Matthieu Conjat

Member
  • Content count

    1314
  • Joined

  • Last visited

  • Last Connexion

    Soon available - 49636

Posts posted by Matthieu Conjat


  1. Il y a 2 heures, DarkSkyGeek a dit :

    Quel logiciel utilises-tu pour faire de la photométrie sur des cibles qui se déplacent

    J'utilise Iris.

    Je calcule le déplacement en pixels de l'astéroïde en 24 heures (j'ai écrit un petit programme qui lit la 1ère et la dernière image et qui calcule automatiquement le décalage en X et en Y sur 24 heures), et je rentre ça dans Iris. C'est assez simple, il faut juste rentrer les bons décalages journaliers.

     

    Il y a 1 heure, jfleouf a dit :

    il y a un autre astéroïde directement au dessus (à midi) de M96

    Oui, je l'ai vu. Mais sa courbe est toute plate (un peu bruitée et sans grand intérêt):

    42693_1998KQ38.png.d92ff62e99fc6760952a3a6726f0aefb.png

    Y'a peut-être quelque-chose, sur la courbe mais comme les 2 astéroïdes suivent des chemins différents et que je pointe mon télescope à la main, j'ai fait le choix de rester sur le 1er.

     

    Généralement, sur 1 nuit, il y a environ 60 à 70% des astéroïdes qui ne varient pas de manière évidente. J'ai tendance à vite les délaisser parce qu'il faudrait les suivre avec des plus gros télescopes ou sur beaucoup plus longtemps...

     

     

    Ah, ce soir il va faire moche à  Nice, alors si y'en a qui veulent continuer la courbe de lumière de Donar...

     

    • Like 4

  2. La courbe noire est issue de l'algorithme de fittage de Courbrot, développé par Raoul Behrend, de l'Observatoire de Genève (https://obswww.unige.ch/~behrend/redcouro/redcouro.html)

    Courbrot décompose le signal en séries de Fourier, et en fonction du degré du polynôme qu'on rentre, il ajuste un modèle.

    Là, comme les mesures présentent des pointes aux moments du minimum d'intensité, j'ai rentré un polynome de degré élevé, afin que la courbe fittée ne ressemble pas à une bête sinusoïde. Mais comme les mesures sont un peu bruitées et qu'il n'y a que 2 nuits de mesures, Courbrot va ajuster comme il peut les coefficients du polynôme. D'où les petits 'kinks' quand le signal n'est pas très propre.

     

    Sinon, j'ai regroupé les 2 images de ces derniers jours. Je vous laisse retrouver les 2 traces de l'astéroïde sur l'image B|

    m95_m96_donar.thumb.jpg.c00b0098a42fa0d45b681151d93679fd.jpg

    • Like 4
    • Thanks 3

  3. Ouais, bon, la turbulence était toute pourrie en début de nuit (on était à 30° de hauteur), donc les mesures de hier soir ne sont pas très belles (en vert sur la figure). Au minimum, l'astéroïde n'était même pas visible sur les images. En 2è partie de nuit, c'était bien mieux.

    J'arrive quand même à compléter la courbe de lumière, même si ce n'est pas très joli. Je recommencerai après la pleine lune.

    2176_donar_temp2.png.b98a327ed7b231e2650e02ec77fb59da.png

     

    • Like 2

  4. Il y a 3 heures, biver a dit :

    Faut dire aussi, qu'il faut trouver un astronome sous un ciel dégagé, parceque ici les étoiles on ne connait plus

     

    Tu l'as échappé belle, parce qu'ils cherchaient un spécialiste des comètes pour un reportage, et je leur ai suggéré de te contacter. Mais apparemment, les journalistes de Paris se sont débrouillés autrement...

     

    • Haha 4

  5. Le 22/01/2023 à 11:31, pierre2nice a dit :

    Matthieu : on veut voir les images !

     

    Ben tu les as pas vues sur BFMTV hier ?

    Y sont venus dimanche à la coupole Schaumasse pour me filmer pointant le télescope. Apparemment, ils n'avaient trouvé personne pour leur montrer un astronome au travail sous une coupole donc ils étaient ravis de pouvoir venir au dernier moment à l'Observatoire :

    ztf_conjat_bfm.jpg.4b88bf75a19a0f455972000455531254.jpg

    Matthieu B|

     

    Allez, je vous remets le lien:

    https://www.bfmtv.com/sciences/une-comete-visible-a-l-oeil-nu-jusqu-a-fin-fevrier-dans-le-ciel_VN-202301230079.html

     

    • Like 4
    • Thanks 1
    • Haha 3

  6. Salut,

    Beaucoup d'amateurs participent aux recherches 'professionnelles', surtout dans le domaine de la photométrie d'exoplanètes et des occultations d'étoiles par les astéroides. Dans ces domaines, les découvertes sont rarement exceptionnelles, mais nos observations étoffent surtout les catalogues et les bases de données. En faisant des observations de routine d'étoiles ou d'astéroides, il arrive parfois qu'on découvre des nouvelles étoiles variables (c'est difficile maintenant avec tous les télescopes automatisés qui vampirisent complètement les nouvelles découvertes potentielles par les amateurs), ou des nouveaux astéroides doubles.

    Perso, je ne fais pas beaucoup d'exoplanètes, mais pas mal d'occultations, de photométrie d'étoiles variables et d'astéroides.

    Depuis une quinzaine d'années, j'ai du observer ~300 astéroides, une vingtaines d'éxoplanètes et ~500 étoiles variables. Certains astéroides m'avaient été 'commandés" par des professionnels, en vue d'observations avec des instruments plus sérieux (956 Elisa par Spitzer ou 45 Eugenia par Hubble), de même que quelques exoplanètes, dans le but de confirmer leur présence (XO-6 et XO-7). La plupart de mes observations sont rassemblées sur le site de mon assoce (http://www.aquila.free.fr/download1.htm)

    je ne sais pas si ça peut aider dans ton mémoire  :$...

    Matthieu

    • Like 4

  7. Tes 2 aigrettes doubles partent exactement du même point, ce qui veut dire qu'elles ne sont pas dues au fait que l'étoile est double. Dans le cas d'une étoile double, les aigrettes devraient être parallèles. Et puis comme la 2è étoile est bien plus faible, elle ne devrait pas avoir des aigrettes aussi lumineuses.

    J'ai moi-même souvent des aigrettes dédoublées avec mon Newton, qui n'est pas toujours collimaté pile-poil.

     

    Pour les aigrettes en diagonale, j'ai la même chose, mais c'est dû aux microlentilles du capteur. Dans ce cas, les 'aigrettes' sont horizontales sur les images.

     

    Dans ton cas, je verrai bien le porte-oculaire, qui est un peu trop rentré dans le tube, et qui diffracte la lumière, comme sur ce schéma vite fait:

    porte-oculaire.gif.eb24640d57e95453e5e83a42a98b790e.gif

     

    Matthieu

    • Like 1

  8. Au centre, on voit bien que les étoiles sont fines, donc ce n'est pas un problème de mise au point ou de dérive des étoiles du au long temps de pose.

    Là il y a bien un problème d'optique dans les coins. Perso j'ai toujours eu ce genre de déformation avec mes objectifs. A moins de diaphragmer fortement (ou d'acheter des objectifs de qualité prémium), j'ai toujours ces étoiles allongées.

    Je ne connais pas les Samyang, donc je ne sais ps s'ils sont irréprochables.

    matthieu


  9. Les aigrettes donnent un aspect plutôt sympathique, mais ce que je n'aime pas du tout, c'est que ton traitement a assombri complètement le coeur de l'amas, qui est plus sombre que le fond de ciel autour. Du coup, ça fait  complètement disparaître la nébuleuse au centre...

    Même autour de l'étoile en haut à droite, il y a un gros pâté sombre ^_^

    Mais c'est un bon début !

    Matthieu


  10. En parlant de photos toutes pourries, je me suis toujours demandé pourquoi les ingénieurs de la Nasa se sont obstinés à publier cette horrible image de Liciacube. A l'heure du numérique, des masques de fusion et de photoshop, il n'y a personne qui a décidé de sortir une image sans ces affreux carrés?

     

    Une tentative rapide, je crois que ça rend un peu mieux que l'autre, non ?

     

    dimorphos_conjat.jpg.eabf24f97ff4f60c718e8f4f777a12d1.jpg

     

    C'est comme le film de l'arrivée de Dart sur Dimorphos, tout saccadé, avec les astéroides qui sautent d'une image sur l'autre >:(

    Matthieu

    • Thanks 2

  11. Je suppose que pour une nébuleuse à émission, qui a juste 2-3 raies visibles, ça ne modifie que très peu le spectre général de l'étoile. Pour une nébuleuse à émission, c'est peut-être différent, mais comme d'une manière générale la magnitude surfacique de la nébuleuse est bien plus faible que celle de l'étoile, c'est quand même le spectre de l'étoile qui sera présent essentiellement.

    Matt


  12. Le 04/11/2022 à 23:47, COM423 a dit :

    je ne vois pas de signal exploitable dans les données

     

    Hum, pas tout à fait d'accord. Quand je prends tes mesures, et que je les superpose aux miennes, j'obtiens ça:

    comp_T400_T200.png.3b9ed6dfef6b44230ae36db10cebfc7d.png

     

    La courbe bleue à gauche, ce sont tes valeurs (j'ai recopié ton tableau). Les courbes à droite, ce sont la tienne en bleu, plus les miennes en vert et noir, obtenues le 29 octobre (1 heure avant toi), et le 6 novembre. En rouge, c'est le fit avec une période de 2.25 heures.

    On  voit que ta courbe se superpose pas mal au fit et à mes valeurs. Avec un T200, et une somme de ~10 images, la magnitude 16 est tout à fait atteignable.

     

    Ceci dit, on remarque que la partie gauche de ta courbe s'éloigne du fit, comme si tu avais observé une éclipse. D'ailleurs, quand on regarde le temps écoulé entre cette 'éclipse' et celle que j'ai vu le 6 novembre (soit entre le 29 octobre 2h15 et le 6 novembre 3h40), il s'est écoulé 8.065 jours, soit 17.004 fois la période de révolution de Dimorphos (11.383 heures après l'impact). On est tout proche de 17 périodes.

    Il se pourrait bien que tu aies observé une éclipse ou le passage de l'ombre sur Didymos.

     

    Quand je fais la différence entre nos mesures et le fit rouge, j'obtiens les résidus, que je cale sur une période de 0.4743 jours (période du satellite). Nos mesures tournent bien autour de l'éclipse:

    63681c0176883_comp_T400_T200_rsidus.png.2775c02967e3cf0a9b3b33a35b3f6325.png

     

    Matt

     

     

     

     

    • Like 1
    • Love 3

  13. il y a 1 minute, COM423 a dit :

    on est loin d'une belle sinusoïde régulière de période 2,2h

    Oulà, les courbes de lumière d'astéroides sont loin d'être de belles sinusoides. D'autant que Didymos, d'après les images de Dart, n'est pas une bête cacahuète, donc il n'a pas une jolie courbe de lumière avec 2 pics principaux symétriques. Parfois on voit des courbes avec 3 pics par tour, voire 4.

    Perso, je retenterai bien une nuit complète, mais comme j'ai un vrai boulot, je vais attendre le week-end prochain. D'ici là, je pourrai peut-être fusionner mes mesures avec celles du C2PU (ca reste l'Observatoire de la Côte d'Azur, après tout, pas de scrupules ^_^)

    • Like 2