine magellanique

    Très belle ! Je ne la connaissais pas celle-là ! jb
  6. Ha ben puisque ce post est "up", j'en profite pour te féliciter encore Idir pour cette magnifique image ! Quand tu l'as postée je n'étais pas encore sur Astrosurf ! jb
  7. M81, M82, et un peu d'IFN...

    Salut à tous, Une cible que l'on ne présente plus : les galaxies M81 et M82, accompagnées de NGC3077 et de quelques galaxies naines (Arp-Loop et Holmberg IX notamment), situées à environ 12 millions d'années-lumière. Beaucoup plus près de nous, des "cirrus galactiques", l'IFN, se sont invités en avant-plan... La full : Un fait intéressant est que ces galaxies sont toutes situées à peu près à la même distance de nous... cela signifie que la manière dont nous percevons leur distances respectives sur une photographie correspond bien à la réalité : la galaxie M82 est bien aussi rapprochée de M81 que ce qu’on peut voir sur l’image, à peine 120 000 années-lumière de distance (à comparer avec les 2 millions d’années-lumière de distance de la galaxie la plus proche de la nôtre, à savoir M31, la galaxie d’Andromède). Comme on peut le voir, cette distance est vraiment réduite, puisqu’elle correspond à peine à 1,5 fois le diamètre de la galaxie M81 ! Toutes ces galaxies sont liées entre elles par des "ponts" de matière et de gaz visibles uniquement en onde radio. Pour une présentation plus détaillée, je vous invite à consulter la "fiche-astro" dédiée sur mon site : https://millenniumphoton.com/portfolios/m81-m82 Pour réaliser cette image, j'ai utilisé de précédentes données réalisées avec la TSA102 en 2017, et de nouvelles avec une apo 66/400 avec réducteur (420mm de focale) pour obtenir un champ plus grand (le capteur de la AtikOne6, utilisé dans les 2 cas, étant assez petit...). Cette image intègre les brutes réalisées à l'occasion de ces deux sessions, 2017 et 2019, avec au final une incrustation des détails obtenus avec la TSA pour les détails dans les galaxies M81 et M82. La contrepartie de cette méthode: ce sont les étoiles les plus "grosses" des deux versions qui restent au final, pour des raisons évidentes d'harmonisation. Et les étoiles obtenues avec l'apo 66/400 sont bien moins fines que celles de la TSA... 24h de pose au total (11h pour le champ resserré, 13h sur le champ large), ce qui permet de bien mettre en valeur l'IFN. Pour la session 2019, j'ai attendu que la Lune soit couchée pour réaliser les images, afin de ne pas dégrader le faible signal de l'IFN. La visualisation sous STF de Pix montre l'IFN de manière beaucoup plus accentuée, mais avec un bruit à la mesure... perso j'ai préféré rester "soft" sur l'IFN, qui reste encore bruité malgré le temps de pose. Setup: Astropro 66/400 - TSA102 AZEQ6 - CCD AtikOne6 L : 40 x 900s (bin1) - 66/400 L : 84 x 300s (bin1) - TSA102 RGB : 36 x 300s (bin2) - 66/400 RGB : 60 x 180s (bin2) - TSA102 Ha : 12 x 300s (bin2) - TSA102 64 darks, 101 bias, 16 flats. Total : 24h Pixinsight & PS Cette image est dédiée à la mémoire de notre ami Gérard Thérin. Bon ciel à tous, JB
  8. M81, M82, et un peu d'IFN...

    Merci à tous ! Je ne l'ai pas mentionné, mais effectivement une des difficultés au traitement est de faire ressortir l'IFN tout en conservant une dynamique correcte dans la galaxie : si on monte trop les curseurs au global, les galaxies sont cramées, et si on écrase trop la dynamique, on se retrouve avec l'IFN au même niveau de luminosité que les galaxies... dans les deux cas ce n'est pas satisfaisant. Il faut donc trouver un compromis qui permette de conserver une luminosité correcte dans les galaxies tout en les maintenant clairement au-dessus de l'IFN. Plus simple sur la version luminance que sur la version couleurs... perso je ne suis pas pleinement satisfait des couleurs sur cette image, mais c'est bien plus compliqué d'obtenir un résultat satisfaisant avec ces contraintes par rapport à une image sans IFN. jb
  9. M81, M82, et un peu d'IFN...

    Oui la version Luminance seule est sympa (bon là, c'est juste la version 66/400 sur laquelle la version TSA avec plus de détails sur les galaxies n'a pas été intégrée...). Moins de bruit, c'était avant que je n'ajuste les curseurs sur la version finale... et aussi moins de bruit chromatique, il faudrait passer énormément de temps pour avoir un peu de couleurs sur l'IFN sans trop de bruit... jb
  10. M81, M82, et un peu d'IFN...

    Merci à tous ! Non l'IFN n'est pas visible en Ha, car le rayonnement ne résulte pas de l'ionisation des atomes mais de la réflexion de la lumière des étoiles de notre galaxie sur cette matière. Donc ça apparaît uniquement sur la couche Luminance. jb
  11. M81, M82, et un peu d'IFN...

    Petit comparatif des versions obtenues avec une montée d'histogramme classique (log + niveaux) et avec MaskedStretch : Log : Maskedstretch : J'ai fait un mix des deux luminances pour la luminance finale. JB
  12. Luminance_MaskedStrech

  13. Luminance_log

  14. M81, M82, et un peu d'IFN...

    Enfin, "bidouille", c'est juste la montée d'histogramme...
  15. M81, M82, et un peu d'IFN...

    Merci à tous ! Petit correctif, pour la focale de l'Apo66/400 avec réducteur, c'est bien 320mm et non 420mm ! Merci Eddie, c'est "limite-limite" en effet niveau bruit, je joue un peu avec le feu là... Effectivement ce n'est pas pris depuis Paris, mais depuis une petite ville en Charente-Maritime ! Merci Franck ! Pour l'APOD je n'y crois plus, je pense que j'ai du leur proposer au moins 50 images, et même celles que je trouve vraiment "bien" ne sont pas retenues... en général, le jour suivant, il y a une illustration graphique ou un tableau de Van Gogh atrocement mutilé... Oui, je comprends que la démarche ne fasse pas l'unanimité sur ce point ! Je pourrais essayer de descendre légèrement l'IFN, ça resterait visible tout en diminuant le bruit ; à voir... Pour la forme des étoiles, c'est dû à 2 choses : le réducteur de focale de la 66/400 (qui ne donne pas des étoiles parfaites, surtout dans les coins) et la montée d'histogramme assez forte (pour l'IFN) avec un maskedstretch sous Pix, ce qui donne de l'embonpoint aux étoiles... Et pour mixer les deux images, malheureusement je dois conserver les étoiles de l'image faite avec la 66/400, donc les moins fines... L'idéal serait que je refasse la même image avec la TSA et la 16200, j'aurais un champ équivalent mais bien plus homogène ! Mais bon, peut-être pas pour tout de suite ! je vais me faire taper dessus, mais je l'ai publiée comme ça en connaissance de cause... je l'aimais moins une fois remise dans le bon sens ! J'ai honte... JB
  16. M81, M82 & IFN

  17. Disparition de Gérard THERIN

    Un grand choc ce midi en lisant cette triste nouvelle... La première fois que j'ai lu le nom de Gérard, c'était dans un reportage qui lui était consacré dans le Ciel et Espace de janvier 1995 ; accompagné de magnifiques images de la Lune, des planètes, et du ciel profond... à l'époque en argentique évidemment. Même si à l'époque j'étais tout jeune et que je débutais juste l'astronomie, je me souviens parfaitement du choc que j'avais ressenti en lisant ces articles et en contemplant ces images... du matériel de pointe, la passion débordante et la recherche de la perfection de Gérard... bref, c'était immédiatement devenu une référence pour moi et un modèle dont on ne pouvait que s'inspirer à défaut de pouvoir espérer faire un jour jeu égal avec lui... Bien des années plus tard, j'ai été heureux de le voir "revenir" sur les forums avec - sans surprise - des images incroyables, toujours avec du Takahashi - mais cette fois en numérique. Ça a été un grand bonheur et un vrai honneur de pouvoir échanger avec lui à de nombreuses reprises ; il était d'une gentillesse incroyable : toujours un petit mot sympa sur une image, un conseil à partager, un encouragement aux débutants... encore une fois un modèle à suivre... Constatant qu'il avait supprimé quasiment toutes ses images des forums, j'avais repris l'an dernier contact pour avoir des nouvelles ; et j'avais appris alors la triste nouvelle de sa maladie... Je pensais à lui hier encore, en me disant qu'il faudrait que je reprenne des nouvelles après les vacances... et voila... Toutes mes condoléances à sa famille et à ses amis ; et bon voyage Gérard à travers les étoiles que tu aimais tant. JB
  18. Salut à tous, J'ai enfin eu la chance le we dernier de réaliser la première lumière de la 16200 ! Montée sur la TSA 102 avec le montage suivant : réducteur - bague CA-35 - bague M54 - DO - RAF - CCD Le tirage est un peu supérieur à celui optimal du réducteur (90,5mm au lieu de 83,5mm) mais le réducteur est assez tolérant... OU m'a conseillé de tester avec la bague allonge 19 et sans, pour voir ce qui est optimal. Je n'ai pas eu encore l'occasion de faire le test sans la bague allonge. Le guidage s'est fait au DO avec la AtikGP. Pas des conditions exceptionnelles niveau ciel, mais suivi correct malgré tout. Voici l'image que j'obtiens (en empilant 18 poses de 900s en bin1, Ha 3,5nm - pas de DOF - juste un STF sous Pix pour visualiser) : Clic sur l'image pour la full (jpeg). Je constate que l'aspect des étoiles n'est pas parfait sur les bords : Du coup, j'ai passé l'image dans CCDInspector, mais j'aurais besoin de votre aide pour analyser ces images : Sur une série de 18 brutes non calibrées : Sur l'image empilée : Je vous avoue que j'ai un peu de mal à me faire une idée... c'est pas moche, mais pas optimal non plus ! Pour moi ce n'est pas du tilt car les étoiles ne sont pas déformées dans la même direction... donc c'est sans doute lié à la distance entre le réducteur et le capteur (?). Est-ce que ça vous semble acceptable ou est-ce qu'il est possible d'améliorer les choses ? En sachant qu'à moins de changer de DO, je ne vais pas avoir beaucoup de latitude sur le tirage mécanique derrière le réducteur. Tout est vissé, donc normalement il doit y avoir très peu de tilt. La bague CA-35 fait 30mm, peut-être qu'une bague plus courte sur mesure chez Skyméca me permettrait de diminuer un peu le tirage... Merci beaucoup pour vos lumières !!! jb
  19. Première lumière de la 16200 : j'ai besoin de votre aide ! :)

    Salut Halfie ! Finalement, j'ai retenu un autre montage, avec la bague Artesky et 2 bagues allongues M54 de chez Kepler... Pas aussi bon que le montage avec la bague OU spéciale, surtout en terme de planéité, mais au moins ça fait le taf en terme de distance BF. Par contre, pour une solution à long terme, je vais passer par une bague sur mesure chez Skymeca... J'ai fait un petit récap sur mon site : https://millenniumphoton.com/premiere-lumiere-pour-la-16200/ ; je l'actualiserai s'il y a d'autres évolutions. Par contre attention, pour moi c'était bien du montage M72/M54. Passer par du M48 n'a pas d'intérêt avec la 16200, ça va juste apporter du vignettage sur l'image. jb
  20. Salut à tous, Aujourd'hui je vous propose une image qui traîne dans mes cartons depuis un certain temps, puisque les acquisitions ont été réalisées à la fin de l'été 2018 ! J’espérais pouvoir ajouter un peu de temps de pose dessus cet été ou à la rentrée, mais cela ne se fera vraisemblablement pas : entre les galères de matos cet été qui ont plombé mes projets et mes autres images en attente (certaines encore de l'été 2018!) j'aurais mieux à faire... et quitte à repasser du temps sur cet objet, je préfère le tenter avec ma nouvelle 16200 afin de bénéficier d'un champ plus grand ! Il s'agit d'une partie de la "nébuleuse du Cœur" (IC 1805) et plus spécifiquement de l'amas ouvert Melotte 15, situé au centre de cette nébuleuse et dont les étoiles illuminent les nuages de gaz environnants. Cette image a été réalisée en SHO, avec 7h de pose en tout dont 5h uniquement pour la couche Ha (poses de 900s en bin1) ; juste 1h de pose pour les couches OIII et SII en bin2. Le traitement a été réalisé en drizzle 2x afin de pouvoir conserver au mieux les détails sur la zone centrale. La full ici : Setup : TSA102 - AZEQ6 - CCD AtikOne6 Guidage DO Ha : 20 x 900s (bin1) OIII : 6 x 600s (bin2) SII : 6 x 600s (bin2) Pixinsight & PS 23 août 2018 - Fouras (17). J'espère qu'elle vous plaira ! Bon ciel à tous, JB
  21. IC 1805 - Nébuleuse du Cœur en SHO (TSA102/AtikOne)

    Merci Jean-Pierre & Marc ! Houla... j'en ai encore un paquet en réserve !! Un petit crop sur l'amas central Melotte15, avec un traitement spécifique et le drizzle 2x conservé (avec une déconvolution supplémentaire) : C'est pour le fun, il faudrait que je la retente une autre fois avec une focale plus longue... jb
  22. Melotte15_final.jpg

  23. IC 1805 - Nébuleuse du Cœur en SHO (TSA102/AtikOne)

    Merci à tous pour vos retours très sympas ! En la revoyant ce soir, j'ai trouvé qu'elle était un peu "sous-saturée"... Du coup voici une petite V2 : JB
  24. IC1805_finale5.jpg

  25. IC1805