Matthieu Conjat

Member
  • Content count

    731
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Everything posted by Matthieu Conjat

  1. Saturne en UV juste avant les nuages

    Salut, il me semble que c'est un artefact de traitement. Là où l'anneau rejoint le disque, le contraste de l'image doit peut-être donner l'impression d'une zone plus brillante. On ne retrouve pas cette surbrillance de l'autre côté, car il y a l'ombre de la planète sur les anneaux, qui assombrit la zone de contact. On ne retrouve pas non plus cette zone en bas, car le disque de la planète est plus sombre. Puis il me semble que la latitude est un peu basse pour une aurore. C'est juste mon avis Matthieu
  2. Présentaion

    Bonjour et bienvenue ! Avec ton matériel, tu devrais pouvoir faire des trucs sympas, surtout à grand champ (pour réduire la turbulence). Tu auras toutes les réponses sur ce forum (depuis le "wouaou, superbe image", à "pas mal, mais il y a du bruit, il y a un gradient et il faut faire une inversion droite-gauche" (ça c'est moi et AlainG ), en passant par "Le HSO, c'est pas tip top (AlainG tout seul)" A bientôt Matthieu
  3. Je pense publier ça quelque part à partir d'octobre, quand l'aigle sera trop bas sur l'horizon et que je ne pourrai plus faire de mesures correctes. Je suis entre 71 et 86 nuits sur les 2 champs. Pour la publication dans le VSX, j'en avais parlé dans un post précédent. C'était une galère monstrueuse pour leur faire accepter 1 seule mesure. Le format ne leur convenait pas, il y avait un 0 en trop, une lettre bizarre sur l'image, des merdouilles comme ça. Et puis ils m'ont bien dit que si on veut publier plusieurs mesures en même temps, ça ne leur convenait pas, c'était trop compliqué pour eux. Si j'avais été américain, ça aurait peut-être pu faciliter les choses Et puis j'ai commencé à accumuler les découvertes à une époque ou Raoul tardait un peu à publier mes mesures, donc il y en a plein qui ne sont pas encore sur le CdR-CdL (~260) Sinon, pour le soft, j'ai certes appris à utiliser Muniwin lors du week-end Photométrie à Nice, mais je continue à utiliser mon logiciel pas du tout automatisé . Ceci dit, je découvre la plupart de mes variables en divisant avec Iris une image par une autre, prise à un moment différent. Si le bruit n'est pas trop fort, on voit une étoile sortir du lot. Puis je confirme la photométrie avec Iris ! Mais si tu veux, je te donne un lien pour le télécharger. Faudra que je le modifie peut-être pour lire tes images (comme c'est moi qui l'ai codé, il ne lit pas forcément tous les types de fits)... Matt
  4. Ouais, le télescope Schaumasse. Je regarde sur le VSX, il y a effectivement quelques ASAS-SN dans le champ. Comme il a une bonne résolution, j'ai choisi exprès la Voie Lactée. D'abord parce que les programmes du type CSS ou ASAS SN évitaient cette zone pour cause de surdensité d"étoiles, puis aussi parce qu'il y a plus d'étoiles dans le champ . Beaucoup de mes variables dépassent la magnitude 16, donc elles ne sont pas encore répertoriées par ASAS SN ou autre. Il y a pas mal de variables longues périodes, dont pas mal de semi régulières, qui avaient l'air d'être ~constantes en 2018 puis dont on voit très bien les variations cette année (ou vice-versa). Allez, pour vous mettre l'eau à la bouche, je vous en mets quelques-unes. Bien sûr, aucune d'entre elle n'est répertoriée dans le catalogue de l'AAVSO. La graduation est en jours (depuis ~le 7 juillet 2018) (images cliquables) Mais ça fera l'objet d'un nouveau Post. Matt
  5. Ah, z'êtes vaches les mecs, c'est du boulot ! Bon, je vais voir... "Je sers la Science et c'est ma joie !" Matt
  6. Merci Pascal Cette année j'ai la flemme de recommencer sur une autre partie de la galaxie. En ce moment je suis en train de suivre 2 champs dans la Voie Lactée où j'ai trouvé 180 étoiles variables non répertoriées alors ça me prend tout mon temps. J'en parlerai bientôt sur le forum Matt
  7. 1ère image ASIair / IC1396 / FSQ85 / ASI1600

    C'est sympa. Les couleurs ressemblent à une vieille pellicule argentique délavée, mais y'a du potentiel Manque plus que la mosaique pour nous faire une image fantastique ! Matt
  8. Pardonnez-moi, mais un "reflet de l'ISS", qui passerait juste sur Jupiter, me semble d'une ineptie sans nom !! Puis quand vous parlez d'ombre de l'ISS, je ne comprends pas bien non plus. Vous voulez dire la silhouette de l'ISS, en ombre chinoise ? On voit cette tache sur une dizaine d'images, bien trop lent pour être un satellite proche ou un reflet quelconque, ou même un ULM . Comme je l'ai déjà dit, la vitesse du truc est la même que la turbulence générale qui se déplace de droite à gauche également. Donc pour moi, c'est un phénomène atmosphérique d'une banalité affligeante... Allez, je m'étais promis que je ne participerai pas d'avantage à ce post, je m'y tiens A bientôt sur un nouveau post. Matthieu
  9. !!!!! Arhh, j'ai eu peur Bon, je sors, je promets de ne plus polluer ce beau post. Très jolie image, en attendant, qui aurait pu être posée un peu plus ? Y'en a qui ont de la chance, eux...
  10. Ben je l'ai indiqué plus haut: une sorte de bulle d'air Elle va à la même vitesse que le reste de la turbulence. Elle est bien trop pâle (diaphane) pour être un objet solide (à moins que ce soit un oiseau lent et TRES défocalisé) Un insecte ne se verrait même pas, vu le diamètre des télescopes. L'ISS serait bien plus brillante, même à grande distance. D'ailleurs, si elle est soit disant trop peu lumineuse à cette hauteur, Jupiter le serait aussi, et Polo l'a bien vue à l'oeil nu. M'enfin je crois qu'on est tous d'accord que c'est plus l'ISS Si le ciel veut bien se découvrir sur la Côte d'Azur, je suis sûr que je peux vous refaire le même film Sinon, puisque personne ne veut me croire, je vais bouder un petit peu. Matt
  11. Attention 'On' va nous fermer le post
  12. Ah ouais, il me semblait bien qu'y avait un truc comme ça, mais j'ai pas tilté. Sinon, pas forcément besoin d'avoir une bulle d'air pour voir ce truc. Ça pourrait être un petit nuage ou un bout de fumée qui passe. Je pense que ça doit arriver très souvent quand on traverse beaucoup d'atmosphère.
  13. La taille de l'ISS, qui devait être à ~1400 km de distance (vu la hauteur), est de l'ordre de 15", soit 1/3 de Jupiter. Ca se tient. Mais l'ISS ne devrait quand même pas être aussi diaphane, comme si elle était défocalisée par rapport à Jupiter. On est proche de l'infini, donc tu devrait voir des détails dessus. Puis c'est surtout la vitesse qui ne correspond pas du tout. Regarde Thierry Legault. Quand il photographie l'ISS devant le Soleil, il y a une trentaine d'images sur un demi degré. Là, ça va tout doucement ! Perso je ne vois pas une forme de navette ou des panneaux. C'est trop flou. C'est une belle paréidolie. On a tellement envie de voir des panneaux solaires, qu'on en voit ! Et puis c'est pas parce que tu as vu l'Iss semblant provenir de Jupiter après coup qu'elle est réellement passée dessus. L'ISS c'est 45" donc c'est tout petit dans le ciel. Mais ça aurait été une jolie photo si ça avait été le cas. Il y a une autre conjonction le 3 aout sur la Côte d'Azur ?
  14. Très rigolo. Sauf que c'est pas l'ISS, on est bien d'accord? Déjà, la vitesse. trop lente. et la taille. Trop petite. L'ISS doit faire au moins la taille de Jupiter. Et l'aspect. On doit voir un gros truc lumineux et pas en ombre chinoise. Puis on voit bien que l'ombre se déplace à la même vitesse que la turbulence. Ca devait être une bulle d'air plus chaude... Voilà, désolé de casser l'ambiance Si c'était pour l'humour et que j'ai rien compris, je peux supprimer mon post Matt
  15. C'est curieux...

    Ouais, quand j'ai entendu ça, je me suis dit 'encore une .onnerie de ces idiots de journalistes...'. Effectivement, c'est pas franchement vermillon... Matthieu
  16. Aigrettes visibles avec un téléobjectif : ?

    C'est une QSI 583ws. Capteur kaf8300 microlentilles antiblooming Sinon, un diaphragme à 8 lames génèrerait des aigrettes toutes identiques en intensité. Sur l'image de fljb67, on voit les 4 traces lumineuses horizontales et verticales identiques, et les autres en diagonales qui ont l'air d'avoir une intensité (racine de 2 fois) plus faible . Comme si ça venait des pixels Matt
  17. Aigrettes visibles avec un téléobjectif : ?

    Tiens, je ne pensais pas à cette photo, mais ça fait le même effet: La nébuleuse de la flamme en filtre Bleu avec une lunette Clavé 130/1908. On voit bien la forme ronde des microlentilles du capteur (en plus des honteuses aigrettes que j'ai volontairement ajoutées en mettant un croisillon de fils de fer devant l'objectif )
  18. Aigrettes visibles avec un téléobjectif : ?

    S'lut, j'ai eu la même chose il y a quelques années, où je photographiais un lever de Soleil depuis Calern. Faut que je retrouve la photo. Je suppose que je diaphragmais, mais j'ai l'impression que l'effet vient d'avantage des pixels du capteur que des lentilles (pourquoi ça ferait une structure en cristal comme ça si c'était les lentilles ?) La matrice carrée des pixels doit faire une figure de diffraction qui va se refléter sur (au moins) la 1ère lentille et qui revient illuminer le capteur. Je vois un truc comme ça. Tant que tu as une cible très lumineuse et assez petite, ça va diffracter comme ça... Matt
  19. m7

    M7 au foyer du 115/900 Une galère à dessiner vu le nombre d'étoiles et la taille du champ...
  20. m39

    M39 au 115/900
  21. m18

    M18 dessiné au 115/900
  22. ngc6882

    ngc6882-ngc6885 au foyer du 115/900
  23. m8 au 115/900

    M8 et sa nébuleuse dessinés depuis mon balcon de Cabris il y a quelques années.
  24. Ouais, ben en fin de soirée, quand les gens ont commencé à rentrer chez eux et que la file d'attente du 1m a commencé à diminuer, les nuages sont arrivés. Barbe... J'aurais au moins pu profiter de l'oeil de chat... Sinon, ma petite contribution: 29 poses de 30" avec un objectif 8mm, f/8, 640 asa, Canon 60Da. J'aurais bien fait plus, mais ces abrut.. de techniciens sont arrivés plein phares pour récupérer la sono devant le C2PU... Sans scrupules, en plus... ou Matthieu