Matthieu Conjat

Member
  • Content count

    611
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Everything posted by Matthieu Conjat

  1. Passage de Mercure

    Ah, ben t'as eu bien de la chance... A Nice, je suis monté à l'Observatoire quand même croyant voir venir une éclaircie sur l'animation satellite, mais on n'a même pas vu un coin de ciel bleu. Les gens du Coudé étaient là aussi. On a regardé le transit sur Internet... Matthieu
  2. M81, M82, et un peu d'IFN...

    Ouais, moi je suis un ayatollah du 'nord en haut - ouest à droite', alors: "inversion gauche-droite, puis rotation droite 90° et puis c'est tout."
  3. M81, M82, et un peu d'IFN...

    C'est joli. On voit un peu de bruit sur l'IFN sur l'image grand format, mais ça passe. Et puis, comme Alaing a failli le dire, il faut juste inverser l'image droite-gauche et ça sera encore mieux !! Matt
  4. La tête de cheval lunaire / Eudoxe and Co. / Newton 410mm

    Je l'ai trouvée !! M'enfin je verrai plutôt un chien, moi. Du genre berger allemand... L'image est sympathique comme d'habitude
  5. Salut à tous, En plein suivi des céphéides d'Andromède, j'ai vu réapparaitre la nova récurrente M31N 2008-12a Elle semble revenir tous les ans, et est liée à une naine blanche massive. Généralement, elle reste au dessus de la magnitude 19 pendant 4-5 jours, alors il ne faut pas la rater avant qu'elle ne redevienne invisible (m22). A Nice, la météo va être pourrie ce soir et dans les prochains jours, donc c'est raté pour moi. Ils en parlent ici: https://arxiv.org/abs/1607.08082 Si vous avez l'occasion de la suivre. Elle est ici (AD 00 45 28.81 dec 41 54 09.9) Cliquez sur l'image pour mieux la voir: (42minutes de poses au T400 f/5) Matt
  6. Nova récurrente M31N 2008-12a dans M31

    Sympa, ils ont pris ma photo ! Elle pouvait pas exploser en juillet, cette étoile ?? Ceci dit, je me plains pas, j'ai pu la suivre pendant 3 jours. S'il avait pu faire beau aussi pour Mercure, j'aurais passé les vacances à Lourdes...
  7. Nova récurrente M31N 2008-12a dans M31

    Petite mise à jour de cette nova: Elle s'est assombrie assez rapidement. En 3 jours, elle est repassée en dessous de la magnitude 20. On la distingue encore sur la dernière image, mais elle est dorénavant parfaitement invisible. Prochain rendez-vous, fin 2020 si tout va bien. Ci-dessous la courbe de lumière. Les 1ers jours, elle est parfaitement invisible, j'ai laissé magnitude 22 sur le graphe. Je crois que c'est sa magnitude en temps normal. L'animation sur plusieurs jours (pour le jour 95, où il manque une mesure, j'ai triché, j'ai fait une moyenne des jours 94 et 96...) Matt
  8. Allez, à la demande générale, je fais un petit topo sur l'occultation de TYC 1932-00469-1 par 87 Sylvia, qui a eu lieu le 29 octobre, observée par pas mal d'observateurs européens (malgré le mauvais temps presque général !!) 87 Sylvia est un gros astéroide triple de 380km sur 260, dont les 2 petits satellites, Romulus et Rémus, ont été découverts respectivement en 2001 et 2005 au Keck et au VLT. L'étude de leur orbite a montré que Sylvia était très poreux (60% de vide), avec une densité très faible (sources Wikipédia). Le 29 octobre, il occultait une étoile de magnitude 10. C'est très lumineux, ce qui permet de suivre le phénomène avec des temps de pose très courts, du genre de quelques centièmes de secondes (selon le diamètre). Ca permet d'avoir une bonne résolution temporelle et de bien observer les éventuelles éclipses par les 2 satellites. L'éclipse par Sylvia devait durer ~23 secondes, et celles des satellites entre 0.8 et 1.3". Damya Souami, de Paris-Meudon, avait rappelé sur la liste Planoccult l'importance de mesurer les éclipses des satellites pour préciser leur orbite autour de Sylvia et aussi pour affiner l'orbite de Sylvia autour du Soleil. J'ai essayé de suivre l'occultation à l'Observatoire de Nice avec le télescope Schaumasse, mais j'étais en dehors de la zone à 2 sigma pour Sylvia. Mais l'orbite des 2 satellites n'étant pas forcément bien connue, il fallait quand même tenter de suivre le phénomène au cas où... Et puis la probabilité de découvrir un nouveau satellite grâce à cette méthode n'est pas nulle Ben finalement, j'ai rien découvert, puisque comme prévu, l'ombre est passée 80km au nord-est (cliquez sur les images si vous voulez): C'est la photométrie réalisée sur l''étoile pendant les 3 minutes autour de l'instant théorique... Mais les autres observateurs de la liste Planoccult ont pu observer le phénomène, et certains ont même vu la double éclipse par Sylvia et par Romulus quelques secondes plus tard. Les mesures ont été rassemblées par Eric Frappa: La trace de Romulus est tout à gauche, Rémus est au milieu en bas. Certains n'ont pas eu de chance, ils sont passés juste entre Sylvia et Rémus. Mais c'est pas grave, car ça permet quand même de contraindre fortement la forme des corps et leur orbite. Un modèle 3D a même été établi en fonction des cordes observées: Tous les jours, des occultations se produisent partout dans le monde, mais c'est assez rare que ce genre de chose rassemble autant de monde. Belle collaboration internationale ! Pour info, ces résultats sont enregistrés sur le réseau Euraster, maintenu par Eric Frappa (entre autres): http://www.euraster.net/results/2019/index.html Matthieu
  9. Ah, ça a l'air sympa tout ça... J'ai l'habitude d'enregistrer mes mesures en fichiers fits. Dans ce cas, y'a moyen de récupérer le fichier de dérive et de modifier l'en-tête de chaque image en conséquence, ou c'est mieux de ne faire que des fichiers Ser ?
  10. Nova récurrente M31N 2008-12a dans M31

    Hé hé hé, Bon, allez, mon astéroide c'est le crr.crrr...crrr Ah, panne de clavier, mince.
  11. Certainement pas ! J'ai envie de garder le prix Nobel pour moi tout seul ! Comme les 2 autres, là....
  12. Tiens, il faudrait que je teste le mien aussi Ho, ma nuit n'est pas finie. Je suis en train d'observer 2 astéroides doubles nouvellement découverts. L'un est confirmé (9474 Cassadrury) et l'autre pas encore tout à fait (je vous dis pas lequel, vous pourriez me le piquer ) Ca sera l'objet d'un prochain post. Ou les céphéides d'Andromède, je sais pas encore...
  13. Ben je crois pas, même si encore une fois, je ne suis pas le plus grand spécialiste des occultations astéroidales (moi c'est plutôt les courbes de lumière d'astéroides et d'étoiles variables) Il semblerait que Dimension 4 ne soit pas le meilleur pour caler l'horloge du PC via un serveur. Eric Frappa m'avait conseillé NTP Time Server Monitor (Meinberg). Les 10 minutes autours de l'occultation me semblent beaucoup. Faut vraiment que les satellites soient loin du corps principal dans ce cas. Je commence toujours ~90" avant. Faut dire que parfois quand j'enregistre des images pendant trop longtemps, mon pc bloque parfois à cause de la mémoire et certaines images ne sont pas enregistrées. Ce fut le cas pour Sylvia avec un temps de pose court et un grand débit d'images par secondes enregistrées.
  14. Bof, moyen comme précision quand même! Il y a toujours l'incertitude liée au temps de réaction, surtout si l'étoile n'est pas très lumineuse et la chute de luminosité pas très forte. Je pense que ça reste le plus précis. Mais c'est sûr que ça fait du matos supplémentaire à acheter... Maintenant, il y a même une caméra avec un dateur GPS intégré (comme la QHYCCD monochrome QHY174M, mais c'est 1500 Euros quand même...) Sinon, je ne suis pas du tout spécialiste de ces outils GPS. Perso j'utilise une bête ASI 174mm noir et blanc, et j'utilise NTP Time Server Monitor qui corrige l'heure du PC en permanence (il parait que c'est plus précis que les outils Windows), mais je ne connais pas la précision sur la datation absolue. Un module GPS restera toujours bien plus précis quand même. A mes débuts j'utilisais une Audine en mode Drift-Scan, comme ils font au télescope Tarot (Calern et la Silla). Quelques exemples dans le rapport d'activité que je faisais à l'époque (http://www.aquila.free.fr/rapport2016.pdf) C'est pas pour faire de la pub, hein ? Pour ton scan, tu as essayé Audela ? Il lit pas mal de caméras et c'est avec ça que je faisais mes scans.
  15. Je sais pas trop. Pour moi, Planoccult, c'est juste des mails à envoyer, je n'ai pas de mise en page spéciale. Quand je fais une mesure, j'envoie un mail sur la liste, puis je reçois les mails des autres, c'est tout. Sinon, j'utilise également une toute petite partie des fonctions de Tangra et Aota, mais ça suffit comme ça. (de toutes façons, je débute avec Tangra, j'ai beaucoup de mal avec la plupart des fonctions...)
  16. Bon, si tu veux, je demande pour toi. C'est pour t'entrainer à traiter des mesures, c'est bien ça ? Mais c'est la dernière fois, hein ? Tu avais envoyé tes mesures directement à Eric Frappa ? Parce que tu a bien une observation positive, non ? (Numéro 19 sur les figures que j'ai mises en début de post?)
  17. Oui, tu peux demander sur Planoccult à ceux qui l'ont observée. Tu es bien inscrit sur la liste ?
  18. Moi je synchronise tous les 15 jours, alors c'est pas trop gênant. Entre 2 synchro les évènements ne sont pas forcément tous réactualisés, alors ça suffit amplement.
  19. Non, les prévisions sont fiables longtemps à l'avance. Regarde la carte: l'éclipse commence à 4h4 sur Terre (en haut à gauche), et se termine à 4h31. En France, l'éclipse a lieu entre 4h13 et 4h14. SI tu regardes bien la carte, tu peux avoir une précision à quelques secondes autour de chez toi. Il faut commencer l'enregistrement environ 1 minute avant et arrêter 1 minute après (au cas où il y aurait un satellite, par exemple)
  20. Perso, j'utilise Occultwatcher (https://www.occultwatcher.net/) On rentre nos coordonnées, la magnitude limite qu'on peut observer, 2-3 autres trucs, et il calcule les occultations prévues dans les prochaines semaines. Après, il y a d'autres logiciels je crois, comme le site donné par Jean-Marc, mais je reste sur occultwatcher. Matt
  21. Ho, merci mais je n'y suis pas pour grand chose, puisque l'éclipse est passée à coté Si je trouve le temps, je vais ptêt créer un nouveau sujet Matt
  22. Bonjour à tous, pour compléter un peu le post que j'ai crée dans le forum 'Astrophotographie', je vous détaille un peu les mesures que j'ai faites sur les céphéides autour de ngc206 dans Andromède. J'ai mené mes observations sur ~35 jours, su 13 septembre au 19 octobre. J'aimerais continuer, mais la météo sur la Côte d'Azur est toute pourrie (ailleurs aussi, en fait). J'utilise le télescope de 40cm à l'Observatoire de Nice, à 2m de focale, sans filtre. Sur les ~36 variables que j'ai repérées dans le champ, il y a ~16 variables qui pourraient être des céphéides. Sur l'image ci-dessus, il y a aussi une variable à courte période ('V4'), et une à longue période ('V22'), qui pourrait être une mira. Il faudra surveiller dans les prochains jours pour confirmer. J'ai supposé que les céphéides étaient de type I (céphéides classiques). Pour ces étoiles, j'ai utilisé une relation période-luminosité de la forme M=-2.8*log(P) - 1.4, où M est la magnitude absolue moyenne, et P la période en jours. J'ai utilisé 4 étoiles de calibration, dont la magnitude en bande G est donnée par le catalogue Gaia. (Je ne sais pas si c'est judicieux de prendre la magnitude G pour cela. Comme j'ai fait mes mesures sans filtre, c'est ce que j'ai trouvé de plus indiqué...) Quelques courbes sympatiques: (A gauche, ce sont les 35 jours complets, et à droite les la courbe de phase (mesures repliées pour bien voir la forme de la courbe de lumière) (cliquez sur les images si vous voulez les voir en plus grand) V1: période 25.1 jours. magnitude apparente 18.9 V4: période 1.67 jours. Il faudrait mesurer sur toute une nuit pour confirmer cette valeur. Il s'agit soit d'une binaire à éclipses, soit d'une céphéide... V9: p 25.7 jours, m 17.75 V14: p 17.1 jours, m 19.3 V22. La période complète n'a pas encore pu être déterminée. Il faut dire que l'étoile est presque en contact avec une autre, donc ça peut fausser les mesures. Ca pourrait être une Mira ou une céphéide à longue période. V25: p 15 jours, m 19.7 V29: p 18.1 jours, m 17.6 V30: p 12.2 jours, m 18.8 V34: p 22.8 jours, m 18.7 En fin de compte, voici un tableau récapitulatif pour les céphéides du champ: L'écart-type est assez grand, mais la valeur moyenne 2.14 millions d'années-lumière est assez proche de la vraie valeur de la distance de la galaxie d'Andromède ! A continuer quand le ciel va enfin se dégager Matt
  23. Salut Jean-Marc, J'étais pas loin, mais ça a suffi. Regarde la carte des cordes mesurées (clique dessus pour l'agrandir): On voit la position des 2 satellites au moment de l'occultation. Je suis tout en bas, j'ai dû rater Rémus à une cinquantaine de km... Tu as tous les détails ici (mais tu as déjà du voir la page): http://www.euraster.net/results/2019/index.html#1029-87 A+ Matt
  24. Une visiteuse près de M76

    Puis même l'orientation de la queue change entre les 4 poses, donc il s'agit très certainement du reflet de la grosse étoile, comme l'a suggéré Polo Matt
  25. Pas de soucis, comme c'est moi qui ai créé le fil, j'ai reçu une notification quand tu as écrit ton message. Et puis ton message a fait remonter le post en haut de la file, donc je l'ai vu aussitôt !! J'ai fait les mesures sans filtre avec une QSI583ws (filtre clair), au foyer primaire du 400, à f/5 (2m de focale). Je faisais en moyenne 20-25 poses de 120 à 140". En tout, j'avais ~45' de temps de pose par image. Avec 30 minutes, j'avais déjà pas mal de signal pour voir les variables. Je posais au maximum 140" par image individuelle pour éviter le bruit de photon. Attention, pour les vraies céphéides, un signal simplement sinusoidal n'est pas très bon. Tu fitteras mieux tes mesures avec 2 harmoniques. Mais c'est sympa de traiter tes mesures par soi-même ! Sinon, il me semble bien que j'ai pris la médiane de toutes mes mesures de distance, et pas la moyenne. Ca permet effectivement de bien supprimer les valeurs biaisées. Hier soir j'ai pu enfin continuer mon nouveau champ. Mais le mauvais temps revient cette semaine...... Matt