Roch

Membre
  • Compteur de contenus

    144
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    2
  • Pays

    France

Roch a gagné pour la dernière fois le 9 octobre 2017

Roch a eu le contenu le plus aimé !

Réputation sur la communauté

46 Neutre

À propos de Roch

  • Rang
    Membre

Informations personnelles

  • Centres d'intérêt
    Astronomie, Musique
  • Adresse
    Paris

Visiteurs récents du profil

469 visualisations du profil
  1. rotation de champ

    C'est pas "mon" Siril hein ^^ en plus je suis un inconditionnel d'IRIS, je l'utilise au moins un peu sur chaque image sans exception. Mais il commence à se faire vieillissant... ce problème de "trop d'étoiles" par exemple est très handicapant pour toutes mes prises de vues à l'A7s et au 135mmF2. Non Siril n'est pas une usine à gaz, il a encore quelques bugs et certainement plein de choses à améliorer, mais tel que c'est parti, pour moi ce sera LE logiciel astro de ces prochaines années Content que tu aies pu régler ton problème cependant Romain
  2. rotation de champ

    Alors malheureusement, non, quand il y a « trop d'étoiles», l'appariement global ne marche plus. La méthode avec 2 étoiles devrait fonctionner, bien que les distorsions de l'objectif puissent poser problème. Sinon tu as Siril, un autre logiciel gratuit super bien fait, qui gère parfaitement n'importe quelle rotation d'image. Bien supérieur à DSS à mon avis, et toujours en développement... bref que du bon, je te conseille de t'y pencher. Romain
  3. Je suis a Paris :'( - Cherche Club

    Ben je vais vous paraître bizarre peut être, mais perso j'aimerais vraiment beaucoup pouvoir faire de l'astro facilement dans Paris. On peut vraiment faire des tas de choses en photo, il ne faut pas croire... il y a le narrowband, le planétaire, mais aussi le CP poses courtes qui s'y prète très bien. Si on cherche les objets à forte luminosité surfacique et qu'on recherche une bonne résolution plus qu'un bon signal, on peut faire des choses formidables. Allez, deux petits exemples : NGC6891, nébuleuse planétaire peu connue, imagée avec mon 150/750 depuis ma fenêtre du 11ème. ( même pas de balcon... ) Sans vouloir me jeter des fleurs, c'est la meilleure image de cette neb que j'ai vue faite avec un télescope amateur sur le net. Certes, il y en a peu d'autres donc c'est un peu facile ^^ mais ça montre bien qu'il y a des choses à faire intéressantes même en plein paris. Saturne en bas, c'est pour comparer la taille apparente... d'ailleurs c'est une image prise avec le même setup depuis la même fenêtre. Un peu plus loin maintenant, la nébuleuse de la bulle, faite dans le petit jardin d'un ami à Montesson. On quitte Paris certes, mais c'est encore une zone blanche AVEX... je suis certain que je pourrais obtenir la même chose depuis la capitale avec une heure de pose en plus grand max. Et pour aller à Montesson, il me faut bien deux heures aller-retour... donc c'est valable ^^ Toujours au 150/750, je le rappelle, avec un filtre UHC. Je ne prétends pas que ce soit parfait, mais les améliorations que l'on pourrait apporter à cette image sont pour moi indépendantes de la pollum : Au delà des nébuleuses, certaines galaxies au centre brillant sont aussi accessibles à ce type d'imagerie, voir ce que fait David ( "Shaihulud" ) sur le forum d'en face ; il n'est pas en centre ville parisien, mais en centre ville quand même. Les AG sont également certainement très intéressants à imager. En allant vers l'imagerie plus "scientifique" maintenant, il y a la photométrie d'occultations, comme j'ai pu le faire l'autre jour depuis le Belvédère de Belleville ( toujours en plein paris ) voir là : Une occultation aussi importante que celle de l'autre jour est rare, mais il y a toujours des petites choses à faire dans ce domaine... il y a des occultations stellaires quasi tous les mois pour un point du globe donné. Il y a aussi les transits exoplanétaires, et certainement encore plein d'autres choses que j'oublie. En visuel, je suis loin d'être spécialiste, mais il y a certainement plus à faire que du planétaire. Je pense par exemple aux nébuleuses planétaires avec un UHC ou un OIII bien sélectif, qui doivent certainement très bien rendre si on possède un instrument suffisamment gros. Et probablement quelques autres nébuleuses par émission dans ces mêmes filtres. Tout ça pour dire que : Certes, tout ce que j'ai pu faire au dessus est faisable en rase campagne, avec souvent de meilleurs résultats... mais pour aller de chez moi à un tel endroit sans trop de pollum, c'est pas moins de 6h aller-retour qu'il me faut. Donc c'est à réserver aux nuits à la météo parfaitement stable et prévisible, ce qui arrive en moyenne deux week-ends de nouvelle lune par an. Au dela de l'aspect humain formidable, un vrai club parisien avec un lieu d'observation approprié me permettrait tout simplement de sortir beaucoup plus souvent, et c'est clairement le plus important pour moi. Trouver un lieu approprié est certainement compliqué, mais je suis certain que c'est loin d'être impossible. Ma fenêtre, c'est une fenêtre de 2h maxi sur un objet, situé à moins de 45° de hauteur, et utilisable seulement de juin à septembre parce que sinon ça caille dans tout l'appart Une place publique... c'est pas l'idéal non plus, pas besoin de vous faire un dessin Dernier point... je n'ai pas de voiture. Tout mon barda, je le trimballe à pied, en métro, en train, et dans la voiture d'autres gens ^^ Si j'étais destiné à rester toute ma vie en région parisienne, il est certain que j'aurais certainement fait quelque chose pour trouver mieux, mais en vérité je cherche à m'éloigner de cette région le plus rapidement possible, et pas que à cause de l'astro. Cependant, c'est plus facile à dire qu'à faire, et il se pourrait que je sois bloqué là encore un certain temps. Du coup si quelqu'un cherche à faire quelque chose, je suis prêt à apporter ma contribution avec motivation et enthousiasme A commencer par un restau, ça me paraît une excellente idée ^^ Romain EDIT : il manquait une phrase...
  4. Je suis a Paris :'( - Cherche Club

    Salut Je ne vais pas pouvoir t'aider, mais je suis dans l'exacte même situation que toi ( bloqué à paris pour quelques temps encore, espérons le moins possible ) Même si j'ai pour habitude de sortir loin des lampadaires avec un ami régulièrement les week-ends, en semaine il me reste pas mal de temps libre. Et vu la météo ces temps ci, j'aimerais pouvoir profiter de la moindre éclaircie... Sortir sur une place publique je l'ai fait une fois, je sais pas si je retenterai l'expérience, c'est quand même tendu Donc je m'abonne ! ( je suis dans le 11ème pour ma part )
  5. Bravo, c'est vraiment impressionnant Autant de détails sur une cible de la taille d'Uranus... Si je comprends bien le projet, on peut à la fois utiliser l'aspect "optique active" ( correction des défauts instrumentaux ) et "optique adaptative" ( correction de turbu ), j'ai bon ? Mais du coup, ce serait possible d'utiliser l'aspect "optique active" uniquement, pour une utilisation sur des cibles moins lumineuses ? ( Uranus, Neptune, NP brillantes... ) Je suppose que la fréquence de rafraîchissement nécessaire est nettement moindre, non ? Romain
  6. Tiens, tant que je suis là, encore une petite question... La fonction autoguidage de FC, c'est avec la même caméra ? ( tu shootes et guides en même temps c'est ça ? ça fonctionne bien ? Romain
  7. Bravo, tu as encore gagné en résolution, c'est fou ! Je vais peut être me mettre à Siril aussi alors... Romain
  8. Quelle ZWO en couleur

    C'est pas bête, même parfaitement envisageable. Un peu contre productif je dirais cependant... vu que tu as déjà une cam N&B et que tu n'as pas l'intention d'utiliser les deux en parallèle, il te suffit de trois filtres RVB et hop La cam couleur ne te donnera aucun avantage, si ce n'est d'éviter le changement de filtre. En gros, 3h avec la cam couleur te donnera plus ou moins la même chose que 1h avec chaque filtre. ( voire un peu moins bien... il y a 2 pixels verts pour un rouge et un bleu dans une cam couleur, ça ferait donc plus comme 1h30 de vert et 45mn de rouge et bleu ) Après, si tu préfères tout de même cette méthode, j'irais comme dit plus haut vers l'ASI1600 ou vers l'ASI294 qui te garantissent à la fois un champ beaucoup plus grand et un échantillonnage plus serré. L'asi294, plus récente, semble meilleure en sensibilité notamment, mais n'est pas encore "éprouvée" Pour un échantillonnage encore plus fin, l'ASI178 pourrait être intéressante, mais le champ couvert est légèrement inférieur à ta caméra CCD ce qui est dommage. Romain
  9. Super intéressant, je suivrai ça avec attention Romain
  10. Quelle ZWO en couleur

    "la meilleure caméra" ça ne veut rien dire... dans les capteurs récents l'IMX224 est le meilleur en bruit de lecture, l'IMX290 et l'IMX178 sont les meilleurs en gestion des longues poses ( mais très différents ), et il y a également le nombre de pixels, la sensibilité native, la taille des pixels, la vitesse d'acquisition, la taille du capteur... Donc il faut préciser - Ce que tu veux faire plus exactement ( "ciel profond" c'est encore très très large... ) - Ton matériel actuel - Et même le maximum d'autres infos là on pourra trouver chaussure à ton pied. P.S. les capteurs monochromes c'est très bien quand même Romain
  11. Salut J'ai ce capteur avec un 150/750, et pour avoir testé sans correcteur et avec correcteur, je préfère largement avec. ( à F/D=5 donc ) Donc pour moi avec un F/D de 4, ça me semble nécessaire oui. Après mon correcteur est un cran au dessus, il s'agit du GPU 4 lentilles. Difficile de savoir à l'avance ce que ça donnera dans ton cas... mais puisque tu possèdes déjà le correcteur, yapluka faire des tests Romain
  12. Les pleïades, dans la nuit noire et obscure.

    Moi c'est la manière dont les étoiles ressortent... c'est très A7esque Belle image, très fine et douce a la fous, bravo Romain
  13. M74 au RC400

    Tout simplement magnifique Bravo ! Romain
  14. Merci pour vos gentils messages Romain
  15. NGC 7380 : Le Sorcier

    Bravo, très beau sorcier Romain