Roch

Member
  • Content count

    1093
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    2
  • Country

    France

Roch last won the day on October 9 2017

Roch had the most liked content!

Community Reputation

926 Excellent

3 Followers

About Roch

  • Rank
    Very active member

Personal Information

Recent Profile Visitors

5822 profile views
  1. waaaaaa Splendide ! Romain
  2. Salut Stéphane J'ai pas encore fait de vrai test IR avec le gros non mais déjà il faut que je regarde si niveau correction ça ne gêne pas ; j'ai vraiment l'impression que les correcteurs apportent une perte de réso dans l'IR à f4, sans parler de la perte attendue à cause de la longueur d'onde. ( on est encore loin du pouvoir séparateur même à 900nm ) J'ai fait qqes tests à la barlow sur m13, c'est très bon dans l'ir mais encore mieux dans le rouge après sélection pour la dispersion atmo, oui tu m'étonnes pas... perso je fais que des objets au dessus de 60 ou 70° ça règle le pb Pas encore "publié" grand chose mais l'optimisation du "gros" prend du temps... toujours des choses à améliorer. Romain
  3. Bah c'est comme tout... T'as le mauvais astrophotographe, il voit un truc qui bouge pas, il pointe son télescope, et il shoote. Et pi le bon astrophotographe, c'est un gars, il voit un truc qui bouge pas, il pointe son télescope... et il shoote. Mais c'est un bon astrophotographe. Puis sérieusement, assez d'accord avec @fou d'astro même si bon certaines étoiles le jour ou on arrivera à pas les saturer c'est pas demain la veille un autre truc qui me "trigger" parfois c'est quand les étoiles qui devraient être saturées ( parce que les plus brillantes du champ ) ne le sont pas justement, et ont une teinte "rosâtre" ou "bleuverdasse" parce qu'un des 3 canaux n'est pas au maximum. Mais ça c'est le genre de bêtise tu le fais une fois et après c'est bon Si tu veux une image utilisable par des scientifiques pour un truc précis, oui peut être que ta liste de prérequis est bonne. Si tu veux faire l'APOD, absolument pas... si t'as pas fait de DOF mais que l'image est splendide et originale, pas de raison qu'on te refuse Si tu veux une représentation fidèle de la réalité, là c'est plus compliqué... vu qu'on observe l'image avec notre oeil imparfait et différent pour chacun, ça dépend. Et de l'écran aussi ! Avec un écran OLED par exemple, faire des noirs vraiment noirs donne un rendu excellent. Pas avec un LED. Et je parle même pas de l'impression papier... Et si tu veux une image pour toi, tant qu'elle te plait... à la limite, même si t'es content avec une bouillie de pixels bruités, ben c'est une bonne image ( et je parle d'expérience, mes premiers frissons l'ont été avec une saturne super moche et pixellisée faite au compact numérique en afocal... très bon souvenir, très bonne image pour moi ) Romain
  4. Concernant le comptage de photon, j'avoue que je ne comprends pas encore la chose à 100% ; mais si j'essaye de résumer ce que j'ai compris jusque là : ( si un spécialiste passe par là, qu'il me corrige ) L'idée c'est de mesurer à l'unité près le nombre de photon dans chaque pixel de l'image et de ne sauvegarder que cette valeur. Donc par exemple, avec un pixel mesuré à 43ADU et un gain de 10ADU correspondant à un photon, on va garder seulement la valeur "4" ça peut paraitre bizarre de "tronquer" l'info comme ça, mais comme on sait que la valeur "réelle" des photons varie forcément de 10ADU en 10ADU, on peut en déduire que tout ce qui est autour n'est que du bruit et n'apporte aucune info supplémentaire. Ceci étant, pour ce faire il faut que le bruit de lecture soit suffisamment faible pour qu'un pixel n'atteigne la valeur de 10ADU avec la fluctuation aléatoire du bruit de lecture le moins souvent possible ; car ça crééra alors un "faux photon" dans notre comptage. Pour un capteur à 0.27e- de bruit de lecture, ça veut dire que statistiquement un pixel aléatoire atteindra la valeur de 5ADU ( donc suffisamment pour être détecté positivement comme photon si on arrondit ) dans environ 2.5% des cas. ( tout ça est une conséquence de la loi normale déduite de l'écart type de 0.27e- ) Le bruit de lecture très faible permet donc de passer dans ce mode de mesure sans trop de "faux positifs" ou "faux négatifs", même s'il en restera toujours un peu à cause du bruit de lecture résiduel. La proportion diminue très rapidement cependant ; avec un capteur hypothétique à 0.17e- de bruit on arriverait à seulement 0.15% de faux positifs ! Le premier avantage que je vois à tout ça, c'est le volume de données qui est du coup bien plus faible. Mais il semble aussi qu'on puisse en tirer avantage en terme de RSB... en tout cas c'est ce que je crois comprendre des explications fournies sur cette page : https://andor.oxinst.com/learning/view/article/photon-counting Tout ceci n'empècherait pas d'utiliser le capteur de manière classique cependant. La caméra de chez Hammamatsu possède visiblement les deux modes, qui peuvent être utilisés au bon vouloir de l'utilisateur. L'autre point c'est qu'il est tout à fait possible d'enregistrer les images normalement et d'appliquer le processus de "photon counting" à postériori afin de déceler, ou non, une amélioration significative. Romain
  5. Les deux capteurs proposés sont bien différents à mon sens. Pas le même framerate maxi, pas la même dénomination, pas la même résolution, etc etc. Pour résumer un peu, le premier capteur ( moins intéressant ) a des pixels de 1.1um en 4096x4096 ( même surface que l'autre donc ) avec un bruit de lecture qui descend encore plus bas, à 0.19e- ; mais il semble quand-même assez peu utilisable en astro. 1um c'est vraiment trop petit. Même pour moi qui bosse à f/d=3, je pense que 2 um est une limite. Bon on peut toujours se dire qu'on va suréchantillonner et que tant pis, on fera du bin2, mais du coup ça revient à 0.38e- en bin2 et c'est moins bon que le deuxième capteur ( celui qui nous intéresse et dont j'ai détaillé les specs dans le premier post ) qui a des pixels de 2.2um et un bruit de 0.27e- Si ce capteur aux pixels de 1.1um avait eu un bruit de lecture sous 0.13e-, il aurait été intéressant devant l'autre, oui Romain
  6. Pas compris, tu parles du gain de l'imx224 ? Son bruit de lecture est plutôt autour de 0.75e- minimum. Pour l'imx462 je descend à 0.68e- Et pour trouver un capteur mono, ben c'est l'imx290 ou rien il est à 0.9e- et tous les autres sont un gros cran au dessus ( 1.1e- minimum ) Je peux avoir mal compris, mais il me semble que ça reste globalement la même techno que nos cmos classiques, contrairement aux emccd qui sont vraiment différentes des ccd ? Sony est capable de faire des capteurs mono à 0.6e- pas cher depuis qqes années, on le sait déjà. Le seul truc qui les retient c'est l'absence de concurrence. Et ça m'étonnerait qu'il y ait pas eu un peu de R&D depuis... La différence c'est qu'en dessous de 0.4e- environ, on peut passer en mode "comptage de photon" qui semble plus efficace que le mode classique pour le RSB final ? Mais ça c'est plus un mode de traitement des données plutôt qu'un problème physique il me semble. Pas encore tout compris à ce sujet, mais ça promet d'être intéressant. En terme de volume de données, je suppose qu'on doit y gagner également ? Romain
  7. Bonsoir à tous Voilà quelques jours a été annoncé un nouveau capteur extrèmement intéressant pour le lucky imaging : il affiche un bruit de lecture record de 0.27e- ! L'entreprise en question est Gigajot, donc comme cela ne vient pas de sony ni d'un autre gros nom, il faut certainement s'attendre à un tarif élevé, voir très élevé. Néanmoins, après en avoir parlé à QHY sur leur forum, ils semblent intéressés pour proposer une caméra basée sur ce capteur... donc wait and see ! Les spécifications : 2048 x 2048 pixels de 2.2um Matrice mono ou couleur Pic de rendement quantique à 82% Bruit de lecture de 0.27e- RMS Plus de détails ici : https://www.gigajot.tech/qis C'est pas large, mais c'est excellent ! Pour donner une petite idée, le bruit de lecture environ 3 à 5 fois plus faible que tout équivalent actuel permet des poses unitaires environ 10 fois plus courtes. Même avec des pixels si petits, le jeu en vaut clairement la chandelle. Sur mon setup je pourrais faire des galaxies en poses unitaires de 100ms sans problème... le rêve ( bon faut pouvoir aligner aussi... mais à 100ms ça doit encore pouvoir se faire avec 2 ou 3 étoiles ) Aucune idée du tarif pour le moment. Mais si c'est accessible, ce sera un énorme bond en avant ! D'ailleurs il y a déjà de la concurrence, annoncé le lendemain (!) du premier, chez Hammamatsu : https://www.hamamatsu.com/eu/en/product/type/C15550-20UP/index.html On descend aussi à 0.27e-, mais avec des pixels de 4.5 microns cette fois ci. Dans la brochure de la caméra ils mentionnent d'ailleurs l'astro comme application possible, avec des images de M51 et M42 en fond pour faire joli Mais bon là c'est sûr que c'est hors de prix, clairement orienté "pro". Dans tous les cas, même si c'est encore trop cher, la techno évolue et ça fait plaisir. Sony sera obligé de réagir un jour ou l'autre et de proposer mieux que l'imx290 qui commence à vieillir... Romain
  8. Seeing de son lieu d'observation

    Je parle de la fiabilité des prévisions, pas du pourcentage de nuits claires En temps de ciel bleu c'est kif kif je dirais entre bretagne et bourgogne, mais la bourgogne c'est bcp moins changeant. Le var, jsais pas, ptet ben...
  9. Seeing de son lieu d'observation

    Quand je parle des mauvaises prévisions meteoblue, je parle bien des prévisions de seeing. Les prévisions météo sont, elles, très bien, et d'ailleurs bien meilleures qu'en bretagne ou le ciel est plus facilement victime des humeurs de la mer... Romain
  10. Seeing de son lieu d'observation

    Salut ! D'expérience, c'est en bretagne que j'ai eu le plus souvent un seeing bon voir très bon. ( Ille et vilaine ) Là ou j'habite maintenant ( bourgogne ) j'ai aussi de très bons seeings parfois mais en proportion moins importante par rapport au nombre de nuits utiles, je trouve. Bon ça vaut ce que ça vaut... Les prévisions météoblue par contre c'est un peu du n'importe quoi. Romain
  11. je pense que la 294C serait le choix le plus judicieux. Capteur relativement grand, pour trouver des étoiles à f6 ça devrait aller. Le mono sera toujours "plus facile", ça montrera toujours plus, tu auras plus d'étoiles pour aligner, tu peux poser plus court, mais tu auras toujours quelqu'un pour dire "pourquoi c'est en noir et blannnnc ?" d'un air mi déçu mi choqué Un jour de turbu faible tu auras aussi plus de détails en mono. La matrice de vayer en "mange" pas mal. Juste une question de choix... Romain
  12. Vraiment excellent ça résout tout. 3 étoiles ce sera suffisant, vu que Siril les détecte quand même assez facilement ; à 500ms unitaire je n'aurai plus de problème quelle que soit la cible. J'en profite pour poser une question : quand je change les paramètres de détection d'étoiles, ça s'applique aussi au mode d'alignement "une étoile" ( ou au futur mode dont tu parles ? ) Parce que pour changer ces paramètres il faut basculer en mode "alignement multipoint" du coup je me pose la question. Encore merci, je teste dés que c'est dispo et je te fais un retour Romain
  13. Génial quelle réactivité... je suis impressionné. Quand tu dis "alignement manuel", tu parles d'une sélection des étoiles manuelle puis alignement auto ?
  14. L'aiguille

    très réussie bravo ! Romain