chrismlt

Member
  • Content count

    114
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Community Reputation

59 Neutral

About chrismlt

  • Rank
    Member
  1. Les flats, selon ton optique, un fond de ciel bleu peut suffire. Je fais ainsi et ça marche.
  2. Salut Jean Marc, Oui, il faut faire des darks et des flats, et surtout faire en sorte que l étoile ne soit pas saturee, tout en posant suffisamment longtemps pour battre la scintillation qui limite la précision des mesures. En pratique, poser genre une minute, defocaliser et bien fermer les optiques pour réduire le flux. Timing à la seconde ça va bien. Une fois les images pretraitees, je peux soit les mesurer, soit te renvoyer vers un tuto. Pour ce qui me concerne, après des mois de cieux clairs, la semaine s annonce compliquée. Bon cieis C
  3. Salut Jml ! Contrairement à ce qu'indique CdC, b Per est réellement un système triple, dont la première éclipse, pourtant soupçonnée depuis des décennies de se produire à intervalle, n'a été observée qu'en 2013. Depuis lors, il s'agit de caractériser le système. C'est un travail de longue haleine, car il faut attendre 702 jours entre chaque éclipse ... " The eclipse is nearing. Predicted JD:2459852.4 = UT Sept. 29,41 The beginnings of eclipse typically comes 1.5 to 2 days prior to the midpoint. That is ~Sept 26 UT. Don (CDK) " (sans compter une ou deux soirées d'observations préalables) Bons cieux, C
  4. Bonjour tous, APPEL AUX OBSERVATEURS La campagne d'observation de l'étoile b Per a débuté en 2013 et se poursuit au rythme de deux éclipses tous les 700 jours environ, séparées par quelques mois, l'une dite éclipse principale et l'autre secondaire. Il s'agit d'un système triple non optique, que l'on essaye de caractériser. Donald Collins est le scientifique référent, en liaison avec l'AAVSO. Nous avons pu observer une éclipse principale fin décembre 2021, et cette fois, il s'agit de se consacrer à l'observation de l'éclipse secondaire. Profondeur environ 0,5 mag, durée trois jours, sur fond de variation ellipsoidales mineures. (https://fr.wikipedia.org/wiki/Étoile_variable_ellipsoïdale ) "The observation window should last at least 2 weeks beginning about September 19, 2022, which is about 10 days before the predicted date of mid-eclipse (UT September 29.41, 2022 ± 0.1 d ). It is important that observers observe several long time-series observations both before the eclipse and after the eclipse as well as all parts of the eclipse." (Extrait de l'alert AAVSO 791) La période d'observation débute donc DES A PRESENT, car il faut ancrer chaque courbe photométrique avant l'éclipse. L'étoile est très brillante, et il est assez facile de faire de bonnes images. Je peux donner un coup de main pour le débutant. Petit matos, voire téléobjectif et simple APN sur monture de base OK. Il y a pas mal de suspense, car la réalité ne colle jamais tout à fait avec les prévisions de Don Collins ; en d'autre termes, on ne sait pas exactement quand ça va débuter, même si on en a une petite idée, combien de temps ça va durer, à quelle profondeur ça va aller, ni qui va avoir la primeur de crier "victoire" le premier, avec une observation positive. Belle émulation avec les collègues européens et américains. Ce doit être ma cinquième ou sixième observation depuis 2015, à la grosse louche, et j'y retourne chaque fois avec un plaisir consommé à l'avance. Petit plus cette fois : le ciel et la température seront plus cléments que les fois précédentes - en plein hiver glaglagla gel et tout ça au programme. RDV ici et sur le forum AAVSO pour les news. Ci-dessous, la courbe obtenue lors de la précédente éclipse, histoire de se mettre dans l'ambiance. En haut, les observations, en bas : la prévision. Ci-dessous, le champ imagé avec une FS102 + réduc F6, diaphragmée à 50 mm (résultant fd 12,8), canon 650 D, très fortement défocalisé, afin de contrer la saturation qui arrive très vite. Poses de 180 secondes à 100 iso. Bien à vous, hardis les mollets, bons cieux et BONNES MESURES C. AAVSO Alert Notice 791 September 9, 2022 AAVSO Forum threads (scroll to the bottom of a thread for latest posts): - Campaigns and Observation Reports: https://www.aavso.org/b-per-sep-2022-eclipse - Eclipsing Binaries: https://www.aavso.org/b-per-sep-2022-eclipse-01 Please subscribe to these threads if you are participating in the campaign so you can be updated by the astronomers and by HQ. Join in the discussion or ask questions there! Dr. Donald F. Collins (AAVSO member), Dr. Robert Zavala (US Naval Observatory, Flagstaff Station), Jason Sanborn (Lowell Observatory), and Dr. Anatoly Miroshnichenko (University N. Carolina, Greensboro) have requested highly time-resolved observations of the bright star b Persei during the upcoming predicted secondary eclipse of the third star as it passes behind the AB inner pair. They provide the following information: "The bright (4.6V) hierarchical triple-star system b Persei (HD 26961, HIP 20070, HR 1324, SAO 24531) consists of a non-eclipsing close-orbiting binary pair (1.53 d period) and a third star in a highly inclined orbit (period = 704.48 d). The close-orbiting binary pair shows ellipsoidal variation of about 0.06 magnitude peak-to-peak. The AAVSO has discovered that the third star undergoes eclipses with the close-orbiting binary pair. These consist of primary eclipses (the third star partially blocks the light from the close orbiting pair) and secondary eclipses (the close-orbiting pair partially or fully block the light of the third star). Previous AAVSO campaign* results beginning in January 2015 are shown in Figures 1 and 2. The light curves show out-of-eclipse ellipsoidal variations as well as relatively deep eclipses during the transits. Eclipses in the b Persei system were unknown until the first AAVSO observations in 2013 (Collins 2013). "The observation window should last at least 2 weeks beginning about September 19, 2022, which is about 10 days before the predicted date of mid-eclipse (UT September 29.41, 2022 ± 0.1 d ). It is important that observers observe several long time-series observations both before the eclipse and after the eclipse as well as all parts of the eclipse. “Observers are asked to obtain high-resolution time-series observations of long duration (several hours) in V (or the green channel from DSLR cameras) during the eclipses as well as as many as possible out-of-eclipse time-series observations of the system during the 20-day window centered on the September 29 eclipse (September 19 – October 8). Out-of-eclipse data are needed to calibrate the various offsets expected from different observing systems. “It is recommended to use the star labeled '55' (AUID 000-BLL-386 = HIP 20156 = SAO 39457 = HR 1330 = HD 270840) in the AAVSO finder chart at 5.456 V for the comparison star. For a check star HIP 20370 (J2000 RA, Dec = 04 21 45.47 +50 02 06.64) may be used if the observer's field of view is about one degree. This star is not in the AAVSO sequence. Any other AAVSO sequence stars may be used as a check star if available in the observer's field of view. New observers are welcome - especially Asian and Pacific observers to help fill the gaps in the transit light curves. Atmospheric scintillations are a major problem with bright star observations due to the necessary short exposure times. These are removed by obtaining many short exposures which can then be averaged by image stacking or averaging the results of many short exposures. "DSLR guidelines may be found in the AAVSO DSLR Observing Manual. Another resource for DSLR photometry may be found by Buchheim (2018, used with Buchheim’s permission) ." "Recent campaigns by AAVSO observers (AAVSO Alert Notices 476 (Jan 2013), 507 (Jan 2015), 537 (Feb 2016), 563 (Dec 2016), 610 (Jan 2018), 655 (Oct 2018), 688 (Dec 2019), and 721 (October 2020)) have revealed the following: 1. Both the primary and secondary transits show significant light curve dips in total brightness on the order of 0.1 mag to 0.5 mag. 2. Distinguishing between primary and secondary eclipses has been made possible from radial velocity observations by Anatoly Miroshnichenko, which are shown as a dashed curve for the December 2016 eclipse in Figure 1. The long period radial velocity of the A star shows that the A star begins to approach the Earth after passing from beyond the transit. Only the A star exhibits suitable spectral lines for RV measurements. 3. The orbital period for the C star is 704.5 ± 0.1 d, based on a linear fit to the fitted dates of the four high-resolved time-series of secondary eclipses. The previously published orbital period is 702 d (Hill 1976). 4. Each transit (or eclipse) is different – due to the lack of a simple commensurate relationship between the short period A-B stars and the long period of the of the AB-C triple system. 5. The deepest relative minimum observed occurred during the primary eclipse of January 2020 at mJD 1867.4 (Figure 2). The solid curve in Figure 2 (the simple model) calculates the result if the C star (spectral class F, luminosity 2 x Lsolar) is fully ingressed over the “disk” of the primary star A (spectral class A-V, luminosity 10 x Lsolar). Figure 1. The four previously-observed secondary eclipses of b Persei. The solid black curves are a simple model fit to the observations. The different colors and symbols in the observations represent the individual observations contributed by the various observers. The dashed sinusoidal curve in the middle panel represents the graphical radial velocity of the component star A based on data from A. Miroshnichenko. The red solid sinusoidal curves in each panel represent the fit to ellipsoidal data. The heavy black curves are a simple model fit to the observations. Figure 2. The four previously-observed by AAVSO primary eclipses of b Persei. The different colors and symbols for the observations represent the different observers who contributed to the data. The solid black curves are a simple model fit to the observations. The lighter sinusoidal curves represent the fit to ellipsoidal data. Coordinates (2000): R.A. 04 18 14.62 Dec. +50 17 43.8 (from VSX entry for b Per) Finder charts with comparison stars for b Per may be created using the AAVSO Variable Star Plotter (VSP). Please submit all photometry data to the AAVSO International Database via WebObs at the AAVSO site using the name “B PER”. Be sure to subscribe to the forum threads given above to be advised of latest developments, eclipse onsets, and observing ideas. References Buchheim, R. K. 2018, “Lessons from DSLR Photometry of b Per “Third Star” Eclipse (February 2018)”, SAS-2018 The Symposium on Telescope Science and ALPO Annual 2018 Meeting, Proceedings for the 37th Annual Conference of the Society for Astronomical Sciences [http://www.socastrosci.org/Publications.html] pp 71-77. [Note: Bob Buchheim has given AAVSO permission to make available a stand-alone copy of his presentation on the AAVSO web site for observers' easy access – dfc] Collins, D. F. 2013, “Observations of an Eclipse of bright star b Persei by the Third Star in February 2013”,, AAVSO Spring 2013 meeting, Boone, NC, abstract only (https://www.aavso.org/sites/default/files/spring%202013%20paper%20sched.pdf). This AAVSO Alert Notice was compiled by Elizabeth O. Waagen using material provided by Dr. Donald Collins and colleagues. ------------------------------------------------- SUBMIT OBSERVATIONS TO THE AAVSO Information on submitting observations to the AAVSO may be found at: - Photometry/visual observations: https://www.aavso.org/webobs - Spectroscopy: https://www.aavso.org/apps/avspec/ ALERT NOTICE ARCHIVE AND SUBSCRIPTION INFORMATION An Alert Notice archive is available at the following URL: https://www.aavso.org/aavso-alert-notices-for-observing-campaigns-and-discoveries Subscribing and Unsubscribing may be done at the following URL: https://www.aavso.org/aavso-alert-notice-subscribe ------------------------------------------------- Please support the AAVSO and its mission -- Join or donate today: https://www.aavso.org/apps/donate/ Copyright © 2022 American Association of Variable Star Observers, All rights reserved. You are receiving this email because you subscribed to the AAVSO Alert Notices. If you wish to unsubscribe, please go to your "My account" page on the AAVSO website and unclick the "Alert Notices" box under the "Email settings" tab. Thank you. Our mailing address is:American Association of Variable Star Observers 185 Alewife Brook Parkway, Suite 410 Cambridge, MA 02138
  5. L'Atlas Taki revisité

    Merci ! C'est très civil de ta part, et ça nous fera bien de l'usage sous la voûte étoilée.
  6. Salut tous, Pour le cas où ça n'aurait pas déjà été signalé qq part sur le forum. Affaire à suivre... https://www.forbes.com/sites/jamiecartereurope/2022/07/25/revealed-halleys-comet-could-damage-nasas-10-billion-webb-telescope-next-year/?sh=7915d299566f https://www.forbes.com/sites/jamiecartereurope/2022/07/18/the-10-billion-webb-telescope-has-been-permanently-damaged-say-scientists/?sh=6dcbe8344944 C
  7. Photométrie et Bortle 8/9

    Salut Christophe ! Bien évidemment que ce n'est pas perdu, tout au contraire !, et avec le matériel dont tu disposes, il y a des milliers de cibles potentielles. Avec un peu d'assiduité, et après quelques tests et observations liminaires, tu peux tout à fait espérer tutoyer la milli mag en précision sur des cibles brillantes. Tu peux également participer à des campagnes d'observation et être publié. Je te conseille d'aller passer un peu de temps sur le site de l'AAVSO, pour commencer. En septembre, une éclipse de b Per sera observable, par exemple. Observations coordonnées avec des astrams du monde entier. L'éclipse dure 2-3 jours, et un petit instrument tel que ta lulu est totalement adapté. https://www.aavso.org/b-per-campaign-january-2020?page=1 je peux te filer un coup de main pour démarrer si tu as besoin. Christophe
  8. Salut R, Joli voyage que tu vas faire là. Le soleil de minuit, les nuits blanches et le sommeil qui va (ou ne va pas) avec, c'est quelque chose d'extrêmement fascinant, et à la fois tout à fait perturbant pour qui n'y est pas habitué. Tu vas faire de belles découvertes. S'agissant du rayon vert, je pense qu'il n'y a pas de règle. J'ai eu la chance d'en voir quelque-uns dans des circonstances tout à fait différentes, et je considère que c'est pratiquement non prédictible, et qu'il faut toujours observer le couchant - en toutes circonstances, juste au cas où, et où que l'on se trouve, à condition qu'on ait un horizon. En norvège, en france, ou au Mexique. A la mer ou en montagne. Il me semble que c'est davantage une question de qualité de l'air et un empilement des "bonnes" couches atmosphériques au bon moment, plutôt que de hauteur du soleil sur l'horizon. Par exemple, j'ai pu voir à l'aube, en avion, à quelques centaines de mètres d'altitude, en phase terminale d'approche sur un aéroport, un soleil levé entièrement, tout rouge, dont le centre pouvait bien se trouver à près de un degré au dessus de l'horizon, traverser de basses couches d'air assez polluées, et présenter un rayon vert extraordinaire pendant trois à quatre secondes, en sa partie supérieure - un quart du disque était émeraude flashy dans un air très pur, tandis que le reste du disque était rouge et très atténué, dans des couches poussiéreuses. D'autres fois, il ne s'agit que d'un point à peine vert, tandis que le disque solaire est quasiment entièrement sous l'horizon. Un point me semble fondamental ; si tu es ébloui, tu risques de ne rien voir. Donc, ne regarder le soleil que par très courts instants, juste pour surveiller. Souvent, je place ma main devant les yeux, et je ne regarde le soleil couchant qu'au travers des interstices laissés entres les doigts, et encore, en plissant les yeux. Bonne chance ! Christophe
  9. Mailing list Comètes FR

    Pour te dire, j'ai finalement reçu hier une trentaine de mails cométaires issus de plusieurs listes groups.io, dont le dernier message de Nicolas, envoyé hier. Le déboucing a donc fonctionné, mais c'est assez lent comme service (une semaine). Si l'on ajoute le fait qu'on se retrouve en mode boucing sans avoir rien demandé rien à personne, et que si tu ne fais pas gaffe, tu ne reçois aucune incitation à en sortir, qu'il n'y a aucun moyen de contacter une quelconque hotline ... Je dirais bof bof bof. Edit : je viens d'envoyer un mail sur la liste un peu avant 8:30 ; on verra si ça passe, et combien de temps il faut pour cela.
  10. Mailing list Comètes FR

    En fait oui, je peux consulter les messages archivés sans pass, c'est open, mais ce n'est pas super pratique. Bon, c'est un pis-aller. Ou il faudrait que je me réinscrive avec une adresse alternative, mais ce ne serait guère mieux question facilité d'accès. Il n'y a aucun moyen de contacter qui que ce soit chez groups-io pour arranger le coup, c'est un peu strange. C'est comme ça. Merci de ton aide.
  11. Mailing list Comètes FR

    Merci JP pour ce point sur les derniers messages sur ces listes comètes. De fait, j'ai pu me sortir du mode "bouncing" sur group.io, mais je ne reçois pas davantage de mails pour autant. Mes demandes de réinitialisation du password restent lettre morte, et donc la situation est bloquée. w&s
  12. Mailing list Comètes FR

    Merci Nicolas. Il semblerait que je n'ai plus reçu de mail depuis plus longtemps que ça - enfin j'imagine. J'ai été déclaré automatiquement en mode bouncing plusieurs fois ces derniers mois, a priori sans raison. Ou en tout cas, je ne vois pas pourquoi. Là, j'essaye de me connecter à Groups.io pour manager mon profil, mais je ne peux y rentrer. Password non valide et lorsque je demande à recevoir un login link, rien n'arrive dans ma boite mail. C'est idem pour les listes comet et comet images en ENG que je ne reçois plus. Ça sent le paté ... W&s
  13. Salut tous, Cela fait quelques temps que je ne reçois plus de mails de la liste des observateurs de comètes, en français. Je suis abonné depuis des années, pourtant. J'imagine qu'il y a une erreur quelque part avec mon compte. Y-a-t-il ici d'autres abonnés de cette liste ? Un modérateur ? Je ne sais plus quel serveur héberge cette liste ; j'ai regardé sur groups.io et framalist, mais sans réussir à trouver. Merci par avance, Christophe
  14. Manip intéressante.
  15. S'il apparait en transit devant le globe de mars en surbrillance (et non en tant que spot noir), on devrait s'attendre à avoir une image continue du satellite en dehors du transit, tel un point brillant sur fond noir, ainsi que le montrent les satellites de Jupiter en telles situations. La meilleure façon de prouver qu'il ne s'agit pas d'un artéfact, serait de réiter, me semble-t-il.