Matthieu Conjat

Member
  • Content count

    1173
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Everything posted by Matthieu Conjat

  1. analyse aigrette sur newton ?

    Tes 2 aigrettes doubles partent exactement du même point, ce qui veut dire qu'elles ne sont pas dues au fait que l'étoile est double. Dans le cas d'une étoile double, les aigrettes devraient être parallèles. Et puis comme la 2è étoile est bien plus faible, elle ne devrait pas avoir des aigrettes aussi lumineuses. J'ai moi-même souvent des aigrettes dédoublées avec mon Newton, qui n'est pas toujours collimaté pile-poil. Pour les aigrettes en diagonale, j'ai la même chose, mais c'est dû aux microlentilles du capteur. Dans ce cas, les 'aigrettes' sont horizontales sur les images. Dans ton cas, je verrai bien le porte-oculaire, qui est un peu trop rentré dans le tube, et qui diffracte la lumière, comme sur ce schéma vite fait: Matthieu
  2. Un vrai brasier.

    je suis entièrement d'a
  3. Samyang 14mm Remboursement ou pas ?

    Au centre, on voit bien que les étoiles sont fines, donc ce n'est pas un problème de mise au point ou de dérive des étoiles du au long temps de pose. Là il y a bien un problème d'optique dans les coins. Perso j'ai toujours eu ce genre de déformation avec mes objectifs. A moins de diaphragmer fortement (ou d'acheter des objectifs de qualité prémium), j'ai toujours ces étoiles allongées. Je ne connais pas les Samyang, donc je ne sais ps s'ils sont irréprochables. matthieu
  4. M45 -Dunkerque-

    Attention, je maintiens que c'est un beau pâté ! Un bon gros beau pâté bien gras
  5. M45 -Dunkerque-

    Les aigrettes donnent un aspect plutôt sympathique, mais ce que je n'aime pas du tout, c'est que ton traitement a assombri complètement le coeur de l'amas, qui est plus sombre que le fond de ciel autour. Du coup, ça fait complètement disparaître la nébuleuse au centre... Même autour de l'étoile en haut à droite, il y a un gros pâté sombre Mais c'est un bon début ! Matthieu
  6. Didymos et Dimorphos ( Mission Dart )

    Allez, comme il fait moche ici, j'ai du temps à perdre, je me suis amusé à reprendre l'image en combinant l'une des images de Liciacube qui n'était pas saturée au centre:
  7. Didymos et Dimorphos ( Mission Dart )

    En parlant de photos toutes pourries, je me suis toujours demandé pourquoi les ingénieurs de la Nasa se sont obstinés à publier cette horrible image de Liciacube. A l'heure du numérique, des masques de fusion et de photoshop, il n'y a personne qui a décidé de sortir une image sans ces affreux carrés? Une tentative rapide, je crois que ça rend un peu mieux que l'autre, non ? C'est comme le film de l'arrivée de Dart sur Dimorphos, tout saccadé, avec les astéroides qui sautent d'une image sur l'autre Matthieu
  8. Type spectral et nébuleuse

    Je suppose que pour une nébuleuse à émission, qui a juste 2-3 raies visibles, ça ne modifie que très peu le spectre général de l'étoile. Pour une nébuleuse à émission, c'est peut-être différent, mais comme d'une manière générale la magnitude surfacique de la nébuleuse est bien plus faible que celle de l'étoile, c'est quand même le spectre de l'étoile qui sera présent essentiellement. Matt
  9. Bah, j'ai un peu l'habitude des astéroïdes doubles Ça me connait bien, maintenant ...
  10. Hum, pas tout à fait d'accord. Quand je prends tes mesures, et que je les superpose aux miennes, j'obtiens ça: La courbe bleue à gauche, ce sont tes valeurs (j'ai recopié ton tableau). Les courbes à droite, ce sont la tienne en bleu, plus les miennes en vert et noir, obtenues le 29 octobre (1 heure avant toi), et le 6 novembre. En rouge, c'est le fit avec une période de 2.25 heures. On voit que ta courbe se superpose pas mal au fit et à mes valeurs. Avec un T200, et une somme de ~10 images, la magnitude 16 est tout à fait atteignable. Ceci dit, on remarque que la partie gauche de ta courbe s'éloigne du fit, comme si tu avais observé une éclipse. D'ailleurs, quand on regarde le temps écoulé entre cette 'éclipse' et celle que j'ai vu le 6 novembre (soit entre le 29 octobre 2h15 et le 6 novembre 3h40), il s'est écoulé 8.065 jours, soit 17.004 fois la période de révolution de Dimorphos (11.383 heures après l'impact). On est tout proche de 17 périodes. Il se pourrait bien que tu aies observé une éclipse ou le passage de l'ombre sur Didymos. Quand je fais la différence entre nos mesures et le fit rouge, j'obtiens les résidus, que je cale sur une période de 0.4743 jours (période du satellite). Nos mesures tournent bien autour de l'éclipse: Matt
  11. Oulà, les courbes de lumière d'astéroides sont loin d'être de belles sinusoides. D'autant que Didymos, d'après les images de Dart, n'est pas une bête cacahuète, donc il n'a pas une jolie courbe de lumière avec 2 pics principaux symétriques. Parfois on voit des courbes avec 3 pics par tour, voire 4. Perso, je retenterai bien une nuit complète, mais comme j'ai un vrai boulot, je vais attendre le week-end prochain. D'ici là, je pourrai peut-être fusionner mes mesures avec celles du C2PU (ca reste l'Observatoire de la Côte d'Azur, après tout, pas de scrupules )
  12. D'ac. Mais comment fais-tu pour les étoiles de comparaison?. Si l'astéroide est parfaitement fixe, alors ce sont les étoiles qui vont avoir un effet de parallaxe. Peut-être que Siril détecte le centroide des étoiles, un peu comme Tangra pour les occultations d'étoiles, donc même si les étoiles ne sont pas toutes fixes, ça peut le faire. Mais ta dérive en magnitude (qui ne ressemble pas à une éclipse par le satellite), semble bien indiquer que la magnitude des étoiles de référence n'est pas mesurée correctement.
  13. Salut à tous, J'ai suivi Didymos hier soir. Je voulais en avoir le coeur net sur cette histoire de photométrie, donc j'ai posé presque 3.3 heures dessus, avec le T400 de l'Observatoire de Nice. 136 poses de ~65" chacune La queue est toujours là, même si elle est à peine discernable sur les poses individuelles. Il y a quelque chose dont je me doutais, et qui explique peut-être que la courbe de @jeffbax montre bien une périodicité de ~2.25 heures, mais avec une dérive de luminosité entre le début et la fin, c'est peut-être la parallaxe diurne: Quand on observe un astéroide pendant plusieurs heures et que celui-ci est loin de l'écliptique, alors à cause de la rotation de la Terre sur elle-même (ou à cause du simple déplacement de l'astéroide ), sa trajectoire n'est pas toujours rectiligne. Ca peut jouer des tours dans Iris (ou d'autres logiciels de photométrie peut-être) si on rentre le déplacement journalier de l'astéroide sans prendre en compte la parallaxe diurne. Sur l'image suivante, j'ai tracé une ligne droite le long de la trajectoire de cette nuit, on voit que l'astéroide s'en écarte en milieu de nuit. Sur cette animation, j'ai recalé l'astéroide sur chaque image pour qu'il occupe le même pixel entre la 1ère et la dernière image. On voit son écartement de ~7 pixels en milieu de nuit: Du coup, j'ai écrit un bout de code qui recale l'astéroïde en tenant compte de la parallaxe): voici la courbe de lumière: En rouge, j'ai fitté une courbe de période 2.25 heures. On voit que la dérive a quasiment disparu, sauf en toute fin de nuit. Je soupçonne une éclipse par Dimorphos, ou alors l'ombre du satellite qui passe sur Didymos, comme illustré ici: Bref, on retrouve bien les mêmes variations qu'avait trouvé Jeffbax au C2PU et que je soupçonnais lors de mon observation du 29 octobre, avec peut-être une éclipse en plus !!!. N'hésitez pas à le suivre à nouveau, même si c'est en fin de nuit (sinon, je peux utiliser le C2PU si vous ne savez pas quoi en faire ), car ça serait fantastique de pouvoir mesurer nous-même la nouvelle période de révolution du satellite !! Matthieu
  14. Bonjour à tous, voici une image de Didymos et de sa queue 'cométaire', obtenue avec le T400 de l'Observatoire de Nice le 29 octobre au matin. Il s'agit d'une addition de 28 images de 60" de pose, au foyer primaire (2m de focale) avec une QSI583 Il se déplace vite, le bougre, alors 60" est bien le maximum de ce qu'on peut faire si on veut qu'il reste ~ponctuel. On devine bien la queue, qui doit faire dans les 100" (~1.7 minute d'arc), même visible sur les images individuelles. Voici le gif, (7.6 Mo) D'ailleurs, à partir des images individuelles, j'ai fait la courbe de lumière de Didymos. D'après Wikipedia, il met 2.26h pour faire un tour sur lui-même. Là j'ai passé 37 minutes, alors on pourrait voir une petite variation: @jeffbax , comme tu as fais plus de 3h de pose au C2PU, as-tu fait la courbe de lumière ? On doit voir 'Super' bien la période, non ?. Sinon, je peux récupérer les données pour faire moi-même les mesures Matthieu
  15. Je viens de voir avec Gaia. Il est autour de 16.2 (G) D'ici 5 jours, il devrait perdre 0.2 mag...
  16. Iris, tout bêtement. J'ai écrit un soft qui me calcule directement le déplacement journalier de l'astéroide et je lance ça dans Iris. Elle est un peu surprenante, ta courbe. Elle est bruitée en effet. Moi je n'ai mesuré que sur 36 minutes, donc on ne peut pas en déduire grand chose non plus, même si je me plaisais à voir un maximum plutôt net... Bon, je pense que la photométrie avec un T400 à Nice est un peu moins fiable qu'avec un T1000 à Calern, alors.... M'enfin j'ai bien envie de refaire la mesure dans les prochains jours, je laisse pas tomber Je vais reprendre mes mesures et je te dis ça précisément demain. A la louche je dirai ~16.5
  17. Très joli ! C'est vrai que l'animation avec les étoiles qui filent derrière, ça en jette ! Manque plus que la courbe de lumière
  18. Didymos à l'Observatoire de Nice

    En fait, j'ai beaucoup de mal avec les écrans. Sur mon portable (Dell), mes images sont toujours toutes ~correctes, mais avec d'autres écrans (moniteurs classiques), c'est très bruité. Je ne suis pas le pro de l'imagerie non plus
  19. Didymos à l'Observatoire de Nice

    Merci Pour l'animation, j'avais celle-ci, où l'astéroïde reste fixe. J'ai réduit un peu le contraste.
  20. Bonnes nouvelles du JWST (James Webb Space Telescope)

    Aucune chance. Les filtres sont complètement différents entre les 2 télescopes, donc il y a des objets plus brillants dans certaines longueurs d'onde que d'autres, même dans l'image de Hubble. On voit également certaines étoiles qui sont plus visibles chez Hubble que chez Webb. En plus, avec les temps de pose de plusieurs heures (voire dizaines d'heures pour Hubble, sur plusieurs jours), je ne pense pas que la comète aurait cet aspect là. Certainement une galaxie particulière. Matthieu
  21. Didymos et Dimorphos ( Mission Dart )

    Voici le film de l'arrivée de Dart sur Dimorphos, que j'ai un peu recalé. Ca m'a toujours embêté de voir la caméra bouger entre chaque prise de vue. il y a un réajustement logique au cours de l'arrivée, c'est pourquoi on voit la cible bouger constamment de quelques pixels entre chaque image, mais ils auraient quand même pu recentrer correctement Dimorphos sur le film final... Matt
  22. Ouaip, le '>>' est décalé trop à droite,. Sous mon PC en Win7, j'utilise le style d'affichage Win XP, avec des icones et des boutons plus petits. Peut-être qu'en changeant ça, tu pourrait modifier la taille des fenêtres et retrouver le >> Matt
  23. Ciel OK pour moi, mais je doute qu'on puisse voir quelque chose. Je vais traiter les images, mais l'étoile n'est quasiment pas visible, trop proche d'Uranus. La turbulence n'était pas tip top.
  24. Ouais, d'autant qu'il n'y a pas beaucoup d'étoiles de comparaison dans le champ, de magnitude proche de 12, donc pour faire de la photométrie précise, ça va être coton. Moi je suis en train de suivre des astéroides, je vais faire des essais sur Uranus dans ~2/3 heures, mais je ne suis pas sûr de continuer... Je vais sans doute mettre une barlow 2x sur mon T400. Ca va me mener à 4m de focale, 0.3" par pixel. A moins que je rajoute un téléextendeur (0.2" par pixel...)
  25. Ca, je confirme, je trouve que ce logiciel est une calamité. Il est sans doute efficace, mais l'interface et l'utilisation sont une horreur sans nom. Voilà, il fallait que ça sorte...