Matthieu Conjat

Member
  • Content count

    818
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Everything posted by Matthieu Conjat

  1. Ho, merci mais je n'y suis pas pour grand chose, puisque l'éclipse est passée à coté Si je trouve le temps, je vais ptêt créer un nouveau sujet Matt
  2. Bonjour à tous, pour compléter un peu le post que j'ai crée dans le forum 'Astrophotographie', je vous détaille un peu les mesures que j'ai faites sur les céphéides autour de ngc206 dans Andromède. J'ai mené mes observations sur ~35 jours, su 13 septembre au 19 octobre. J'aimerais continuer, mais la météo sur la Côte d'Azur est toute pourrie (ailleurs aussi, en fait). J'utilise le télescope de 40cm à l'Observatoire de Nice, à 2m de focale, sans filtre. Sur les ~36 variables que j'ai repérées dans le champ, il y a ~16 variables qui pourraient être des céphéides. Sur l'image ci-dessus, il y a aussi une variable à courte période ('V4'), et une à longue période ('V22'), qui pourrait être une mira. Il faudra surveiller dans les prochains jours pour confirmer. J'ai supposé que les céphéides étaient de type I (céphéides classiques). Pour ces étoiles, j'ai utilisé une relation période-luminosité de la forme M=-2.8*log(P) - 1.4, où M est la magnitude absolue moyenne, et P la période en jours. J'ai utilisé 4 étoiles de calibration, dont la magnitude en bande G est donnée par le catalogue Gaia. (Je ne sais pas si c'est judicieux de prendre la magnitude G pour cela. Comme j'ai fait mes mesures sans filtre, c'est ce que j'ai trouvé de plus indiqué...) Quelques courbes sympatiques: (A gauche, ce sont les 35 jours complets, et à droite les la courbe de phase (mesures repliées pour bien voir la forme de la courbe de lumière) (cliquez sur les images si vous voulez les voir en plus grand) V1: période 25.1 jours. magnitude apparente 18.9 V4: période 1.67 jours. Il faudrait mesurer sur toute une nuit pour confirmer cette valeur. Il s'agit soit d'une binaire à éclipses, soit d'une céphéide... V9: p 25.7 jours, m 17.75 V14: p 17.1 jours, m 19.3 V22. La période complète n'a pas encore pu être déterminée. Il faut dire que l'étoile est presque en contact avec une autre, donc ça peut fausser les mesures. Ca pourrait être une Mira ou une céphéide à longue période. V25: p 15 jours, m 19.7 V29: p 18.1 jours, m 17.6 V30: p 12.2 jours, m 18.8 V34: p 22.8 jours, m 18.7 En fin de compte, voici un tableau récapitulatif pour les céphéides du champ: L'écart-type est assez grand, mais la valeur moyenne 2.14 millions d'années-lumière est assez proche de la vraie valeur de la distance de la galaxie d'Andromède ! A continuer quand le ciel va enfin se dégager Matt
  3. Salut Jean-Marc, J'étais pas loin, mais ça a suffi. Regarde la carte des cordes mesurées (clique dessus pour l'agrandir): On voit la position des 2 satellites au moment de l'occultation. Je suis tout en bas, j'ai dû rater Rémus à une cinquantaine de km... Tu as tous les détails ici (mais tu as déjà du voir la page): http://www.euraster.net/results/2019/index.html#1029-87 A+ Matt
  4. Une visiteuse près de M76

    Puis même l'orientation de la queue change entre les 4 poses, donc il s'agit très certainement du reflet de la grosse étoile, comme l'a suggéré Polo Matt
  5. Pas de soucis, comme c'est moi qui ai créé le fil, j'ai reçu une notification quand tu as écrit ton message. Et puis ton message a fait remonter le post en haut de la file, donc je l'ai vu aussitôt !! J'ai fait les mesures sans filtre avec une QSI583ws (filtre clair), au foyer primaire du 400, à f/5 (2m de focale). Je faisais en moyenne 20-25 poses de 120 à 140". En tout, j'avais ~45' de temps de pose par image. Avec 30 minutes, j'avais déjà pas mal de signal pour voir les variables. Je posais au maximum 140" par image individuelle pour éviter le bruit de photon. Attention, pour les vraies céphéides, un signal simplement sinusoidal n'est pas très bon. Tu fitteras mieux tes mesures avec 2 harmoniques. Mais c'est sympa de traiter tes mesures par soi-même ! Sinon, il me semble bien que j'ai pris la médiane de toutes mes mesures de distance, et pas la moyenne. Ca permet effectivement de bien supprimer les valeurs biaisées. Hier soir j'ai pu enfin continuer mon nouveau champ. Mais le mauvais temps revient cette semaine...... Matt
  6. Première M101

    C'est joli ! N'y va pas trop fort sur les curseurs du masque flou (ou des ondelettes) car il y a un peu de bruit et ça fait des trous noirs autour des étoiles. Matthieu
  7. Merci Arnaud C'est effectivement gratifiant de parvenir à mesurer des variation de luminosité sur des étoiles dans une autre galaxie. Tu as quel diamètre ? Il faut aussi avoir une turbulence très faible, si tu veux avoir un minimum de signal sur des étoiles pas trop étalées. Sinon, pour mesurer les périodes, j'utilise Courbrot, de Raoul Behrend (http://obswww.unige.ch/~behrend/redcouro/redcouro.html) Il utilise effectivement une décomposition en séries de Fourier. Comme la forme de la courbe de lumière est très simple, la période est trouvée facilement, même avec peu de mesures. Pour afficher et manipuler mes mesures, j'utilise un petit soft que j'ai écrit et qui reprend les coefficients des séries de Fourier obtenus par Courbrot: http://mconjat.free.fr/lightcurves/ephem.htm En ce moment, je suis sur une autre partie de la galaxie d'Andromède, où j'ai 'découvert' une vingtaine de variables, mais avec la Lune et la météo pourrie de ces derniers temps, je n'ai pas encore de mesures potables. D'ici 1 ou 2 mois, je vais en reparler sur la liste. Matt
  8. Stage de seconde

    C'est bête parce que tous les stages faits à l'Observatoire (dans la plupart des observatoires je pense) se font en journée, vu que les astronomes travaillent tous de 8h à 17h, comme tout le monde... Pour faire des observations, le mieux c'est finalement que tu contactes des clubs ou des associations amateur qui te feront participer à leurs manipes certains soirs...
  9. Stage de seconde

    un peu quand même, effectivement
  10. Stage de seconde

    Salut, Ouais ben sur ce forum, entre ceux qui font 1 faute d'orthographe tous les 3 mots et ceux qui mettent un mot d'anglais tous les 5 mots alors que l'équivalent français existe et marche tout aussi bien, je te prie de croire que tes messages sont bien plus agréables à lire que certains, totalement insupportables. (Je ne m'énerve pas, j'explique !...) Sinon, je confirme qu'à l'Observatoire de Nice, avec toutes les demandes, tu risques fort de ne pas avoir de réponse favorable... Bon courage, Matthieu
  11. Ngc 7023

    Oui, beaucoup trop de lifting, même. Je la trouve hyper lissée, absolument pas naturelle du tout Sinon, côté couleurs, je préférais la 1ère version Mais pour un début, c'est bien, hein ? Matthieu
  12. Etoile de Barnard

    Effectivement, on peut mesurer des déplacements ~invisibles à l'oeil nu. Voici une animation que j'ai faite à Nice de 2004 à 2007, avec un GP200 (800mm de focale) et une Audine. On voit parfaitement le déplacement d'une année à l'autre, alors avec une focale plus grande, un ciel pas trop mauvais, en 2 mois grand maximum, tu devrais facilement mesurer un mouvement... Bon, c'est vrai qu'elle va commencer à être un peu basse... Matthieu
  13. Etoile de Barnard

    Salut, elle se déplace très vite, mais ce n'est pas si rapide que ça. En ce moment, elle est à 17h57m47s, 04°45'00" (J2000). C'est l'étoile rouge un peu au dessus du centre de l'image: le champ est d'environ 28x20', et l'étoile va rester dans ce champ encore une trentaine d'années tout en remontant vers le nord. Pour la voir avec un télescope, je me sers de SAO 123005 (66 Ophiucus), et environ 40' à l'ouest (à droite, et un peu vers le nord), il y a ce petit astérisme en forme de flèche qu'on voit en bas de l'image... Matt
  14. Nouvelle vidéo sur la pollution lumineuse

    Joli travail. Tu aurais même pu préciser que la vue de Nice a été prise depuis l'Observatoire de Nice... J'en profite pour en rajouter une couche, pour parler de la dégradation de la situation depuis l'Observatoire: Vue sur la gare de marchandise, avec les centaines de spots LED surpuissants au niveau de la zone des TGV. Sans doutes pour que les taggueurs soient trop éblouis pour s'amuser à faire des graffitis... Puis la jolie vue sur le parking non loin de là, avec une trentaine de lampadaires qui éclairent un parking vide. Et encore, J'ai été obligé d'atténuer ces 2 zones pour 'mieux' les voir: Puis cette autre vue, sur le tout nouveau 'Multiplexe' de Saint-Jean d'Angely: des bandeaux LED surpuissants, qui sont devenus la source de pollution lumineuse la plus importante de la ville de Nice, à égalité avec la gare de marchandises. Quelle honte... C'était le bon temps, quand la source de pollution lumineuse la plus gênante de Nice c'était la Promenade des anglais...
  15. Flats sur le ciel

    Je fais le pinceau sur les brutes... Ca aurait été plus rapide sur le master final, mais au moins ça minimise les risques de laisser trainer une merdouille en faisant la médiane des images brutes.
  16. Flats sur le ciel

    Salut, quand je fais mes flats sur le ciel, parfois les étoiles apparaissent aussi en début de nuit. Même en prenant beaucoup de flats et en décalant le télescope entre chaque flat (j'espère que c'est bien ce que tu fais), la médiane n'enlève pas toutes les étoiles. Les plus brillantes restent visibles. Alors je les enlève à la main, pour chaque image (pour les étoiles les plus brillantes en tous cas). Sous Iris il y a une fonction (erase), mais il faut entourer l'étoile à la main, taper 'erase'... c'est pas très pratique. Si Photoshop lit les images fits, tu peux faire un clone à la main, entre une zone propre à coté de l'étoile, et l'étoile. Comme j'ai pas Photoshop, j'ai écrit un petit soft qui me permet de faire ça. Uniquement avec la souris. C'est long, mais j'ai pas trouvé mieux. Là tu n'as pas beaucoup d'étoiles, un petit coup de pinceau et c'est réglé Matthieu
  17. Traînées d'étoiles, au travail !

    Ouais, moi non plus je ne comprends pas bien. Tu dis que tu n'arrives pas à faire de belles photos, et que quelqu'un t'a dit de faire des trainées d'étoiles, sans autres explication, pour trouver d'où vient ton problème ? Tu ne lui a pas demandé pourquoi ???? Sinon, peut-être que ce quelqu'un a voulu voir si ton télescope était bien mis en station, avec le bon alignement polaire, et qu'il t'a demandé de laissé filer les étoiles pour voir dans quel sens elles vont ? Ca dépend de l'orientation de la caméra, aussi... Sur des images de trainées d'étoiles, on ne peut pas en déduire grand chose... M'enfin on attend le reste des explications... si elles veulent bien venir Matthieu
  18. C'est pas le Rivet, qui n'a jamais froid ? (toujours en T-shirt en plein hiver !) Mais peut-être que le Bondoux non plus, finalement... Sinon, bravo pour la Manipe. Roger est venu nous parler de vos résultats à Valrose l'autre jour.
  19. Salut Marc, je ne savais pas qu'une telle relation existait, même si on pouvait s'en douter vu la nature pulsante de ces étoiles. Ceci dit, la période des Miras est sujette à variation à cause de la grande amplitude des pulsations, alors ça doit ajouter à l'incertitude. Matt
  20. Je ne suis pas le plus grand spécialiste des céphéides, à part pour les observer Sinon, il y a d'autres pulsantes intéressantes, comme les delta Scuti (je crois), qui ont des périodes plus courtes et qui ont des modes de pulsation non radiaux. Elles doivent être hyper intéressantes à suivre heure après heure, voire minute après minute, car chaque pulsation est différente des autres Sinon, c'est vrai qu'il faut souvent utiliser plusieurs outils différents pour mesurer les distances des galaxies, car les céphéides sont vraiment aléatoires, à cause de ces bias environnementaux (nuages des gaz autour, voisines...) Matt
  21. Ah, et sinon, si on catalogue le plus de variables possible, c'est pour en faire la moyenne. Comme la mesure des distance à l'aide des céphéides n'est pas très précises (il y a beaucoup d'imprécision dues au type de céphéide, à la présence de nuages de gaz le long de la ligne de visée, ou simplement à cause du fait que la relation période-luminosité n'est pas hyper précise), plus on a de céphéides mesurées dans une galaxie, plus on écarte les biais de mesure, et plus le résultat est précis (ou plutôt: moins il est imprécis...)
  22. Merci ! Bah, d'une manière générale, à quoi sert la Science, en fait? Beaucoup de gens me demandent à quoi ça sert, d'observer les étoiles ? Avec tous les problèmes qu'on a sur Terre, est-ce que ce n'est pas indécent de payer des gens à regarder au travers d'un télescope? C'est sûr, ce n'est pas ce genre de mesure qui va révolutionner la Science ou enrayer la faim dans le monde, mais quand on essaie de comprendre comment fonctionne l'Univers, quand on parvient à s'émerveiller en débusquant des étoiles dans d'autres galaxies et en mesurant leurs caractéristiques physiques comme je fais, je pense qu'on participe un peu à l'amélioration de la pensée humaine. A l'heure où l'abrutissement de masse fait des ravages sur les cerveaux humains de 18h à 21h avec les marseillais contre les chtis ou autre niaiserie, je pense que passer du temps à comprendre de quoi est fait l'univers, même si beaucoup de gens savent déjà ce que sont les céphéides, ça peut être une bonne chose. Et puis, en cherchant les céphéides comme je le fais, je peux parfois arriver à faire des observations inattendues, comme ces étoiles binaires évoluées (avec des disques de matière autour, comme MC28, MC52), ces binaires en contact avec une période étonnement longue (MC151), puis parfois, en faisant ces mesures de routines on découvre des astéroides doubles (6100 Kunitomoikkansai)... Alors, c'est à ça que sert la Recherche. Comme un grand savant disait: "je ne désespère pas de ne pas trouver car je ne suis jamais privé du plaisir de la recherche". (ou un truc de genre. Si vous savez qui a dit ça..) Puis c'est en faisant de la Recherche qu'on trouve, non ? C'est ce que je fais... Matthieu
  23. Merci Jean-Marc, il y a 5 minutes, je viens de finir ma 3è nuit sur une autre portion d'Andromède. Pour le moment j'ai repéré 5 variables, plus 4 autres potentielles. Plus d'infos dans ~2 mois Matthieu
  24. Neptune et Triton

    Effectivement, je ne parviens même pas à lire le gif. Il n'apparaît pas...
  25. double amas de Persée

    Là je ne pense pas que ce soit dû à la météo. surtout quand on voit des bandes horizontales. Ce sont des sortes de parasites électroniques. Une réponse différente selon chaque type de pixels, surtout si le gain est un peu fort. M'enfin je ne suis pas spécialiste d'APN. Avec les longs temps de pose, si ça avait été des nuages, ça aurait été beaucoup moins localisé et plus diffus. Matt