Matthieu Conjat

Member
  • Content count

    817
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Everything posted by Matthieu Conjat

  1. Filé à l'Observatoire pour changer un peu

    Merci à tous,Skywatcher, l'image est bêtement traitée avec Iris. Sur l'image grand format, on devine les interruptions entre les poses, mais ça me plait comme ça, je n'avais pas envie de m'embêter. Il faudrait quand même que je teste ces logiciels pour voir la différence.Il faut dire aussi que j'ai travaillé aussi sous PaintShopPro, pour ne garder qu'une partie des images où on voit les lampes de poche qui s'agitent devant la coupole. L'image complète est ici (un peu chargée)L'image sans mes collègues, qui sont partis pendant que je continuais à suivre mes astéroïdes est ici: Matt[Ce message a été modifié par Matthieu Conjat (Édité le 01-04-2017).]
  2. Chiens de Chasse - M106 et NGC4217

    Stef, J'avais bien compris que tu utilisais correctement la fonction Black, c'est à dire avec la commande offset après coup, pour revenir à un fond de ciel classique. Je répondais à Emmanuel, qui n'aime pas trop le 'Black' d'Iris, qui rend le ciel trop sombre et qui fait perdre les détails. Il faut bien sur rajouter l'offset. Moi aussi je suis un grand fan du 'Black'.A+ Matt
  3. Chiens de Chasse - M106 et NGC4217

    Salut,Quand on utilise la fonction Black de Iris, qui remet à 0 chaque couche couleur, il faut ensuite rajouter un offset.Quand tu tapes 'Black', il apparait dans la fenêtre de sortie une ligne du genre: 'R=678 - V=830 - B=689'. Ici, le fond de ciel de l'image verte était à ~830, alors que les autres étaient à ~680. Maintenant que toutes tes couches sont à 0, si tu veux éviter que le fond de ciel reste trop sombre, il faut toujours taper 'offset 680', où l'offset correspond ~à la moyenne/médiane de tes 3 images.De cette manière tu n'as rien perdu et tu retrouves tes bras spiraux ou tes détails ténus.Matt
  4. trou dans le tube

    > Pour ce à quoi sert le trou, j'avoue que je ne sais pas, peut-être pour de la mise en température... Non, pour la mise en température, on enlève tout le couvercle, et pas une partie, il me semble que c'est plus judicieux...Le trou sert aussi et surtout pour observer la Lune sans être ébloui.Mais quand on a une feuille d'astrosolar et qu'on ne laisse pas un gamin traficoter le filtre, on peut l'utiliser pour regarder le Soleil directement à l'oculaire sans aucun danger. En plus, avec la chaleur naturelle du soleil, le couvercle se dilate et il est impossible à enlever du tube. L'image sera toujours meilleure que dans un Solarscope (j'ai déjà vu des gamin se pencher pour voir le soleil directement dans un solarscope au foyer de la lentille)Matthieu
  5. trou dans le tube

    Salut, je pense que c'est un diaphragme sur lequel tu peux coller un filtre du genre mylar pour observer le soleil. Avec un Mylar, pas besoin d'avoir le filtre en pleine ouverture, alors ce petit trou ça suffit. Moi c'est comme ça que je m'en sers.Ah, et tu peux cliquer sur l'icone en forme de crayon et de papier dans l'en-tete de ton 1er message afin d'écrire un '[img]' au début de l'adresse de la photo. Ca fera apparaitre l'image correctement.A+ Matt[Ce message a été modifié par Matthieu Conjat (Édité le 31-01-2017).]
  6. ngc772 & Co LRVB au C8 et atik16hr

    Salut Stéphane, j'utilise TheSky, de Software Bisque, qui peut lire le catalogue Astorb disponible ici: ftp://cdsarc.u-strasbg.fr/pub/cats/B/astorb/astorb.htmlJe pense que des logiciels comme Carte du Ciel peuvent le lire aussi. Ca me donne cette image avec la position des astéroides autour de ngc772 le 28 octobre à 3h du matin: Matt
  7. ngc772 & Co LRVB au C8 et atik16hr

    De rien Nicolas. C'est vrai qu'elle est tellement diffuse que sous le ciel pollué de Nice je ne la tente quasiment jamais. Quand j'essaie de l'imager et que je vois les 1ères brutes, je laisse tomber...Matt
  8. ngc772 & Co LRVB au C8 et atik16hr

    Ah, et si tu regardes bien, en haut à droite (près d'une étoile bien rouge), tu as 61292 2000 OL43, de magnitude 17.4J'ai essayé d'en trouver d'autres, j'en vois pas...Matt
  9. ngc772 & Co LRVB au C8 et atik16hr

    Salut à tous,le trait à gauche est la trace de l'astéroide 37002 2000TP29, de magnitude 16.4Si tu as une trace suspecte sur ton image, tu devrais pouvoir faire une animation (comme avec Iris) avec tes images individuelles. Si l'astéroide n'est pas trop visible, tu peux additionner tes images par lots (un truc du genre 'copyadd image somme 20 4' pour additionner tes 20 images 4 à 4, par exemple). Là tu devrais mieux voir si un point se déplace.A+ Matthieu
  10. M82 avec l'asi 224mc en mode essai

    C'est pas mal pour du matériel de base! Les résidus de points chauds n'apparaissent pas du tout, ton image est bien lisse. Tu pourrais tenter des poses plus longues pour voir. Matt
  11. M82 avec l'asi 224mc en mode essai

    Salut, L'image est bien fine, mais je la trouve un peu surtraitée (les ronds noirs autour des étoiles dus au masque flou un peu fort). Je me suis amusé à enlever le gradient bleu à droite à partir de ton jpg: Ah, et tu ne nous a pas dit avec quel instrument c'est fait!Matthieu[Ce message a été modifié par Matthieu Conjat (Édité le 30-12-2016).]
  12. IC-443 epsilon 130

    Salut, pour les aigrettes, c'est du à la diffraction sur les branches de l'araignée qui dépend de la longueur d'onde. Plus la longueur d'onde diminue (la fréquence augmente), plus les pics de diffraction sont resserrés.En gros, je crois qu'on peut considérer que la branche est une fonction porte, et sa transformée de Fourier est un SinusCardinal (sinc) (Schéma tiré du cours de Eric Aristidi)De plus, si la fréquence est monochromatique comme avec le halpha, les pics sont bien contrastés, comme c'est le cas ici.Normalement, on voit également cet effet avec toutes les photos prises avec des filtres R,V,B, si les aigrettes sont bien lumineuses et s'étendent loin. Mais comme ce sont des filtres large bande, le contraste des pics secondaires est faible, donc tout se mélange pour faire de la lumière blanche...Matt
  13. C'est tout l'intérêt d'utiliser la Lune, qui a un mouvement lent. Ils ont fait ça pendant des années au T400 de l'Observatoire de Nice, dans les années 80, avec un photomultiplicateur: (Observation d'une étoile double avec le télescope Schaumasse) Je pense qu'avec un astéroide c'est encore plus efficace puisque le déplacement est encore plus lent. J'avais réussi à mesurer un diamètre à 0.2mas en janvier dernier. Je pense qu'avec les progrès sur les caméras rapides, on va encore gagner en sensibilité donc ce sont des mesures qui seront de plus en plus faciles à faire. Le plus compliqué ça va être de bien modéliser la turbulence lors de ces mesures...Matt[Ce message a été modifié par Matthieu Conjat (Édité le 15-12-2016).]
  14. Salut, pour le diamètre d'Aldébaran, il suffit d'exprimer l'angle en radians, et de le multiplier par la distance (en km): 20 milliarsecondes, ça fait 0.02/3600 = 5.55.10^-6° Ou encore, en radians: 5.55.10^-6 *pi/180 = 9.7.10^-8 rad.Donc le diamètre, c'est 9.7.10^-8 * 65*9460.10^9 ~ 60 millions de km. (1 a.l. = 9460.10^9 km)A+ Matthieu
  15. Sony A7s... 3h sur NGC1499 et 50min vers Orion

    Sympa, ces grands champs. Mais moi je préfère quand même les couleurs de la version de Spdx, même si ça reste très saturé. Je me souviens d'un très vieux numéro de Ciel et Espace où on voyait la même chose sur Orion, avec un matériel qui coûtait une fortune inimaginable pour l'époque...A+ Matthieu
  16. nova Sagittaire du moment

    Bonjour, Ma petite contribution. Hier soir (11 novembre) à l'observatoire de Nice, avec un GP200 (200/800), et un Canon 60Da. Et une turbulence pourrie. La nova ASASSN-16MA est au centre A+ Matthieu[Ce message a été modifié par Matthieu Conjat (Édité le 12-11-2016).]
  17. NGC7814 RC SV250 + EQ8 non guidée

    Salut Frédo, si ta photo a été prise le 5 octobre au soir, la trace bleue pourrait être l'astéroide 62149 2000ST19, de magnitude 16.7, qui est passé exactement à cet endroit... Matt
  18. soucis avec IRIS

    Merci Bernard, ça marche effectivement 1 fois, mais quand tu redéplaces les curseurs pour changer à nouveau les niveaux, ça ne marche plus. Même le bouton 'OK' ne fonctionne plus chez moi.Matthieu
  19. soucis avec IRIS

    Salut, j'ai le même soucis avec Iris. Du coup je ne teste les curseurs des ondelettes que sur l'image à 100%. Au besoin, tu découpes une fenêtre sur ton image, et tu peux t'amuser avec les curseurs sur ce crop, comme ça, ça ne prend pas trop de temps. Si le résultat te convient, tu retournes à ton image plein format et tu relances le calcul 1 seule fois, même si ça prend plus de temps.Matt
  20. Flat trop fort

    Salut, il m'arrive ce genre de chose quand je ne corrige pas bien les offsets, du genre j'ai enlevé 2 fois l'offset au flat. Du coup le flat est trop 'contrasté' et il surcorrige les images. Vérifie bien tes offsets. Matt
  21. AutoStakkert!2

    Salut, Ouais, ça revient au même, mais tu peux juger en fonction de la qualité de la turbulence. Si le ciel est turbulent, je préfère garder un truc du genre 5% d'images, même si au final, ça donne peu d'images stackées. Je ne ferai pas trop d'ondelettes dans ce cas. Si le ciel est bien calme, je considère un peu plus le nombre d'images additionnées, pour avoir du signal. Mais d'une manière générale, je ne regarde que le pourcentage d'images stackées. Si j'estime que ça me donne vraiment trop peu d'images, j'augmente un peu le pourcentage. Et si je vois que ça fait pas mal d'images, je réduis un peu le pourcentage pour ne garder que les meilleures. Matthieu
  22. Problème de flats?

    Bonjour,j'ai toujours eu ce genre de problème avec mon Cassegrain. Je crois qu'il y a plusieurs raisons. Mon miroir est posé à même la culasse du télescope, sans barillet, alors je le soupçonne de se tilter un peu selon l'orientation du télescope. Ca se voit quand le télescope est bas sur l'horizon, les étoiles dans le coin s'allongent un peu. Il y a aussi le baffle qui est en PVC, et qui peut peut-être flancher un peu selon l'orientation. En plus, l'intérieur du baffle (et du tube aussi) n'est pas parfaitement noir, donc selon la direction (je suis quasiment en ville, avec une pollution lumineuse assez forte), l'éclairement peut varier.Et puis le porte-oculaire peut un peu se déformer (quand je suis au foyer du primaire, j'ai la caméra au centre de l'araignée, donc ça pèse son poids).Tous ces effets font que si je prends un flat à un autre moment ou une autre position du tube, j'ai ce genre d'effet. Cf une image brute dédarkée et déflatée de Leo 1, avec en plus le phare de Régulus qui montre bien l'araignée en 'contre-jour': Je n'ai plus de problèmes de flat quand je fais un superflat juste après mes poses car je suis dans les mêmes conditions optiques.Dernièrement, je trouve que ce problème est devenu moins flagrant, peut-être parce que j'ai rigidifié dernièrement mon porte-oculaire...A+ Matthieu
  23. Petite mars avec un petit maksutov

    Salut, ces nuages sont sans doutes des nuages de glace de CO2 entassés au sommet d'Olympus Mons. Je suis arrivé à les distinguer hier soir malgré la turbu pourrie, alors je préfère vous mettre ces images de l'opposition de 2005, où on les voit aussi: et (Vesta Pro au foyer du T400 à l'Observatoire de Nice + barlow2x)Ils en parlent sur Wikipédia. Ce sont les 'Nix Olympica'... Olympus_MonsMatt
  24. La comète 252P dans Ophiuchus

    Salut, jolie photo. Je l'ai tentée l'autre jour, mais dans le ciel de Nice sa couleur est difficile à bien faire ressortir. Sinon, je ne suis pas sûr que le reflet aussi net soit dû à la comète, qui me semble bien trop faible pour faire des reflets. Ca pourrait être un reflet de Kappa Ophiucii qui est dans le coin, à 3° de là... M'enfin je dis ça je dis rien Matt
  25. N'hésite pas à faire un petit flou gaussien pour enlever un peu le bruit. Pas trop fort, du style 'gauss 0.7' sous Iris. Je fais souvent un flou de 0.6 sur mes courbes. Ca ne change pas les chutes ou les montées de magnitudes, mais ça lisse un peu le signal. De toutes façons, il existe des outils qui ajustent automatiquement une courbe lissée sur ton signal, et qui te permettent de calculer les durées de l'éclipse à mieux que le pixel près si le signal n'est pas trop bruité. A partir de ton image jpg, j'ai obtenu la courbe ci-dessous. J'ai fait une rotation de 0.8° sous Iris, j'ai tapé la commande 'gauss 0.6', puis 'l_add 25 32'. Iris normalise ensuite à 32768 (bon, là c'est 98000 car l'image jpg est en 3 couleurs (je n'ai pas transformé en niveaux de gris...)). Sous excel, je trouve un seuil de ~63200 hors éclipse, et ~36500 pendant le transit. La moitié se trouve à 50000, entre les pixels 102.5 et 144, soit 41.5 pixels de transit. Bon, les incertitudes sont ~grandes, et il faudrait analyser cette courbe avec d'autres outils mathématiques, mais l'essentiel est là, Iris reste un outil puissant pour mesurer ce genre de chose numériquement.