Matthieu Conjat

Member
  • Content count

    1299
  • Joined

  • Last visited

  • Last Connexion

    Soon available - 49636

Everything posted by Matthieu Conjat

  1. Franges parasites et ciel profond

    Les parasites haute fréquence (faible dimension) sur les images se traduisent par des signaux de 'grande dimension' dans la transformée de Fourier et les parasites basse fréquence donnent des signaux de 'faible dimension' Sur ton image, les parasites semblent se voir dans les coins. Il y a 4 merdouilles, c'est peut-être ça qu'il faut nettoyer pour voir l'effet. Mais si maintenant tu n'as plus de parasite, c'est cool.
  2. Franges parasites et ciel profond

    Avec Iris, quand tu as une image avec des parasites réguliers, il suffit d'entrer fftd x y dans la ligne de commande. Ca va te sortir 2 images (x, partie réelle et y, partie imaginaire). C'est sur l'image x qu'il faut travailler. C'est un peu manuel aussi, donc c'est probablement la même méthode que Pixinsight : Les bandes horizontales se traduisent par les 2 points symétriques de part et d'autre de la tache centrale. Donc avec ton curseur, tu entoures l'une des 2 taches au plus près: et tu entres ffill 0 Les 2 taches vont disparaitre. Sauvegarde ta nouvelle image x. Il suffit donc maintenant d'entrer ffti x y pour reconstruire l'image inverse, et ça te donne ton image débarrassée de ses franges parasites. C'est plutôt rapide car tu n'as qu'un petit carré à dessiner pour chaque image, mais je pense que pour t'éviter de faire cette opération à chaque image individuelle, tu devrais pouvoir faire un masque avec juste les 2 petits spots que tu as supprimés, que tu appliques à toutes les images. Mais pour ça, il faut que la distance entre chaque ligne parasite (interfrange) soit ~identique entre chaque image, car l'écartement des 2 spots dépend de ton interfrange. M'enfin si tu n'as pas trop d'images, tu peux faire ça sur chacune d'entre elle. Matt
  3. Franges parasites et ciel profond

    Après, sur les images individuelles, tu peux corriger facilement les franges par FFT. Iris fait ça très bien: C'est un peu moins facile à corriger sur l'image finale...
  4. Salut à tous, Hier soir la Lune occultait 2 étoiles de magnitude 5.9 et 6.3. J'ai essayé de mesurer la courbe de lumière avec le T400 de l'Observatoire de Nice, et une caméra ASI174. Les étoiles sont suffisamment brillantes, alors j'ai voulu tester le temps de pose minimum pour avoir une bonne résolution temporelle, c'est à dire environ 0.55 ms. J'ai utilisé Firecapture pour l'acquisition et Iris pour l'analyse. SAO 79861 est une géante de type G8III, de distance 610 a.l., SAO 79861 est une étoile de la séquence principale, de type A1V comme Sirius, de distance 430 a.l. Le champ: SAO 79861: En gif (images binnées 2 à 2, animation fortement ralentie !) Si on regarde la durée de l'assombrissement (pointillés), ça donne grossièrement 25 millisecondes. Compte tenu de la vitesse de déplacement de la Lune et de l'angle d'attaque du bord lunaire (~45°), ça équivaudrait à un diamètre de 6 millisecondes d'arc, si on considère que l'assombrissement correspond bien à la progression de la Lune sur le disque stellaire. Seulement, à la distance de SAO 79861, cela correspond à un diamètre de 170 millions de km, un peu élevé pour une géante. SAO 79869: Le gif: Cette fois, on a un assombrissement qui dure environ 15 ms, soit un angle de 7 millisecondes d'arc, soit environ 140 millions de km. Mais l'étoile est de type A1V, donc son diamètre ne devrait pas trop dépasser 10 millions de km. Tout comme pour SAO 79861, on devine des effets de diffraction juste avant l'occultation, mais je ne sais pas si ça joue beaucoup dans notre cas. Est-il possible que ces mêmes effets de diffraction font qu'on continue à voir l'étoile même quand elle est physiquement passée derrière la Lune? A moins que ce ne soit des effets relativistes. Si le Soleil peut dévier de 2" la position des étoiles, alors la Lune doit bien pouvoir la dévier de quelques millisecondes... S'il y a des spécialistes dans le coin. Les courbes un peu plus complètes: Matthieu
  5. Ouais, j'avais fait cette mesure aussi, mais en drift-scan avec une audine, et j'avais une résolution temporelle bien moins bonne. Mais j'avais retrouvé le diamètre exact d'Aldébaran (~60 millions de km). Là il y a une grosse différence pour un diamètre d'étoile de la séquence principale. Je vais relire le pdf avec attention, j'y apprendrai surement des trucs. Matt
  6. Point "suspect" dans M96 EDIT : Supernova SN 2024gda

    Effectivement, fallait la remarquer celle-là. Elle est indiquée ici: https://www.rochesterastronomy.org/supernova.html#2024gda
  7. Point "suspect" dans M96 EDIT : Supernova SN 2024gda

    J'ai quelquechose moi aussi Ca n'y est pas sur mes vieilles images
  8. Pb de lecture fichiers FITS du Ned

    Salut, Avec Iris j'arrive à lire quelque chose:
  9. C'est aussi l'impression que j'ai eu en traitant la photo. Seulement, comme c'est une photo en noir et blanc, j'ai eu un mal fou à faire ressortir les couleurs
  10. Les RR Lyrae de M3

    Ouais, pas de soucis Faudrait que je la propose pour l'apod, finalement! Bon, avec l'éclipse, c'est pas pour tout de suite...
  11. Les RR Lyrae de M3

    Salut à tous, j'ai commencé une campagne de mesure des étoiles variables de l'amas globulaire M3. C'est un amas qui contient un grand nombre de RR Lyrae (environ 200, avec des périodes comprises entre 8 et 15 heures). Les plus brillantes sont de magnitude 15.5, facilement accessibles avec un petit télescope. Avec le T400 de l'Observatoire de Nice (télescope Schaumasse), et une QSI583ws au foyer primaire f/5, je fais des poses unitaires de ~90 secondes. J'ai repéré pour le moment 172 variables, qu'on voit bien avec cette animation (10.9 Mo, animation prise le 19 avril sur 4.5 heures, chacune des 18 images étant la somme de 6 poses individuelles). Ça clignote pas mal! Je vous joins la carte des étoiles que j'ai repérées: J'aurais bien voulu faire plus de mesures, mais la météo pourrie de ce printemps n'aide pas pour continuer les courbes de lumière... Voici quand même quelques courbes temporaires, faites sur 4 jours du 9 au 19 avril: Si le ciel veut bien se dégager avec une turbulence pas trop mal (on peut toujours rêver), je vous mettrai d'autres courbes plus complètes... Matthieu
  12. Les RR Lyrae de M3

    Merci Valère, On n'y parle pas toujours de photométrie, mais il y a chaque fois des trucs intéressants, comme la découverte d'un astéroïde double par @jfleouf C'est ici, au cas où tu aurais raté ça aussi:
  13. Ah, puisqu'on me sort de ma léthargie, je viens donc polluer ton post avec ma propre photo de la comète Léonard avec M3, faite avec un GP200: (je l'ai mise en tout petit pour pas trop polluer quand même ) Matthieu
  14. Ah mince, pas de bol. Tu veux que je relance un appel sur Planoccult ?
  15. Réglage viseur polaire

    On est bien d'accord que c'est juste le pied qu'il faut mettre horizontal, pas le support du télescope. C'est la partie basse (en vert ci dessous) que tu dois mettre horizontal. L'axe principal de la monture reste incliné à la hauteur de l'étoile polaire
  16. J'allais le faire, maintenant que c'est officiel ! Jean-François a pu faire 4 nuits depuis les Etats-Unis, dont 3 qui suivaient les miennes, donc ça a pu bien couvrir la période totale. Les nuits complètes: Et la courbe des résidus (courbe de lumière dont j'ai soustrait la courbe du corps principal pour laisser voir les éclipses): On croise les doigts pour l'occultation du 26 Mars !
  17. Oui, tous les cours sont assurés à distance, de même que le pilotage des télescopes. N'hésite pas à les contacter quand même pour confirmer.
  18. Appel à science participative !

    Ouais, en plus, le forum 'spectroscopie et photométrie' est un peu plus actif que l'autre, alors c'est pas plus mal
  19. Appel à science participative !

    Bah, il s'agit de photométrie, ça marche aussi. Tu peux recréer un sujet dans Pro-am au besoin
  20. Patience, d'autres résultats arrivent ... @jfleouf va vous en parler prochainement Malheureusement, Raoul ne semble plus très actif, je lui ai envoyé une vingtaine de mesures depuis 5 mois, mais sans aucun retour...
  21. Etendre un fond noir sur une image

    Mais non, ça m'a pris 15 secondes avec Paint Shop Pro c'est rien
  22. Etendre un fond noir sur une image

    J'ai fait ça.. Je ne sais pas si c'est ce qu'il fallait valles_marineris_enhanced2.tif
  23. Change vite le titre : ce n'est pas la galaxie d'Andromède, c'est celle du triangle !
  24. Bravo, bien joué ! Tu as de la chance, moi, les 4 dernières occultations possibles, toutes de magnitude 10 ou 11, ont été ratées à cause des nuages. Les prochaines, c'est magnitude 14 ou 15... Pour les durées différentes, il arrive souvent que les astéroides soient tordus, donc il faudra voir quand tous les observateurs auront envoyé leurs mesures, mais ce n'est pas impossible d'avoir de telles différence entre 2 sites.
  25. problème de flat

    Salut, j'ai aussi ce genre de problème, mais ce n'est pas à cause du filtre, qui est fixe au bout de ma caméra. Il s'agit probablement de mon porte-oculaire, qui n'est pas assez rigide, et qui fléchit sous le poids de la caméra au cours de la nuit. On voit bien que le gradient évolue graduellement sur les images. C'est une monture à fourche, donc pas de retournement non plus. En plus, mon miroir (400mm) est posé à même le fond du tube, donc même s'il est bien fixé sur les cotés, il peut peut-être fléchir lui aussi au cours de la nuit. C'est un Cassegrain, mais j'ai la caméra au foyer du miroir primaire, directement sur l'araignée qui supporte le secondaire en temps normal. C'est une araignée que j'ai bricolée moi-même donc il peut y avoir des flexions, notamment en rotation, pendant la nuit.