mathieu80

Member
  • Content count

    226
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Everything posted by mathieu80

  1. Alta U8300 vs ASI 1600 mono ?

    C’est la nouvelle ère colmic ;-) la possibilité de faire des petites galaxies avec une focale de 500mm...
  2. Alta U8300 vs ASI 1600 mono ?

    Intéressant colmic merci pour le partage. ce genre de camera change vraiment la donne avec la possibilité de pixels minuscules tout en gardant un fort rendement sans parler Du faible bruit! ca veut dire que les petits instruments genre fsq106 avec la 183mm peuvent produire grosso modo des images aussi résolues et avec le même temps de pose et plus de champ que les gros instruments type Newton ou RC etc avec capteurs à pixels moyens ou gros.
  3. Alta U8300 vs ASI 1600 mono ?

    Sujet passionnant. Non moins passionnant celui du visuel assisté avec une horizon couleur qui mériterait un autre post 😉
  4. Merci pour vos réponses. ok exaxe je vais essayer de mesurer avec un autre logiciel... la j’ai mesuré avec Prism. Je ne fais pas de pose courte mais il est clair que c’est la seule solution pour exploiter les petits échantillonnages.
  5. Bonjour à tous, Quelqu’un pourrait il m’eclairer svp : -setup 1 : C9,25 + asi 1600 donne un échantillonnage de 206*3,8/2350= 0,33“ par pixel -setup 2 : 120ed f/7 + kaf 8300 donne un échantillonnage de 206*5,4/840= 1,32“ par pixel Avec le 1er setup la fwhm obtenue est de 8 soit une tache de diffraction de 8*0,33=2,65“ Avec le 2eme setup la fwhm obtenue est de 2 soit une tache de diffraction de 2*1,32=2,64“ Est ce que cela veut bien dire que les 2 setup produisent des images montrant les mêmes détails? La mesure de la tache de diffraction mesurée sur les etoiles correspond elle bien à la finesse des détails observés dans les galaxies nébuleuses etc...? je précise que ces mesures et cette question concernent la photo du ciel profond en longue pose bien entendu. merci d’avance pour votre éclairage Mathieu
  6. Oui Colmic, on est bien d’accord du coup avec les petits pixels de la 183 tu arriveras à un échantillonnage qui te permettras d’avoir autant De détails sur des galaxies qu’un c14 ou un RC 500 f/8 qui travailleraient sous un ciel identique au tien!
  7. Ben justement valereL c’est pas d’la théorie c’est de la pratique et des mesures concrètes qui m’ont amenées à ce post... meme résolution obtenue avec un c9 qu’avec une L120...
  8. Autrement dit l’utilisation d’un télescope à longue focale pour obtenir un echantillonage bas n’a d’interet EN LONGUE POSE que sous un ciel exceptionnel, avec un seeing de l’ordre de 0,5 à 1,5“ grand maximum.
  9. C’est bien pour cela que j’ai Précisé « en pose longue » car on a tous bien compris qu’en pose courte les arguments sont autres... le résumé de ma question est : une fsq 106 apporte elle vraiment autant de détails sur des petites galaxies qu’un c14 en pose longue sous un ciel à environ 2,5“ de seeing ? la réponse semble être que oui !
  10. Merci Christian, ok en effet je parlais du diamètre des etoiles formées sur l’image que j’ai vraisemblablement confondu avec la notion de tache de diffraction. je vais regarder cela de plus près avec les lotions que tu décris. quoiqu’il en soit le raisonnement semble correct : un c9,25 avec asi1600 (échantillonnage 0,33“) ou une L120 f/7 avec kaf8300 (échantillonnage 1,32“) donnent des images avec les mêmes détails en travaillant sous un ciel de 2,5“ de seeing... c’est quand même surprenant je trouve par rapport à ce qu’on peut lire ci et là car la plupart des gens travaillent sous un ciel qui n’offre pas un meilleur seeing que cela.... et pourtant beaucoup travaillent avec des longues focales pour faire des galaxies etc alors qu’une lunette de focale moyenne peut donner les mêmes résultats en terme de détails !
  11. On aura au final la même résolution sur l’image, que l’on utilise une fsq 106 ou un c14 pour le dire autrement ?
  12. Ok merci beaucoup christian, donc en gros avec un ciel qui ne descend jamais sous les 2“, ce qui est le cas de 90% des astrophotographes en France, il est donc suivant ce raisonnement inutile de faire de la longue pose avec des instruments à longue focale (supérieur à 1000mm en gros )? je re précise bien « en longue pose »
  13. Doguldur en effet la résolution obtenue sur les 2 images d’apres mes calculs est là même, ce qui est tout de même étonnant car cela pose la question de l’interet D’avoir un instrument avec longue focale et diamètre important ... du coup je me demandais si mon raisonnement était bon de prendre la taille des etoiles comme référence pour calculer la résolution sur les détails autres que les etoiles (galaxie nébuleuses etc...)?
  14. J’ai arrondi mais c’était 8,01 je crois ...
  15. Salut exaxe oui en effet c’est la fwhm médiane sur une image brute
  16. Doguldur en effet la question concerne la pose longue et les mesures que j’ai effectué car en pose courte le débat est bien sûr différent
  17. Merci pour vos réponses intéressantes : christian regarde bien ma description stp , dans les 2 cas la taille des etoiles obtenue est de 2,65, d’ou ma question..et non pas 0,33 dans un cas et 2,65 dans l’autre (je parle de la tache de diffraction mesurée par fwhm en pixels * échantillonnage) . car sinon je suis au courant pour le reste (Nyquist etc...)et pour la turbulence qui dicte sa loi.
  18. La Lyre en poses courtes

    Bravo à toi Simon Pierre pour ces progrès, mais c’est trop d’eloges je ne suis pas une pointure, mais comme toi je suis passionné ;-)
  19. Aide star test T600

    Merci lyl :-)
  20. Aide star test T600

    Bonjour à tous , apres de multiples tentatives de collimation d'un Newton 600/3360, les etoiles présentent toujours le même défaut visible sur le star test présenté ici. En intrafocal on voit une obstruction certainement due à une patte de fixation du secondaire et en extrafocal l'apparition d'un enflement en bas à droite des etoiles dont je ne parviens pas à déterminer la cause. Le résultat donne des etoiles allongées dans la même direction sur quasiment tout le champ que ce soit au centre comme sur les bords. le suivi est par ailleurs impeccable. selon les différentes collimation effectuées le défaut peut se déplacer : il arrive parfois que les etoiles soient ponctuelles sur le haut d'une image et présentent ce défaut sur le bas de l'image, ou alors après une autre collimation qu'elles soient ponctuelles dans un coin et présentent le défaut dans tout le reste de l'image ou alors après encore une autre collimation qu'elles présentent le défaut sur toute l'image .. la collimation est faite Avec cheshire réticulé + laser et semble pourtant bonne à chaque fois. la déformation des etoiles va toujours dans le même sens, et ce quelque soit la zone du ciel qui est pointée. d'avance merci aux spécialistes qui pourraient m'aider ! Sur les images de galaxies présentées on justement peut voir que le défaut est présent mais pas au mêmes endroits.
  21. Aide star test T600

    On se connaît Sirius ? ;-)
  22. Aide star test T600

    Hello Sirius ! En effet très riche cette discussion et pour le coup cette photo du 193... on voit bien qu’il y a des ventilos pour brasser l’air interne au tube ainsi qu’une Ventilation du miroir
  23. Aide star test T600

    Merci Fred, je pense que c’est à cause du seeing ou alors la mise au point pas parfaite peut être... en effet le Po a chaîne est très costaud mais très rudimentaire et rend difficile la mise au point, une prochaine évolution sera sûrement le montage d’un feathertouch ;-) ceci dit j’avais déjà imagé avec fwhm a 2“ donc ce là doit être reproductible
  24. Aide star test T600

    Bonjour à tous, je remonte ce post car suite aux conseils reçus ici j’ai travaillé sur la création d’un système de ventilation complet du T600 (flux sur le miroir + ventilation interne du tube avec sondes de température à 3 endroits dans le tube). il en ressort que les images ont été considérablement améliorées, le défaut persistant sur les etoiles ayant été supprimé grâce à cette ventilation. voici donc la dernière image réalisé avec ccd moravian G4 16000 et après 9 mois de réglages divers et variés ;-) il restera le problème de là coma à régler par l’acaht futur d’un correcteur bien que celle ci ne soit pas hyper prononcée (l’image n’est pas cropée...). M16 en 7h35 de poses (H : 30x5mn / O : 28x5mn / S : 27x5mn). La fwhm n’est pas extraordinaire, de l’ordre de 3,5” probablement à cause de la turbulence car j’avais déjà réussi à sortir des images à 2“ cet hiver. merci pour les conseils et bon ciel a tous.
  25. Bonjour à tous, Je m'interroge apres plusieurs essais sur la methode pour mixer des poses Halpha sur un egalaxie afin de donner du signal aux nebuleuses : - faut il mixer le halpha avec la couche R uniquement ou avec la couche L egalement? - faut il le faire a l'etape de l'empilement en stackant les poses rouges et les poses h ensemble ? - ou alors est il mieux de le faire apres empilement en mixant les images R et H empilées avec pixelmath de Pixinsight ou avec les calques en mode eclaircir de PS? D'avance merci, Mathieu